La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les fractures du rachis dorsal Samir KHOURY DES – Mars 2002.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les fractures du rachis dorsal Samir KHOURY DES – Mars 2002."— Transcription de la présentation:

1 Les fractures du rachis dorsal Samir KHOURY DES – Mars 2002

2 Plan Généralités Epidémiologie Bilan fonctionnel - fonction statique - fonction de stabilité axiale et transversale Classification anatomo-pathologique des fractures - mécanisme de compression : types A - mécanisme de distraction : types B - déplacement multidirectionnel : types C Indications thérapeutiques

3 Généralités Particularités anatomiques, statiques et dynamiques Segments dorsal et sacré cyphose limite postérieure des cavités thoracique et pelvienne Segments cervical et lombaire lordose libres de toute attache osseuse Déplacements vertébraux peu importants Risques neurologiques majeurs par réduction du calibre du canal rachidien

4 Epidémiologie A propos de 560 fractures du rachis Fractures du rachis dorsal : 48 % (270 cas) Sex ratio : 3/2 Accidents de la circulation et sportifs : 80 % Polytraumatisme : 24 % Répartition topographique T1-T3 : 7 % T4-T10 : 48 % T11-T12 : 45 %

5 Bilan fonctionnel Fonction statique Hyperpression des surfaces articulaires sur la concavité Etirements ligamentaires sur la convexité Arthrose évolutive au niveau des concavités Lombalgies par compensation en lordose

6 Bilan fonctionnel Stabilité axiale ABC A : colonne antérieure B : colonne moyenne C : colonne postérieure

7 Stabilité transversale flexion extension listel antérieur facettes articulairespointes articulaires - lames apophyses épineuses mur postérieur Bilan fonctionnel

8 Classification anatomo-pathologique Magerl F., Harms J., Gertzbein S. D. et al (1994) - 3 triades de gravité croissante comportant chacune 3 sous-types de fractures - classification basée sur les 3 variétés de contraintes agissant sur le rachis : compression axiale distraction sagittale torsion axiale

9 Classification anatomo-pathologique Mécanisme de compression axiale Types A - les plus fréquentes : 70 % - affectent la colonne antérieure disco-corporéale - absence de distraction - tassement > 50 % atteinte des colonnes moyennes et postérieures

10 Classification anatomo-pathologique Mécanisme de compression axiale Types A A1 A2 A3

11 Classification anatomo-pathologique Mécanisme de distraction sagittale Types B (sealt belt fractures) - rares : 10 % - solution de continuité horizontale - atteinte des éléments antérieurs et postérieurs hyper-flexion : lésions ostéo-ligamentaires post. hyper-extension : lésions discales

12 Classification anatomo-pathologique Mécanisme de distraction sagittale Types B B1 B2 B3

13 Classification anatomo-pathologique Déplacement multidirectionnel Types C - représentent 20 % - mécanisme de torsion axiale - rupture circonférentielle du rachis - instabilité majeure (rotation et/ou translation) - asymétrie des lésions décalage rotatoire des apophyses épineuses fractures étagées des apophyses transverses fracture asymétriques des plateaux vertébraux

14 Classification anatomo-pathologique Déplacement multidirectionnel Types C C1 C3 C2

15 Algorithme de détermination du type de lésion rachidienne Rotation et/ou translation Rupture des éléments postérieurs Types ATypes B Types C Tassement A1 Fr. coronale A2 Fr. comminutive A3 Ligamentaire B1 Osseuse B2 Hyper-extension B3 Type A + rot. C1 Type B + rot C2 Cisaillement + rot C

16 Indications thérapeutiques 5 paramètres essentiels - Existence ou non de troubles neurologiques - Type de lésion (instabilité) - Age et état physiologique du patient - Existence ou non dun polytraumatisme - Caractère tolérable ou non des déplacements initiaux (angle de cyphose régionale)

17 Indications thérapeutiques Lésion médullaire Types A (15 %) Types B (35 %) Types C (50 %) Intervention chirurgicale en urgence recalibrage du canal vertébral (laminectomie) stabilisation des lésions (fixation jusquà 2 niveaux adjacents)

18 Indications thérapeutiques Fractures de type A Corset 3 mois Cyph. > 15° Cyph. < 15° Hyper-extension Corset 3 mois Chirurgie

19 Indications thérapeutiques Fractures de type B Chirurgie Ostéosyth. post. courte en compression

20 Indications thérapeutiques Fractures de type C Ostéosyth. post. Abord antérieur : atteinte disco-corporéale importante

21 Conclusion - Fréquence des fractures du rachis dorsal - Rareté des lésions thoraciques hautes - Mécanisme lésionnel type de fracture - Lésion médullaire fracture isolée décompression chirurgicale polytraumatisme opérabilité - Type de fracture ttt orthopédique : type A1 et A3 (cyphose < 15°) ttt chirurgical : types A2, A3 (cyphose > 15°), B & C


Télécharger ppt "Les fractures du rachis dorsal Samir KHOURY DES – Mars 2002."

Présentations similaires


Annonces Google