La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

POLI-D-208 Introduction à la recherche en sciences politiques Partie Exercices Titulaire: Jean-Benoit Pilet.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "POLI-D-208 Introduction à la recherche en sciences politiques Partie Exercices Titulaire: Jean-Benoit Pilet."— Transcription de la présentation:

1 POLI-D-208 Introduction à la recherche en sciences politiques Partie Exercices Titulaire: Jean-Benoit Pilet

2 Rappel des étapes et des séances Séance 1: introduction et schéma général Séance 2: la question de recherche Séance 3: la problématique Séance 4: les hypothèses Séance 5: lopérationnalisation Séance 6: retour sur la démarche

3 Définition = traduire une théorie abstraite et une hypothèse générale en phénomènes concrets et précis que lon peut expérimenter (Depelteau 1998: 170) = processus de concrétisation de ce que lon veut étudier scientifiquement (Angers 1992: 102) = létape intermédiaire et essentielle entre lhypothèse et le travail empirique danalyse (Mace 1988: 47)

4 Etapes de lopérationnalisation 1.Sassurer que lhypothèse est falsifiable 2.Préciser les concepts de la recherche et en faire des concepts opératoires 3.Déterminer les dimensions 4.Déterminer les composantes 5.Déterminer les indicateurs/ les indices

5 1. Hypothèse falsifiable Hypothèse falsifiable = hypothèse vérifiable -Version hard: Vrai, Faux -Version light: corroborer ou réfuter, pas vérifier Conditions pour être falsifiable: -Classe des falsificateurs virtuels non vide -Revêtir un caractère de généralité

6 2. Construction des concepts (I): Définition et utilité des concepts Définition: = Mot ou ensemble de mots qui désigne et définit une sorte de phénomènes (Dépelteau 1998: 175) = Abstraction recouvrant une variété de faits; structure mentale réunissant les attributs dune réalité permettant aussi de la reconnaître et de la distinguer des autres; catégorie classificatoire première dune systématisation théorique (Gauthier 1990: 514) Utilité: -Lien entre théorie et empirie -Définir de manière théorique et générale les phénomènes particuliers qui seront observés lors des tests empiriques -Spécifier et délimiter ce que lon veut observer

7 2. Construction des concepts (II): Opérations nécessaires 1.Partir des connaissances acquises lors de lexploration pour définir ses concepts 2.Définir les concepts selon la théorie choisie, modifiée ou construite 3.Trois conditions à respecter a.Respecter les usages de la langue b.Respecter le développement des connaissances scientifiques c.Produire des concepts de phénomènes réels ou possibles

8 3. Déterminer les dimensions Définition: -Les dimensions sont des composantes des concepts; elles définissent des caractéristiques des concepts que lon veut observer Identifier les dimensions dun concept: -Identifier les traits caractéristiques du concept qui le distinguent dun autre phénomène -Se baser sur le repérage des grandes approches du concept, des grandes théories liées au concept -Exige une bonne connaissance théorique et donc une bonne exploration Utilité: -Bien définir un concept -Identifier les phénomènes empiriques quil désigne Parfois, les dimensions sont complexes et nécessitent de définir des composantes

9 4. Déterminer les composantes Définition: = Sous-parties des dimensions Utilité: -Fractionner les dimensions complexes en phénomènes faciles à observer empiriquement -Faciliter lobservation des dimensions plus complexes

10 5. Déterminer les indicateurs / indices Définition indicateur: = Manifestations objectivement repérables et mesurables des dimensions du concept (Quivy & Van Campenhoudt 1988: 114) Définition indice: = Indicateurs chiffrés; mesures quantitatives

11 Texte 1: Capoccia G., « Defending democracy: Reactions to political extremism in inter-war Europe », European Journal of Political Research, 2001, vol.39, pp Question: = Existe-t-il des stratégies institutionnelles et politiques que les décideurs peuvent utiliser dans une démocratie pour réagir contre des extrémismes jouant le jeu démocratique? = Quelles sont les conditions pour que ces stratégies soient un succès et permettent la survie du régime? = Stratégies défense démocratie => challenges aux régimes démocratiques Problématique: -Approches possibles pour expliquer survie/échec dun régime: modèle basé sur des facteurs socio-culturels (long terme); modèle basé sur le comportement des institutions et des acteurs (court terme) -Choix: institutions et acteurs (justification dans lintroduction)

