La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

DMG ? DMG + ? Version formation 2011.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "DMG ? DMG + ? Version formation 2011."— Transcription de la présentation:

1 DMG ? DMG + ? Version formation 2011

2 DMG ? Chaque généraliste consciencieux tient déjà un dossier pour chaque patient DMG = reconnaissance et encouragement à « bien » tenir nos dossiers; synthèse et partage possible des données de base : Données socio-administratives Antécédents et épisodes de santé en cours Infos des confrères spécialistes et autres collègues Traitements chroniques

3 Avantages du DMG pour le patient en MM Suppléments de garde du soir (101113) de 3 remboursés à 100 %; sinon, non remboursés du tout - 30 % du Ticket Modérateur chez spécialistes 1 X/an par spécialiste (formulaire spécifique)

4 Le DMG + ? Vos souvenirs… Vos avis : Indications des items retenus ? Limites ? Difficultés pressenties ? Facilités ? Des manques ? Des trop ?

5 DMG + = volet préventif du DMG pour les 45 – 75 ans Conseils alimentation, activité physique, tabac et alcool Dépistage du risque cardiovasculaire global : ABCDEFGHI Suivi des patients à risque CV élevé : AAS ? Dépistages validés pour 3 cancers : sein, col, colorectal Bilan des vaccins Santé mentale

6 Code DMG + : Pour les 45 – 75 ans qui ont déjà un DMG Items à parcourir en trois ans Tiers-payant possible, obligatoire si le patient le demande Aussi pour la consultation ou la visite en lien avec la demande; 10,14 chaque année Reconduction automatique dès 2012

7 DMG + info aux patients (1) Résumé de Question Santé asbl en 4 dias Sur le site :www.mongeneraliste.be BIEN-ETRE Comment vous sentez-vous actuellement ? Très bien ? Bien ? Pas trop bien ? Plutôt mal ? (Etc…) ACTIVITE PHYSIQUE Avez-vous des activités physiques régulières (marche, vélo, jardinage, nettoyage, escaliers, etc) ? Quelle est leur durée ? Combien de fois par semaine ? Chaque jour ? (Etc…) ALIMENTATION Vous posez-vous des questions sur votre alimentation ? Avez-vous déjà envisagé ou fait un régime ? (Etc…)

8 DMG + info aux patients (2) TABAC : fumez-vous ? (Etc…) ALCOOL : vous êtes-vous déjà senti(e) mal à laise en raison de votre consommation dalcool ? (Etc…) SANTE DU CŒUR ET DES ARTERES : Avez-vous plus de 50 ans ? Vous ou une personne de votre famille (père, mère, frère, sœur), avez-vous déjà souffert dun problème comme un infarctus… (Etc…)

9 DMG + info aux patients (3) DEPISTAGE (Femmes et hommes) Dépistage du cancer de lintestin (colorectal) Vous avez entre 50 et 74 ans ? De quand date votre dernier test de recherche de sang dans les selles ? DEPISTAGE (Femmes) Dépistage du cancer du sein : Vous avez entre 50 et 69 ans ? De quand date votre dernier dépistage ? Dépistage du cancer du col de lutérus : Vous avez entre 25 et 64 ans ? De quand date votre dernier dépistage (frottis du col) ?

10 DMG + info aux patients (4) VACCIN (Tétanos et diphtérie) De quand date votre dernier rappel de vaccination contre le tétanos (et la diphtérie) ? VACCIN (Grippe) Vous avez plus de 65 ans ? Vous avez moins de 65 ans et vous êtes atteint dune maladie chronique (cœur, poumons, foie, rein, diabète, autre) ? Etes-vous vacciné chaque année contre la grippe ? VACCIN (Pneumocoque) Vous avez plus de 65 ans ? Vous êtes atteint dune maladie chronique (absence de rate, cœur, poumons, foie, VIH, autre) ? Etes-vous vacciné contre le pneumocoque ?

11 Dépistages et risques familiaux Si parent au 1 er degré : frère, sœur, père ou mère Est atteint avant lâge de 60 ans dune maladie à risque familial connu : Maladie cardiovasculaire Un des 4 cancers : Sein Colon Ovaire Prostate = Dépistage individuel spécifique 10 ans avant lâge du parent atteint

12 Vos questions de recherche dinfos validées : en sous-groupes … Des confrères discutent de… On entend dire que les patients demandent… Mon avis personnel est … Jai vu un spot à la TV Jai lu une info / une étude intéressante Ces informations sont-elles « valides » (c-à-d :…), utiles pour la santé ? La santé dune personne, la santé de plusieurs ?

