La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Zoonoses et maladies à vecteurs animaux Philippe Léonard Michel Moutschen.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Zoonoses et maladies à vecteurs animaux Philippe Léonard Michel Moutschen."— Transcription de la présentation:

1 Zoonoses et maladies à vecteurs animaux Philippe Léonard Michel Moutschen

2

3 Zoonose « maladie des animaux vertébrés, éventuellement transmissible à lhomme » « maladie des animaux vertébrés, éventuellement transmissible à lhomme » Ne pas confondre avec les maladies à vecteurs qui peuvent être des zoonoses (ex. maladie de Lyme) mais pas nécessairement (ex. paludisme) Ne pas confondre avec les maladies à vecteurs qui peuvent être des zoonoses (ex. maladie de Lyme) mais pas nécessairement (ex. paludisme)

4 Zoonoses Classées par « animal » Classées par « animal » Chat: toxoplasmose, pasteurellose, griffade de chat, rage, … Chat: toxoplasmose, pasteurellose, griffade de chat, rage, … Chien: toxocarose, hydatidose, leishmaniose, pasteurellose, rage, … Chien: toxocarose, hydatidose, leishmaniose, pasteurellose, rage, … Oiseaux: salmonellose, ornithose, psittacose, grippe aviaire, … Oiseaux: salmonellose, ornithose, psittacose, grippe aviaire, … Chevaux: encéphalite équine, trichinose,.. Chevaux: encéphalite équine, trichinose,.. Bovins: listériose, ténia, tuberculose bovine, brucellose, fièvre Q, charbon, … Bovins: listériose, ténia, tuberculose bovine, brucellose, fièvre Q, charbon, … Moutons: brucellose, charbon, … Moutons: brucellose, charbon, … Porcs: brucellose, rouget du porc, ténia, trichinose, … Porcs: brucellose, rouget du porc, ténia, trichinose, … Rats: leptospirose, peste, rage, … Rats: leptospirose, peste, rage, … …. ….

5 Zoonoses Classées par « agent causal » Classées par « agent causal » Bactérie: brucellose, corynébactériose, charbon, fièvre Q, leptospiroses, maladie par griffade de chat, maladie de lyme, pasteurellose, ornithose, psittacose, rouget, tétanos, tularémie, … Bactérie: brucellose, corynébactériose, charbon, fièvre Q, leptospiroses, maladie par griffade de chat, maladie de lyme, pasteurellose, ornithose, psittacose, rouget, tétanos, tularémie, … Virus: chorioméningite lymphocytaire, dengue, Ebola, Fièvre Crimée-Congo, Fièvre jaune, Hantavirose, grippe, Marburg, Rage, … Virus: chorioméningite lymphocytaire, dengue, Ebola, Fièvre Crimée-Congo, Fièvre jaune, Hantavirose, grippe, Marburg, Rage, … Parasite: leishmaniose, maladie du sommeil, schistosomiase, toxoplasmose, trichinellose, … Parasite: leishmaniose, maladie du sommeil, schistosomiase, toxoplasmose, trichinellose, … Mycose: coccidioïdose, … Mycose: coccidioïdose, … Prion: Creutzfeld-Jacob Prion: Creutzfeld-Jacob

6 Zoonoses Critères de définition Critères de définition Réservoir animal Réservoir animal Transmission à l homme: Transmission à l homme: par contact direct par contact direct par des produits d origine animale par des produits d origine animale par un vecteur par un vecteur Syndrome infectieux spécifique Syndrome infectieux spécifique

7 Zoonoses Un problème de zoonose doit être évoqué: Un problème de zoonose doit être évoqué: en cas de contact d un individu avec un animal malade en cas de contact d un individu avec un animal malade une personne malade a eu des contacts avec des animaux ou leurs produits une personne malade a eu des contacts avec des animaux ou leurs produits plusieurs cas de zoonose sont identifiés plusieurs cas de zoonose sont identifiés enquête épidémiologique enquête épidémiologique mesures préventives mesures préventives sujets à risque accru sujets à risque accru travailleurs agricoles travailleurs agricoles immunodéprimés, splénectomisés immunodéprimés, splénectomisés embryon et foetus embryon et foetus

