La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Le versioning La discrimination par la qualité. HEC MONTRÉAL – M.Sc. Commerce électronique Économie Numérique Jacques Robert, HEC Montréal Le versioning.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Le versioning La discrimination par la qualité. HEC MONTRÉAL – M.Sc. Commerce électronique Économie Numérique Jacques Robert, HEC Montréal Le versioning."— Transcription de la présentation:

1 Le versioning La discrimination par la qualité

2 HEC MONTRÉAL – M.Sc. Commerce électronique Économie Numérique Jacques Robert, HEC Montréal Le versioning La production de biens informationnels exige de des coûts fixes élevés, mais les coûts de reproduction sont généralement très faibles.La production de biens informationnels exige de des coûts fixes élevés, mais les coûts de reproduction sont généralement très faibles. Quand une version avancée dun bien informationnel existe, il nest pas moins coûteux de produire des versions moins performantes. Néanmoins plusieurs versions sont mises sur le marché.Quand une version avancée dun bien informationnel existe, il nest pas moins coûteux de produire des versions moins performantes. Néanmoins plusieurs versions sont mises sur le marché. Pourquoi ? Quelques versions doit-on mettre sur le marché ? Et à quels prix ?Pourquoi ? Quelques versions doit-on mettre sur le marché ? Et à quels prix ?

3 HEC MONTRÉAL – M.Sc. Commerce électronique Économie Numérique Jacques Robert, HEC Montréal Exemples Limprimante IBM LaserPrinter series E imprime 5 pages par minutes plutôt que les 10 pages par minute du modèle standard. Un chip y a été introduit pour forcer limprimante à attendre;Limprimante IBM LaserPrinter series E imprime 5 pages par minutes plutôt que les 10 pages par minute du modèle standard. Un chip y a été introduit pour forcer limprimante à attendre; Les éditeurs retardent la publication des livres en « paperback » des mois après la publications des « hardback »;Les éditeurs retardent la publication des livres en « paperback » des mois après la publications des « hardback »; Les films sortent dabord en salle avant de sortir en vidéo ou DVD.Les films sortent dabord en salle avant de sortir en vidéo ou DVD. PAWWS Financial Network vend un abonnement de données boursières avec 20 minutes de délai pour 8,95$ par mois. Labonnement pour les données en temps réels est de 50$ par mois;PAWWS Financial Network vend un abonnement de données boursières avec 20 minutes de délai pour 8,95$ par mois. Labonnement pour les données en temps réels est de 50$ par mois; Les billets davion exigeant de coucher un samedi sont moins chers.Les billets davion exigeant de coucher un samedi sont moins chers. Autres exemples ….Autres exemples …. Source: Varian H.A. « Versioning Information Goods », March 1997.

4 HEC MONTRÉAL – M.Sc. Commerce électronique Économie Numérique Jacques Robert, HEC Montréal Exemple numérique Un bien produit par une firme avec différentes qualités possibles;Un bien produit par une firme avec différentes qualités possibles; Le coût est nul indépendamment de la qualité;Le coût est nul indépendamment de la qualité; 2 consommateurs (un gars, une fille) chacun ayant des préférences différentes pour la qualité;2 consommateurs (un gars, une fille) chacun ayant des préférences différentes pour la qualité; La firme choisit les qualités mises sur le marché et les prix.La firme choisit les qualités mises sur le marché et les prix. Structure de base

5 HEC MONTRÉAL – M.Sc. Commerce électronique Économie Numérique Jacques Robert, HEC Montréal Exemple numérique Les chiffres de base: Volonté à payer Qualité 1 Qualité 2 Qualité 3 Sylvie20$13$8$ Guy12$10$6$ Quelles qualités devrait être mises sur le marché et à quel prix, afin de maximiser le profit de la firme ?

6 HEC MONTRÉAL – M.Sc. Commerce électronique Économie Numérique Jacques Robert, HEC Montréal Exemple numérique Calcul des profits SylvieGuyProfit P1=20,20020 P1=12, P1=20, P2= P1=17, P2= P1=18, P3= Volonté à payer Qualité 1 Qualité 2 Qualité 3 Sylvie20$13$8$ Guy12$10$6$

7 HEC MONTRÉAL – M.Sc. Commerce électronique Économie Numérique Jacques Robert, HEC Montréal Volonté à payer Qualité 1 Qualité 2 Qualité 3 Sylvie20$14$(+1)5$(-1) Guy13$(+1)10$6$ SylvieGuyProfitP1=20,20020 P1=13, P2= P1=17, P2= P1=16, P2= P1=20, P3=

8 HEC MONTRÉAL – M.Sc. Commerce électronique Économie Numérique Jacques Robert, HEC Montréal Formulation mathématique u(q,t) = la volonté à payer par un agent de type t pour la qualité q.u(q,t) = la volonté à payer par un agent de type t pour la qualité q. (q i,p i ) qualité et prix du bien vendu à lagent t i.(q i,p i ) qualité et prix du bien vendu à lagent t i. Maximiser: i i p i où i est la proportion des consommateurs de types t i. Maximiser: i i p i où i est la proportion des consommateurs de types t i.

