La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 FEMMES ET SCIENCES ATHENEE ROYAL GATTI DE GAMOND EXPOSITION 21 – 25 / 03 / 05 65, rue du Marais 1000 BRUXELLES 02 / 217 67 73.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 FEMMES ET SCIENCES ATHENEE ROYAL GATTI DE GAMOND EXPOSITION 21 – 25 / 03 / 05 65, rue du Marais 1000 BRUXELLES 02 / 217 67 73."— Transcription de la présentation:

1 1 FEMMES ET SCIENCES ATHENEE ROYAL GATTI DE GAMOND EXPOSITION 21 – 25 / 03 / 05 65, rue du Marais 1000 BRUXELLES 02 /

2 2 Que toutes les personnes qui ont permis, par leur généreux concours, la réalisation de cette exposition trouvent ici lexpression de notre gratitude,

3 3 A Gilberte Capiaux Van-Deurne, professeur de mathématique. Née en 1914 et décédée le lundi 14 mars 2005.

4 4 Femmes et sciences… « Les femmes qui veulent faire les hommes ne sont que des singes; or, cest vouloir faire lhomme que de vouloir être savante ». Joseph de Maistre, Lettres et opuscules inédits, Paris, « Si la coutume était de mettre les petites filles à lécole, et que, communément, on leur fit apprendre les sciences comme on le fait aux fils, elles apprendraient aussi parfaitement et entendraient les subtilités de tous les arts et sciences comme ils font ». Christine de Pisan, la Cité des Dames, « Femme sans teste, tout en est bon ». Proverbe du XVIIe siècle. « Il faut enseigner les sciences aux femmes, à moins que par contrariété ou par envie, craignant que nous leur devenions supérieures, les hommes ne sy opposent ». Le droit du sexe pour létude des sciences, Marie Gasparde de Grimaldi, « Tout le monde fait esmerveiller En Salerne, na Monspellier Na si bonne fisicienne Tant soi bonne médecienne ». Gauthier de Coinsi, « La femme, cette inconnue ». Titre de Science et Vie, avril «Lesprit de la femme nest ni profond, ni élevé, ni aigu, ni droit. Il est plutôt le contraire de tout cela. Pour autant que nous puissions en juger, jusquà présent, il nest aucunement sensé; il est un non sens total ». Weininger. Début XIXe. « …ce sexe qui aime mieux sentir que savoir ». « Les lignes et les figures sont entièrement bannies de cet ouvrage, parce quelles lui auroient donné un air trop sérieux et trop savant, qui feroit peur aux personnes quon ne peut instruire, si lon na soin de les amuser ». Le Newtonianisme pour les Dames, Algarotti, 1738.

5 5 Vulgarisatrices, formatrices, éducatrices, mais aussi créatrices et chercheuses, autant de rôles joués par les femmes au cours des siècles. Tantôt au service de la vie comme les sages-femmes, tantôt considérées comme des sorcières, tantôt détentrices de secrets, tantôt savantes, toujours pédagogues, les femmes scientifiques restent souvent dans lombre dun homme de science reconnu par lhistoire. Peu de dictionnaires des sciences sétendent sur les recherches menées par ces mères, ces amoureuses ou épouses ou femmes seules bravant les interdits et les médisances pour contribuer au progrès de la recherche scientifique. Concilier vies intellectuelle, amoureuse et familiale, tel est le combat mené depuis la préhistoire par des femmes qui, selon les époques et les cultures, sont bannies ou admirées. Toutes ont lamour de la découverte et sont capables démerveillement devant le monde qui les entoure. Aller à la rencontre de ces femmes, découvrir leur entourage familial, le monde politique et artistique dans lequel elles ont combattu pour se faire reconnaître par la société, essayer de comprendre lampleur de leur œuvre scientifique et surtout la part très souvent cachée de leur création, tel est le but que nous nous sommes donné mes èlèves et moi-même en cette année scolaire , à loccasion du 140ème anniversaire de la fondation de lAthénée Royal par Isabelle Gatti de Gamond.

