La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Projet dimmersion Linguistique au 1 er septembre 2012 Etat des lieux au 09/01/2013 E.F.A A.R. WAREMME.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Projet dimmersion Linguistique au 1 er septembre 2012 Etat des lieux au 09/01/2013 E.F.A A.R. WAREMME."— Transcription de la présentation:

1 Projet dimmersion Linguistique au 1 er septembre 2012 Etat des lieux au 09/01/2013 E.F.A A.R. WAREMME

2 Projet dimmersion Définition 2. Origine du projet 3. Immersion dans quels buts ? 4. Pour quelles raisons avoir choisi lAllemand ? 5. Comment ça se passe ? 6. Perspectives des emplois pour notre école 7. Comment rassurer les parents pour lécole primaire ? 8. Comment déterminer le choix des périodes pour la langue cible de la 3 ème maternelle à la 6 ème primaire ? 9. Difficultés rencontrées 10. Les outils mis à notre disposition 1. Définition 2. Origine du projet 3. Immersion dans quels buts ? 4. Pour quelles raisons avoir choisi lAllemand ? 5. Comment ça se passe ? 6. Perspectives des emplois pour notre école 7. Comment rassurer les parents pour lécole primaire ? 8. Comment déterminer le choix des périodes pour la langue cible de la 3 ème maternelle à la 6 ème primaire ? 9. Difficultés rencontrées 10. Les outils mis à notre disposition

3 1. Définition Base légale :Décret du 11/05/2007 relatif à l'enseignement en immersion linguistiqueDécret du 11/05/2007 relatif à l'enseignement en immersion linguistique Définitions On entend par : Apprentissage par immersion, une procédure pédagogique visant à assurer la maîtrise des compétences attendues en assurant une partie des cours et des activités pédagogiques de la grille- horaire dans une langue moderne autre que le français, en vue de lacquisition progressive de cette autre langue. Grille-horaire, la liste des différents cours assurés hebdomadairement avec mention du nombre de périodes affectées à chacun.

4 4 L'apprentissage par immersion peut être proposé dans 2 langues au maximum par école ou implantation concernée. Organisation Lélève débute lapprentissage par immersion : soit au niveau de la 3 e maternelle s'il s'agit d'une école fondamentale ou maternelle ou au niveau de la 1 ère primaire s'il s'agit d'une école primaire soit au niveau de la 3 e primaire (école fondamentale ou primaire).

5 2.Origine du projet Constat de population avec une pyramide inversée de la M3 à la P6. Beaucoup de bâtiments vides et disponibles. Très grand site pouvant accueillir plus de 600 à 700 élèves au lieu des 270 actuels. Proposer une autre offre denseignement pour les parents intéréssés. MAIS ! Il faut dabord que la direction de lécole soit convaincue : de la portée du projet (incertitudes, questionnements, difficultés au fur et à mesure de lavancement du projet, Du bien-fondé de latout supplémentaire dapprendre une langue, Daider les enseignants et léquipe éducative (nouveaux challenges) : Important : pratiquer une réelle concertation entre enseignant francophone et natif (partage des compétences visées en lien programme du réseau ou du P.O.) Situation idéale : avoir une direction ayant déjà pratiqué limmersion ou qui sintéresse à un tel projet avec des enseignants et/ou des parents motivés par ce projet.

6 3.Immersion dans quels buts ? 1) Former des futurs citoyens européens de demain avec une ouverture vers différentes cultures. 2) Redonner une meilleure structure à lécole fondamentale 3) Avoir plus délèves dans lécole. 4) Pour les parents qui le souhaitent, donner à leur(s) enfant(s), un atout supplémentaire en débutant limmersion dès le plus jeune âge. 5) Valoriser nos 3 langues nationales : français, néerlandais et allemand. (cf : Traité de Barcelone met en évident la langue denseignement et la langue du(des) voisin(s)) 6) Recruter des enseignants natifs (flamands et/ou germanophones). 7) Nous sommes à 60 km de la communauté germanophone et à 10 km de la Flandres.

