La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Lapproche par compétences à lESA saint-luc de Liège Construction dun référentiel dans loption GRAPHISME.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Lapproche par compétences à lESA saint-luc de Liège Construction dun référentiel dans loption GRAPHISME."— Transcription de la présentation:

1 Lapproche par compétences à lESA saint-luc de Liège Construction dun référentiel dans loption GRAPHISME

2 Vers un référentiel de compétences à lESA saint-luc de Liège 1.Changement de paradigme 2.Enjeux et précautions 3.Étapes de conceptualisation et de mise en oeuvre 4.Ressources et conditions de conceptualisation et de mise en oeuvre 5.Analyse du projet

3 Un changement de paradigme Logique dINPUTS On injecte (cours, contenus...) dans le cursus. On évalue la somme des ressources/inputs dapprentissages. Logique dOUTCOMES On définit ce quon attend en fin de parcours en termes de compétences. On propose un curriculum sur cette base. On évalue les résultats/outcomes.

4 Enjeux et précautions

5 Enjeux et précautions partir des freins, résistances, questions Les Ecoles artistiques ne forment pas (nécessairement) à un métier. Quel est le risque dune professionnalisation des formations, de la main mise du monde professionnel sur les référentiels? Inexistence, inutilité, non pertinence dun référentiel « métier » comme base de travail? Ce qui risque de biaiser une approche par compétences dans les domaines de lArt, cest la définition même de lArt, qui, dès quun artiste en sortirait, pourrait par là même, produire de lArt. Difficulté, voire non pertinence de définir des compétences dans un champ non défini et en mouvement perpétuel.

6 Enjeux et précautions alors, pourquoi se lancer dans laventure? BOTTOM UP > TOP DOWN Prendre les devants Avant de nous voir imposer un modèle de lextérieur (TD) Nous préparer au cadre européen de certifications (TD) Mais surtout... Redéfinir nos formations collectivement (BU) repenser et connecter savoirs, savoir-faire, savoir-être repenser les objectifs, le contenu des cours, lévaluation... réfléchir collectivement, dialoguer autour dun projet commun clarifier, communiquer le contrat didactique

7 Enjeux et précautions maintenir un projet, accepter le changement Singulier: Chaque ESA a son propre projet pédagogique ET artistique. Dynamique: Remises en questions Aller-retour sur le processus Prise en compte des évolutions (artistiques, technologiques, pédagogiques...) Il sagira de proposer un référentiel singulier et dynamique

8 Enjeux et précautions des enjeux institutionnels et pédagogiques Institutionnels Projet de lécole Effet de diffusion, contagion Enquête « qualité » Pédagogiques Contenus denseignement Méthodologie, évaluation etc. Projet commun, collectif Davantage de concertations, de collaboration, dinteractions de remises en questions et donc: de clarification et defficacité pédagogique.

9 Les étapes de conceptualisation et de mise en oeuvre

10 Les étapes de conceptualisation et de mise en oeuvre clarification Première journée de travail présentation des enjeux clarification et appropriation collective de la notion de compétence définition produite après travaux en sous-groupes validation de la définition Une compétence est la capacité à mobiliser à bon escient les ressources, les acquis (savoirs, savoir-faire, attitudes) dans une situation complexe.

11 Les étapes de conceptualisation et de mise en oeuvre faire parler le métier (lextérieur) Première journée de travail (suite) Définition de 7+/-2 compétences en faisant parler les matériaux spécifiques (5 sous-groupes): 1.Quelques profils métiers 2.Référentiels de compétences « autres » 3.Résultats « pannel professionnels » 4.Recherche bibliographique 5.Offres demploi !!! Ceci semble fort centré « métier » !!!

12 Les étapes de conceptualisation et de mise en oeuvre faire parler le projet décole (lintérieur) Deuxième journée de travail Travail sur base du « projet pédagogique et artistique de notre ESA: Identifier puis prendre en considération les spécificités artistiques et pédagogiques en quoi vont-elles alimenter ou guider la rédaction de compétences? Propositions (en sous-groupes) de 7+/-2 compétences Utiliser des verbes daction Discerner la compétence de la ressource Déclinaisons en termes de savoir, savoir faire, savoir être.

