La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Introduction à la construction dévaluations des acquis des apprenants – Jean-Luc Gilles – janvier 2006 Introduction à la construction dévaluations des.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Introduction à la construction dévaluations des acquis des apprenants – Jean-Luc Gilles – janvier 2006 Introduction à la construction dévaluations des."— Transcription de la présentation:

1 Introduction à la construction dévaluations des acquis des apprenants – Jean-Luc Gilles – janvier 2006 Introduction à la construction dévaluations des acquis des apprenants Prof. Jean-Luc Gilles Service de didactique des disciplines et intervention éducative Système Méthodologique dAide à la Réalisation de Tests Université de Liège - Belgique

2 Introduction à la construction dévaluations des acquis des apprenants – Jean-Luc Gilles – janvier 2006 Typologie des évaluations dans une structure modulaire

3 Introduction à la construction dévaluations des acquis des apprenants – Jean-Luc Gilles – janvier 2006 Moment : au départ dans une séquence denseignement Test dentrée ex. évaluer les prérequis Prétest ex. éviter la séquence aux élèves qui maîtrisent déjà les objectifs Epreuve de placement ex. placer lélève à lendroit qui lui convient (skipping)

4 Introduction à la construction dévaluations des acquis des apprenants – Jean-Luc Gilles – janvier 2006 Moment : au cours de la séquence denseignement Evaluation formative ex. informer lélève de son état davancement vers la maîtrise des objectifs ex. diagnostiquer les difficultés et les erreurs, et y remédier

5 Introduction à la construction dévaluations des acquis des apprenants – Jean-Luc Gilles – janvier 2006 Moment : immédiatement après la séquence denseignement Post test immédiat ex. certifier la maîtrise des objectifs : évaluation sommative ex. contrôler les prérequis de la séquence suivante si lapprentissage est cumulatif

6 Introduction à la construction dévaluations des acquis des apprenants – Jean-Luc Gilles – janvier 2006 Moment : à court terme, à moyen et à long terme après… Post-test différé ex. mesurer lefficacité de la séquence denseignement à court, à moyen et à long terme ex. mobiliser ou élargir les compétences acquises antérieurement

7 Introduction à la construction dévaluations des acquis des apprenants – Jean-Luc Gilles – janvier 2006 Source : Tourneur et Vasamillet, 1982

8 Introduction à la construction dévaluations des acquis des apprenants – Jean-Luc Gilles – janvier 2006 Rapports entre les fonctions pronos- tiques, formatives et sommatives

9 Introduction à la construction dévaluations des acquis des apprenants – Jean-Luc Gilles – janvier 2006 Linda Allal, 1999 : Pronos- tique Sommative Formative Décision de certification Communication avec lextérieur Décision dadmission, dorientation,… Communi- cation à lintérieur du système scolaire Décision dadaptations pédagogiques Communication au sein de la classe

10 Introduction à la construction dévaluations des acquis des apprenants – Jean-Luc Gilles – janvier 2006 Comparaison entre évaluation formative et sommative Linda Allal, 1999 :

11 Introduction à la construction dévaluations des acquis des apprenants – Jean-Luc Gilles – janvier 2006 Implication active de lélève dans les processus dapprentissage Linda Allal, 1999 :

12 Introduction à la construction dévaluations des acquis des apprenants – Jean-Luc Gilles – janvier 2006 Problèmes de fiabilité intra et inter-correcteurs

13 Introduction à la construction dévaluations des acquis des apprenants – Jean-Luc Gilles – janvier 2006

14

15

16 … Limpression davoir déjà vécu ce genre de situation ?

