La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

GEP – octobre 2008 Anne-Marie Patenotte Il n'y a pas de vide juridique sur Internet Contrairement à une opinion entretenue par certains médias, il.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "GEP – octobre 2008 Anne-Marie Patenotte Il n'y a pas de vide juridique sur Internet Contrairement à une opinion entretenue par certains médias, il."— Transcription de la présentation:

1

2

3 GEP – octobre 2008 Anne-Marie Patenotte

4 Il n'y a pas de vide juridique sur Internet Contrairement à une opinion entretenue par certains médias, il n'y a jamais eu de vide juridique sur Internet. L'affirmer revient aussi à accréditer l'idée selon laquelle le droit est démuni dès qu'un nouveau phénomène survient.

5 De nombreuses dispositions existant déjà en droit français s'appliquent donc à l'Internet, sans l'ombre d'une adaptation. D'autres au contraire ont été modifiées à l'occasion de l'émergence d'Internet. Mais il existe bien un droit applicable à Internet.

6 La propriété intellectuelle et spécialement du droit d'auteur s'applique à toute création intellectuelle quel que soit le support et le procédé de reproduction ou de diffusion.

7 Un seul auteur reconnu : 70 ans post-mortem L'article L du Code de la Propriété intellectuelle : L'auteur jouit, sa vie durant, du droit exclusif d'exploiter son œuvre sous quelque forme que ce soit et d'en tirer un profit pécuniaire... Au décès de l'auteur, ce droit persiste au bénéfice de ses ayant-droits pendant l'année civile en cours et les soixante- dix années qui suivent.

8 Œuvre pseudonyme ou anonyme : 70 ans après le 1er janvier qui suit la date de publication L'article L du Code de la Propriété intellectuelle : Pour les œuvres pseudonymes, anonymes ou collectives, la durée du droit exclusif est de soixante-dix années à compter du 1er janvier qui suit celle où l'œuvre a été publiée. La date de publication est déterminée par tout mode de preuve de droit commun, et notamment, par le dépôt légal. Œuvre de collaboration : 70 ans post-mortem du dernier vivant des co-auteurs L'article L du Code de la Propriété intellectuelle : Pour les œuvres de collaboration, l'année civile prise en considération est celle de la mort du derniers vivants des collaborateurs.

9 Il en est de même pour le droit dérivé de la presse. Il existe un régime dérivé pour l'audiovisuel et aussi un régime pour les services de communication au public en ligne.

10 Les "nouvelles" technologies de l'information et de la communication ont fait naître des situations juridiques inédites, auxquelles il n'est pas toujours aisé de transposer purement et simplement les solutions législatives ou jurisprudentielles traditionnelles. Ceci prend une importance toute particulière s'agissant de la responsabilité des membres de l'enseignement public face aux dommages susceptibles de résulter de l'usage scolaire des TIC. Afin d'éclairer ce débat, il convient d'examiner les conditions dans lesquelles le système de responsabilité propre aux membres de l'enseignement public peut être mis en jeu, puis quels peuvent être les prolongements juridictionnels de sa mise en œuvre, tout en insistant bien sur le fait qu'il s'agit là d'un secteur en pleine mutation. Responsabilités de l'enseignant.Responsabilités de l'enseignant.

11 Un certain nombre de sites peuvent présenter un contenu préjudiciable voire illégal, pour les élèves mineurs ou lensemble de la communauté éducative. La navigation libre sur lInternet est un processus de passage dun site à un autre, parfois sans liens entre eux. Afin déviter laccès à des sites inappropriés (par exemple pornographiques, pédophile, xénophobes, racistes, antisémites, violents, …), la navigation sur lInternet doit être contrôlée. Il est donc indispensable de mettre en place une politique daccompagnement sur Internet. es/accompagnement/securite/ es/accompagnement/securite/

12 La protection des données à caractère personnel s'applique à tous les supports, surtout sur un média aussi indiscret qu'Internet puisque dès qu'une information est diffusée sur le réseau, elle est visible immédiatement de tous les points du globe.

