La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

SURVEILLANCE DES PONTAGES VEINEUX FÉMORO-POPLITÉS DES MEMBRES INFÉRIEURS RENCONTRES VASCULAIRES DU VAL DOR P. SINTES, J. KUSMIEREK PARIS 2006.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "SURVEILLANCE DES PONTAGES VEINEUX FÉMORO-POPLITÉS DES MEMBRES INFÉRIEURS RENCONTRES VASCULAIRES DU VAL DOR P. SINTES, J. KUSMIEREK PARIS 2006."— Transcription de la présentation:

1 SURVEILLANCE DES PONTAGES VEINEUX FÉMORO-POPLITÉS DES MEMBRES INFÉRIEURS RENCONTRES VASCULAIRES DU VAL DOR P. SINTES, J. KUSMIEREK PARIS 2006

2 PONTAGES VEINEUX FÉMORO- POPLITÉS Ces pontages sont menacés par lapparition de sténoses, liées essentiellement à une hyperplasie myo-intimale. Lexamen écho-Doppler permet la détection de sténose du pontage chez des patients asymptomatiques: dysfonction du pontage avec un pronostic moins bon. En fonction du degré de la sténose un geste de revascularisation sera proposé pour prévenir une occlusion.

3 LA STÉNOSE DU PONTAGE: un critère de gravité Tous les pontages veineux sténosés à 70% et la moitié des pontages sténosés à 50% seront occlus dans les deux ans.(Mills-90) 20% des pontages présentent une dysfonction liée à une sténose significative la 1ère année 85% des anomalies sont détectées la 1ére année (Caps- 95) Les manifestations cliniques surviennent dans 80% lorsque le pontage est occlus (Veith-84)

4 Complications des pontages veineux Complications immédiates: quelques heures à un mois Complications secondaires: durant les deux premières années Complications tardives: au delà de deux ans

5 Complications immédiates des pontages veineux Occlusions précoces dans 3-5%, diminuées par la pratique dune artériographie per- opératoire et un écho-Doppler post-opératoire. Elles sont dues à un mauvais lit daval, à une greffe veineuse de mauvaise qualité, à une hypercoagulabilité, à un bas débit. Parfois hyperplasie intimale aiguë.

6 Complications à moyen terme des pontages veineux Sténoses par hyperplasie myo-intimale: surtout aux anastomoses ou des clamps vasculaires ou des valvules excisées. Causes mécaniques: plicature, compression ou rupture anastomotique. Bas débit, troubles de la coagulation.

7 Complications tardives des pontages veineux Progression de lathérosclérose au niveau du pontage mais également en amont et en aval de celui-ci. Bas débit.

8 Surveillance des pontages veineux Surveillance clinique: palpation pouls et mesure des pressions à la cheville. LIPS servira de point de repère pour les examens ultérieurs. Surveillance clinique indispensable mais inférieure au contrôle échographique.

9 Contrôle précoce J6/7 des pontages veineux Lymphocèle, hématome, faux anévrysme du Scarpa Perméabilité Calibre greffe veineuse Fémorale profonde FAV le long du pontage en cas de pontage in situ IPS Détection TVP

10 Contrôle à 3 mois et à 6 mois des pontages veineux Perméabilité Calibre pontage Insertions distale et proximale avec mesure PVS+RV Mesure PVS dans le pontage Etat aval et amont IPS

11 Critères hémodynamiques de surveillance par écho-Doppler pulsé Le pic de vitesse systolique (PVS): vitesses entre 45 et 150 cm/sec. Le rapport des vitesses systoliques (RV): entre les vitesses au niveau de la sténose et en amont Sténose entre 50 et 70% PVS >150 cm/sec 2 2,9 Sténose >70% PVS>300 cm/sec RV> 3 PVS dans le pontage < 45 cm/sec

12 Critères de reprise chirurgicale: degré de la sténose Pratiquement jamais docclusion à 2 ans pour une sténose 70% évoluent toutes vers locclusion. (Idu-98) Mills (2001) : Pontages normaux PVS< 2 m/s et RV< 2: 3% docclusion Pontages avec sténoses intermédiaires PVS entre 2-3 m/s et RV 2-4: 3% docclusion mais 63% ont évolué en sténoses sévères et ont été repris chirurgicalement Les sténoses sévères PVS > 3 m/s et RV > 4: 64% ont été opérés et sont restés perméables. 36% nont pas été repris avec un taux docclusion de 80% à 4 mois.

13 Rythme de surveillance Consensus pour une surveillance clinique et écho-Doppler de tous les pontages. Examen post-opératoire, à 6 et 12 mois puis annuel constitue le schéma minimal. Pontages à haut risque docclusion incitant à une surveillance plus intensive: Procédure chirurgicale difficile, matériel veineux de mauvaise qualité, mauvais lit daval Sténoses intermédiaires à lEcho-Doppler Pontages effectués pour un sauvetage de membre

14 Causes derreur dans le suivi écho-Doppler Absence de compte rendu opératoire La mesure des PVS avec une correction dangle Le Doppler couleur peut masquer une valvule résiduelle Les différences de calibre modifient la mesure des PVS Linsertion distale est parfois profonde

15 Causes derreur dans le suivi écho-Doppler Pontages très superficiels Persistance dune valvule veineuse Dégradation du pontage par atteinte du réseau damont ou daval Le RV dinterprétation difficile en cas de variations importantes de diamètre au niveau des anastomoses

16 Apport de lED dans la prévention des complications Evaluation du réseau veineux superficiel avant le pontage: saphènes, céphalique. Calibre régulier sans ectasie ni synéchies Sites dimplantation: Anastomose proximale pas en aval dune sténose Anastomose distale sur artère perméable au flux distal correct

17 Prévention médicale de la resténose Tous les pontages doivent avoir un antiaggrégant plaquettaire Les statines diminuent le pourcentage de resténose Anticoagulants: Efficaces mais risque hémorragique Pontages prothétiques de 6mm

18 CONCLUSION La reprise chirurgicale des sténoses >70% est nécessaire en raison dun taux docclusion de 100% à court terme. Les sténoses intermédiaires nécessitent une surveillance rapprochée et lintervention en cas daggravation est également bénéfique. LEcho-Doppler est indispensable mais ce nest que le premier maillon dune longue chaîne de compétences.


Télécharger ppt "SURVEILLANCE DES PONTAGES VEINEUX FÉMORO-POPLITÉS DES MEMBRES INFÉRIEURS RENCONTRES VASCULAIRES DU VAL DOR P. SINTES, J. KUSMIEREK PARIS 2006."

Présentations similaires


Annonces Google