17 Introduction à la construction dévaluations des acquis des apprenants – Jean-Luc Gilles – janvier 2006 Biais dus aux interactions professeur élèves : Effet de halo

18 Introduction à la construction dévaluations des acquis des apprenants – Jean-Luc Gilles – janvier 2006 Weiss (1969) Deux groupes de 46 correcteurs Biais dus aux interactions professeur élèves : Effet de halo

19 Introduction à la construction dévaluations des acquis des apprenants – Jean-Luc Gilles – janvier 2006 Weiss (1969) Effet de halo Biais dus aux interactions professeur élèves :

20 Introduction à la construction dévaluations des acquis des apprenants – Jean-Luc Gilles – janvier 2006 Effet de stéréotypie Tendance à attribuer à un élève les notes que celui-ci a acquises antérieurement Biais dus aux interactions professeur élèves : Et chez mes collègues, quelles sont vos cotes ?

21 Introduction à la construction dévaluations des acquis des apprenants – Jean-Luc Gilles – janvier 2006 Effet dancrage Biais dus aux séries de copies : Ancre « légère » Ancre « lourde » Bonniol, 1972 Deux séries de devoirs moyens dans lesquels Bonniol introduit des ancres légères (un devoir), lourdes (trois devoirs), basses (mauvais devoirs) ou haute (très bons devoirs) …

22 Introduction à la construction dévaluations des acquis des apprenants – Jean-Luc Gilles – janvier 2006 Effet de relativisation Parmi toutes les copies jugées moyennes quelques mois auparavant le correcteur distinguera des faibles et des bonnes … Biais dus aux séries de copies :

23 Introduction à la construction dévaluations des acquis des apprenants – Jean-Luc Gilles – janvier 2006 Effet de sévérité Biais dus au seul correcteur : Sévérité systématiquement plus élevée ou au contraire moins élevée chez certains correcteurs …

24 Introduction à la construction dévaluations des acquis des apprenants – Jean-Luc Gilles – janvier 2006 Effet de tendance centrale Biais dus au seul correcteur : Evitement des notes extrêmes et concentration des scores au milieu de léchelle …

25 Introduction à la construction dévaluations des acquis des apprenants – Jean-Luc Gilles – janvier 2006 Le mythe de la courbe de Gauss … début dune séquence denseignement Courbe en « i » … fin dune séquence denseignement Courbe en « j » Courbe gaussienne

26 Introduction à la construction dévaluations des acquis des apprenants – Jean-Luc Gilles – janvier 2006 Critères de qualité docimologique

27 Introduction à la construction dévaluations des acquis des apprenants – Jean-Luc Gilles – janvier 2006 Critère de validité Les scores des apprenants doivent représenter ce que lenseignant veut mesurer, permettre des inférences solides (validité de construct ou théorique), et couvrir les aspects importants des apprentissages (validité de contenu)

28 Introduction à la construction dévaluations des acquis des apprenants – Jean-Luc Gilles – janvier 2006 Critère de fidélité La note (dune épreuve corrigée) classée dans une catégorie donnée doit lêtre de la même façon si elle est traitée par dautres correcteurs (concordance interjuges) ou/et à un autre moment (consistance intrajuge)

29 Introduction à la construction dévaluations des acquis des apprenants – Jean-Luc Gilles – janvier 2006 Critère de sensibilité La mesure doit être précise, refléter des phénomènes subtils Les résultats doivent permettre le diagnostic précis des difficultés dapprentissage (et idéalement de leurs causes), des processus maîtrisés, de ceux qui ne le sont pas Critère de « diagnosticité »

30 Introduction à la construction dévaluations des acquis des apprenants – Jean-Luc Gilles – janvier 2006 Tous les évalués doivent être traités de façon juste, en principe de la même façon (standardisation) Critère déquité La réalisation des évaluations doit être faisable endéans des délais raisonnables et à laide des ressources en personnel et en matériel disponibles Critère de praticabilité

31 Introduction à la construction dévaluations des acquis des apprenants – Jean-Luc Gilles – janvier 2006 Critère de communicabilité les informations non confidentielles relatives au déroulement du processus doivent être communiquées et comprises par les acteurs de lévaluation les questions doivent être en rapport avec des situations qui ont du sens pour les étudiants, pertinentes par rapport au monde réel et propre à favoriser les transferts Critère dauthenticité