13 Les étapes de conceptualisation et de mise en oeuvre un référentiel en 9 compétences Une méta-compétence (ou mission) Le futur graphiste aura pour mission de communiquer visuellement en tenant compte des dimensions professionnelle, artistique et citoyenne du projet artistique et pédagogique de Saint-Luc. A ces fins et dans ce cadre, les compétences suivantes seront sollicitées, développées et évaluées: 1.Analyser une demande 2.Rechercher des pistes de solutions graphiques 3.Développer des solutions graphiques 4.Réaliser techniquement un projet, une maquette 5.Communiquer, argumenter, présenter son travail 6.Gérer et contrôler la chaîne graphique 7.Utiliser les logiciels graphiques 8.Mettre en place une démarche artistique 9.Sinsérer dans un contexte socio-professionnel

14 Les étapes de conceptualisation et de mise en oeuvre arborescence de la compétence

15 Les étapes de conceptualisation et de mise en oeuvre Rédaction des fiches compétences

16 Les étapes de conceptualisation et de mise en oeuvre Aller vers le concret, 3 portes dentrée

17 Les étapes de conceptualisation et de mise en oeuvre progression de la compétence Autonomie de lapprenant -avec laide du prof => dinitiative -réactif => pro-actif Complexité de la situation -objet simple => objet complexe -situation connue => situation nouvelle, inventée -adaptation => innovation

18 Les étapes de conceptualisation et de mise en oeuvre définir des paliers par compétence

19 Les étapes de conceptualisation et de mise en oeuvre les étapes en cours et à venir Evaluer Créer des situations dévaluation des compétences par paliers Envisager les modalités et la pertinence de lévaluation des savoirs et capacités Revoir le curriculum Créer des situations dapprentissage de la compétence, des savoirs et des capacités Quels contenus? Quelle grille?

20 Ressources et conditions de conceptualisation et de mise en oeuvre

21 Ressources et conditions de conceptualisation et de mise en oeuvre Les acteurs Chacun est acteur du processus Contenu et méthodologie Diffusion progressive vers les autres options Trois personnes-ressources Directeur, responsable institutionnel et ressource méthodologique Psycho-pédagogue, accompagne et rédige le processus Coordinatrice qualité, recueille des infos (in et out)

22 Ressources et conditions de conceptualisation et de mise en oeuvre méthodologie Démarche participative En grand groupe (réflexion, appropriation...) Groupes de travail (méthodologie, rédaction, récoltes...) Validation par tous Processus dynamique Évolutif, non déterminé Processus régulable (retours en arrière sur le contenu et la méthode) Aller-retour théorie-pratique Documents de références Socio-pédagogiques Ressources « métiers » Référentiels de compétences « autres » Projet pédagogique et artistique

23 Ressources et conditions de conceptualisation et de mise en oeuvre quelques principes Faire de cette démarche une priorité – investir du temps – accepter les contraintes Faire confiance au groupe Ne pas rester « accroché » à son cours Sassurer dun vocabulaire commun et compris par tous (lexique prévu) Viser des changements Garantir la liberté pédagogique dans un projet collectif Linstitution garanti les moyens

24 Analyse du projet

25 Analyse du projet le processus Le processus (jusquici) a permis de donner la parole à chacun de travailler collectivement sans distinction entre les enseignants de cours techniques, artistiques ou généraux de définir un vocabulaire commun de modifier des représentations

26 Analyse du projet les difficultés Le projet est énergivore et mangeur de temps Les horaires sont quelques fois bousculés Mais, cest le prix à payer et cest plutôt bien accepté. Le projet et le processus sont parfois perçus comme incertains ou flous tant que lon nest pas dans la mise en pratique Néanmoins ce questionnement permanent est un facteur dynamisant, qui tient en éveil.

27 Analyse du projet les suites Le processus est en cours, mais on voit le bout –Volonté daccélerer, de prendre sur son temps –Enthousiasme pour la mise en pratique Le processus a démarré dans 2 nouvelles options (diffusion) –Architecture dintérieur –Conservation, restauration des oeuvres dart


Télécharger ppt "Lapproche par compétences à lESA saint-luc de Liège Construction dun référentiel dans loption GRAPHISME."

Présentations similaires


Annonces Google