La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

EXPLORATION RADIOLOGIQUE DU RACHIS CERVICAL ET LOMBAIRE Dr. Vincent Mougenot Centre Hospitalier Saint-Joseph & Saint-Luc Novembre 2011.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "EXPLORATION RADIOLOGIQUE DU RACHIS CERVICAL ET LOMBAIRE Dr. Vincent Mougenot Centre Hospitalier Saint-Joseph & Saint-Luc Novembre 2011."— Transcription de la présentation:

1 EXPLORATION RADIOLOGIQUE DU RACHIS CERVICAL ET LOMBAIRE Dr. Vincent Mougenot Centre Hospitalier Saint-Joseph & Saint-Luc Novembre 2011

2 Plan de l’exposé Techniques utilisées : quelques rappels Techniques utilisées : quelques rappels »Radiographies conventionnelles »Scanner »I.R.M »Myélographie et myéloscanner »Radiologie interventionnelle Exploration du rachis cervical Exploration du rachis cervical Exploration du rachis dorso-lombaire Exploration du rachis dorso-lombaire

3 Techniques utilisées Radiographies : Radiographies : »Examen de débrouillage »Renseignements statiques et dynamiques »Mais irradiation, relativement chères… Scanner : Scanner : »Examen performant, RDV rapide, interventionnel »Étude osseuse + articulaire + disque »Mais irradiant, statique…

4 Techniques utilisées IRM : IRM : »Examen très performant, RDV +/- long »Étude osseuse + articulaire + disque + moelle épinière et racines + parties molles »Non irradiant mais relativement cher, contre- indications ++ »Grands champs d’exploration Myélographie / scanner : Myélographie / scanner : »Examen performant, dynamique »Mais à risque (infections, allergies…), irradiant… »Indications très limitées

5 RACHIS CERVICAL

6 Rappels anatomiques : vertèbre cervicale

7 Radiographies Bilan de base : Bilan de base : »Face »Profil strict (C7-D1) »Bouche ouverte En fonction : En fonction : »Trois quarts (oblique D et G) »Dynamiques Attention à avoir de bons clichés ! Attention à avoir de bons clichés !

8 Profil normal (debout) - Le bord supérieur de T1 doit être visible - Superposition des massifs articulaires - 5 lignes harmonieuses - En général : lordose physiologique - Attention aux parties molles pré-vertébrales - Attention aux espaces de sécurité - Anneau de Harris Indications : * Traumatologie : entorses, fractures… * Rhumatologie : cervicalgies, NCB… * Autres : céphalées…

9 Face normale -Recherche de luxation rotatoire -Recherche de signes d’entorse -Recherche d’uncarthrose - Statique rachidienne frontale

10 Clichés de trois-quarts Bilan de cervicarthrose avec signes neurologiques (type NCB) Étude des foramens et de l’uncarthrose

11 Clichés bouche ouverte -Face stricte ! - Vérifier l’alignement des massifs articulaires - Pas de diastasis à l’état normal ! - Attention à l’effet Mach (bande noire à la base de l’odontoïde)

12 Clichés dynamiques Recherche de lésions post- traumatiques tardives par instabilité retardé Réalisés en présence d’un médecin et de manière douce Si doute, indications d’IRM cervicale

13 Organigramme

14 L’artère vertébrale Risque vasculaire lors des manipulations vertébrales cervicales (rotation) / rare Risque vasculaire lors des manipulations vertébrales cervicales (rotation) / rare Arthrose : facteur prédisposant ? Arthrose : facteur prédisposant ? Précautions à prendre ! Précautions à prendre !

15 Exemples de pathologies Cervicarthrose étagée avec uncarthrose Responsable de rétrécissements foraminaux

16 Exemples de pathologies

17 11° mm ENTORSE BENIGNE

18 Scanner cervical Technique : –Patient allongé sur une table –Tube à rayon X qui tourne autour du patient –Acquisition volumique –Reconstructions MPR –Avec injection ? Indications : – Radiographies douteuses – Traumatismes – Pathologie tumorale – NCB (composante ostéophytique) < IRM

