La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

ANALYSE DE LA CONJONCTURE ÉCONOMIQUE COPYRIGHT - ÉCOLE DES HAUTES ÉTUDES COMMERCIALES DÉCEMBRE 1997.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "ANALYSE DE LA CONJONCTURE ÉCONOMIQUE COPYRIGHT - ÉCOLE DES HAUTES ÉTUDES COMMERCIALES DÉCEMBRE 1997."— Transcription de la présentation:

1 ANALYSE DE LA CONJONCTURE ÉCONOMIQUE COPYRIGHT - ÉCOLE DES HAUTES ÉTUDES COMMERCIALES DÉCEMBRE 1997

2 Léquilibre macroéconomique et lanalyse de la conjoncture Léquilibre du marché des biens et des services résulte de linteraction entre la demande globale et loffre globale. Le PIB réel ainsi déterminé permet-il à l économie de réaliser son plein potentiel? Pour analyser la conjoncture économique, nous avons besoin de définir ce quon entend en macroéconomie par PIB potentiel ou PIB de plein-emploi.

3 Le PIB potentiel Le PIB potentiel correspond au niveau de production réalisable lorsque les entreprises fonctionnent à pleine capacité et lorsque le taux demploi (Emploi / Population active) est à son maximum soutenable et le taux de chômage (1- taux demploi) à son minimum soutenable. Le taux de chômage minimum soutenable peut demeurer toutefois élevé.

4 Le TCNA et le potentiel de léconomie Un partie de la population active se trouve toujours entre deux emplois (chômage frictionnel). Une autre peut ne pas être adéquatement adaptée aux exigences du marché du travail en termes de formation connaissances, mobilité, etc.…(chômage structurel).

5 Le TCNA et le potentiel de léconomie Lorsque le taux de chômage se limite à ses composantes frictionnelle et structurelle, on dit qu il est à son niveau non-accélérationniste (TCNA). Lexpression vient du fait que l on observe généralement une accélération du taux de croissance des saliares et de l inflation lorsque le chômage diminue sous cette barre. On peut se servir du concept de TCNA pour calculer le PIB potentiel.

6 Une petite formule... Voici la formule: Emploi TCNA = (1 - TCNA)* POPULATION ACTIVE Y TCNA = Emploi TCNA * Productivité du travail à pleine utilisation des capacités de production Y TCNA = PIB potentiel

7 Léquilibre macroéconomique et le potentiel de léconomie Y E = Y TCNA Y E < Y TCNA Y E > Y TCNA léconomie est au plein-emploi léconomie est en écart récessionniste léconomie est en écart inflationniste Ainsi, léquilibre macroéconomique peut correspondre à lun des trois cas suivants:

8 Léconomie au plein-emploi Y P PEPE DG OG Y E = Y TCNA

9 Léconomie en écart récessionniste Y P PEPE DG OG Y E < Y TCNA

10 Léconomie en écart inflationniste Y P PEPE DG OG Y TCNA < Y E

11 Léquilibre macroéconomique et le potentiel de léconomie Nous voyons donc quil peut y avoir un équilibre macroéconomique à gauche ou à droite du plein-emploi. Or, existe-t-il un mécanisme qui va ramener léconomie à son potentiel? Soixante ans après Keynes, le débat fait toujours rage quant à la rapidité avec laquelle léconomie peut, de manière spontanée, retourner à son potentiel.

12 Léquilibre macroéconomique et le potentiel de léconomie En effet, la rapidité avec laquelle léconomie retourne au plein-emploi dépend essentiellement de la flexibilité des salaires; La flexibilité des salaires pourrait dépendre du taux de chômage.

13 Si l économie est en écart récessionniste, le taux de chômage est plus élevé que le TCNA; sur le marché de lemploi, il devrait y avoir des pressions à la baisse sur les salaires; la baisse des salaires devrait stimuler loffre globale; loffre globale devrait graduellement se déplacer vers le bas et la droite; léconomie retournerait ainsi graduellement vers son potentiel.

14 De lécart récessionniste vers le plein-emploi Y P Y TCNA DG P0P0 Y0Y0 OG

15 Le débat Le graphique précédent nous montre les déplacements de loffre globale qui permettent le retour au plein-emploi. Ces déplacements dépendent de la flexibilité à la baisse des salaires. Cest là tout le débat. Les salaires sont-ils suffisamment flexibles à la baisse et si oui, combien de temps doit-il sécouler avant que lajustement ne soit complété ? En pratique, on peut sattendre à ce que le passage dun écart récessionniste au plein-emploi soit un processus assez long.

16 Si l économie est en écart inflationniste le taux de chômage est inférieur au TCNA; sur le marché de lemploi, il devrait y avoir des pressions à la hausse sur les salaires; la hausse des salaires augmente les coûts unitaires de production et devrait déprimer loffre globale; loffre globale devrait graduellement se déplacer vers le haut et la gauche; léconomie retournerait ainsi graduellement vers son niveau de production potentielle.

17 De lécart inflationniste vers le plein-emploi Y P Y TCNA DG P0P0 Y0Y0 OG P1P1

18 Le débat est alors moins vif... En situation décart inflationniste, les économistes sentendent, dans lensemble, sur le fait que le retour spontané de léconomie vers son potentiel est plus rapide quen situation décart récessionniste; En effet, la flexibilité des salaires est plus grande à la hausse quà la baisse; Cette plus grande flexibilité des salaires à la hausse accélère lajustement spontané de léconomie.

19 ANALYSE DE LA CONJONCTURE ÉCONOMIQUE ÉCOLE DES HAUTES ÉTUDES COMMERCIALES DÉCEMBRE 1997


Télécharger ppt "ANALYSE DE LA CONJONCTURE ÉCONOMIQUE COPYRIGHT - ÉCOLE DES HAUTES ÉTUDES COMMERCIALES DÉCEMBRE 1997."

Présentations similaires


Annonces Google