La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

SLATE : UNE TENTATIVE DE DIALOGUE ENTRE SPÉCIALISTES DE LÉVALUATION ET CHERCHEURS EN ACQUISITION M. Prodeau & C. Carlo ELCA-DILTEC.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "SLATE : UNE TENTATIVE DE DIALOGUE ENTRE SPÉCIALISTES DE LÉVALUATION ET CHERCHEURS EN ACQUISITION M. Prodeau & C. Carlo ELCA-DILTEC."— Transcription de la présentation:

1 SLATE : UNE TENTATIVE DE DIALOGUE ENTRE SPÉCIALISTES DE LÉVALUATION ET CHERCHEURS EN ACQUISITION M. Prodeau & C. Carlo ELCA-DILTEC

2 Questions pour un dialogue Le groupe SLATE Questions soulevées au fur et à mesure des travaux Données dacquisition pour point de départ Etat actuel des données Rendre compte des données Rendre compte Niveaux de compétence en langue Données issues des évaluations basées sur le CECR Compétence communicative Tâches et niveaux du CECR Quelques pistes issues des travaux de léquipe ELCA- Diltec

3 Second Language Acquisition & Testing in Europe : SLATE Allemagne: Université de Cologne (DE) France: Universités de Aix, Paris 8 et Paris 6 (FR) Finlande: Université de Jyväskylä (FI) Italie: Universités de Vérone et de Sassari (IT) Pays-Bas: Université dAmsterdam (NL) Suède: Universités de Stockholm et de Lund (SE) Royaume Uni: Université de Lancaster (UK)

4 Problématique originelle du groupe Comment opérer la mise en relation des capacités définies (les can do-s) par le cadre européen commun de référence (CECR) et les résultats des recherches sur lacquisition des L2, les séquences de développement par exemple ? Autrement dit, comment articuler un contenu linguistique à un contenu communicatif par essence ?

5 Questions soulevées par les études Partir des résultats des recherches en acquisition et tenter de rapprocher des séquences de développement des niveaux du CECR Ou Partir des données issues dévaluations construites à partir du CECR et tenter de déterminer pour chaque niveau du cadre sil existe des marqueurs linguistiques discriminants ?

6 Données dacquisition État actuel des données Comment en rendre compte pour quelles soient utilisables par les concepteurs de tests ? Entrée linguistique Entrée fonctionnelle au sens de Wilkins, Dik ou Halliday

7 Basés sur la maîtrise de formes ou lémergence de formes quappelle-t-on maîtrise dune forme ? = décider dun pourcentage doccurrences qui doit allier les caractéristiques : de distribution de fréquence dexactitude demploi NIVEAUX DE COMPETENCE EN LANGUE

8 primauté du sémantique et du pragmatique et de quelques principes dordre naturel = universaux du langage + séquences préfabriquées universaux du langage apparition de formes grammaticales dans un second temps mise en œuvre des marqueurs linguistiques selon une nouvelle conceptualisation propre à la langue cible. 3 GRANDES PHASES :

9 Données issues dévaluations construites à partir du CECR Comment définir le concept de compétence communicative ?compétence communicative y a-t-il un lien entre compétence communicative et complexité des moyens employés ? Question 4B2Pensez-vous qu'il est indispensable de parler au moins deux langues ? Pourquoi ? Question 5C1Faut-il à votre avis interdire la vente de cigarettes aux mineurs ? Question 6C2Les moyens de communication ne cessent de se développer : les gens communiquent-ils mieux aujourd'hui ?

10 TACHES et NIVEAUX du CECRL La question de la tâche: actionnelle (CECRL) verbale (RAL) Résolution prototypique dune tâche verbale complexe quelles consignes doit-on donner à celui qui va effectuer la tâche ? peut-on définir pour autant des tâches verbales spécifiques pour un niveau du CECR ?

11 Quelques pistes issues des travaux de léquipe ELCA-Diltec Travaux de la RAL: Echelle probable de difficulté des genres discursifs en correspondance avec les échelles proposées dans les évaluations comme le TCF par exemple. Complexité du répertoire pas uniquement dordre morphosyntaxique.

12 En conclusion, au plan éthique: vigilance vis-à-vis des décideurs comme dailleurs le sont les auteurs du CECRL. au plan scientifique: tenir compte du poids du contexte

13 Références bibliographiques Bachman, L & Cohen, A (eds) Interfaces Between Second Language Acquisition and Language Testing Research. CUP, Cambridge. Bartning, I. et Schlyter, S Itinéraires acquisitionnels et stades de développement en français L2. Journal of French Language Studies 14, pp Devitt, S Le Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues et les Recherches sur lAcquisition des Langues L1+n, dans J.C. Beacco, S. Bouquet & R. Porquier (eds) Niveau B2 pour le français, Paris, Didier, pp Granfeldt J., Nugues P., et al., 2005, Direckt Profil : un système dévaluation de textes délèves de français langue étrangère fondé sur les itinéraires dacquisition, Traitement Automatique des Langues Naturelles (TALN), 6-10 juin, Dourdan,Pdf. [http://www.rom.lu.se/durs/Article_DP_final.pdf] Shohamy, E The relationship between language testing and second language acquisition, revisited. System 28. pp Stutterheim, C. von (1996). « Function and Expression of Temporal Concepts in German, English, and Algerian Arabic Texts », Communication présentée au Colloque international Récit et Temporalité en langue première et en langue étrangère : Structuration du discours et structuration de la langue, juin, Université Paris X. Véronique, D. & al L'acquisition de la grammaire du français, langue étrangère, Didier, Paris.


Télécharger ppt "SLATE : UNE TENTATIVE DE DIALOGUE ENTRE SPÉCIALISTES DE LÉVALUATION ET CHERCHEURS EN ACQUISITION M. Prodeau & C. Carlo ELCA-DILTEC."

Présentations similaires


Annonces Google