8 Zoonoses de chez nous Lyme Lyme Echinococcose alvéolaire Echinococcose alvéolaire Griffade de chat Griffade de chat Pasteurellose Pasteurellose Hantavirose Hantavirose Leptospirose Leptospirose …

9 Lyme

10

11 Borrelia burgdorferi Borrelia burgdorferi Spirochète Spirochète Ixodes (larves souvent inapercues) Ixodes (larves souvent inapercues) 5 à 10% parasitées chez nous 5 à 10% parasitées chez nous durée d accrochage de la tique ( 24 h. ) durée d accrochage de la tique ( 24 h. ) Mulots, campagnols, cervidés, oiseaux… Mulots, campagnols, cervidés, oiseaux… Animaux domestiques Animaux domestiques Diversité antigénique, 3 groupes génomiques (B. b, B. garinii, B. afzelii) Diversité antigénique, 3 groupes génomiques (B. b, B. garinii, B. afzelii) Cosmopolite, par foyers Cosmopolite, par foyers

12 Borrelia burgdorferi

13 Lyme

14

15 Stade 1 (précoce localisé) Stade 1 (précoce localisé) Dans le mois qui suit la morsure Dans le mois qui suit la morsure érythème chronique migrant (90% des patients) érythème chronique migrant (90% des patients) parfois symptômes non spécifiques (fièvre, myalgies, adénopathies loco- régionales) parfois symptômes non spécifiques (fièvre, myalgies, adénopathies loco- régionales)

16 Lyme Stade 2 (précoce, de dissémination) Stade 2 (précoce, de dissémination) Qq jours à quelques mois après la morsure Qq jours à quelques mois après la morsure ECM multiple ECM multiple Symptômes cardiaques Symptômes cardiaques Symptômes neurologiques Symptômes neurologiques Arthrites Arthrites Stade 3 (tardif, > 8 S, svt plusieurs années), chronique: acrodermite chronique atrophiante, neurologique ou articulaire Stade 3 (tardif, > 8 S, svt plusieurs années), chronique: acrodermite chronique atrophiante, neurologique ou articulaire

17 Lyme

18 Incubation 3 – 30 j Disparaît en 3 – 4 S Non présent chez 5 à 20% Signes généraux chez 50%

19 Lyme Lymphocytome cutané bénin Lymphocytome cutané bénin

20 Lyme Acrodermite chronique atrophiante Acrodermite chronique atrophiante Même région quECM Même région quECM Tardif, parfois 10 ans après Tardif, parfois 10 ans après Erythème infiltré, en nappes Erythème infiltré, en nappes Régression infiltration Régression infiltration Atrophie cutanée, veines apparentes Atrophie cutanée, veines apparentes Sclérose cutanée Sclérose cutanée

21 Lyme

22 Arthrites Arthrites 30 à 180 j après inoculation 30 à 180 j après inoculation Chez 10% des patients (60% aux USA) Chez 10% des patients (60% aux USA) Oligoarthrite intermittente asymétrique Oligoarthrite intermittente asymétrique Genoux Genoux Parfois polyarticulaire Parfois polyarticulaire Quelques semaines à qq mois Quelques semaines à qq mois Généralement par poussées Généralement par poussées Chronique chez 10% Chronique chez 10%

