La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Cours schématique: Semaine #10 Copyright - École des HEC.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Cours schématique: Semaine #10 Copyright - École des HEC."— Transcription de la présentation:

1 Cours schématique: Semaine #10 Copyright - École des HEC

2 LE MONOPOLE La seconde structure de marché examinée est lopposé de la situation de concurrence parfaite: le monopole. Monopole: Un seul producteur contrôle lensemble du marché et il nexiste aucun substitut. Source: Monopole peut avoir le jour en raison de: - contrôle des matières premières - technologie - réglementation gouvernementale - économie déchelle monopole naturel

3 Il est fréquent dentendre dire que les monopoles sont désavantageux pour la société, quils retirent des profits excessifs. Notre modèle de comportement de la firme nous permet de voir comment et pourquoi. Nous verrons quen vertu du contrôle quexercera le monopoleur sur la demande, le monopole aura un fort contrôle du prix et de ses profits. Assumons une fonction de demande des consommateurs pour un bien produit par une entreprise monopolistique: la demande permet de construire les valeurs de RT, Rmg. n Notez que Rmg nest pas une constante égale au prix du marché tel que dans le cas de la firme concurrentielle Rmg = (RT) / Q

4

5 1. Demande et recette de lentreprise La recette marginale (Rmg) décroît à mesure que la quantité vendue augmente puisque le monopoleur devra diminuer le prix du produit le long de la demande. Par exemple la Rmg si lentreprise vend une 2 e unité: RT à q=1 RT à q=2 RT à q=3 q= 1 2: Rmg = RT / Q = 1 q= 2 3: Rmg = RT / Q = 1 Notez également la relation habituelle où la Rm=0 lorsque RT est max. ici à q=5.5 unités.

6 Q Q RT $ $ Ep<1 Ep>1 Ep=1 0

7 ë Une relation importante existe entre lélasticité de la demande et les Rmg Rmg = RT/ Q = (P *Q) / Q = P Q / P + Q P / Q = P + Q P / Q = P ( 1 + Q /P P / Q ) = P (1- 1 / Ep) si Ep = 1 Rm = 0, RT max donc si Ep > 1 Rm > 0. RT augmente si on baisse le prix si Ep < 1 Rm < 0, RT diminue si on baisse le prix On se rappellera, Ep = Q / P * P / Q cest-à-dire, le % de variation de Q suite à une variation de 1% du prix si cette élasticité est forte (dans la phase initiale de la courbe demande) et que Ep >1 réponse de Q est plus grande que baisse de prix Recettes Totales augmentent. Et inversement lorsque lélasticité est plus petite que 1. Avec cette relation entre la demande, les recettes marginales et totales de la firme en mains, nous pouvons examiner les choix du monopole à court terme. -1 / Ep

8 2. Équilibre prix-quantité de court terme Le prix et la quantité que choisira le monopoleur sont ceux qui maximisent ses profits: = RT- CT Supposons que les coûts totaux de court terme en fonction de la quantité produite correspondent aux données du tableau:

9 On observe que la quantité optimale est q* =3 unités puisque les profits sont alors maximum à 4.50$ à un prixde 6$. On peut représenter ce choix graphiquement: Profits maximum lorsque lécart entre les RT et CT est maximum Total profits Q Q $ $

10 Approche marginale Lapproche marginale est plus fréquemment utilisée que lapproche totale. Le tableau ci-contre présente les coûts totaux, mg et moyens calculés comme dhabitude. À partir des données du tableau et celles des Rmg et de la demande on peut construire le graphique suivant:

11 Q a c f b d g Q

12 Notez les différences avec le cas en concurrence parfaite: Rmg décroît, etc. Notez que: D = R, Moyenne R = ( RT / Q ) * ( P * Q / Q) = P directement sur demande ë Comme pour concurrence: Cond. Max : q* Rm = Cm

13 Puisque si le monopole produit moins de 3 unités, il perd des profits potentiels puisque Rmg > Cmg. Au-dessus de 3 unités, les Cmg > Bmg doit pas produire car Ct augmente plus que RT. À Q = 3 unités, le monopoleur est en mesure de charger un prix maximum de 6$ ( sur la demande des consommateurs) = RT -CT = ( RM - CM)Q = ( 6$ $) 3 = 4.50$ (zone hachurée ABCF) Si compare avec situation de concurrence: P = Rmg = Cmg monopole: P > Cmg = Rmg ë Monopole produit pas assez et charge un prix trop élevé.

14 3. Pouvoir de monopole On a vu que P = Rmg = Cmg concurrence parfaite P > Rmg = Cmg monopole et autres structures de marché Une méthode utilisée pour mesurer le pouvoir de monopole d une entreprise au sein d une industrie est de mesurer sa capacité de déterminer un prix au-dessus du coût marginal de production. On appelle Mark-up = P - Cmg Différence entre prix de vente et Cmg Index de LERNER : L = (P - Cmg)/ P Ratio du mark-up sur le prix

15 L toujours entre[ 0, 1] Concurrence parfaite: Cmg = P L = 0 Monopole parfait: Cmg < P L = 1 Il existe une relation entre l indice de Lerner et l élasticité de la demande: On sait que: Rm = P (1 + (1/Ep)) Rmg= P + P (1/Ep) Comme choisit: Cm = Rm Cm = Rm = P+ P (1/Ep) (P - Cm)/ P = 1/Ep ê L = 1 / Ep où Ep: Élasticité-prix de la demande

16 Plus le monopole fait face à une demande fortement inélastique (Ep grand), plus le mark-up est petit et plus l indice de Lerner est petit. P-Cm Cm D=Rm Rm P-Cm Cm D=Rm Rm Demande relativement élastique Pouvoir monopole faible (L petit près 0) Demande relativement inélastique Pouvoir monopole grand (L grand près de 1)


Télécharger ppt "Cours schématique: Semaine #10 Copyright - École des HEC."

Présentations similaires


Annonces Google