La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les Maladies Transmises Sexuellement (MTS) Problème, Épidemiologie et Contrôle.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les Maladies Transmises Sexuellement (MTS) Problème, Épidemiologie et Contrôle."— Transcription de la présentation:

1 Les Maladies Transmises Sexuellement (MTS) Problème, Épidemiologie et Contrôle

2 Quest Quune MTS Maladie acquise suite à une relation sexuelle – vaginale, orale ou anale – avec une personne infectée Causée par des bactéries, levures ou virus qui sont transmis par le sang, le sperme, les fluides vaginaux et autres fluides corporels Peuvent aussi, dans certains cas, être transmises simplement par contact, tel que lherpes et verrues génitales 2

3 MTS Courantes Chlamydia Gonorrhée Herpes Génitale (HSV-2) 3

4 Caractéristiques Cliniques

5 Infection par Chlamydia Maladie à déclaration obligatoire la plus commune en Amérique du Nord 3 million de cas estimés annuellement –Incidence la plus élevée parmi les adolescent et les jeunes adultes sexuellement actif La majorité des infections sont asymptomatiques Cause principale dinfertilité évitable chez les femmes Homme: Urétrite Traitement: Doxycycline ou Azithromycine

6 Aspects Microbiologiques Agent étiologique –Chlamydia trachomatis –Bacille Gram négatif –Parasite intracellulaire obligatoire Pathologie –Chlamydia infecte les cellules de lépiderme par endocytose –Demeure dans les vacuoles –Réponse humorale non protectrice 6

7 Symptômes Femmes: –Décharges vaginales inhabituelles –Saignements (intermenstruelle) –Urination douloureuse –Douleur de labdomen Hommes: –Décharges urétrales –Brulement et démangeaison dans la région génitale –Urination douloureuse –Épididymite Inflammation aiguë ou chronique de l'épididyme 7

8 Manifestations Clinic

9 Tests Diagnostics – Prélèvement dUrine Très précis Seul test approprié pour les criblage des males asymptomatiques Prélèvement sur écouvillon à partir du col de lutérus chez les femmes

10 Diagnostic et Traitement Diagnostic : –ELISA pour la détection dantigènes de Chlamydia –PCR souche spécifique Traitement: –Tétracycline et Chloramphénicol –Les pénicillines sont inefficaces 10

11 Infection par la Gonococcie Causé par Neisseria gonorrhoeae Plus commune des maladies dans le groupe dâge de reproduction –ménarche à ménopause Période dincubation: 2 à 10 jours La résistance aux drogues est un problème qui se répand

12 La Gonorrhée Aspects cliniques et épidémiologiques –2 e MTS la plus répandue –2004: 22,335 cas enregistrés –Plus commun parmi les groupes dâge : Hommes Femmes –Hommes: Habituellement symptomatique –Femmes: Souvent asymptomatique –Complications: Femmes non-traitées – infertilité et grossesse ectopique 12

13 Infections par la Gonococcie Hommes –Habituellement symptomatique (urètre) Épididymite Urination douloureuse, décharge pénil épaisse Femmes –Habituellement asymptomatiques – 50% –Infection cervicale Urination douloureuse Décharge vaginale Saignement Autres sites dinfection –Gorge, rectum et les yeux Nouveau nés –Infections de loeil et de la peau

14 Manifestations Cliniques

15 MTS Virales - Herpes Génitale Infections récurrentes, non guérissable Agents étiologiques: HSV-1 et HSV-2 –HSV-1: Principalement labial (oral) –HSV-2: Principalement (génitale) 80% des cas sont asymptomatiques Transmission par contact direct –Oral et génitale 1 sur 6 personne est infectée Excrétion du virus se fait chez les individus asymptomatiques et symptomatiques 15

16 Transmission de lHerpès Génitale Routes principales –Sexuelle et de la mère à lenfant La majorité des cas de transmission sexuelle implique un cas index asymptomatique Plus facilement transmis des hommes aux femmes comparativement des femmes aux hommes

17 Étiologie de lHerpès Génitale Infection initiale –Le virus pénètre par des coupures microscopiques de la peau Établie une infection chronique –Le virus établie la latence dans les cellules nerveuses le long de la colonne vertébrale –Linfection persiste malgré la réponse immune de lhôte –Le virus peux demeuré latent indéfiniment ou être réactivé Réactivation –Facteurs déclenchant: Traumatisme, fièvre, UV, stress, etc. –Le virus se reproduit et se déplace le long des axones neuronal à la peau ou aux muqueuses Mène à des lésions récurrents –La réactivation peux être asymptomatique

18 Symptômes Très variable parmi différentes personnes –Démangeaisons –Brulements –Enflure –Symptômes semblables à la grippe –Ampoules douloureuses sur les organes génitaux –Ne pas confondre avec HSV-1! 18

19 Options de Traitements Utilisation dantiviraux (analogue nucléotidique) –Traitement des éclosions symptomatiques –Traitement suppressif des symptômes par médication quotidienne –Médication quotidienne pour réduire les chances de transmission

20 Prévenir les MTS

21 Mesures de Prévention Mesures sociales –Propagande et éducation –Altérer les habitudes sexuelles Monogamie Sabstenir de certaines comportements sexuelles –Copulation anale est plus probable de causer des dommages aux muqueuses

22 Mesures de Prévention Méthodes de barrages –Condom –Diaphragme contraceptif –Spermaticide Très efficace pour la prévention du VIH Moins efficace pour la Chlamydia, la Gonococcie, lHerpès et lVPH

23 Conclusion 1/4 personnes entre ans actives sexuellement ont une MTS La seule façon de totalement prévenir les MTS est labstinence de tout type de relations sexuelles –Vaginale, anale et orale Les seules mesures contraceptives qui aide à prévenir les MTS sont lutilisation de barrières tel que les condom 23


Télécharger ppt "Les Maladies Transmises Sexuellement (MTS) Problème, Épidemiologie et Contrôle."

Présentations similaires


Annonces Google