9 HEC MONTRÉAL – M.Sc. Commerce électronique Économie Numérique Jacques Robert, HEC Montréal Contraintes Contraintes de participation:Contraintes de participation: –Chaque consommateur doit accepter dacheter, ceci limite les prix que lon peut demander. –u(q 1,t 1 ) – p 1 0 –u(q 2,t 2 ) – p 2 0 Contraintes dauto-sélection:Contraintes dauto-sélection: –u(q 1,t 1 ) – p 1 u(q 2,t 1 ) – p 2 –Le consommateur de type t 1 doit préférer la qualité q 1 au prix p 1 plutôt que q 2 au prix p 2 –u(q 2,t 2 ) – p 2 u(q 1,t 2 ) – p 1

10 HEC MONTRÉAL – M.Sc. Commerce électronique Économie Numérique Jacques Robert, HEC Montréal Calcul des prix optimaux Supposons queSupposons que –u(q 2,t 2 ) –u(q 1,t 2 ) u(q 2,t 1 ) –u(q 1,t 1 ) 0 –Le type t 2 attache une plus grande valeur à la qualité. Alors:Alors: p 1 = u(q 1,t 1 ) p 2 = u(q 2,t 2 ) – u(q 1,t 2 ) + p 1 = u(q 2,t 2 ) –[ u(q 1,t 2 ) - u(q 1,t 1 ) ] = u(q 2,t 2 ) –[ u(q 1,t 2 ) - u(q 1,t 1 ) ] Les rentes de lagent t 2 Rentes nulles pour lagent t 1

11 HEC MONTRÉAL – M.Sc. Commerce électronique Économie Numérique Jacques Robert, HEC Montréal Choix des qualités offertes La solution consiste à offrir les paires de qualité qui maximise:La solution consiste à offrir les paires de qualité qui maximise: i p i = i p i = 1 u(q 1,t 1 ) + 2 [u (q 2,t 2 ) – u(q 1,t 2 ) + u(q 1,t 1 )] 1 u(q 1,t 1 ) + 2 [u (q 2,t 2 ) – u(q 1,t 2 ) + u(q 1,t 1 )] = [ 1 u(q 1,t 1 ) + 2 u (q 2,t 2 )] [ 1 u(q 1,t 1 ) + 2 u (q 2,t 2 )] – 2 [ u(q 1,t 2 ) - u(q 1,t 1 )] – 2 [ u(q 1,t 2 ) - u(q 1,t 1 )] Les rentes de lagent t 2 Le surplus social

12 HEC MONTRÉAL – M.Sc. Commerce électronique Économie Numérique Jacques Robert, HEC Montréal Discrimination par la qualité: Conclusion Il peut être avantageux de produire une qualité inférieure même si elle nest pas moins coûteuse à produire.Il peut être avantageux de produire une qualité inférieure même si elle nest pas moins coûteuse à produire. Il faut proposer une structure de prix qui respecte les contraintes dauto- sélection:Il faut proposer une structure de prix qui respecte les contraintes dauto- sélection: –Sassurer que ceux qui sont prêts à payer pour la qualité élevée ont intérêt à acheter cette qualité; –Si on désire vendre aux autres, il faut soit baisser le prix de la haute qualité ou offrir une qualité inférieure;

13 HEC MONTRÉAL – M.Sc. Commerce électronique Économie Numérique Jacques Robert, HEC Montréal Stratégies Comment créer différentes qualités:Comment créer différentes qualités: –Délai et sécurité de livraison –Possibilités de mise à jour –Garantie, accès prioritaire au support technique, –Différentes fonctionnalités –Performances variables –Licences limitées dans le temps


Télécharger ppt "Le versioning La discrimination par la qualité. HEC MONTRÉAL – M.Sc. Commerce électronique Économie Numérique Jacques Robert, HEC Montréal Le versioning."

Présentations similaires


Annonces Google