La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Jacob Kounin (chap.3) Né en 1912 en Ohio. Né en 1912 en Ohio. Professeur de psychopédagogie à la Wayne State University. Professeur de psychopédagogie.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Jacob Kounin (chap.3) Né en 1912 en Ohio. Né en 1912 en Ohio. Professeur de psychopédagogie à la Wayne State University. Professeur de psychopédagogie."— Transcription de la présentation:

1 Jacob Kounin (chap.3) Né en 1912 en Ohio. Né en 1912 en Ohio. Professeur de psychopédagogie à la Wayne State University. Professeur de psychopédagogie à la Wayne State University. Analyse scientifique détaillée. Analyse scientifique détaillée. Son apport dans le domaine de la discipline Son apport dans le domaine de la discipline

2 Effet de réverbération Commentaires dissuasifs (exemple) Maternelle: si commentaire clair. Maternelle: si commentaire clair. Secondaire: sur lélève concerné. Secondaire: sur lélève concerné. Université: effet faible. Université: effet faible. Conclusion: Les commentaires dissuasifs ne diminuent pas les mauvais compo. Relation trop faible. Conclusion: Les commentaires dissuasifs ne diminuent pas les mauvais compo. Relation trop faible.

3 Lorientation de ses travaux Kounin centrait principalement ses recherches sur les comportements des enseignants qui ont une influence sur la participation des élèves et sur leur degré dattention. Il en a tirer quelques techniques, pouvant aussi réduire les mauvais comportements. Kounin centrait principalement ses recherches sur les comportements des enseignants qui ont une influence sur la participation des élèves et sur leur degré dattention. Il en a tirer quelques techniques, pouvant aussi réduire les mauvais comportements.

4 Techniques qui jouent un rôle dans la gestion de classe. La vigilance La vigilance La cadence La cadence La régularité La régularité Léveil de lintérêt Léveil de lintérêt La responsabilisation de lélève La responsabilisation de lélève Le chevauchement Le chevauchement La saturation La saturation La valence et la stimulation La valence et la stimulation Le caractère varié et stimulant du travail individuel Le caractère varié et stimulant du travail individuel

5 La vigilance « Être partout » Fait partie des caractéristiques dun enseignant efficace. Fait partie des caractéristiques dun enseignant efficace. Contre-exemple: cas de Myriam. Contre-exemple: cas de Myriam. Intervenir avant que le compo. saggrave. Intervenir avant que le compo. saggrave. Comment augmenter la vigilance: –Identifier lélève qui a besoin dêtre repris. –Soccuper en priorité des déviances les plus graves. –Intervenir au bon moment.

6 La cadence et la régularité « mouvements reliés aux activités » Cadence: rythme dune activité, façon de lintroduire, son déroulement et façon de la conclure. Cadence: rythme dune activité, façon de lintroduire, son déroulement et façon de la conclure. Régularité : pas de changements brusques. Régularité : pas de changements brusques. 2 choses qui nuisent à la Cad. & Rég. : 2 choses qui nuisent à la Cad. & Rég. : –Discontinuité: (exemple élèves vont au tableau) –Ralentissement: trop de consignes…

7 Léveil de lintérêt et la responsabilisation Éveil: attirer lattention de lélève. Éveil: attirer lattention de lélève. (Exemples et contre-exemple) Responsabilisation: rendre responsable chaque élève de sa participation active. Responsabilisation: rendre responsable chaque élève de sa participation active. Exemple: élèves répondent par écrit, quelques-uns à voix haute, faire le tour de la classe. Permet de travailler avec le groupe, mais de vérifier la participation de chacun. Permet de travailler avec le groupe, mais de vérifier la participation de chacun.

8 Le chevauchement Technique de gestion de groupe Technique de gestion de groupe Être capable de gérer 2 situations à la fois. Être capable de gérer 2 situations à la fois. Ex: cartes Ex: cartes

9 La valence et la stimulation : indique si les élèves réagissent de façon positive ou négative à une leçon. Valence : indique si les élèves réagissent de façon positive ou négative à une leçon. Saturation: quand les élèves en ont assez dune leçon. Saturation: quand les élèves en ont assez dune leçon. Quand elle est grandissante, on voit que les élèves développent des comportements non acceptables (bavarder, rêvasser, se taquiner etc.)

10 La stimulation: Pour repousser la saturation. Interventions stimulantes ex: Phrases: « je parie que personne nest capable de résoudre ce problème! » La diversité : Ne pas se laisser prendre par la routine. -Alterner activités calmes & activités animées -Présenter la matière (intervention au tableau, poser des questions, débats.) -Matériel pédagogique varié (sons, couleurs)

11 Le caractère varié et stimulant du travail individuel Accroît lapplication de lélève, donc diminue la fréquence des comportements déviants. Accroît lapplication de lélève, donc diminue la fréquence des comportements déviants.

12 Conclusion Kounin dit que les techniques de gestion sappliquent autant aux garçons quaux filles et autant au groupe quà lindividu. Elles permettent de créer un milieu dapprentissage favorable. Aucunes de ces interventions nécessitent de punitions ou autres mesures restrictives. Pour lui la discipline découle de la mise en œuvre de ces techniques de gestion qui favorisent lapplication au travail, et préviennent les comportements déviants.