23 Lyme Neuroborréliose précoce (stade 1 & 2) Neuroborréliose précoce (stade 1 & 2) Méningisme (stade 1) Méningisme (stade 1) Méningite lymphocytaire Méningite lymphocytaire Atteinte nerfs crâniens Atteinte nerfs crâniens Radiculonévrite Radiculonévrite Névrite optique Névrite optique Myélite Myélite Encéphalite Encéphalite Neuroborréliose tardive (stade 3, après +ieurs mois à années) Neuroborréliose tardive (stade 3, après +ieurs mois à années) Polyneuropathie axonale chronique Polyneuropathie axonale chronique Encéphalomyélite: paraparésie spastique, neuropathie crânienne, myélite transverse, atteinte fonctions cognitives Encéphalomyélite: paraparésie spastique, neuropathie crânienne, myélite transverse, atteinte fonctions cognitives Accidents ischémiques Accidents ischémiques

24 Lyme Atteintes cardiaques Atteintes cardiaques Chez 4 à 8% Chez 4 à 8% Plusieurs semaines après ECM Plusieurs semaines après ECM Durée 3 à 6 S Durée 3 à 6 S BAV BAV Myopéricadite Myopéricadite Cardiomyopathie dilatée chronique Cardiomyopathie dilatée chronique

25 Lyme Diagnostic: sérologie? Diagnostic: sérologie? Ig M: 2 à 4 S après début ECM, pic après 6 à 8 S, décroissance en 4 à 6 mois Ig M: 2 à 4 S après début ECM, pic après 6 à 8 S, décroissance en 4 à 6 mois Ig G: 6 à 8 S après début maladie, ou plus tardifs Ig G: 6 à 8 S après début maladie, ou plus tardifs Sérologie peut avorter si traitement précoce Sérologie peut avorter si traitement précoce Sérologie + chez 30 à 50% lors stade1 Sérologie + chez 30 à 50% lors stade1 Sérologie peut rester + malgré traitement, si tardif Sérologie peut rester + malgré traitement, si tardif

26 Lyme

27 Faux positifs Faux positifs Syphillis Syphillis Polyarthrite Polyarthrite Lupus Lupus … Surdiagnostic … Surdiagnostic … Sérologie uniquement pour confirmer une suspicion clinique réaliste Sérologie uniquement pour confirmer une suspicion clinique réaliste Confirmation: western blot (si stade1 atypique) Confirmation: western blot (si stade1 atypique)

28 Lyme Diagnostic clinique: Diagnostic clinique: Symptomatologie évocatrice Symptomatologie évocatrice Exposition aux tiques en zone dendémie Exposition aux tiques en zone dendémie Eliminer un faux + sérologique Eliminer un faux + sérologique Sérologie surtout utile pour les formes extracutanées Sérologie surtout utile pour les formes extracutanées (culture) (culture) LRC: PCR, Sérologie LRC: PCR, Sérologie

29 Lyme Traitement: Traitement: Recommandations établies par études USA Recommandations établies par études USA S: doxycycline, azithromycine, amoxicilline, cefuroxime, CIII S: doxycycline, azithromycine, amoxicilline, cefuroxime, CIII R: aminosides, FQ, rifampicine R: aminosides, FQ, rifampicine Pas dATB-prophylaxie Pas dATB-prophylaxie

30 Lyme ECM (14-21 j): amoxicilline 500 mg tid, doxycycline 100 mg bid, cefuroxime ax. 500 mg bid, azithromycine 500 mg od (7j) ECM (14-21 j): amoxicilline 500 mg tid, doxycycline 100 mg bid, cefuroxime ax. 500 mg bid, azithromycine 500 mg od (7j) Arthrite (4 S): doxycycline 100 mg bid, amoxicilline 500 mg tid, ceftriaxone 2 g od (2S) Arthrite (4 S): doxycycline 100 mg bid, amoxicilline 500 mg tid, ceftriaxone 2 g od (2S) Arthrite récidivante: seconde cure, puis symptomatique Arthrite récidivante: seconde cure, puis symptomatique Neuroborréliose précoce (min 2 S): ceftriaxone 2 g od, penicilline G …, ou doxycycline 100 – 200 mg bid Neuroborréliose précoce (min 2 S): ceftriaxone 2 g od, penicilline G …, ou doxycycline 100 – 200 mg bid Neuroborréliose tardive (2 – 4 S): ceftriaxone ou cefotaxime Neuroborréliose tardive (2 – 4 S): ceftriaxone ou cefotaxime Cardite avec BAV 1-2 : P.O Cardite avec BAV 1-2 : P.O Cardite avec BAV 3: ceftriaxone j, ± corticoides Cardite avec BAV 3: ceftriaxone j, ± corticoides