13 Droits et Devoirs

14 Cadre : Le B2I : le moyen pour éduquer aux droits et devoirs sur Internet. Mise en œuvre : Toute activité sur le Net doit être encadrée par une charte collective, propre à létablissement scolaire et signée par les parents délèves. À établir en conseil pédagogique À intégrer dans le carnet de liaison Adresses utiles : Diaporama: comment faire une chartre? ections/services/accompagnement /securite/chartes ections/services/accompagnement /securite/chartes reims.fr/datice/legislation/charte/de faultcharte.htm reims.fr/datice/legislation/charte/de faultcharte.htm

15 Le blog de Cédric Goulet : Le droit du Net. Le droit du Net Le site de l'académie d'Amiens : Respect de la vie privée et droit à l'imageRespect de la vie privée et droit à l'image

16 Linux, Open Office, Visionneuse PPT (Microsoft) …, sont des logiciels libres de droits parfaitement utilisables en classe. D'autres logiciels libres sont téléchargeables en ligne, Il existe de nombreux sites dimages libres de droits ; faire les recherches en ajoutant ce mot clé de manière systématique. Des sites de sons libres de droits sont aussi à notre disposition.

17 Ministre de la culture et de la communication : pratiques/droits/index.htm CNIL: LegaMedia : Legifrance : OMPI : Organisation Mondiale de la Propriété Industrielle :

18 Droit.org : portail général sur le droit, la jurisprudence La jurisprudence du droit lié à l'Internet, contrat-type L'internet Juridique est un site dédié aux aspects juridiques des technologies de l'information

19 SACD : société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques SACEM : Société d'Auteurs et Compositeurs de Musique Production multimedia

20 Blog du Sénat sur « limpact des nouveaux médias sur la jeunesse » : Rapport de lInspection Générale : ticle80 ticle80

21

22 2 - Adopter une attitude responsable 2.1) Je connais les droits et devoirs indiqués dans la charte dusage des TIC et la procédure d'alerte de mon établissement. Date : Discipline: Nom et signature : 2.2) Je protège ma vie privée en ne donnant sur internet des renseignements me concernant quavec laccord de mon responsable légal. Date : Discipline: Nom et signature : 2.3) Lorsque jutilise ou transmets des documents, je vérifie que jen ai le droit. Date : Discipline: Nom et signature :

23 2.4) Je m'interroge sur les résultats des traitements informatiques (calcul, représentation graphique, correcteur...). Date : Discipline: Nom et signature : 2.5) Japplique des règles de prudence contre les risques de malveillance (virus, spam...). Date : Discipline: Nom et signature : 2.6) Je sécurise mes données (gestion des mots de passe, fermeture de session, sauvegarde). Date : Discipline: Nom et signature : 2.7) Je mets mes compétences informatiques au service d'une production collective. Date : Discipline: Nom et signature :

24 versailles.fr/documentalistescom/index.p hp/ versailles.fr/documentalistescom/index.p hp/ versailles.fr/rubrique.php3?id_rubrique=1 36 versailles.fr/rubrique.php3?id_rubrique=1 36 ement/forum/ctnet_hd_ados.pdf ement/forum/ctnet_hd_ados.pdf

25 versailles.fr/memotice_Valider_l_info_en_l igne.pdf versailles.fr/memotice_Valider_l_info_en_l igne.pdf versailles.fr/IMG/pdf/blognotes.pdf versailles.fr/IMG/pdf/blognotes.pdf

26

27 Imaginer une séance dune heure avec les élèves pour une éducation aux médias. Deux grandes pistes proposées : Que leur proposer comme moyens (dans tous les sens du mot)dexpression ? Que leur interdire ? Comment faire pour les informer ? Les convaincre ?


Télécharger ppt "GEP – octobre 2008 Anne-Marie Patenotte Il n'y a pas de vide juridique sur Internet Contrairement à une opinion entretenue par certains médias, il."

Présentations similaires


Annonces Google