32 Introduction à la construction dévaluations des acquis des apprenants – Jean-Luc Gilles – janvier 2006 Typologie de techniques de questionnement

33 Introduction à la construction dévaluations des acquis des apprenants – Jean-Luc Gilles – janvier 2006 Questionnement < Ouvert Fermé > à réponse rédigée réponse longue intervalle à proposer réponse courte à réponse choisie QCM intervalle à choisir type V / F Correction selon Formule mathématique Correction simple (mécanique) Notation automatisable Notation complexe Leclercq, 1986 :

34 Introduction à la construction dévaluations des acquis des apprenants – Jean-Luc Gilles – janvier 2006 Culture dévaluation Taille du groupe Règlement pédagogique La lutte contre une « dissonance pédagogico- docimologique » La contrainte des disciplines Contingences qui orientent les enseignants vers le choix de questions fermées ou ouvertes (ens. sup.) Blais & al., 1997 :

35 Introduction à la construction dévaluations des acquis des apprenants – Jean-Luc Gilles – janvier 2006 Principaux avantages potentiels et inconvénients des questions fermées -Automatisation questions validité - problèmes de concor- dances intra et inter- correcteurs fidélité -Automatisation praticabilité - … -Piège des questions portant sur des détails -Conception binaire des réponses (sauf si utilisation DC) -Impuissance à mesurer certaines catégories de performances

36 Introduction à la construction dévaluations des acquis des apprenants – Jean-Luc Gilles – janvier 2006 Principaux avantages potentiels et inconvénients des questions ouvertes -Permettent lévaluation de performances complexes -Permettent dévaluer les objectifs dexpression -Sollicitations plus proches de celles de la vie quotidienne -En général peu de questions pour éviter daugmenter le temps de correction -Biais concordance intra et inter-correcteurs -Ne sont pas socialement neutres (Passeron, 1970)

37 Introduction à la construction dévaluations des acquis des apprenants – Jean-Luc Gilles – janvier 2006 La technique des degrés de certitude (DC) Sans lutilisation des degrés de certitude incorrectecorrecte La solution est : 100% 0% 60%40% 60% Degrés de certitude Avec la technique des degrés de certitude : Situation « catastrophique » Performance « assurée »

38 Introduction à la construction dévaluations des acquis des apprenants – Jean-Luc Gilles – janvier 2006 La technique des Solutions Générales Implicites (SGI) 6 ou REJET = Aucune des solutions proposées n'est correcte. 7 ou TOUTES = TOUTES les solutions proposées sont correctes. 8 ou MANQUE = Il est impossible de répondre parce que de l'information (au moins une donnée) MANQUE dans l'énoncé de la question (donc pas dans le cours ni dans la connaissance actuelle sur le problème). 9 ou ABSURDITE = Une ABSURDITE dans l'énoncé rend toute la question sans objet (par exemple CONTRE-VERITE dans l'énoncé).

39 Introduction à la construction dévaluations des acquis des apprenants – Jean-Luc Gilles – janvier 2006 Kaléidoscope des techniques de questionnement

40 Introduction à la construction dévaluations des acquis des apprenants – Jean-Luc Gilles – janvier 2006

41 Dans le kaléidoscope ci-après, les objectifs sont placés dans la toute première facette et constituent en fait la source lumineuse (qui, placée à travers le prisme de lobservation, donnera des mesures).