31 Lyme

32 Echinococcose alvéolaire

33

34 Echinococcus multilocularis

35

36

37 Echinococcose alvéolaire Maladie hépatique Maladie hépatique Métastases (10%) Métastases (10%) Pulmonaires Pulmonaires Spléniques Spléniques cérébrales cérébrales

38

39 Echinococcose alvéolaire Symptomatologie Symptomatologie Évolution 5 à 15 ans asymptomatique Évolution 5 à 15 ans asymptomatique Douleurs abdominales Douleurs abdominales Ictère Ictère Cholangite Cholangite Hypertension portale Hypertension portale

40 Echinococcose alvéolaire Diagnostic Diagnostic Hyperéosinophilie chez 10% Hyperéosinophilie chez 10% Hypergammaglobulinémie chez 80% Hypergammaglobulinémie chez 80% Ig E chez 50% Ig E chez 50% Bilan hépatique, VS Bilan hépatique, VS Imagerie médicale Imagerie médicale Sérologie (spécifique) Sérologie (spécifique)

41

42 Echinococcose alvéolaire Traitement Traitement Chirurgie Chirurgie Transplantation … Transplantation … Mébendazole hautes doses (1,5 – 10 g/j) Mébendazole hautes doses (1,5 – 10 g/j) Albendazole (800 mg BID) Albendazole (800 mg BID) Traitement médicamenteux plus de 10 ans: 53 à 80 % de survie à 15 ans contre 0%! Traitement médicamenteux plus de 10 ans: 53 à 80 % de survie à 15 ans contre 0%! Prévention Prévention Eviter contact avec renards et autres hôtes Eviter contact avec renards et autres hôtes Fruits-légumes… Fruits-légumes… Eviter que chiens et chats se nourrissent de rongeurs Eviter que chiens et chats se nourrissent de rongeurs Praziquantel chez chiens Praziquantel chez chiens

43 Griffade de chat (MGC)

44 MGC Etiologie: Etiologie: BG-, petit, pléomorphe, croissance lente BG-, petit, pléomorphe, croissance lente Bartonella henselae Bartonella henselae

45 MGC

46 MGC: Cycle

47 MGC Contamination par Contamination par Griffade Griffade Morsure Morsure Puces Puces Chats, chiens Chats, chiens

48 MGC: Symptomatologie S. de Parinaud

49 Adénopathie dans les 2 semaines (7 à 60 j) Adénopathie ferme Abcédation chez 15-50%, avec périadénite, fistulisation

50 « Chancre » Dans les 3 à 10 jours

51 MGC Diagnostic Diagnostic Clinique Clinique Sérologie mauvaise sensibilité (50 – 88%) et spécificité; VPP 65% Sérologie mauvaise sensibilité (50 – 88%) et spécificité; VPP 65% Biopsie ΔΔ Biopsie ΔΔ Granulomes nécrosants Granulomes nécrosants Coloration argentique de Warthin-Starry Coloration argentique de Warthin-Starry PCR PCR

52 MGC Traitement Traitement Utile? Utile? Azithromycine 500mg J1, puis 250 mg/J 4 jours Azithromycine 500mg J1, puis 250 mg/J 4 jours 7 à 10 jours: clarithromycine, rifampicine, cotrimoxazole, ciprofloxacine 7 à 10 jours: clarithromycine, rifampicine, cotrimoxazole, ciprofloxacine gentamycine gentamycine