12 Texte 1: Capoccia G., « Defending democracy: Reactions to political extremism in inter-war Europe », European Journal of Political Research, 2001, vol.39, pp Opérationnalisation variable dépendante: challenges aux régimes démocratiques: = % sièges obtenus par les partis extrémistes à la Chambre basse (justification) = Partis contre soit les fondamentaux de la démocratie pluraliste, soit lunité territoriale de lEtat, soit les deux Opérationnalisation variable dépendante mène à la sélection des cas (Figure 1)

13 Texte 1: Capoccia G., « Defending democracy: Reactions to political extremism in inter-war Europe », European Journal of Political Research, 2001, vol.39, pp Opérationnalisation variable indépendante: Stratégies de défense de la démocratie = élaboration et mise en œuvre de stratégies institutionnelles et politiques de court terme de nature inclusives ou répressives (justification) 1.Stratégies institutionnelles: identifie 4 types: -Règles renforçant le cœur des institutions -Règles posant des limites au pluralisme politique -Règles posant des limites à la propagande politique -Règles portant sur la protection de lordre public Traitement: Analyse les stratégies institutionnelles adoptées par les 11 cas étudiés

14 Texte 1: Capoccia G., « Defending democracy: Reactions to political extremism in inter-war Europe », European Journal of Political Research, 2001, vol.39, pp Opérationnalisation variable indépendante: Stratégies de défense de la démocratie: 2. Stratégies politiques répressives: identifie 3 types: -Comportement du gouvernement -Comportement du leader du parti le plus proche -Comportement du chef de lEtat Traitement: Analyse les stratégies politiques répressives adoptées en se focalisant sur 5 cas (3 succès, 2 échecs) 3. Stratégies politiques inclusives: identifie 2 types -Intégration de la base -Intégration de lélite Traitement: Analyse les stratégies répressives adoptées en se focalisant sur 5 cas (3 succès)

15 Texte 2: Brady H.E., Verba S., Schlozman K.L., « Beyond SES: A Resource Model of Political Participation », American Political science Review, 1995, vol.89, n°2, pp Question: = Pourquoi les citoyens participent-ils à la vie politique? = Pourquoi certains ne participent-ils pas? Problématique: -3 approches possibles pour expliquer les variations de participation: modèle basé sur les ressources, modèle psychologique, et modèle basé sur les réseaux -Choix: modèle basé sur les ressources (justification dans lintroduction) Données: -présentées après lintroduction -Enquête par questionnaire et interviews

16 Opérationnalisation variable indépendante: Ressources: 1.Argent: revenu familial total (tranches $10.000) 2.Temps: # heures (24 – travail/études – ménage – repos) 3.Ressources civiques: -Pré-adulte: oNiveau de diplôme (échelle 8 positions) oParticipation étudiante à lécole (échelle à 4 positions) oLangue parlée à la maison (échelle à 3 positions) oTest vocabulaire (échelle = score sur les 10 questions du test) -Adulte: oNombre dactivités (lettre, présence/organisation meeting, présentation/speech) les 6 derniers mois au travail oIdem, mais dans le cadre dune organisation/église Texte 2: Brady H.E., Verba S., Schlozman K.L., « Beyond SES: A Resource Model of Political Participation », American Political science Review, 1995, vol.89, n°2, pp

17 Opérationnalisation variable dépendante: Participation politique: 1.Echelle unique combinant 7 indices 2.Décomposition en 3 composantes: -Vote: vote à lélection présidentielle de Actes coûteux en argent: oDons pour la campagne électorale oDons à une cause politique -Actes coûteux en temps: oParticipation à la campagne électorale, manifestation, contacter un officiel


Télécharger ppt "POLI-D-208 Introduction à la recherche en sciences politiques Partie Exercices Titulaire: Jean-Benoit Pilet."

Présentations similaires


Annonces Google