7 4.Pour quelles raisons avoir choisi lallemand ? 1) + de 100 millions deuropéens parlent et sexpriment en allemand : cf Allemagne, Autriche, (Suisse), Pologne, (le long de la frontière allemande). Tchéquie, (le long de la frontière allemande). Slovaquie (le long de la frontière allemande). 2) De plus en plus de demandes sur le marché de lemploi avec la connaissance de différentes langues. 3) En province de liège : les autres langues les plus proches sont le néerlandais et lallemand. 4) La situation économique de lAllemagne sur le plan européen et mondial. 5) Les salaires sont plus intéressants en Allemagne. 6) Moins de temps pour se rendre dans les cantons de lEst et en Allemagne que pour aller à Bruxelles.

8 5.Comment ça se passe ? 1. Pour les élèves : la grille-horaire va de : 8 à 21 périodes dimmersion de la 3 e maternelle à la 2 e primaire ; 8 à 18 périodes dimmersion de la 3 e à la 6 e primaire pour les élèves ayant entamé limmersion en 3 e maternelle ou en 1 ère primaire ; Attention : Le cours de seconde langue est comptabilisé dans les heures dimmersion. le cours d'éducation physique peut faire partie de la grille-horaire consacrée à l'apprentissage par immersion.

9 2. Pour léquipe éducative : Travailler en parfaite collaboration et en concertation entre les cotitulaires ayant les enfants en charge. Bien se répartir les compétences entre les cotitulaires. Choisir ensemble la méthode de lecture dans la langue dimmersion dès la 1 ère primaire.

10 6.Perspectives demplois But principal du projet : Si on a plus délèves dans lécole, cela va automatiquement générer des emplois supplémentaires dans lécole. Mélanger la richesse entre les différentes cultures provenant des différents membres du personnel (enseignants francophones et enseignants natifs). Rassurer les enseignants francophones par rapport au volume total des emplois réservés aux enseignants francophones qui doit également est revu à la hausse selon laugmentation de la population souhaitée dans lécole.

11 7.Comment rassurer les parents ? Faire une réunion préparatoire en février/mars pour les informer, Bien choisir les cotitulaires qui vont prendre en charge les élèves. Préparer un lexique reprenant des mots clés en français et en langue cible avec des pictogrammes importants. Faire les réunions de parents ensemble avec les cotitulaires pendant lannée scolaire. Il nest pas nécessaire de savoir parler en langue cible pour mettre son enfant en immersion. Bien suivre son enfant tout au long de la scolarité. Les enfants ne seront pas bilingue avant un certain temps.

12 8.Difficultés rencontrées 1. Contraintes administratives (documents, autorisation, avis des comités de concertation du personnel et du COPA) 2. Peur de léquipe éducative par rapport aux emplois surtout entre enseignants francophones et enseignants natifs. 3. Crainte des parents qui ne parlent pas la langue cible. 4. Crainte de léquipe éducative par rapport à la méthode de lecture. 5. Trouver des cotitulaires qui vont travailler en parfaite concertation et collaboration. 6. Déterminer le nombre de périodes à consacrer à limmersion. 7. Déménager des classes pour regrouper les classes concernées par limmersion.

13 8. Problème du recrutement des enseignants natifs par rapport aux déplacements à effectuer. 9. Nouvelle publicité à prévoir. 10. Modifier le site internet. 11. Rassurer les parents sur les intentions de lécole : dabord une école francophone avec une autre offre denseignement. 12. Accepter de changer ses méthodes de travail, dadapter ses leçons et surtout de travailler en équipe et en parfait cotitulariat.

14 9.Outils et ressources à disposition Différents sites internet : Enseignement.be Enseignons.be Liens donnés par le site de la maison des langues. Goethe institut Bibliothèques et ludothèques germanophones Ateliers de formation organisées par lIFC, le CAF, le P.O. Conseillère pédagogique au sein du P.O. Échanges/rencontres entre enseignants en immersion


Télécharger ppt "Projet dimmersion Linguistique au 1 er septembre 2012 Etat des lieux au 09/01/2013 E.F.A A.R. WAREMME."

Présentations similaires


Annonces Google