La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

SFCP LA TECHNIQUE DU GANGLION SENTINELLE 19 et 20 Septembre 2008 Pont-à-Mousson K. MERDASSI.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "SFCP LA TECHNIQUE DU GANGLION SENTINELLE 19 et 20 Septembre 2008 Pont-à-Mousson K. MERDASSI."— Transcription de la présentation:

1 SFCP LA TECHNIQUE DU GANGLION SENTINELLE 19 et 20 Septembre 2008 Pont-à-Mousson K. MERDASSI

2 RAPPEL Initialement mis au point pour les mélanomes Description 1994 (VERONESI – GIULIANO) Validation par plusieurs conférences de consensus (2001 – ANAES Juin 2003)

3 OBJECTIFS Diminuer la morbidité liée au curage axillaire et amélioration de la qualité de vie (Validation ALMANAC) Découverte de tumeurs plus petites T < 15 mm Risque atteinte ganglionnaire < 10 %

4 TECHNIQUE 1 Injection de produit coloré et/ou radioactif (Technétium 99) Colorant injecté en début dintervention sur patiente endormie

5 TECHNIQUE 1 (Suite) Traceur radioactif est injecté 3 à 18 h avant la chirurgie Lympho-scintigraphie pré opératoire pour topographie extra axillaire Injection péri tumorale ou péri aréollaire sous dermique (FRANSENOD)

6 INCISION AXILLAIRE COURTE Recherche du lymphatique bleu qui conduit au ganglion coloré Identification du ganglion radio marqué à laide dune sonde spécifique

7 PRELEVEMENT DU OU DES GANGLIONS SENTINELLES Étude extemporanée - Cytologie dapposition - Histologie en congélation Examen histologique classique par la suite Ganglion sentinelle envahi curage axillaire classique

8 LIMITES DE LA TECHNIQUE Taux didentification doit être 90 % Causes déchec : - Obésité IMC > 30 - Chirurgie antérieure - Gigantomastie (bonnet D et E) - Drainage mammaire interne exclusif

9 Taux de faux négatif - doit être 5 % (Problème de linformation des patientes) - skip métastase LIMITES DE LA TECHNIQUE (suite)

10 Nécessité dune courbe dapprentissage - 30 à 50 patientes - problème dapprentissage pour les jeunes générations (apprentissage = Ns + curage classique)

11 LIMITES DE LA TECHNIQUE (suite) Limiter les risques déchec par lexploration digitale du creux axillaire et lextension du prélèvement aux ganglions de voisinage « mini curage orienté » (SALMON 2005) Avertir les patientes de nécessité dune seconde intervention en cas de GS

12 INDICATIONS Validée pour des lésions < 15 mm, jamais traitées. Extension à : - lésions plus volumineuse 25 mm - CIC étendus. Discutable : (essais) - lésions multifocales - après chimiothérapie néo adjuvante

13 Traitement histologique du GS est spécifique - coupes sériées - recherche de lésions par immunohistochimie

14 Que penser des micro métastases 0,2 mm < GS < 2 mm Positivité exclusivement en immunohistochimie GS < 0,2 mm - Le consensus de 2006 ne les considère pas comme N+ - HOUVENAEGHEL et COLL (2006) considèrent que la non ré intervention est acceptable pour les pT1a (< 0,5 cm), pT1b (0,5 – 1 cm); ainsi que pour les T1a-b-c dont le type histologique est tubulaire, colloïde ou médullaire.

15 Plusieurs essais en cours pour comparer - abstention de reprise chirurgicale et inactivation en cas de GS+ - signification pronostique des GS+ minime Intérêt de létablissement dun « NOMOGRAMME » (On restera dans la prédiction de risque)


Télécharger ppt "SFCP LA TECHNIQUE DU GANGLION SENTINELLE 19 et 20 Septembre 2008 Pont-à-Mousson K. MERDASSI."

Présentations similaires


Annonces Google