La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LA MOBILITÉ À LÉRE DU NUMÉRIQUE Alain Rallet RITM Université de Paris Sud JOURNEES ENERGIE, TRANSPORTS, HABITAT : QUELS ENJEUX POUR DEMAIN ? Espace Mendès.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LA MOBILITÉ À LÉRE DU NUMÉRIQUE Alain Rallet RITM Université de Paris Sud JOURNEES ENERGIE, TRANSPORTS, HABITAT : QUELS ENJEUX POUR DEMAIN ? Espace Mendès."— Transcription de la présentation:

1 LA MOBILITÉ À LÉRE DU NUMÉRIQUE Alain Rallet RITM Université de Paris Sud JOURNEES ENERGIE, TRANSPORTS, HABITAT : QUELS ENJEUX POUR DEMAIN ? Espace Mendès France – Poitiers, 20 mai 2014

2 A lère numérique… attente dune transformation profonde produite par les technologies numériques Dernière génération : outils mobiles de communication Portabilité et individualisation Quasi-continuité de la communication (temps et espace) Change notre perception de lespace (ici/ailleurs, présent/absent, mobilité/immobilité) L'Internet mobile est à l'Internet fixe ce que l'automobile fut aux chemins de fer (individualisation + capacité de se déployer librement dans l'espace) Prochaine étape : Objets connectés, capteurs Smart cities : mobilité urbaine durable Beaucoup dapplis, dexpérimentations, mais pas encore de passage à léchelle Tendance à surestimer les changements (confusion promesses technologiques et réalité des changements)

3 Mobilité, mobilités…. Terme polysémique : de la mobilité aux mobilités 3 types de mobilité : des personnes des marchandises des informations Toute organisation géographique est une combinaison des 3 (cela a toujours existé) Que change le numérique pour chacune et leur combinaison ? (mobilité équipée) Améliore le pilotage des flux de personnes et de marchandises (logistique du transport) Dématérialisation de certains contenus Marchandises : biens informationnels, services Personnes : certaines réunions

4 Quelle résultante globale ? Effet daccélération de la mobilité globale : amélioration du pilotage Effet de réduction : dématérialisation Doù la 1ère question : accroissement ou réduction de la mobilité à lère du numérique ?

5 Les TIC génératrices dimmobilité TIC = économie de déplacement. Figure de la substitution E-commerce, télé-travail, visio-conférence, télé-médecine, e-santé….. 3 raisons : Limaginaire initial dInternet : le monde déposé à vos pieds sans bouger Des attentes fortes : réduction des coûts de congestion et de pollution Thèse fort critiquée mais relancée sans cesse par le développement des technologies

6 Les TIC inductrices de mobilité Thèse de la complémentarité : Mobilités des hommes et des informations plus on communique à distance, plus on se voit les TIC élargissent la taille des réseaux sociaux et donc les besoins de face à face Mobilité facilitée par lusage des Tic en déplacement Mobilités des marchandises et des informations Le pilotage des flux physiques par les informations facilite la mobilité des personnes et des biens Substitution versus complémentarité : quel effet dominant ? Problématique dépassée

7 Les TIC organisatrices de la mobilité Transformation des mobilités sous : L'approfondissement de la disjonction spatiale : léclatement des lieux (commerce électronique) Quels sont les nouveaux lieux physiques de la virtualisation de certaines relations ? points relais, drive, magasins, télécentres, bureaux temporaires, gares… L'espace comme continuum spatio-temporel Communications synchrones ou asynchrones entre ces lieux Mobilités physiques Quelle nouvelle organisation urbaine ? question prospective Lenteur des transformations Encastrement des pratiques de mobilité dans les habitudes sociales, valeurs foncières, organisation du travail… Mais il y aura transformation

8 2 ème question utiliser le numérique pour modifier lapproche des problèmes de transport Le numérique actuel (web 2.0) permet de dégager des services collectifs à partir de lagrégation de décisions individuelles. Nouveau mode de production. Là est linnovation actuelle Or les transports sont dominés par une approche très top down Mise en avant de lourdes infrastructures, milliards à lappui Problématique doptimisation des flux (la solution, cest lalgorithme) Des horizons improbables : 2030, Un discours abscons : « mobilité multimodale écologiquement responsable»

9 Une représentation impropre à faire valoir les choix individuels comme solution collective Lindividu = source de problèmes. Paramètre technique dont on se passerait volontiers A contraindre par des dispositifs coercitifs (réglementations) ou des incitations pavloviennes (taxes) Discours des transporteurs et des aménageurs contient de manière intrinsèque des facteurs de démobilisation et de désengagement quils reprochent aux individus. Expression dune vision structurellement méfiante et inquiète de lindividu, perçu comme égoïste et irrationnel. Antagonique avec la possibilité dexploiter les ressources innovantes du numérique (incitations désintéressées, contenus produits par les utilisateurs, aspects auto-organisés…) Inefficacité des appels à changer de comportement

10 De nouvelles expérimentations Changer la représentation : remettre lindividu au centre, en faire non un problème mais une source de solutions pour cela développer une image positive de sa mobilité. Sappuyer sur les pratiques existantes de mobilité (gestes quotidiens de mobilité) et non appeler à des changements globaux de comportement Mesurer ces gestes et ainsi les rendre visibles Tester la force des effets de groupe (communautés) pour ladoption de nouvelles conventions de mobilité Tester les incitations monétaires versus non monétaires Dynamique dadoption (passage à léchelle) par une logique de petits mondes et non une logique daudience

11 Une expérimentation sur le plateau de Saclay : Mobidix Générer de la valeur collective à partir des comportements de mobilité mobidix.fr

12 Phase 1 : représentation Utilisation du dispositif « empreintes de mobilités » Capture des données de localisations par triangulation antennes et cumul sur une semaine Projet technico-artistique présenté à la cité des sciences (2012) Comment la représentation 3D matérialisée permet une réappropriation des données personnelles de mobilité.

13 Phase 2 : incitations & mesures Application Mobidix Auto-mesure : impact du feedback individuel des actions puis de la comparaison aux autres Appartenance à un groupe : impact de lappartenance à un groupe puis de la compétition intergroupe Monétarisation des actions : motivations extrinsèques / intrinsèques


Télécharger ppt "LA MOBILITÉ À LÉRE DU NUMÉRIQUE Alain Rallet RITM Université de Paris Sud JOURNEES ENERGIE, TRANSPORTS, HABITAT : QUELS ENJEUX POUR DEMAIN ? Espace Mendès."

Présentations similaires


Annonces Google