53 Pasteurellose

54 Pasteurella Germes commensaux VRS et TD mammifères (rare chez lhomme) Germes commensaux VRS et TD mammifères (rare chez lhomme) Morsures de chiens se surinfectent 1/5 Morsures de chiens se surinfectent 1/5 Morsures de chats se surinfectent > ½ Morsures de chats se surinfectent > ½ Griffades… Griffades…

55 Pasteurella

56 Pasteurellose Par inoculation Par inoculation Forme aiguë Forme aiguë Incubation qq heures: caractère inflam. Incubation qq heures: caractère inflam. Extension dès J2, ± T°, ± ggl Extension dès J2, ± T°, ± ggl Parfois arthrite, osteite Parfois arthrite, osteite Sans traitement, guérison en 10 j ou évolution vers forme subaiguë Sans traitement, guérison en 10 j ou évolution vers forme subaiguë

57 Pasteurellose aigue par inoculation

58 Pasteurellose Forme subaiguë (par inoculation) Forme subaiguë (par inoculation) Qq semaines après inoculation Qq semaines après inoculation Ténosynovite ou arthrite réactionnelle Ténosynovite ou arthrite réactionnelle Algodystrophie Algodystrophie

59 Pasteurellose Autres infections Autres infections Respiratoires (VRS ou VRI): portage oropharyngé (éleveurs), immunodépression Respiratoires (VRS ou VRI): portage oropharyngé (éleveurs), immunodépression Neurologiques (méningite, abcès) Neurologiques (méningite, abcès) Septicémie Septicémie Infections abdominales Infections abdominales …

60 Pasteurellose Diagnostic: prélèvement à laiguille fine des sérosités (milieu enrichis) Diagnostic: prélèvement à laiguille fine des sérosités (milieu enrichis) Souvent polymicrobien Souvent polymicrobien Traitement: amoxi/clav Traitement: amoxi/clav Tétanos Tétanos

61 Hantavirose

62 Bunyaviridae

63

64 Hantavirus: Cycle Spécificité dhôte définitif. En Belgique, foyer épidémique dans l entre Sambre et Meuse

65 Hantavirose Ouest-Européenne Incubation j (max 42) Incubation j (max 42) Phase fébrile et algique (10-15j) Phase fébrile et algique (10-15j) T° T° Douleurs Douleurs Troubles accomodation Troubles accomodation Eruption morbiliforme ou purpurique Eruption morbiliforme ou purpurique Atteinte respiratoire chez 30% (discrète) Atteinte respiratoire chez 30% (discrète) Phase hypotensive Phase hypotensive Phase oligurique (néphropathie épidémique) Phase oligurique (néphropathie épidémique) Phase polyurique Phase polyurique

66 Hantavirose Ouest-Européenne En Belgique: 100 cas/an En Belgique: 100 cas/an Diagnostic Diagnostic Polynucléose Polynucléose Thrombopénie Thrombopénie Insuffisance rénale Insuffisance rénale Protéinurie Protéinurie Sérologie Sérologie

67 Hantavirose Ouest-Européenne Traitement supportif Traitement supportif Ribavirine? Ribavirine? Prévention? Prévention?

68 Leptospirose

69 Spirochètes Spirochètes Leptospira interrogans et L. biflexa: LPS => nombreux sérovars (ancienne classification) Leptospira interrogans et L. biflexa: LPS => nombreux sérovars (ancienne classification) Hybridation ADN: 12 espèces pathogènes (nouvelle classification) Hybridation ADN: 12 espèces pathogènes (nouvelle classification)

70 Leptospirose

71 Régions « chaudes » et humides, éventuellement saisonnière Régions « chaudes » et humides, éventuellement saisonnière Cyclones Cyclones France et Belgique France et Belgique Survit longtemps dans eau douce Survit longtemps dans eau douce Certains sérovars associés au rat, chien ou autres animaux Certains sérovars associés au rat, chien ou autres animaux

