La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les métastases Les métastases. 1/définition : cest la capacité des cellules cancéreuses à migrer et à simplanter dans un site distant de la tumeur primitive.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les métastases Les métastases. 1/définition : cest la capacité des cellules cancéreuses à migrer et à simplanter dans un site distant de la tumeur primitive."— Transcription de la présentation:

1 Les métastases Les métastases

2 1/définition : cest la capacité des cellules cancéreuses à migrer et à simplanter dans un site distant de la tumeur primitive puis à proliférer, cest la caractéristique spécifique des tumeurs malignes. La métastase peut être précoce révélatrice de la tumeur primitive, contemporaine ou tardive

3 2/Les caractères généraux des métastases : Les métastases sont de même nature que la tumeur primitive, sans contiguïté avec elle. Les métastases représentent la preuve formelle de la nature maligne dune tumeur. Les métastases font la gravité du cancer ; plus le cancer est disséminé, plus il est difficile à éradiquer.

4 La fréquence des métastases varie en fonction des différents types de cancers : - Les gliomes ne donnent pas de métastases -Les cancers cutanés nen donnent quexceptionnellement. - Certains types de cancers se caractérisent par une dissémination large (certains cancers bronchiques, les mélanomes malins…). lévolution : des métastases peut être très rapide ou au contraire lente et indolente ; leur régression spontanée est exceptionnelle.

5 PROCESSUS METESTATIQUES Perte de ladhésivité cellulaire: CAM calcium adhésive molécule Perte de ladhésivité cellulaire: CAM calcium adhésive molécule Synthèse denzymes lytiques: Synthèse denzymes lytiques: Par les cellules normales ou tumorales Exp: lexpression du recepteur pour la laminine (traversé de la mbr b) sécretion de collagénase IV (digestion de la lame basale) sécretion de collagénase IV (digestion de la lame basale) Migration: par angiogénese sous linfluence de : Migration: par angiogénese sous linfluence de : Scatter factor(dispersion), TNF, FGF Scatter factor(dispersion), TNF, FGF Nidation dans lorgane cible: adhésion des cellules cancéreuses a la paroi vasculaire après ralentissement de la circulation. Nidation dans lorgane cible: adhésion des cellules cancéreuses a la paroi vasculaire après ralentissement de la circulation. Proliferation dans lorgane cible. Proliferation dans lorgane cible.

6 3 /voies de dissémination des tumeurs : -la voie lymphatique : est la principale voie de dissémination des carcinomes.la propagation se fait par les lymphatiques qui drainent la tumeur primitive vers les ganglions régionaux. La lymphangite cancéreuse viscérale ou séreuse : injection et obstruction des lymphatiques par les cellules cancéreuses. La lymphangite cancéreuse viscérale ou séreuse : injection et obstruction des lymphatiques par les cellules cancéreuses.

7 -la voie sanguine : est la voie de dissémination des sarcomes et des carcinomes. La propagation se fait par les veinules et les veines qui drainent la tumeur primitive Type pulmonaire: VPul, CG, puis CIRC Type hépatique: CD, Vsus hép, puis poum Type cave: sein(cave sup), rein(cave inf) Type porte: Kr dig:système porte vers le foie -autres voies de propagation : Par les séreuses (péritoine et plèvre) Par le liquide céphalorachidien (tumeurs nerveuses) Le long des organes creux (à travers les vaisseaux de la paroi) Le long des organes creux (à travers les vaisseaux de la paroi)

8 4 /les localisations électives des métastases : sont les organes filtres : ganglions, poumon et foie Les métastases ganglionnaires sont les plus fréquentes, en particulier pour les carcinomes et les lymphomes. La plupart des cancers vont donner des métastases dabord au poumon. Les cancers digestifs se propagent par la veine porte vers le foie.

9 Les cancers du sein, de la prostate, de la thyroïde et du rein donnent fréquemment des métastases osseuses, ostéolytique ou ostéocondensantes Les métastases dans la surrénale, le cerveau, le rein, la peau, lovaire…sont moins fréquentes. Elles sont rares au niveau du sein, de la thyroïde, de la rate, de lutérus

10 5 /morphologie des métastases : Macroscopie :les métastases forment une ou plusieurs masses arrondies blanchâtres et homogènes. Les métastases hépatiques ont un aspect «ombiliqué » caractéristique avec remaniements nécrotiques et kystiques. Les métastases pulmonaires ont un aspect en « lâcher de ballon » Elles réalisent parfois une « miliaire »(similaire à la miliaire tuberculeuse

11 Histologie :les métastases sont de même nature que la tumeur primitive avec un degrés de différentiation varie : -plus différencie que le cancer primitif, elles permettent de le reconnaître -moins différencie que le cancer primitif ou encore anaplasique ; le diagnostic du cancer primitif à lorigine de la métastase est alors difficile (il nécessite de recourir à limmunohistochimie )

12 6/ stade dextension et pronostic du cancer : La classification TNM Classification clinique destiner à codifier lextension des tumeurs malignes, elle inclus deux localisations métastatiques :-les métastases ganglionnaires lymphatiques N Classification clinique destiner à codifier lextension des tumeurs malignes, elle inclus deux localisations métastatiques :-les métastases ganglionnaires lymphatiques N -les métastases à distance viscérales M

13 7/le traitement :il existe des difficultés à traiter les métastases car les seules armes sont surtout chimio et radiothérapie qui échouent souvent vue la résistance des cellules métastatiques, donc le meilleur traitement reste préventive avec traitement, surveillance de la tumeur primitive clinique biologique et radiologique.


Télécharger ppt "Les métastases Les métastases. 1/définition : cest la capacité des cellules cancéreuses à migrer et à simplanter dans un site distant de la tumeur primitive."

Présentations similaires


Annonces Google