6 6 Le déroulement du travail Le 10 janvier 2005, chaque élève de 5e et 6e de lenseignement général, recevait un chapitre extrait du livre de Jean-Pierre Poirier « Histoire des femmes de science en France, du Moyen Age à la Révolution » édité par Pygmalion en A partir de cet instant, ils ont fait des recherches en bibliothèques réelle et virtuelle afin de développer un peu plus les notes du livre. Parmi les femmes citées, certaines garderont leurs secrets mais seront à lorigine dune recherche élargie sur la vie de femmes de science, de lantiquité à nos jours, à travers divers pays. La traduction et la synthèse de documents écrits en différentes langues constitueront une partie importante du travail des élèves. Afin de mieux comprendre la vie de ces femmes, une découverte des personnes faisant partie de leur entourage et une analyse de létat des connaissances scientifiques de leur temps savéreront nécessaires. Afin de mieux évaluer ces savoirs, les élèves ont étudié certains concepts mathématiques liés au programme des cours et découvert ainsi de nouvelles notions mathématiques. Des visites en laboratoire et des leçons données par des chercheurs ainsi que des professeurs de lUniversité Libre de Bruxelles, nous ont permis de mieux cerner la qualité du travail de ces femmes. Après une initiation aux logiciels adéquats ainsi que lapprentissage de la manipulation de calculatrices symboliques, chaque élève a réalisé un dossier sur une personne et réalisé un ou plusieurs panneaux pour lexposition. Les élèves de 5e et 6e de loption tourisme ont étudié plus particulièrement les techniques géométriques et artisanales transmises par les femmes de diverses cultures. Afin de mieux comprendre la complexité des dessins, ils ont réalisé des constructions avec le logiciel Cabri-Géomètre TM. Les élèves de 2e D ont développé, avec laide de leur professeur dhistoire Madame Bousakla et de leur professeur de mathématique Madame Gayati, le thème de leau chez les Celtes. En effet, cette civilisation associe les déesses à tout ce qui est lié à leau. Ce projet a été présenté au Printemps des Sciences à lUniversité Libre de Bruxelles en mars Il a convaincu le professeur de mathématique dutiliser le logiciel Cabri afin de représenter des triskells. Les élèves de 4e primaire ont aussi participé au projet en étudiant des techniques ancestrales utilisant les motifs géométriques telles la poterie et les tissages.

7 7 Rencontres et visites au cours du projet Conférence de Ahmed Djebbar, Université des sciences et des technologies de Lille et Université Paris-Sud. « Les mathématiques arabes, de lhéritage gréco-indien à la réception européenne ». Exposé de Francis Bueckenhout, Université libre de Bruxelles « Alice Boole Stott et les polytopes ». Exposé de Jean Drabbe Université libre de Bruxelles « Les premiers de Sophie Germain ». Conférence de Marie-Pierre Malice et Martine Labbé, Institut de Statistique et de Recherche Opérationnelle Université libre de Bruxelles « Les débouchés en mathématique ». Visite à lexperimentarium. Université libre de Bruxelles. Exposé de Josette Dauchot Université libre de Bruxelles « Lavoisier, un homme, un tableau ». Conférence de Marc Henneaux Université libre de Bruxelles « Théorie de la gravitation, de Newton à Einstein ». Rencontre avec Sophie Verheyden Université libre de Bruxelles Rencontre avec Hélène Béchet Lycée français de New-York et Paris

8 8 Les thèmes développés à lexposition Le rôle de la femme dans la transmission de la géométrie à travers diverses cultures. Les sciences et leurs représentations symboliques. Les sciences « simplifiées pour les femmes »… Les femmes qui ont aidé les sciences à progresser par leur pouvoir politique. Les femmes et la science au cours des siècles: quelques portraits. Les femmes astronomes Sages ou sorcières? Galerie de femmes de science daujourdhui. Analyse de quelques rapports officiels concernant les femmes vis-à-vis des études scientifiques à luniversite (Belgique et Maroc). Les femmes et les sciences dans le monde arabe.

9 9 La prestation des élèves de 2e a déjà été présentée sur le Campus de lULB lors du Printemps des Sciences Très remarquée par les organisateurs, elle va inciter ces derniers à donner une autre orientation à cet événement en proposant aux plus jeunes de participer au Printemps En effet, lenthousiasme des plus jeunes et de leurs professeurs invite les organisateurs à se tourner vers les élèves plus jeunes qui nont pas encore choisi leur option et que la science peut émerveiller. Plusieurs personnes ont déjà demandé de rédiger des articles se rapportant à lévénement: La rédaction de Math-Jeunes Les Nouvelles de lObservatoire Le Groupement belge de la Porte Ouverte - Femmes et sciences La Cité des Géométries de Maubeuge Les Jeunesses Scientifiques de Belgique La Commission Congrès de la SBPMef La Maison de la Laicité de La Louvière


Télécharger ppt "1 FEMMES ET SCIENCES ATHENEE ROYAL GATTI DE GAMOND EXPOSITION 21 – 25 / 03 / 05 65, rue du Marais 1000 BRUXELLES 02 / 217 67 73."

Présentations similaires


Annonces Google