La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Articulation Région / Territoire lexemple de la cancérologie Dr Eric BAUVIN, Président de lACORESCA, Toulouse tél : 05 61 16 49

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Articulation Région / Territoire lexemple de la cancérologie Dr Eric BAUVIN, Président de lACORESCA, Toulouse tél : 05 61 16 49"— Transcription de la présentation:

1 Articulation Région / Territoire lexemple de la cancérologie Dr Eric BAUVIN, Président de lACORESCA, Toulouse tél : Monter un parcours de santé sur une approche territoriale ciblée Paris La Villette - Cité des Sciences et de lIndustrie Lundi 25 et mardi 26 novembre 2013 Atelier n° 11

2 La cancérologie / le cadre réglementaire Plan cancer Circulaire /organisations soins SROS III (révision 2008) Plan cancer SROS Circulaire / RRC Loi HPST

3 Territoire de santé Réseau territorial Circulaire n° DHOS/SDO/2005/101 du 22 février 2005 « Organisation des soins en cancérologie » 3 La cancérologie Les textes Patient atteint de cancer Principes dune prise en charge de qualité Offre de soins en cancérologie Organisation régionale Etablissement de santé Autorisation / réseau / 3C Région Réseau régional Diagnostic Pluridisciplinarité Annonce Traitement spécifique Soins de support

4 Mission des réseaux régionaux de cancérologie Promotion et amélioration de la qualité en cancérologie - Référentiels régionaux : élaboration / adaptation, diffusion et appropriation - RCP : identification et aide à lorganisation, recours Promotion doutils de communication communs au sein de la région - Dossier communicant de cancérologie : mise en œuvre et déploiement Information des professionnels de santé, des patients et de leurs proches Aide à la formation continue des professionnels de santé Recueil de données et évaluation des pratiques en cancérologie Dans le cadre de ses missions, le RRC anime et coordonne lactivité de ses membres, tout en leur apportant un appui opérationnel, notamment dans le domaine des 3C Circulaire du 25 septembre 2007 sur les RRC 4 Les textes La cancérologie

5 Missions Elaborer et mettre à jour des référentiels régionaux Conseil scientifique dOncomip : recherche clinique, évaluation des pratiques, recours… Cahier des charges des référentiels Oncomip Bilan 11 groupes de spécialités : digestif, Gynécologie, Hématologie, Dermatologie, Neurologie, ORL/CMF, Sarcome, Sénologie, Thyroïde, Thorax, Urologie 11 groupes transversaux dont : Anatomopathologie, Oncogériatrie, Oncogénétique, infirmiers, Pharmacie /Chimiothérapie, Recherche Clinique, Soins de supports Les groupes de travail thématiques Composition : prés de 500 professionnels 5 SpécialistesNombre Oncologue/radiothérapeute48 Spécialiste Médicaux108 Spécialistes Chirurgicaux95 Radiologue/Médecin Nucléaire26 Anapath21 Soins Palliatifs14 Pharmaciens, IDE, Psychologues…57

6 Activité des groupes de travail Référentiels diffusés sur >Espace professionnel>Référentiels 6 BIOLOGIE MOLÉCULAIRE – avril 2010 GYNÉCOLOGIE – juillet 2009 MÉLANOME - février 2008 ORL CHIRURGIE MAXILLO-FACIALE - décembre 2007 SARCOMES - mars 2008 SÉNOLOGIE - décembre 2007 THORAX - avril 2008 UROLOGIE - octobre 2006 THYROÏDE - décembre 2007 NEUROLOGIE - octobre 2008 PRISE EN CHARGE DE LA DOULEUR – juillet 2008 SUPPORT PSYCHOLOGIUE- mars 2009 SUPPORT SOCIAL-juin2009 SOINS PALLIATIFS ARC ALPIN- février2006 DIGESTIF Colon Rectum - juillet 2008 Grêle-Appendice-Tumeurs Mucineuses du Péritoine – GIST - juillet 2008 Œsophage-Cardia-Estomac - octobre 2008 Canal Anal - octobre 2006 Hépatocarcinome - Tumeurs des voies biliaires - novembre 2008 Pancréas-Tumeurs Digestives Endocrines - octobre 2008 HEMATOLOGIE Leucémies aigues, néoplasies myéloprolifératives et myélodysplasies - mars 2009 Traitement du lymphome T cutané épidermotrope -février 2009 Myélome multiple - septembre 2008 Lymphomes de ladulte- octobre 2008 Traitements de support - patients hématologiques- mars 2009 THESAURUS DE CHIMIOTHERAPIE Sénologie - octobre 2008 Hématologie - juillet 2008 Gynécologie- Janvier 2009 Pneumologie-avril 2009 Digestif – Octobre 2010

7 Fonctionnalités Dossier patient / Fiche RCP / PPS / Annonce / Surveillance alternée / Parcours de soins… Organisation de la RCP Accès Interface Web, site internet d'Oncomip Accès par appel contextuel depuis le dossier patient Charte des utilisateurs / Droits pour les coord.de RCP Mode de fonctionnement Comité technique régional Mise en place du premier groupe de travail 2006 Première version opérationnelle Déploiement progressif sur lensemble des RCP 2010 Région pilote convergence DCC/DMP Historique Le Dossier Communicant de Cancérologie (DCC) Le réseau Oncomip

