La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Troubles du comportement et difficultés comportementales Quelques pistes pour y faire face… et pour tenter dêtre efficace. Marie Lenoir Owczarek Coordinatrice.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Troubles du comportement et difficultés comportementales Quelques pistes pour y faire face… et pour tenter dêtre efficace. Marie Lenoir Owczarek Coordinatrice."— Transcription de la présentation:

1 Troubles du comportement et difficultés comportementales Quelques pistes pour y faire face… et pour tenter dêtre efficace. Marie Lenoir Owczarek Coordinatrice pédagogique ITEP

2 Sommaire: Définition des troubles du comportement Les manifestations des troubles du comportement Comprendre les troubles avant de pouvoir mettre en place les aménagements nécessaires pour les canaliser Des pistes dactions à mettre en place Lindispensable travail déquipe La gestion des crises

3 Définition: « Ensemble des conduites répétitives et persistantes dans lesquelles sont bafoués les droits fondamentaux dautrui, les normes, les règles sociales correspondant à lâge du sujet. » Dans tous les cas, que lon se situe dans le champ du handicap (diagnostic médical posé et reconnaissance des troubles par la MDPH) ou que lon se situe dans le champ de la difficulté comportementale (perception de lenseignant lui- même) les signes repérés sont les mêmes. Cest leur persistance dans le temps qui fait que ces difficultés deviennent des troubles reconnus médicalement. Les réponses à apporter en terme daide seront de toute façon les mêmes.

4 Les troubles du comportement sont souvent accompagnés de troubles associés. Ce sont ces troubles qui sont les premiers repérés: Les TDAH (troubles de lattention avec hyper activité) Les déficits langagiers Les conduites addictives Les troubles dépressifs, anxieux.

5 Attention! Troubles du comportement Troubles associés

6 Les enfants qui présentent des troubles du comportement ne sont pas déficients: Cest leur comportement antisocial, leur incapacité à exister dans le groupe qui les met « en situation de handicap » (Loi de février 2005) Cest ce comportement qui entraine des troubles cognitifs et qui perturbe laccès aux apprentissages, les empêchant davancer à un rythme ordinaire.

7 Si lon simplifie les troubles peuvent, à lécole, être liés: A lenvironnement, aux relations Aux apprentissages A lélève lui même!

8 Il faudra envisager les aménagements à différents niveaux: _ Dans lorganisation de lécole Cohérence et lien au sein même de léquipe _ Dans lorganisation de la classe Aménager lespace, le temps, posture du maître _ Dans les apprentissages Poser un cadre qui permette une relative autonomie de lenfant, de ladulte qui pourra différer ses reprises ou interventions _ Dans lorganisation de lécole Cohérence et lien au sein même de léquipe _ Dans lorganisation de la classe Aménager lespace, le temps, posture du maître _ Dans les apprentissages Poser un cadre qui permette une relative autonomie de lenfant, de ladulte qui pourra différer ses reprises ou interventions

9 Les manifestations des troubles du comportement

10 Difficultés liées à lenvironnement, aux relations, problèmes de socialisation… Agressivité verbale, physique Inhibition Transgression des règles sociales Hyper activité, instabilité psychomotrice Difficultés de communication, déficits langagiers Conduites à risques Provocations Incapacité à lempathie (théorie de lesprit) Interprétation erronée des codes sociaux Confusion émotionnelle; hyper émotivité; hypo émotivité

11 Difficultés en terme de statut délève et au niveau des apprentissages Tout dabord, lenfant ne parvient pas à se mettre en situation délève apprenant Refus dentrer dans les activités Refus de léchec: ne supporte pas lerreur Ne prend pas de risques: ne parvient pas à se mettre en situation de recherche par peur de léchec Ne veut pas modifier ses représentations: difficultés à percevoir lavis de lautre par peur de remettre en question ce quil croyait acquis Faible persévérance Faible motivation: manque dappétence

12 Même si lélève est volontaire et parvient à dépasser les difficultés évoquées précédemment, il a cognitivement des difficultés pour appre ndre Il ne parvient pas à être attentif et concentré Il ne parvient pas à exécuter des taches multiples, surtout si elles sont délivrées oralement. Lélève ne parvient pas à planifier son travail, à sorganiser pour atteindre lobjectif demandé Il a des difficultés en termes de mémorisation Il ne parvient pas à évoquer et réactiver ses connaissances Il ne parvient pas à faire des liens cognitifs cest-à-dire à transférer ses compétences dune activité à lautre Il ne parvient pas à expliquer ses procédures

13 Difficultés liées à lélève lui même… Difficultés à gérer la frustration Estime de soi altérée Instabilité psychique Etat dépressif Anxiété, angoisses qui peuvent se manifester par la mise en place de rituels