13 Bonnes pratiques de dépistage Une publication du Conseil Supérieur de Promotion de la santé Diffusée dans un Aide-Mémoire de lInstitut de Médecine Préventive de la SSMG

14 Balises officielles en prévention lOMS a défini des conditions (1968, 1970), le Conseil de lEurope a publié des recommandations (1994), Dont celle relative au dépistage des cancers (2003), La Haute Autorité de Santé (HAS) en France a insisté sur limportance de lévaluation a priori (2004). La HAS a publié aussi des recommandations sur lannonce dune mauvaise nouvelle (résultat dun test de dépistage)

15 Critères de décision en prévention Avant tout dépistage, soutenir la prévention primaire : alimentation, activité physique, tabac, vaccins Prévention soutenue par des lois concernant les milieux de vie et de travail favorables à la santé Le dépistage sans suivi est inutile Critères de qualité : scientifique, acceptable, coût Information, écoute, accompagnement de chaque personne concernée

16 Droits de lhomme, droits des patients principes éthiques Patients informés du test, pas à son insu Résultats dans un colloque singulier confidentiel Les bénéfices attendus du dépistage doivent être supérieurs aux inconvénients Droit à linformation complète et nuancée, à lautonomie de la décision, à léquité Droit au refus de lexamen de dépistage

17 Formation des professionnels à la négociation Informer des avantages et inconvénients du test proposé : Effets II du test : irradiation, perforation Faux positifs Faux négatifs et retard du diagnostic Surdiagnostic, surtraitement Délai le plus court pour linfo des résultats Limites de la médecine : la majorité des maladies ne peuvent être évitées Travail en amont sur les déterminants sociaux

18 Dépistage utile et validé si… 10 Critères de lOMS : Wilson JMG, Jungner G ; Principes et pratiques du dépistages des maladies ; Genève,Organisation mondiale de la santé, 1970.: et critères de FRAMES (Jenicek, Cléroux, Epidémiologie, Maloine, 1984) La maladie est fréquente, Elle est grave, Un traitement defficacité démontrée (EBM) est possible, diagnostic et de traitement sont disponibles. La maladie est décelable pendant une phase de latence ou au début de la phase clinique. La recherche des cas est continue et elle nest pas considérée comme une opération exécutée « une fois pour toutes ».

19 Et 5 autres critères : (WILSON et JUNGNER, 1970, suite) 6. Un examen de dépistage efficace existe (EBM) 7. Test de dépistage acceptable par la population ex. : mammotest ? hémocult ? 8. Lhistoire de la maladie est connue, notamment son évolution de la phase de latence à la phase symptomatique. 9. Le choix des sujets qui recevront un traitement est opéré selon des critères préétablis : EBM et AQ. 10. Le coût est acceptable

20 7 autres considérations pratiques et éthiques : de Visser M, van Ballegooijen M, Bloemers SM, van Deventer SJH, Jansen JBMJ, Jespersen J, et al. Report on the Dutch consensus development meeting for implementation and further development of population screening for colorectal cancer based on FOBT. Cellular Oncology. 2005;27(1): Un traitement commencé à un stade précoce de la maladie devrait se révéler plus bénéfique quun traitement commencé ultérieurement. 2. Les périodes entre le test et le résultat, ainsi quentre le résultat et le traitement devraient être les plus courtes possibles. 3. La procédure de recrutement ne devrait pas constituer une entrave à la liberté des gens de participer ou non au programme de dépistage 4. Les participants potentiels devraient recevoir une information adéquate sur le pour et le contre dune participation. Les bénéfices ainsi que les risques devraient également être bien connus des prestataires de soins. 5. Des campagnes grand public doivent promouvoir une large accessibilité du programme. Cependant elles doivent éviter dexercer une pression morale. 6. Des procédures dassurance de qualité (AQ) ainsi que de contrôle de qualité doivent être établies pour lensemble du programme de dépistage. 7. Les programmes de dépistage sont des actions concertées qui doivent répondre à des critères organisationnels et de gestion.

