La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Prof. I. Pelc - U.L.B. Alcool Alcoolisation Alcoolisme Centre Hospitalier Neuro-Psychiatrique dEttelbrück 19 novembre 2008.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Prof. I. Pelc - U.L.B. Alcool Alcoolisation Alcoolisme Centre Hospitalier Neuro-Psychiatrique dEttelbrück 19 novembre 2008."— Transcription de la présentation:

1 Prof. I. Pelc - U.L.B. Alcool Alcoolisation Alcoolisme Centre Hospitalier Neuro-Psychiatrique dEttelbrück 19 novembre 2008

2 I. Pelc – CHNP

3

4 Alcool Psychotrope Toxicité Drogue I. Pelc – CHNP

5 Connaissances et compétences requises Connaissances sur lusage problématique, des effets sur la santé, les comportements, la vie sociale… Compétences de communication interventions brèves entretien motivationnel I. Pelc – CHNP

6 Alcoolisation Comportements de boisson Autres comportements Modalités dalcoolisation Échelle : questionnaire des habitudes de consommation (I. Pelc, 1977) Consommation problématique Consommation excessive / Abus I. Pelc – CHNP

7 Consommation non problématique 1) limitée en quantité et fréquence 2) discontinue dans le temps 3) adaptée aux circonstances I. Pelc – CHNP

8 Quantité Ce qui compte cest la quantité dalcool pur 25 cl de bière = 10 cl de vin = 3,3 cl de spiritueux = = la bière à 5°contient 5 gr dalcool pur par 100 ml ( 10 cl ) 25 cl de bière = 5 x 2,5 = 12,5 gr. dalcool pur le vin à 12,5° contient 12,5 gr dalcool pur par 100 ml ( 10 cl ) 10 cl de vin = 1 x 12,5 = 12,5 gr. dalcool pur le cognac à 37,5°contient 37,5 gr dalcool pur par 100 ml ( 10 cl ) 3,3 cl de cognac = 37,5 x 1/3 = 12,5 gr. dalcool pur 3 drinks par jour = 37,5 gr./j. (hommes) 2 drinks par jour = 25 gr./j (femmes) I. Pelc – CHNP

9 Quantité Ce qui compte cest la consommation moyenne par jour, évaluée sur une semaine… Les sexes ne sont pas égaux devant lalcool 3 par jour = 21 par semaine 2 par jour = 14 par semaine I. Pelc – CHNP

10 Le métabolisme de lalcool Buvez et éliminez… un verre par heure ! La concentration dalcool dans le sang atteint, à jeun, son maximum entre une demi-heure et une heure après la dernière consommation. Taux dalcool grammes ,5 1 1,5 2 Une personne de 55 kg a bu un apéritif et 4 verres de vin entre 19 et 20 h 30. I. Pelc – CHNP

11 Questionnaire des habitudes de prise de boissons alcoolisées - I. Pelc, 1977 I. Pelc – CHNP

12 Questionnaire des habitudes de prise de boissons alcoolisées - I. Pelc, 1977 (suite) I. Pelc – CHNP

13 Habitudes de boisson Par contact social Par goût, par habitude Pour résoudre des difficultés psychologiques Pour se stimuler A cause des signes de manque I. Pelc – CHNP

14 Habitudes de boisson Etude sur 80 patients admis pour désintoxication % des patients I. Pelc – CHNP

15 Alcoolisme Dépendance Mécanismes dentretien : – Psychologique / social – Neurobiologique I. Pelc – CHNP

16 Fonctions exécutives Mémoire Attention Inhibition Flexibilité Planification Raisonnement abstrait Rapidité des performances I. Pelc – CHNP

17 Alpha span (Noël, Van der Linden, Pelc et Verbanck, 2001)

18 Test de Hayling (penalty score) (Noël, Van der Linden, Pelc et Verbanck, 2001)

19 Appréciation en pourcentage dun sentiment exprimé au travers de lexpression faciale Cette personne éprouve de la colère Pas du tout Très intensément Colère 70 % I. Pelc – CHNP

20 Les renforcements neuro-biologiques I. Pelc – CHNP

21 Prise en charge Interventions Motivation au changement Sevrage / Abstinence / … Consommation contrôlée Autres interventions Suivi I. Pelc – CHNP

22 Facteurs dalerte Je bois tous les jours Je nai pas toujours le contrôle de ma consommation Je pense à boire Boire me fait du bien Jai besoin de boire Je ne peux pas me distraire avec les autres sans boire Je ne me sens pas bien quand jai bu la veille Je ne me souviens pas de ce que jai fait quand jai bu Jai plusieurs fois risqué un accident en ayant bu On me fait des remarques quand je bois ……. I. Pelc – CHNP

23 Cadre général dinterventions en assuétudes (frames of interventions) F eedback R esponsabity A dvice M enu of alternatives E mpathy S elf efficacy I. Pelc – CHNP

24 Approche bio-psycho-sociale des assuétudes Substances Individu Environnement I. Pelc – CHNP

25 % dabstinence complète au cours dune période dévaluation de 6 mois après désintoxication Prise en charge pharmaco-psycho-sociale Étude CAPRISO Étude de suivi randomisé avec ou sans intervention psychosociale N = 100 Étude Capriso I. Pelc et coll, 2001 Acamprosate Sans Avec 14% 32%

26 Réseaux de soins en Alcoologie Ce qui est et ce qui devrait être 9. Nécessité de disposer de structures et déquipes spécialisées pour des problèmes et groupes-cibles spécifiques : - Jeunes et « Binge-Drinking » - Personnes âgées et isolement - Jeunes mères et syndrome foeto-alcoolique - Femmes isolées ou exclues - Performances, stress et alcool - … I. Pelc – CHNP

27 Réseaux de soins en Alcoologie Ce qui est et ce qui devrait être 10. Nécessité dun Plate Forme de Concertations en matière de Politique de Santé en Alcoologie - Innover, implémenter, orienter, évaluer… - Déstigmatiser, décloisonner si nécessaire (prévention et identification précoce ; traitement et suivi…) - Avec les autorités, les experts, le terrain, les groupes dentraide, les usagers de soins… I. Pelc – CHNP

28 Mauvaise manière de conduire quelquun Tirer et forcer lautre à suivre I. Pelc – CHNP

29 Bonne manière de conduire quelquun Offrir un appui stable I. Pelc – CHNP


Télécharger ppt "Prof. I. Pelc - U.L.B. Alcool Alcoolisation Alcoolisme Centre Hospitalier Neuro-Psychiatrique dEttelbrück 19 novembre 2008."

Présentations similaires


Annonces Google