La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Infections à CMV et Grossesse V. Mirlesse - Service Médecine Fœtale Institut de Puériculture et de Périnatalogie.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Infections à CMV et Grossesse V. Mirlesse - Service Médecine Fœtale Institut de Puériculture et de Périnatalogie."— Transcription de la présentation:

1 Infections à CMV et Grossesse V. Mirlesse - Service Médecine Fœtale Institut de Puériculture et de Périnatalogie

2 CMV- Epidémiologie Prévalence des AC: –40 à 50 % des femmes –Augmente avec : parité, contact jeunes enfants, milieu défavorisé Risque de séroconversion en cours de grossesse: –Primo infection: 0,8 à 1,4 % des femmes séronégatives –Risque de réinfection ou réactivation

3 CMV- Epidémiologie Transmission materno foetale –40 % dans les primo infections –environ 3 % dans les réinfections Fréquence des infections congénitales: –0, 7 % globalement –> 5000 femmes / an en France

4 Conséquences de linfection Primo - Infection Infection Secondaire Fowler 1997

5 Risque de séquelles pédiatriques en fonction du terme de la primo infection maternelle Premier trimestre : 35 à 45 % Deuxième trimestre : 8 à 25 % Troisième trimestre : 0 à 7 %

6 CMV et séroconversion Précision sur le terme de linfection –Intérêt de létude de lavidité des anticorps < 30 % infection de moins de 3 mois > 70 % : écarte une infection de moins de 3 mois Contrôle de la virémie maternelle –avant ponction Confirmation de linfection fœtale –Amniocentèse pour culture virale et PCR –Après 6 semaines et pas avant 22 SA

7 CMV - Atteinte foetale Formes symptomatiques –Formes sévères –Atteinte précoce –Séquelles graves Formes asymptomatiques ou pauci symptomatiques: –Diagnostic délicat –Pronostic variable

8 Conséquences fœtales: Si symptomatique en anténatal (10%) : Décès 15% Séquelles neuro sensorielles : 50% Le plus souvent asymptomatiques (90%) et sans séquelles sauf… environ 10% troubles neuro sensoriels. CMV- Epidémiologie

9 Infection CMV symptomatique RCIU Placenta épais Anses hyperéchogènes Oligoamnios Ascite, épenchement pleural, anasarque Microcéphalie Dilatations ventriculaires cérébrales

10

11

12 CMV- atteinte foetale Diagnostic sur LA Contrôle de virémie maternelle - Au moins 6 Sem après séroC maternelle PCR et culture virale

13 grossesses Séropositives: 8676 ( 44.6 % ) Séronégatives : ( 55.4 % ) Primo- infection récente 152 ( 1.4 % ) Amniocentèse : 97 Pas damniocentèse : 55

14 Modalités du diagnostic prénatal PCR et culture virale sont des outils fiables Bonne VPP et VPN des deux techniques si amniocentèse après 21 SA et au moins 6 semaines après linfection maternelle

15 Valeur de la PCR comparée à la culture Sensibilité : 72.4 / 72.4 % Spécificité : 96.9 / 98.4 % VPP : 91.3 / 95.5 % VPN : 88.8 / 89 %

16 Détermination du pronostic de l infection foetale Terme de l infection Signes échographiques Signes biologiques Suivi échographique et biologique IRM

17

18

19 Infection CMV peu symptomatique Dilatation ventricules cérébraux Aspect carré des cornes ventriculaires Hyperéchogénicité périventriculaire Calcification des artères périthalamiques Kystes sous épendymaires

20

21 Images échographiques traduisant latteinte cérébrale à CMV : kystes sous épendymaires, volontiers multiples, bilatéraux, de petite taille ( non spécifiques ) dilatation ventriculaire souvent modérée, plus par atrophie cérébrale que par sténose de lacqueduc de Sylvius.

22

23

24

25

26 LESIONS CEREBRALES nécrose focale par destruction cellulaire puis réaction inflamatoire secondaire avec sclérose phénomènes de vasculite par atteinte les cellules endothéliales avec troubles de perfusion en aval et évolution sclérosante foyers de destruction cellulaire, nodules microgliaux vasculite, épendymite, sclérose calcifiée

27

28

29 Infection fœtale à CMV Signes biologiques Anémie Thrombopénie Elévation de GGT CIVD présence d une virémie fœtale et quantification Autres marqueurs d évolutivité

30 CMV- Prévention Pré-exposition : –Vaccin: En cours de recherche, virus vivant atténué –Eviction? Post-exposition: –Information –Précautions dhygiène –Prise en charge des infections maternelles

31 Modes de transmission secrétions oro pharyngées secrétions uro-génitales sang non déleucocyté in utéro par lintermédiaire dune virémie maternelle avec passage hématogène trans placentaire cellules du col utérin ou de lendomètre Urine, salive, secrétions du col utérin, sperme, lait. Excrétion du virus et durée

32 CMV- Prévention Population exposée : –Mères denfants en crèche –Personnel de crèche, pédiatrie –Unités de greffe rénale Mode de transmission –Urine, salive, sécrétions rhino pharyngées –Sécrétions génitales, sang –Lait maternel

33 Possibilité de prévention ? Adler, 1996

34 Conseils dhygiène pour les personnes exposées et leur conjoints Ne pas sucer cuiller, tétine des enfants de moins de 3 ans Ne pas partager les affaires de toilettes avec les enfants de moins de 3 ans limiter le contact buccal avec les larmes ou la salive se laver soigneusement les mains avec de leau et du savon après chaque change ou contact avec les urines CSHP 8 mars 2002

35 Prévention. Exp Clamart % de séroconversions avant 22 SA (excluant la période avant 12 SA) 95/96: 10/ 2804: 3,5/ /2000: 1/ 1758: 0,57/ 1000 (p<0,04) 2001: 9/1046: 8,6/ 1000

36 Hypothèses théoriques sur léchec apparent des mesures de prévention Pas de conseils donnés aux pères Dilution de linformation Inefficacité des mesures Variations épidémiques Non observance

37 CMV- Prévention Connaissance du statut de début de grossesse? –sérologie initiale –Etude avidité des anticorps si nécessaire Repérage des séroconversions sur signes dappel maternels ? Repérage des seuls fœtus infectés graves?

38 Imagerie et biologie fœtales peuvent elles toujours évaluer le pronostic ? Si l échographie et la biologie fœtale sont anormales : OUI Meilleure performance diagnostic si la séroconversion maternelle est connue et le statut fœtal analysé.

39 Détermination du pronostic de l infection foetale Terme de l infection Signes échographiques Signes biologiques / Real time PCR Suivi échographique et biologique IRM

40 Prévention tertiaire Traiter les séroconversions maternelles pour éviter la contamination fœtale? Traiter les fœtus infectés? Plurieurs axes de travail Plusieurs médicaments candidats.

41 CMV et prévention Conclusions La peur de ne pas savoir faire face : aux situations inédites, à la crainte du handicap, aux conséquences médico-légales potentielles.

42 CMV et grossesse Importance de linformation pour anticiper la prise en charge Les pistes thérapeutiques


Télécharger ppt "Infections à CMV et Grossesse V. Mirlesse - Service Médecine Fœtale Institut de Puériculture et de Périnatalogie."

Présentations similaires


Annonces Google