21 Vos questions de départ Rencontrent un peu, beaucoup, pas du tout ces critères ? Vos questions retenues :

22

23 Où trouver des éléments de réponse ? Sur le net… Intuitivement De manière plus réfléchie : Suggestions :

24 Des organisations scientifiques en Belgique Publient des RBP (recommandations de bonne pratique) = synthèse en termes simples des recommandations scientifiques pour les soignants de 1 ère ligne : Exemple : Le KCE a des dossiers scientifiques très bien construits : CBIP : INAMI : réunions de consensus …

25 « RBP » ?? Quelques repères simples pour apprécier / critiquer une publication qui aborde une question de médecine préventive

26 Il y a publication et publication Pierre CHEVALIER, CAMG, UCL.

27

28 Guidelines validés sur le web Pierre CHEVALIER & JL, CAMG-UCL SSMG : Guide Clinique de Médecine Préventive (Canada) : liens valides en avril 2011 : clinique/index_f.html clinique/index_f.html continu/outils-de-soutien-a-la-pratique/lexamen-medical- periodique-de-ladulte.html continu/outils-de-soutien-a-la-pratique/lexamen-medical- periodique-de-ladulte.html mtl.qc.ca/mdprevention/pdf/examenperiodique.pdf. mtl.qc.ca/mdprevention/pdf/examenperiodique.pdf.

29 mtl.qc.ca/mdprevention/pdf/examenperiodique.pdf

30

31 Autres organismes scientifiques CMA (Canadian Medical Association) NGC (National Guideline Clearinghouse) USA : CEBAM (Centre Belge dEBM) : Directives Cliniques ANAES – AFSSAPS – HAS France pratique?cid=c_5233 pratique?cid=c_5233

32 Pour ceux qui aiment chercher La Revue Prescrire a des dossiers très étayés : Login : La revue belge EBM « MINERVA » :

33 Des sites des Ministères de la santé En général, les infos officielles des ministères de la santé sont valides scientifiquement Vaccins : uperiorHealthCouncil/publications/factsheetsvaccination/index.htm uperiorHealthCouncil/publications/factsheetsvaccination/index.htm Programmes organisés de dépistages des cancers Idem au Canada : Ou en Suisse : id= id=33801

34 Sites de références pour les items du DMG + Tabac/alcool : Vaccins ? Lesquels pour qui ? althCouncil/publications/factsheetsvaccination/index.htm althCouncil/publications/factsheetsvaccination/index.htm Dépistage des cancers : 3 sont validés Prévention des maladies du cœur et des artères : Alimentation et activité physique : https://portal.health.fgov.be/portal/page?_pageid=56, &_dad=portal&_schema=P ORTAL https://portal.health.fgov.be/portal/page?_pageid=56, &_dad=portal&_schema=P ORTAL

35 Infos validées pour les patients Plusieurs sites scientifiques développent aussi une info validée pour les patients : SSMG : mongeneraliste.be Cebam Prescrire En France : HAS, INPES Au Canada : Ministères de la santé, dont Question-Santé Et aussi : CEP, OSH, APB… : voir therapeutique-du-patient/depliants-d-information-pour-les- patients therapeutique-du-patient/depliants-d-information-pour-les- patients

36 Vos questions retenues Question 1 : Pistes déléments de réponses :… … Question 2 :

37 Exercices Faut-il proposer le vaccin de la grippe aux femmes enceintes ? Le vaccin HPV des jeunes filles leur permet-il de se passer du frottis de col ? Le tabac est-il encore nocif à 80 ans ? Les diabétiques doivent-ils prendre chaque jour de laspirine ?

38 2 e partie, fin de formation

39 Arrivée du DMG+ = opportunité de faire le point sur: Capacité de négociation avec le patient Notre organisation pratique Nos outils disponibles Nos connaissances

40 Arrivée du DMG+ = une occasion de … Donner une place au patient par rapport à sa santé De repenser lorganisation de la prévention dans léquipe Dutiliser davantage les données disponibles du DSI Et en amont daméliorer lencodage

41 Comment profiter de loutil Pricare?

42 Quelles difficultés pressenties avec le DMG+ dans vos équipes?

43 Quelles opportunités offre Pricare pour le DMG+ ?

44 Quels sont les bémols?

45 Quelles sont les étapes à franchir? En prévention avec arrivée dmg+

46 Quels sont les rôles que peuvent jouer les non méd. ? Mki : Non soignants :

47 Quels sont les bénéfices du DMG+ ?

48 A quoi peuvent servir les données (encodées à loccasion du dmg+) ?

49 Pour aller plus loin « Parlez de votre santé avec votre médecin généraliste, le DMG+ » (questionnaire) Liste de sites webs sur les items prévention « Prévention et santé: un peu, beaucoup, pas du tout… » (Brochure de question santé) Site web fédé Formations organisées Demandes adressées à EPSQ


Télécharger ppt "DMG ? DMG + ? Version formation 2011."

Présentations similaires


Annonces Google