8 RCP informatisées Oncomip : données de IndicateursNombre Etablissements34/34 soit 100% RCP90/103 soit 87% Réunions1 759 (+ 9%) Fiches RCP (+ 8 %) Patients différents (+ 5%) Nouveaux cas (+ 0,5%) Le DCC Oncomip

9 9 Constat pour les RRC Hétérogénéité dune région à lautre liée à une absence de suivi du projet par le PC2 Beaucoup de réussites / nécessaire adaptabilité aux évolutions de lenvironnement régional Action majoritairement menée en direction des professionnels spécialisés et en établissement de santé

10 Territoire de santé Réseau territorial Circulaire n° DHOS/SDO/2005/101 du 22 février 2005 « Organisation des soins en cancérologie » 10 La cancérologie Les textes Patient atteint de cancer Principes dune prise en charge de qualité Offre de soins en cancérologie Organisation régionale Etablissement de santé Autorisation / réseau / 3C Région Réseau régional Diagnostic Pluridisciplinarité Annonce Traitement spécifique Soins de support

11 Missions 3 C = cellules qualité Mettre à disposition des médecins et soignants les référentiels du RRC, mettre en place laudit de leur utilisation Garantir lorganisation et la fédération des RCP, contrôle qualité la mise en œuvre du dispositif dannonce remise au patient du PPS Organisation interne de la cancérologie information et orientation du patient (prise RV, dossier médical…) pourra évoluer vers un suivi plus individualisé du parcours des patients Production dinformation sur les activités cancérologiques de létablissement délais dattente, données PMSI, satisfaction patients et soignants… 11 Circulaire n° DHOS/SDO/2005/101 du 22 février 2005 Centres de Coordination en Cancérologie Les textes

12 Mode dorganisation libre spécifique à un établissement partagé entre plusieurs établissements partagé au sein dun réseau territorial Composition au choix représentants des diverses disciplines : oncologues, spécialistes dorgane, chirurgiens, pathologistes, radiologues, biologistes, médecins généralistes, pharmaciens, paramédicaux, administratifs… 12 Circulaire n° DHOS/SDO/2005/101 du 22 février 2005 Centres de Coordination en Cancérologie Les textes

13 13 Avec les établissements de santé : Comment ? La mission des RRC est facilitée par le bon fonctionnement des 3C – Le 3C est un véritable relais au sein des établissements pour les missions du RRC – Le RRC est un vrai appui en terme de coordination pour les 3C Mais actuellement : –3C hétérogènes sur le territoire national et au sein des régions –3C non stabilisés dans leurs missions Enjeu du Plan Cancer 3 !

14 Territoire de santé Réseau territorial Circulaire n° DHOS/SDO/2005/101 du 22 février 2005 « Organisation des soins en cancérologie » 14 La cancérologie Les textes Patient atteint de cancer Principes dune prise en charge de qualité Offre de soins en cancérologie Organisation régionale Etablissement de santé Autorisation / réseau / 3C Région Réseau régional Diagnostic Pluridisciplinarité Annonce Traitement spécifique Soins de support

15 15 2 niveaux géographiques, 2 types de structures ! La mesure 29 du Plan Cancer 1 instaurait la coordination des acteurs de soins à l'hôpital et en ville par des Réseaux de Cancérologie La Circulaire DHOS 2007 rappelle les 2 niveaux de structuration Réseau régional Il sinscrit dans une logique de coordination des opérateurs de santé à léchelle régionale et damélioration continue des pratiques en en cancérologie : ce nest pas un réseau de prise en charge directe des patients ! Réseau territorial Sa dimension permet dassurer aux patients des soins coordonnés, continus et de proximité en lien avec le médecin traitant : cette organisation nest pas nécessairement structurée exclusivement autour du cancer !

16 16 Avec les professionnels du 1 er recours : Comment ? Le relais avec les professionnels de la ville, les professionnels du 1er recours nest pas aisé pour le RRC En cancérologie les structures territoriales sont très hétérogènes : RTC, plateforme ou réseaux pluri-thématiques, MSP, autres, …rien… Pour fonctionner avec les professionnels du 1 er recours, le RRC a besoin dune structure territoriale identifiée et organisée : situation idéale !! –soutient les professionnels de premier recours dans la prise en charge des patients atteints de cancer –et est un canal de communication du RRC vers les acteurs du premier recours Attente du PC3+++

17 Etablissements de santé PATIENT Associations de patients et proches CLIC, MSP… Acteurs du domicile, professionnels libéraux HAD, aides à domicile, SSIAD.. Acteurs psycho-sociaux Avec les professionnels du 1 er recours : Comment ?

18 18 Perspectives Les enjeux pour le futur Le RRC est un outil évolutif et adaptable et ses missions doivent évoluer Le RRC doit voir son articulation essentielle avec les 3C confortée Le RRC doit être soutenu par une organisation territoriale solide dans le champ de la cancérologie Les 3C et les structures territoriales doivent trouver dans le RRC un partenaire indispensable en terme dappui à la coordination Un même objectif pour tous : « accès égal à des soins des qualité pour tout patient atteint de cancer quelque soit son lieu dhabitation et de prise en charge »


Télécharger ppt "Articulation Région / Territoire lexemple de la cancérologie Dr Eric BAUVIN, Président de lACORESCA, Toulouse tél : 05 61 16 49"

Présentations similaires


Annonces Google