19 Scanner cervical

20 Imagerie du foramen

21 Exemples : cervicarthrose simple Ostéophytose postérieure Ostéophytose antérieure Pincement discal

22 Exemples : Hernie discale cervicale

23 IRM cervicale Séquences T1 sagittales : structures osseuses Séquences T1 sagittales : structures osseuses Séquences T2 sagittales et axiales : LCR, moelle, racines, disques Séquences T2 sagittales et axiales : LCR, moelle, racines, disques Séquences T1 + injection de gadolinium Séquences T1 + injection de gadolinium Durée : minutes Durée : minutes

24

25 Canal cervical étroit avec hernies discales et troubles statiques

26 COLONNE LOMBAIRE

27 Rappels anatomiques : rachis lombaire

28 Bilan radiologique Profil + Face de De Sèze, debout Profil + Face de De Sèze, debout Bassin de face, debout Bassin de face, debout Disque L5-S1 centré Disque L5-S1 centré Parfois clichés en position allongée Parfois clichés en position allongée Rachis dorso-lombaire souvent Rachis dorso-lombaire souvent Parfois pan-rachis (scoliose) Parfois pan-rachis (scoliose) »Recherche d’inflexion pathologique (face & profil) »Recherche de bascule pelvienne »Troubles de la charnière, spondylolisthésis »Bilan de lombalgie : tassement, arthrose »Bilan de sciatique (RMO)

29

30 Bilan de scoliose Grandes cassettes ou clichés numériques Face stricte de face depuis les hanches + profil colonne (cyphose, hypercyphose associée) +/- colonne de face en décubitus

31 Lyse isthmique

32 Discopathie

33 Scanner lombaire Acquisition volumique avec reconstructions dans le plan des disques + sagittales Acquisition volumique avec reconstructions dans le plan des disques + sagittales Performant pour le diagnostic de hernie, arthrose postérieure, calcifications mais irradiant. Performant pour le diagnostic de hernie, arthrose postérieure, calcifications mais irradiant. Permet de guider les infiltrations. Permet de guider les infiltrations. Utile pour l’exploration des fractures, des tassements (pas indispensable pour l’ostéoporose). Utile pour l’exploration des fractures, des tassements (pas indispensable pour l’ostéoporose).

34 MEDIANE PARAMEDIANE POSTEROLAT MASSIF ARTICUL. FORAMINALE DISQUE ET CORPS VERTEBRAL SAC DURAL HERNIES DISCALES EXTRA-FORAM

35 Hernie postéro-latérale Hernie foraminale Hernie médiane L4 L5 L3 L5 L4 Symptomatologie ? Cruralgie L4D Sciatique L5D Sciatique S1 D+G Sciatique L5 et S1 D

36 Hernie Hernie à caractère descendant Hernie exclue

37 Discopathie étagée - canal lombaire étroit dégénératif & constitutionnel Bombement discal Hypertrophie du ligament jaune Brièveté pédiculaire

38 Arthrose postérieure responsable des syndromes facettaires, de conflits nerveux et de canal lombaire étroit Hypertrophie des massifs articulaires Ostéophytose Épaississement du ligament jaune Pincement et géode articulaire Kyste articulaire postérieur

39 Myéloscanner Myélographie : Myélographie : –Ponction lombaire (ou cervicale) avec injection de produit de contraste. –Réalisation de clichés statiques et dynamiques. –Vue indirecte des hernies discales (positionnelles) –Bilan de lésion de type plexus brachial –Peu utilisé à l’étage cervical ! Myéloscanner : Myéloscanner : –Scanner dans la suite d’une myélographie –Bonne résolution spatiale mais ex. statique

40

41 IRM lombaire Séquence T1 & T2 sagittale Séquence T1 & T2 sagittale Séquence T2 axiale dans le plan des disques Séquence T2 axiale dans le plan des disques +/- gadolinium et +/- myélo-IRM +/- gadolinium et +/- myélo-IRM Grand champ d’exploration Grand champ d’exploration Meilleur visualisation des structures nerveuses mais moins bonne résolution spatiale que le scanner (idem Ca++) Meilleur visualisation des structures nerveuses mais moins bonne résolution spatiale que le scanner (idem Ca++)

42

43

44 Radiologie interventionnelle


Télécharger ppt "EXPLORATION RADIOLOGIQUE DU RACHIS CERVICAL ET LOMBAIRE Dr. Vincent Mougenot Centre Hospitalier Saint-Joseph & Saint-Luc Novembre 2011."

Présentations similaires


Annonces Google