La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Coordination pour les travailleurs frontaliers : principes et particularités Séminaire TRESS France - Luxembourg (Luxembourg – 2 juillet 2013) Jean-Claude.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Coordination pour les travailleurs frontaliers : principes et particularités Séminaire TRESS France - Luxembourg (Luxembourg – 2 juillet 2013) Jean-Claude."— Transcription de la présentation:

1 Coordination pour les travailleurs frontaliers : principes et particularités Séminaire TRESS France - Luxembourg (Luxembourg – 2 juillet 2013) Jean-Claude FILLON, trESS visiting expert

2 Définition R.883/2004, art. 1er, f) : « Toute personne qui exerce une activité salariée ou non salariée dans un EM et qui réside dans un autre EM où elle retourne en principe chaque jour ou au moins une fois par semaine » => Qui est frontalier ? Définition factuelle et large, situation déclarative et prouvable, si besoin est, par faisceau déléments

3 Législation applicable (1) R.883/2004, art a) : Législation de lEM dactivité applicable à titre unique et obligatoire R.883/2004, art d), 11.4, 11.5, 12 et 16.1 : Applicables en fonction des situations, idem pour les dispositions correspondantes du R. 987/2009 R.883/2004, art c) : Législation de lEM de résidence applicable à titre dérogatoire (/11.2) aux personnes bénéficiant de prestations de chômage

4 Législation applicable (2) conformément aux dispositions de lart. 65 en vertu de la législation de lEM de résidence Particularité visant aussi des travailleurs non frontaliers ne résidant pas dans lEtat dactivité Dispositions du R.987/2009

5 Soins de santé (1) Application des dispositions générales : R. 883/2004, titre III, chap. 1 + dispositions du R. 987/2009 => Double accès aux soins dans lEM compétent et dans lEM de résidence généralisé par R.883/2004 Particularité négative : Double accès aux soins pour les membres de la famille, sauf si lEM compétent est inscrit à lannexe III (art.19.1 sapplique alors)

6 Soins de santé (2) => Mais LUX et FR ny sont pas inscrits + 6 inscriptions cesseront davoir effet le 2/05/14 Particularités positives : - Droit du travailleur frontalier devenu pensionné aux prestations en nature dans l EM de dernière activité pour « poursuivre un traitement » entamé dans cet Etat - extension aux ayants droit (sauf si cet EM figure en annexe III)

7 Soins de santé (3) - Droit du pensionné ancien travailleur frontalier aux prestations en nature, sans conditions ni limites, dans l EM d exercice d une activité en tant que frontalier pendant au moins 2 ans au cours des 5 ans qui ont précédé la date d effet de la pension (si l EM « compétent », débiteur de la pension et assumant la charge de la couverture maladie dans l EM de résidence, et l EM d ancienne activité figurent en annexe V) - extension aux ayants droit et aux

8 Soins de santé (4) survivants s ils avaient droit aux prestations en nature, sans conditions ni limites, dans l EM d ancienne activité au cours de la période précitée de 2 ans (donc si cet EM ne figure pas en annexe III) FR et LUX sont inscrits en annexes V, mais cette deuxième disposition propre aux pensionnés anciens travailleurs frontaliers na pas dintérêt si les 2 EM sont aussi inscrits en annexe IV, ce qui est le cas de LUX et de FR Quid de lapplication de la directive 2011/24 ? Règlement + directive = « grand choix » ?

9 Risque professionnel Application des dispositions générales : R. 883/2004, titre III, chap. 2 + dispositions du R. 987/2009

10 Décès et pensions Application des dispositions générales : R. 883/2004, titre III, chap. 3, 4 et 5 + dispositions du R. 987/2009

11 Chômage (1) Application des dispositions générales : R. 883/2004, art. 61, 62 et 64titre III, chap. 1 + dispositions du R. 987/ Application de règles particulières pour les chômeurs qui résidaient dans un EM autre que lEM compétent : Art. 65 : inscription auprès des services de lemploi de lEM de résidence et subsidiairement auprès des

12 Chômage (2) services de lemploi de lEM de dernière activité, indemnisation par lEM de résidence selon sa législation (modalités particulières pour les travailleurs non frontaliers) et à sa charge, mais remboursement temporaire (jusquà 3 mois ou 5 mois) par lEM de dernière activité => Jurisprudence Miethe nest plus pertinente (cf. Arrêt Jeltes du 11/04/13) Art. 65bis : dispositions spéciales pour les chômeurs frontaliers non salariés en cas dabsence de régime

13 Chômage (3) correspondant dindemnisation dans lEM de résidence Art. 86 et : Remboursement au-delà de 3 mois fera lobjet daccords bilatéraux entre le Luxembourg et la France, lAllemagne et la Belgique (pas daccords à ce jour). Différé dapplication de linscription auprès des services de lemploi de lEM de dernière activité au 1/05/12 pour le Luxembourg et le Liechtenstein R.987/2009 : art. 56, 57 et 70 + décision U4 du 13/12/11 (procédure de remboursement)

14 Préretraite Application des dispositions générales : R. 883/2004, titre III, chap. 7 + dispositions du R. 987/2009

15 Prestations familiales Application des dispositions générales : R. 883/2004, titre III, chap. 8 + dispositions du R. 987/2009 => Situation spécifique des travailleurs frontaliers entraîne une application quasi systématique des règles de priorité en cas de cumul et le versement de nombreux compléments différentiels

16 Prestations spéciales Application des dispositions générales : R. 883/2004, titre III, chap. 9 + dispositions du R. 987/2009


Télécharger ppt "Coordination pour les travailleurs frontaliers : principes et particularités Séminaire TRESS France - Luxembourg (Luxembourg – 2 juillet 2013) Jean-Claude."

Présentations similaires


Annonces Google