13 William Glasser (chap.8) Psychiatre Psychiatre Né en 1925 à Cleveland, en Ohio. Né en 1925 à Cleveland, en Ohio. Succès avec son 1er livre: La thérapie par le réel (1965), sur le traitement de problèmes de comportements. Succès avec son 1er livre: La thérapie par le réel (1965), sur le traitement de problèmes de comportements. Des écoles sans déchets. (1969) Des écoles sans déchets. (1969) Lécole qualité (1992) Lécole qualité (1992)

14 Ses travaux avant 1985 Glasser sintéressait davantage à la façon daider les élèves à faire de bons choix de comportements pour assurer leur réussite personnelle en classe et dans la vie. Bref, Glasser voyait lécole dune manière très positive pour l`élève. Un endroit pour se forger une identité, acquérir un sentiment dappartenance et de connaître la réussite.

15 Ses travaux après 1985 William Glasser a apporter beaucoup des changements notables dans sa conception de la discipline. William Glasser a apporter beaucoup des changements notables dans sa conception de la discipline. Il a observer quelle posait problèmes. Il a observer quelle posait problèmes. Façon daméliorer: changer le fonctionnement en classe pour amener lélève à participer de plein gré aux activités scolaires. Façon daméliorer: changer le fonctionnement en classe pour amener lélève à participer de plein gré aux activités scolaires.

16 Glasser sest rendu compte quau secondaire, dans les travaux, la majorité des élèves ne se forcent pas car ils trouvent les tâches ennuyeuses donc produisent des travaux médiocre. Pour remédier à ce problème, il y a trois mesures fondamentales à adopter. Glasser sest rendu compte quau secondaire, dans les travaux, la majorité des élèves ne se forcent pas car ils trouvent les tâches ennuyeuses donc produisent des travaux médiocre. Pour remédier à ce problème, il y a trois mesures fondamentales à adopter. 1-Élaborer le programme scolaire pour satisfaire les besoins fondamentaux de lélève. 1-Élaborer le programme scolaire pour satisfaire les besoins fondamentaux de lélève. 2-Remplacer les examens et évaluations traditionnels par lexigence dun travail de qualité et autoévaluation de lélève. 2-Remplacer les examens et évaluations traditionnels par lexigence dun travail de qualité et autoévaluation de lélève. 3-Mettre en œuvre un enseignement de qualité pour laisser tomber les pratiques traditionnelles. 3-Mettre en œuvre un enseignement de qualité pour laisser tomber les pratiques traditionnelles.

17 1-Les besoins Survie (logement) Survie (logement) Appartenance (sécurité) Appartenance (sécurité) Pouvoir (important, respecté) Pouvoir (important, respecté) Plaisir (satisfaction) Plaisir (satisfaction) Liberté (faire des choix,) Liberté (faire des choix,) Selon Glasser, le système déducation doit accorder de limportance aux besoins dappartenance, pouvoir, plaisir et liberté.

18 2-Programmes scolaires de qualité Il faudrait réviser le programme scolaire pour quil ne comporte que des apprentissages utiles et agréables. Il faudrait réviser le programme scolaire pour quil ne comporte que des apprentissages utiles et agréables. 1- Demander aux élèves quelles partie de la matière ils aimeraient approfondir. 2-Évaluation: quest-ce que lélève a appris, quelle valeur, comment ça peut être utile. 3-Évaluer lui-même ses efforts.

19 3-Lenseignement de qualité Deux façon daméliorer son enseignement: Deux façon daméliorer son enseignement: 1-Création dun climat chaleureux dans la classe. 2-Le travail utile. Pas centrer sur linformation, mais sur les habiletés. Juste enseigner ce qui touche ces habiletés. 3-Encourager les élèves pour quils fassent de leur mieux, pour produire des travaux de qualité. 4-Demander quils évaluent leur propre travail. -Réviser le travail -Réviser le travail -Pourquoi ils considèrent de grande qualité -Pourquoi ils considèrent de grande qualité -technique AAR -technique AAR 5-Les faire découvrir que le travail de qualité procure un sentiment de bien-être. 6-Leur faire comprendre que jamais éprouver cette satisfaction sils nuisent aux autres.

20 Lenseignant autoritaire et directif Autoritaire: Autoritaire: -il décide seul des travaux à faire -fait plus de théorie que de pratique -évalue seul ses élèves -emploie la coercition (exemple) Directif: deux tâches Directif: deux tâches -organiser activités intéressantes -Donner de laide aux élèves

21 Style directif (suite) Discuter du programme avec les élèves. Discuter du programme avec les élèves. Donner des idées de sujets à aborder. Donner des idées de sujets à aborder. Définir critères de qualité. Définir critères de qualité. Examiner ressources nécessaires au travail. Examiner ressources nécessaires au travail. Montrer un modèle de travail. Montrer un modèle de travail. Insister sur lautoévaluation Insister sur lautoévaluation Procurer les outils adéquats. Procurer les outils adéquats. (exemple Amérique de Sud)

22 La relation entre lenseignement de qualité et la discipline En favorisant lapprentissage de qualité, on réduit les problèmes de discipline. Conseils: Les règles de conduite: discuter avec les élèves. Les règles de conduite: discuter avec les élèves. Infraction des règles: décident des mesures à prendre. Infraction des règles: décident des mesures à prendre.

23 Conclusion Glasser attribue les mauvais comportements au fait que lécole exige à lélève de faire des travaux ennuyeux. Seul un programme de discipline axé sur les besoins de lélève apporte de bons résultats. Pour lenseignant il s'agit dadopter un style directif, de ne pas exercer de coercition et de laisser beaucoup de place à lélève dans les différents choix à faire.


Télécharger ppt "Jacob Kounin (chap.3) Né en 1912 en Ohio. Né en 1912 en Ohio. Professeur de psychopédagogie à la Wayne State University. Professeur de psychopédagogie."

Présentations similaires


Annonces Google