42 Introduction à la construction dévaluations des acquis des apprenants – Jean-Luc Gilles – janvier 2006 Source : Leclercq et Gilles, 1995 Kaléidoscope des techniques de questionnement

43 Introduction à la construction dévaluations des acquis des apprenants – Jean-Luc Gilles – janvier 2006 Etapes de construction dune évaluation standar- disée des acquis des apprenants

44 Introduction à la construction dévaluations des acquis des apprenants – Jean-Luc Gilles – janvier 2006 Gilles & al. (2004, 2005)

45 Introduction à la construction dévaluations des acquis des apprenants – Jean-Luc Gilles – janvier Analyse des objectifs enseignés -Lister les points à évaluer (PE) -Associer des priorités liées aux PE -Définir les catégories de performances (CP) attendues chez les élèves Produit de cette 1ère étape : une table de spécification où les PE sont croisés avec les CP : (PE x CP) Produit de cette 1ère étape : une table de spécification où les PE sont croisés avec les CP : (PE x CP)

46 Introduction à la construction dévaluations des acquis des apprenants – Jean-Luc Gilles – janvier Analyse des objectifs enseignés

47 Introduction à la construction dévaluations des acquis des apprenants – Jean-Luc Gilles – janvier Quels types de questionnements vais-je privilégier ? QCM ? V / F ? Avec SGI ? … portant sur des cas ? QROC ? Avec DC ? … 2. Mise en forme de lévaluation (design)

48 Introduction à la construction dévaluations des acquis des apprenants – Jean-Luc Gilles – janvier Mise en forme de lévaluation (design) -Définition des modalités de questionnement (MQ) en rapport avec les catégories de performances (CP) de létape 1

49 Introduction à la construction dévaluations des acquis des apprenants – Jean-Luc Gilles – janvier Mise en forme de lévaluation (design) -Introduction des modalités de questionnement (MQ) dans la table de spécification

50 Introduction à la construction dévaluations des acquis des apprenants – Jean-Luc Gilles – janvier Sélection des PE qui feront lobjet de questions lors de lévaluation 2. Mise en forme de lévaluation (design)

51 Introduction à la construction dévaluations des acquis des apprenants – Jean-Luc Gilles – janvier Création des questions PE = « Diversifier » CP = « Analyse »

52 Introduction à la construction dévaluations des acquis des apprenants – Jean-Luc Gilles – janvier 2006 x Student Assessment and Program Evaluation Branch, Ministère de léducation, Colombie Britannique, 2002

53 Introduction à la construction dévaluations des acquis des apprenants – Jean-Luc Gilles – janvier Entraînement 5. Test

54 Introduction à la construction dévaluations des acquis des apprenants – Jean-Luc Gilles – janvier Correction

55 Introduction à la construction dévaluations des acquis des apprenants – Jean-Luc Gilles – janvier 2006 (Gilles, 2002) 6. Correction

56 Introduction à la construction dévaluations des acquis des apprenants – Jean-Luc Gilles – janvier 2006 Feedbacks Performances Travaux Portfolio Epreuves écrites Examens oraux … Stages Auto-évaluations Rapides Individualisés Diagnostiques Précis 7. Feedbacks

57 Introduction à la construction dévaluations des acquis des apprenants – Jean-Luc Gilles – janvier Macro-régulation Analyse des résultats et recueil des avis des élèves en vue de réguler le système dévaluation et den améliorer la qualité

58 Introduction à la construction dévaluations des acquis des apprenants – Jean-Luc Gilles – janvier 2006 Quelques (bonnes) références …

59 Introduction à la construction dévaluations des acquis des apprenants – Jean-Luc Gilles – janvier 2006 Evaluation continue et examens – Précis de docimologie G. De Landsheere (1992) Educational Assess- ment of Students, A. Nitko (2001)

60 Introduction à la construction dévaluations des acquis des apprenants – Jean-Luc Gilles – janvier 2006

61 Introduction à la construction dévaluations des acquis des apprenants – Jean-Luc Gilles – janvier 2006 Vers une pratique de lévaluation formative L. Allal (1991) La conception des questions à choix multiple D. Leclercq (1986)


Télécharger ppt "Introduction à la construction dévaluations des acquis des apprenants – Jean-Luc Gilles – janvier 2006 Introduction à la construction dévaluations des."

Présentations similaires


Annonces Google