72 Leptospirose

73 Activités à risque: planche à voile, canyoning, rafting, sports deau, chasse, pêche, …. Activités à risque: planche à voile, canyoning, rafting, sports deau, chasse, pêche, …. Exposition professionnelle: éboueurs, égoutiers, agriculteurs, éleveurs, écarisseurs, … Exposition professionnelle: éboueurs, égoutiers, agriculteurs, éleveurs, écarisseurs, …

74 Leptospirose Contamination via urines, eau ou sols souillés Contamination via urines, eau ou sols souillés Pénétration muqueuse ou plaies (peau saine) Pénétration muqueuse ou plaies (peau saine) Réservoir: animal Réservoir: animal

75 Leptospirose Présentation clinique polymorphe Présentation clinique polymorphe Pas de syndrome spécifique dun sérovar mais bien profil épidémioclinique Pas de syndrome spécifique dun sérovar mais bien profil épidémioclinique Incubation 5 à 14 jours (2 à 30) Incubation 5 à 14 jours (2 à 30) Formes bénignes dans 85 à 90% des cas Formes bénignes dans 85 à 90% des cas Phase septicémique 3 à 7 jours Phase septicémique 3 à 7 jours Brève rémission 1 à 3 jours Brève rémission 1 à 3 jours Phase détat 4 à 30 jours Phase détat 4 à 30 jours Formes sévères: évolution biphasique moins nette Formes sévères: évolution biphasique moins nette

76 Leptospirose Phase septicémique Phase septicémique Brutale, AEG, frissons, fièvre, céphalées, myalgies MI Brutale, AEG, frissons, fièvre, céphalées, myalgies MI Phase détat Phase détat Syndrome algique majeur (céphalées, myalgies, troubles digestifs) Syndrome algique majeur (céphalées, myalgies, troubles digestifs) Suffusion conjonctivale bilatérale Suffusion conjonctivale bilatérale Eruption Eruption Hépato-splénomégalie, adénopathies Hépato-splénomégalie, adénopathies Atteinte dorgane Atteinte dorgane Maladie hétérogène Maladie hétérogène

77 Leptospirose

78 Atteinte hépatique Atteinte hépatique Ictère « flamboyant » Ictère « flamboyant » altération bilan hépatique altération bilan hépatique guérison complète guérison complète Atteinte rénale Atteinte rénale Cause de mortalité en pays dendémie Cause de mortalité en pays dendémie Syndrome de Weil: forme hépatorénale et hémorragique Syndrome de Weil: forme hépatorénale et hémorragique Résolutive, sans séquelles Résolutive, sans séquelles

79 Leptospirose

80 Atteinte neurologique Atteinte neurologique Syndrome méningé dans 12 à 40 % des cas Syndrome méningé dans 12 à 40 % des cas Pléiocytose LCR dans 50 à 90 % des cas Pléiocytose LCR dans 50 à 90 % des cas Généralement < 500/mm³ Généralement < 500/mm³ formule variable formule variable Hyperprotéinorachie Hyperprotéinorachie Glycorachie normale Glycorachie normale Signes dencéphalite chez 25% des patients avec « méningite » Signes dencéphalite chez 25% des patients avec « méningite » Atteinte oculaire Atteinte oculaire Uvéite Uvéite

81 Leptospirose Atteinte cardiaque Atteinte cardiaque Myocardite Myocardite Péricardite Péricardite Arythmies Arythmies Atteinte pulmonaire Atteinte pulmonaire Pneumopathie isolée ou associée Pneumopathie isolée ou associée Toux hémoptoïque Toux hémoptoïque Image atypique, condensation Image atypique, condensation Manifestations hémorragiques Manifestations hémorragiques

82 Leptospirose Diagnostic Diagnostic Clinique évocatrice: myalgies, suffusion conjonctivale, signes méningés, surtout si contexte épidémique Clinique évocatrice: myalgies, suffusion conjonctivale, signes méningés, surtout si contexte épidémique Biologie: hyperleucocytose (PNN parfois > à 50000), thrombopénie, anémie, syndrome inflammatoire, CPK, altération bilan hépatique et/ou rénal Biologie: hyperleucocytose (PNN parfois > à 50000), thrombopénie, anémie, syndrome inflammatoire, CPK, altération bilan hépatique et/ou rénal Sérologie Sérologie

