La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Promenons nous dans les bois…. Mr R. 44 ans, prof de math, pêcheur, est hospitalisé au centre hospitalier de Fourmies pour myalgies et rachialgies intenses.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Promenons nous dans les bois…. Mr R. 44 ans, prof de math, pêcheur, est hospitalisé au centre hospitalier de Fourmies pour myalgies et rachialgies intenses."— Transcription de la présentation:

1 Promenons nous dans les bois…

2 Mr R. 44 ans, prof de math, pêcheur, est hospitalisé au centre hospitalier de Fourmies pour myalgies et rachialgies intenses apparues deux jours après une hyperthermie à 40°C persistante. antécédents: cécité de loeil droit, allergie au KETEC, stripping de varices. bilan dentrée: CRP 180mg/l Plaquettes: 35000/mm 3 Créatininémie: 15mg/l transfert au CH de Tourcoing. Mr R. 44 ans, prof de math, pêcheur, est hospitalisé au centre hospitalier de Fourmies pour myalgies et rachialgies intenses apparues deux jours après une hyperthermie à 40°C persistante. antécédents: cécité de loeil droit, allergie au KETEC, stripping de varices. bilan dentrée: CRP 180mg/l Plaquettes: 35000/mm 3 Créatininémie: 15mg/l transfert au CH de Tourcoing.

3 Evolution: J4 Clinique: T: 38°C, pouls 80 bpm, PA 130/80 Rachialgie++,urines troubles, télangiectasies au visage. Légères douleurs abdominales. Paraclinique: Plaquette: 26000/mm3 CRP 98mg/l Formule leucocytaire normale TGO 2N, TGP 1N, bilirubinémie normale CPK 2N Créatininémie à 29 mg/l BU: sang++, Protéine+++ Clinique: T: 38°C, pouls 80 bpm, PA 130/80 Rachialgie++,urines troubles, télangiectasies au visage. Légères douleurs abdominales. Paraclinique: Plaquette: 26000/mm3 CRP 98mg/l Formule leucocytaire normale TGO 2N, TGP 1N, bilirubinémie normale CPK 2N Créatininémie à 29 mg/l BU: sang++, Protéine+++

4 Évolution: J6 Clinique: Apyrexie, persistance des rachialgies Paraclinique: Créatininémie à 63mg/l urémie à 1,68g/l Echographie rénale normale Protéinurie des 24 heures: 4,09 g/l Diurèse conservée: 1,5 à 2 l/24h CRP 65g/l Transfert en néphrologie. Sortie dhospitalisation J13 Clinique: Apyrexie, persistance des rachialgies Paraclinique: Créatininémie à 63mg/l urémie à 1,68g/l Echographie rénale normale Protéinurie des 24 heures: 4,09 g/l Diurèse conservée: 1,5 à 2 l/24h CRP 65g/l Transfert en néphrologie. Sortie dhospitalisation J13

5 Quels diagnostics évoquez- vous?

6 Deux diagnostics difficiles à départager leptospirose Fièvre hémorragique avec syndrome rénal (hantavirus)

7 leptospirose Pour: pêche dans les marais 15 jours avant lapparition des symptômes en zone dendémie Clinique initiale en faveur de la phase septicémique de la maladie Thrombopénie, cytolyse hépatique Contre: lévolution++ Insuffisance rénale retrouvée habituellement dans les formes graves avec phase septicémique majeure. Pas de phase de rémission avant lapparition de nouveaux symptômes chez Mr R. Sérologies négatives Pour: pêche dans les marais 15 jours avant lapparition des symptômes en zone dendémie Clinique initiale en faveur de la phase septicémique de la maladie Thrombopénie, cytolyse hépatique Contre: lévolution++ Insuffisance rénale retrouvée habituellement dans les formes graves avec phase septicémique majeure. Pas de phase de rémission avant lapparition de nouveaux symptômes chez Mr R. Sérologies négatives

8 hantavirus Pour: Lieu de vie en zone dendémie. Evolution clinique: J0: fièvre +/- céphalées. J2: symptomatologie digestive. J3-4: douleurs dorsales et symptomatologie rénale. Date dapparition des autres symptômes très variable. Disparition de lensemble des symptôme en 2 semaines Contre: première sérologie négative (90- 98% des cas) 1 Pour: Lieu de vie en zone dendémie. Evolution clinique: J0: fièvre +/- céphalées. J2: symptomatologie digestive. J3-4: douleurs dorsales et symptomatologie rénale. Date dapparition des autres symptômes très variable. Disparition de lensemble des symptôme en 2 semaines Contre: première sérologie négative (90- 98% des cas) 1 1: Vapalahti et al. 2003,Lancet Infect Dis.

9 Vapalahti et al. 2003,Lancet Infect Dis. Revue des principaux symptômes

10 Conduite tenue Traitement de la leptospirose de manière probabiliste en attendant les résultats sérologiques (ceftriaxone) Renouvellement des sérologies hantavirus à J15 revenues positives… Traitement de la leptospirose de manière probabiliste en attendant les résultats sérologiques (ceftriaxone) Renouvellement des sérologies hantavirus à J15 revenues positives…

11 FHSR: Une maladie émergente Suède: incidence multipliée par 5 en 8 ans ( 972 cas en 2007) 2 Allemagne: présence confirmée en cas/an jusquen 2006, et en augmentation depuis(1687 cas en 2007) 3 France: 100 cas/an 1 épidémies en 2003 et 2005 (253 cas) augmentation progressive du nombre de cas en dehors des épidémies 4 Suède: incidence multipliée par 5 en 8 ans ( 972 cas en 2007) 2 Allemagne: présence confirmée en cas/an jusquen 2006, et en augmentation depuis(1687 cas en 2007) 3 France: 100 cas/an 1 épidémies en 2003 et 2005 (253 cas) augmentation progressive du nombre de cas en dehors des épidémies 4 1: Vapalahti et al. 2003,Lancet Infect Dis. 2: Petterson et al Emerg Infect Dis. 3: Hofmann and al. 2008, Emerg Infect Dis. 4: INVS, point actualit é septembre 2007

12 Répartition française

13 Évolution cyclique

14 Facteurs de risque de contamination 6 Loisirs forestiers Habitation proche de la forêt Voire des rongeurs dans son environnement Nettoyage fréquent Temps passé dans la forêt Effort physique Loisirs forestiers Habitation proche de la forêt Voire des rongeurs dans son environnement Nettoyage fréquent Temps passé dans la forêt Effort physique 6: INVS 1996, infection à hantavirus dans les ardennes belges et francaises


Télécharger ppt "Promenons nous dans les bois…. Mr R. 44 ans, prof de math, pêcheur, est hospitalisé au centre hospitalier de Fourmies pour myalgies et rachialgies intenses."

Présentations similaires


Annonces Google