La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La toxoplasmose. Toxoplasma gondii n 3 formes u Tachyzoïtes : forme libre u Bradyzoïtes : forme quiescente u Oocystes : résultat du cycle séxué.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La toxoplasmose. Toxoplasma gondii n 3 formes u Tachyzoïtes : forme libre u Bradyzoïtes : forme quiescente u Oocystes : résultat du cycle séxué."— Transcription de la présentation:

1 La toxoplasmose

2 Toxoplasma gondii n 3 formes u Tachyzoïtes : forme libre u Bradyzoïtes : forme quiescente u Oocystes : résultat du cycle séxué

3

4 Oocystes n cycle de reproduction sexué : hôte définitif : les félidés n le chaton rejette dans son environnement plus de 10 millions doocystes/j durant une quinzaine de jours n température, hygrométrie et doxygénation oocystes infestants en 2 à 5 jours 1 an µ

5 Tachyzoite (trophozoïte) n forme invasive du parasite n transmission materno-fœtale n à lorigine des lésions observées au cours de la toxoplasmose maladie 3 µ 9 µ

6 Bradyzoite ; kyste n phase secondaire : en réponse immunitaire spécifique, cellulaire et humorale n persistance, durant toute la vie de lhomme infesté : phase tertiaire n parfaitement toléré par lhôte n peut se réactiver et libérer des tachyzoïtes 100 µ

7 Epidémiologie (1) Parasite ubiquiste Séroprévalence : Augmente avec lâge Variable dun pays à lautre : USA : 16 % chez ladulte jeune France : 63 % : disparités régionales Est : 59 % ; Région parisienne : % Diminution progressive de cette séroprévalence : Congélation ; cuisson

8 Epidémiologie (2) SÉROPRÉVALENCE DE LA TOXOPLASMOSE ANIMALE EN FRANCE

9 Formes cliniques n Chez limmunocompétent n Toxoplasmose et grossesse n Toxoplasmose de limmunodéprimé u infection VIH u greffés

10 Toxoplasmose de limmunocompétent F Formes inapparentes : 80% des cas F Forme subaiguë : 15 à 20% des cas incubation de quelques jours adénopathies cervicales, fièvre prolongée à 38°C, asthénie, syndrome mononucléosique évolution lente vers guérison F Formes aiguës : rares lésions oculaires: chorio-rétinite, lésions cardiaques, pulmonaires, neurologiques

11 Toxoplasmose et grossesse (1) n Séroconversion : 3/1000 grossesses n Contamination fœtale : 1/1000 naissances

12 Toxoplasmose et grossesse (2) u Toxoplasmose congénitale grave : précoce hydrocéphalie, macrocéphalie, dilatation ventriculaire retards psycho-moteurs graves calcifications intracrâniennes pathognomoniques choriorétinite pigmentaire (80%) u Formes viscérales : plus tardive ictère néo-natal, hépato-splénomégalie, hémorragies u Toxoplasmose congénitale bénigne : choriorétinite pigmentaire, crises convulsives, retard psycho-moteur, u Toxoplasmose congénitale latente : lésions oculaires apparaissant après quelques années.

13 Toxoplasmose et infection VIH u Réactivation de kystes (cérébraux) u Risque important quand CD4 < 100/mm3. u Toxoplasmose cérébrale u Toxoplasmose oculaire u Toxoplasmose pulmonaire u Toxoplasmose disséminée

14

15

16

17 Toxoplasmose et greffe n Greffe de moelle : u receveur ayant déjà fait une primo-infestation u donneur naïf n Greffe dorgane : u greffon porteur de kystes u receveur naïf

18 Diagnostic (1) n Immunocompétent, femme enceinte : sérologie u Recherche des IgM et des IgG u Technique Elisa (seuil : 10 UI/ml) u Technique de référence : Dye Test (seuil : 2) F 1 er cas: IgG < 8 UI / mL = séronégatif : en cas de grossesse : surveillance sérologique F 2 ème cas: (IgG [8-300] et absence IgM) : immun F 3 ème cas: (IgG > 300 UI/mL et IgM +) : toxoplasmose évolutive récente

19 Diagnostic anténatal (2) n Après confirmation sérologique de la toxoplasmose récente : u Echographie u Cordo- et amniocentèse u Recherche du parasite chez le nouveau-né u Suivi sérologique du nouveau-né

20 Diagnostic (3) n Immunodéprimés : sérologie décevante (70% de + en France) u Mise en évidence du parasite Examen direct, culture cellulaire, inoculation, PCR u Toxoplasmose cérébrale : scanner, test thérapeutique, anatomopathologie u Toxoplasmose oculaire : Fond d œil

21 Traitement n Immunocompétent, femme enceinte sans preuve de transmission fœtale u Spiramycine 50 mg/kg/j n Atteinte fœtale, chorio-rétinite, immunodéprimé u Pyriméthamine 1 mg/kg/j + Sulfadiazine 100 mg/kg/j ou Clindamycine 2.4 g/j si intolérance sulfadiazine + Acide folinique SYSTEMATIQUE n Prophylaxie de limmunodéprimé : cotrimoxazole

22 CONREGLES HYGIENO-DIETETIQUES DE LA FEMME ENCEINTE A RISQUE DE PRIMO-INFECTION PAR TOXOPLASMA GONDII

23 Conclusion n La toxoplasmose reste une parasitose fréquente n Il nexiste pas de vaccin n Elle est préoccupante chez la femme enceinte et limmunodéprimé n Des mesures prophylactiques existent et doivent être plus largement diffusées


Télécharger ppt "La toxoplasmose. Toxoplasma gondii n 3 formes u Tachyzoïtes : forme libre u Bradyzoïtes : forme quiescente u Oocystes : résultat du cycle séxué."

Présentations similaires


Annonces Google