14 Comprendre les troubles du comportement

15 Comment expliquer de telles conduites? Les enfants victimes de leurs troubles. Les enfants testent ladulte. Même si ces enfants sont victimes de leurs comportements… ces derniers ont une fonction. Face aux autres: ces manifestations comportementales sont un moyen dexister et dêtre reconnu en attirant lattention Face à eux mêmes: ces enfants ont souvent une très faible estime deux-mêmes et ces manifestations permettent de décharger un trop plein dangoisses ou de frustrations Face à une situation, une contrainte, un changement: ces manifestations comportementales permettent un bénéfice secondaire ou lexpression dune angoisse liée à une perturbation des repères (angoisses de séparation) Face à ladulte et à son autorité: ces manifestations comportementales permettent de mettre à lépreuve les règles et leur fiabilité pour percevoir les limites et trouver un cadre contenant et sécurisant

16 Actions à mettre en place

17 Commençons par la classe: Laménagement de lespace Proposer un espace classe qui soit épuré et organisé (pas de meuble dans le milieu de la salle, tjrs avoir un regard sur ce qui se passe pour faciliter les reprises )

18 Exemple de réorganisation de lespace classe

19

20

21 Proposer un espace classe qui soit épuré et organisé (pas de meuble dans le milieu de la salle, tjrs avoir un regard sur ce qui se passe pour faciliter les reprises) Limiter les affichages à ce qui est essentiel pour les reprises et pour les apprentissages

22

23 Proposer un espace classe qui soit épuré et organisé (pas de meuble dans le milieu de la salle, tjrs avoir un regard sur ce qui se passe pour faciliter les reprises ) Limiter les affichages à ce qui est essentiel pour les reprises et pour les apprentissages Offrir un espace reconnu à lenfant (dabord une table seule, quil partagera ensuite)

24

25 Proposer un espace classe qui soit épuré et organisé (pas de meuble dans le milieu de la salle, tjrs avoir un regard sur ce qui se passe pour faciliter les reprises Limiter les affichages à ce qui est essentiel pour les reprises et pour les apprentissages Offrir un espace reconnu à lenfant (dabord une table seule, quil partagera ensuite) Penser également à organiser lespace lors des déplacements (moments de transitions sujets à lagitation)

26

27 Proposer un espace classe qui soit épuré et organisé (pas de meuble dans le milieu de la salle, tjrs avoir un regard sur ce qui se passe pour faciliter les reprises Limiter les affichages à ce qui est essentiel pour les reprises et pour les apprentissages Offrir un espace reconnu à lenfant (dabord une table seul, quil partagera ensuite) Penser également à organiser lespace lors des déplacements (moments de transitions sujets à lagitation) Placer un enfant en difficultés attentionnelles proche de vous et sans matériel sur la table Un enfant en instabilité psychomotrice, proche dun mur (contenance) et non au milieu de la classe Un enfant qui a besoin de faire des pauses proche du lieu dapaisement

28

29

30 Proposer un espace classe qui soit épuré et organisé (pas de meuble dans le milieu de la salle, tjrs avoir un regard sur ce qui se passe pour faciliter les reprises Limiter les affichages à ce qui est essentiel pour les reprises et pour les apprentissages Offrir un espace reconnu à lenfant (dabord une table seul, quil partagera ensuite) Penser également à organiser lespace lors des déplacements (moments de transitions sujets à lagitation) Placer un enfant en difficultés attentionnelles proche de vous et sans matériel sur la table Un enfant en instabilité psychomotrice, proche dun mur (contenance) et non au milieu de la classe Un enfant qui a besoin de faire des pauses proche du lieu dapaisement Un enfant qui se sauve, loin de la porte..

31 Laménagement du temps: Structurer clairement le temps: sur lannée, la semaine, la journée, lheure! (pictogramme ou emplois du temps détaillés) Moduler les temps courts, les temps longs, les temps collectifs et individuels Faire du lien entre les activités pr donner du sens Soigner tous les temps de transitions (préparer aux changements): tjrs se reporter aux outils visuels mis en place pr étayer la verbalisation Aider lenfant à anticiper les changements dorganisation, verbaliser nos attentes, le fonctionnement pour rassurer

32 En cycle 3: Frise de lannée

33 Date du jour

34

35

36 Programme de la matinée

37 Organisation de la demi journée

38


Télécharger ppt "Troubles du comportement et difficultés comportementales Quelques pistes pour y faire face… et pour tenter dêtre efficace. Marie Lenoir Owczarek Coordinatrice."

Présentations similaires


Annonces Google