83 Leptospirose Isolement de la bactérie Isolement de la bactérie Hémoculture 10 1ers jours Hémoculture 10 1ers jours LCR deuxième semaine LCR deuxième semaine Urines à partir 3 ème semaine Urines à partir 3 ème semaine Microscopie à fond noir Microscopie à fond noir (Culture?) (Culture?) (Inoculation cobaye) (Inoculation cobaye) (PCR) (PCR)

84 Leptospirose Traitement Traitement Pénicilline G Pénicilline G Ampicilline, amoxycilline Ampicilline, amoxycilline Doxycycline Doxycycline Macrolides Macrolides >= 7 jours >= 7 jours Réaction Jarisch-Herxheimer Réaction Jarisch-Herxheimer

85 Listériose

86 Listeria monocytogenes Listeria monocytogenes Bacille Gram + Bacille Gram + Croissance 3-45° (optimale à 30-35°) Croissance 3-45° (optimale à 30-35°) Détruit par pasteurisation Détruit par pasteurisation Germe intracellulaire facultatif Germe intracellulaire facultatif Bactérie ubiquitaire, environnementale Bactérie ubiquitaire, environnementale Contamination des aliments (lait, produits laitiers, viande, charcuterie, végétaux, crustacés, poissons, …) Contamination des aliments (lait, produits laitiers, viande, charcuterie, végétaux, crustacés, poissons, …)

87 Listériose

88 Incubation qq jours – 2 mois Incubation qq jours – 2 mois Immunodépression Immunodépression Cancéreux Cancéreux Cirrhose Cirrhose Diabète Diabète Transplantation Transplantation Grossesse Grossesse Âges extrèmes Âges extrèmes

89 Listériose Listérioses neuroméningées Listérioses neuroméningées Méningite (aigue ou subaigue) Méningite (aigue ou subaigue) Méningoencéphalite Méningoencéphalite Surtout tronc cérébral (paralysie nerfs crâniens) Surtout tronc cérébral (paralysie nerfs crâniens) +/- S. cérébelleux, S. pyramidal, S. extrapyramidal +/- S. cérébelleux, S. pyramidal, S. extrapyramidal Encéphalite (microabcès) Encéphalite (microabcès) Abcès cérébraux Abcès cérébraux Septicémie: tableau de gastroentérite fébrile, endocardite Septicémie: tableau de gastroentérite fébrile, endocardite Listériose maternofoetale Listériose maternofoetale

90 Listériose Diagnostic: Diagnostic: LCR: composition variable LCR: composition variable Cellules (qq - > 1000): panachée (30- 45%), lymphocytaire (25-40%), PNN Cellules (qq - > 1000): panachée (30- 45%), lymphocytaire (25-40%), PNN Hypoglycorachie chez 1/3 Hypoglycorachie chez 1/3 Protéinorachie accrue (1-3 g/L) Protéinorachie accrue (1-3 g/L) Hémocultures: + dans % des cas Hémocultures: + dans % des cas Diagnostic différentiel: méningite, méningoencéphalite et septicémie Diagnostic différentiel: méningite, méningoencéphalite et septicémie

91 Listériose Résistance aux céphalosporines ! Résistance aux céphalosporines ! Aminopénicilline + gentamycine Aminopénicilline + gentamycine Triméthoprime-sulfaméthoxazole Triméthoprime-sulfaméthoxazole Vancomycine Vancomycine Neuroméningée: 21 jours Neuroméningée: 21 jours Abcès cérébral: 6 semaines Abcès cérébral: 6 semaines Septicémie: 14 jours Septicémie: 14 jours

92 Listériose prévention prévention


Télécharger ppt "Zoonoses et maladies à vecteurs animaux Philippe Léonard Michel Moutschen."

Présentations similaires


Annonces Google