La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Technique du repérage par hameçon Chloé DUSSAUX Cours de DES du 22/05/13.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Technique du repérage par hameçon Chloé DUSSAUX Cours de DES du 22/05/13."— Transcription de la présentation:

1 Technique du repérage par hameçon Chloé DUSSAUX Cours de DES du 22/05/13

2 Plan Introduction Matériel Technique Différentes méthodes de repérage: – Plaque à trous – Echographie – Stéréotaxie – TDM et IRM Imagerie de la pièce opératoire Complications Alternatives

3 Introduction Développement du dépistage mammographique découverte de lésions mammaires infra-cliniques ( dans 10 à 15% des cas: lésions invasives in situ) Repérage pré-op indispensable (apparu dès 1979): – Repère placé au niveau dune anomalie non palpable mise en évidence par mammographie ou échographie – En vue dune biopsie chirurgicale ou dune chirurgie mammaire conservatrice

4 Repérage: – Par echographie si lésion visible en mammographie et échographie – Par mammographie si foyer de microcalcifications Repérage avec fil métallique ou harpon = technique actuellement la + efficace et la + utilisée

5 Matériel Harpon: – Mandrin métallique à extrémité angulée pour le rendre non mobilisable – Positionné à proximité de la lésion grâce à une aiguille 18 G – Extrémité de forme variable: En J ou en vrille (repositionnable) En V ou en X (non repositionnable) Colorant (bleu de Méthylène ou encre de Chine): – Parfois injecté à proximité de la lésion – Injection poursuivie pendant le retrait de laiguille coloration du trajet et du point de ponction

6

7 Technique Réalisé par les radiologues Après désinfection cutanée et AL (patch EMLA +/- Xylocaïne) Protocole: – Repérage de la lésion par une méthode – Mise en place de laiguille – Contrôle de sa position – Larguage du harpon – Contrôle de sa position par 2 clichés orthogonaux

8 Les différentes méthodes de repérage: repérage par plaque à trous Plaque de compression multiperforée ou plaque fenêtrée graduées 1 er plan choisi en fonction de la distance la plus courte entre la lésion et la peau

9 Zone pathologique placée au centre de la plaque Cliché réalisé et aiguille placé dans le trou en regard de la lésion 2 ème incidence orthogonale profondeur de laiguille ajustée

10 Contrôle Rx avant de larguer le harpon Après larguage du harpon: 2 clichés orthogonaux confiés au chirurgien

11 Les différentes méthodes de repérage: repérage par échographie Désinfection cutanée +/- AL Aiguille contenant le harpon introduite jusquà lésion sous échoguidage Contrôle Rx (concordance lésion visible en échographie et en mammographie) Larguage du harpon Méthode très rapide et non irradiante

12 Les différentes méthodes de repérage: repérage par stéréotaxie Appareil de stéréotaxie, couplé au mammographe: – Réalisation de ponctions de lésions avec précision millimétrique – Repérages pré-op Technique de repérage identique aux ponctions Méthode très précise (lésions visibles sur 1 seule incidence) mais coûteuse et longue

13 Les différentes méthodes de repérage: repérage par TDM et IRM Pour de petites lésions: mise en place de harpons habituels sous guidage scannographique Systèmes de repérage stéréotaxique maintenant utilisables en IRM: – Dérivant du système des plaques à trous – Harpons non ferromagnétiques nécessaires

14 Imagerie de la pièce opératoire Indispensable pour sassurer que la lésion « cible » a été totalement retirée (foyer de microcalcifications+++) Rx de pièce en agrandissement

15 Complications des repérages Liées à la ponction: – Lipothymies ( repérage la veille de lintervention, en décubitus) – Pneumothorax ( matériel parallèle au grill costal) – Hématome, infection (rares) Liées au harpon: – Mauvais positionnement (seins graisseux, inexpérience de lopérateur) – Migration ( court délai avec la chir, positionnement au delà de la lésion, bonne fixation à la peau)

16 Alternatives au repérage par hameçon: repérage échographique per-opératoire Etude néerlandaise incluant 258 patientes: – Repérage par hameçon Vs repérage per-op par écho Résultats: – 93% de résection in sano dans les 2 groupes – Taux de ré-intervention identique Mais: – Etude non prospective, non randomisée – + de lésions volumineuses dans le groupe échographie et + de microcalcifications dans le groupe hameçon – Problème de lapprentissage de lécho par le chirurgien Barentsz MW et al. Breast Cancer ResTreat 2012

17 Alternatives au repérage par hameçon: repérage isotopique Technique ROLL (Radio- guidedOccultLesionLocalization): injection en pré- op dun isotope dans la lésion repérée par une Gamma-caméra (idem technique du ganglion sentinelle) Méta-analyse (4 études randomisées, 449 patientes avec lésions non palpables): – Taux de résection in sano> repérage par hameçon – Durée dintervention plus courte – Volume tissulaire retiré identique Donker M et al. Eur J SurgOncol 2012


Télécharger ppt "Technique du repérage par hameçon Chloé DUSSAUX Cours de DES du 22/05/13."

Présentations similaires


Annonces Google