La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Encadré par : Pr Hayouni Réalisé par : Ayed Mhamed Asafrah Bahjat.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Encadré par : Pr Hayouni Réalisé par : Ayed Mhamed Asafrah Bahjat."— Transcription de la présentation:

1 Encadré par : Pr Hayouni Réalisé par : Ayed Mhamed Asafrah Bahjat

2 Plan I. Introduction II. Intérêt des examens radiologiques III. Classification TNM IV. Exemples de cas cliniques

3 I. Introduction: Définitions : Le cancer broncho-pulmonaire primitif +++ : Ensemble des tumeurs malignes qui prennent naissance au niveau de lappareil broncho- pulmonaire. De loin le cancer le plus fréquent du monde, cest la 1 ère cause de décès par cancer chez lhomme. Le tabac est le principal FR ( 9/10). DC+: évoqué par la clinique + imagerie, doit être confirmé par lanatomopathologie. Le cancer BP secondaire : la colonisation pulmonaire est métastatique.

4 II. Intérêt des examens radiologiques : Radiographie du thorax Il sagit dune étape essentielle dans une situation de suspicion de CB. Grande valeur dorientation objective des signes : directs : opacité : -proximale -périphérique -nodulaire, probabilité de malignité augmente avec la taille, les limites irrégulières ou spiculées, labsence de calcification, lévolutivité. -péri-hilaire, limite interne confondue avec le médiastin, limite externe irrégulière. indirects : trouble de ventilation : atélectasie.

5 Opacité grossièrement ovale du 1/3 moy du CPG de tonalité hydrique.

6 Opacité ronde homogène droite en rapport avec un nodule pulmonaire Opacités rondes homogènes bilatérales en rapport avec des nodules pulmonaires multiples

7 Multiples opacités rondes pulmonaires de taille variable bilatérales réalisant une image classique en « lâcher de ballons »

8 Opacité du poumon gauche avec attraction du médiastin vers le côté pathologique: atélectasie

9 Lalgorithme suivant peut aider à la conduite à tenir pratique.

10 Quand le CB est fortement suspecté, il faut se fixer DEUX IMPERATIFS: - établir le DIAGNOSTIC DE CERTITUDE (HISTOLOGIE). - débuter le BILAN D'EXTENSION. Peut être normale dans 1-5 % des cas, mais ça nélimine pas le diagnostic !!!

11 TDM thoracique Meilleure indication : bilan dextension loco-régionale Permet de : - Confirmer la nature tissulaire de limage pulmonaire (étude de la densité ). - Préciser la topographie des lésions périphériques. - Guider une ponction trans-pariétale des lésion périphériques. Avec coupe abdominale haute ( foie et surrénale ), sans et après injection de PDC ( recherche dune éventuelle métastase).

12 IRM Résultats équivalents à ceux de la TDM pour lévaluation de la tumeur et de lextension ganglionnaire. lIRM est indiquée pour : - Tumeur de lapex, extension aux vertèbres, aux parties molles (paroi), au plexus brachial et aux vaisseaux sous claviers. - Tumeur envahissant le médiastin avec suspicion dextension au cœur et aux gros vaisseaux. - Tumeur de la fenêtre aorto-pulmonaire.

13

14 III. Classification TNM 2009 (7ème édition) : T – Tumeur primitive TX : Tumeur ne peut être évaluée ou bien elle est démontrée par la présence de cellules malignes dans les expectorations ou un lavage bronchique sans visualisation de la tumeur par des examens endoscopiques ou dimagerie T0 : Pas dévidence de tumeur primitive Tis : Carcinome in situ T1 : Tumeur de diamètre 3cm entourée par le poumon ou la plèvre viscérale, sans évidence bronchoscopique dinvasion plus proximale que la bronchique lobaire (c-à-d pas la bronche souche) : T1a : Tumeur de diamètre 2 cm. T1b : Tumeur de diamètre 2 -3 cm. T2 : Tumeur de diamètre 3-7 cm ou bien présentant une des caractéristiques suivantes * : atteinte de la bronche souche à 2 cm ou plus de la carène invasion de la plèvre viscérale présence dune atélectasie ou dune pneumopathie obstructive sétendant à la région hilaire sans atteindre lensemble du poumon. T2a : Tumeur de diamètre 3-5 cm. T2b : Tumeur de diamètre 5-7 cm.

15 T3 : Tumeur : - Envahissant directement une des structures suivantes : la paroi thoracique (y compris la tumeur de Pancoast) le diaphragme le nerf phrénique la plèvre médiastinale, pleurale ou pariétale le péricarde -Une tumeur dans la bronche souche à moins de 2 cm de la carène sans lenvahir. -Associée à une atélectasie ou dune pneumopathie obstructive du poumon entier. -Présence dun nodule tumoral distinct dans le même lobe. T4 : Tumeur de toute taille envahissant directement une des structures suivantes : médiastin, cœur, grands vaisseaux, trachée, nerf laryngé récurrent, œsophage, corps vertébral, carène; ou présence dun nodule tumoral distinct dans un autre lobe du poumon atteint. - 7 cm

16 N – Ganglions lymphatiques régionaux NX : les ganglions ne peuvent pas être évalués N0 : pas de métastase ganglionnaire lymphatique régionale N1 : métastase dans les ganglions lymphatiques intrapulmonaires, péribronchiques et/ou hilaires ipsilatéraux, y compris par envahissement direct N2 : métastase dans les ganglions lymphatiques médiastinaux ipsilatéraux et/ou sous-carinaires N3 : métastase dans les ganglions lymphatiques : -médiastinaux ou hilaires controlatéraux - scalènes ou sous-claviculaires ipsilatéraux ou controlatéraux

17 M – Métastase à distance MX : les métastases à distance nont pas pu être évaluées M0 : absence de métastase à distance M1 : métastase à distance: M1a : - Nodule(s) tumoral distinct dans un lobe controlatéral -tumeur avec nodules pleuraux ou épanchement pleural (ou péricardique) malin M1b : métastase à distance

18 Classification par stades : Cancer occulteTxN0M0 Stade oTisN0M0 Stade IaT1a,bN0M0 Stade IbT2aN0M0 Stade IIaT1a,bN1M0 T2aN1M0 T2bN0M0 Stade IIbT2bN1M0 T3N0M0 Stade IIIaT1,T2N2M0 T3N1,N2M0 T4N0,N1M0 Stade IIIbT4N2M0 Tout TN3M0 Stade IVTout TTout NM1

19 IV. Exemples de cas cliniques

20 Patient 1 : lit 24, ben sassi selem Complexe gonglio- tumoral hilaire gauche Englobant loesophage Au contact de la veine pulmonaire sup homolatérale T4 T ?

21 Adénopathie au niveau de la loge de barety N3 N ?

22 Pariétale droite Rachis cervical Acromio-claviculaire Fronto-pariétale gauche L5 Jonction 1/3 moy- 1/3 inf Métastases M1b M ?

23 T4 N3 M1b Stade IV

24 Patient 2: lit 12, Meftah Boujnah Processus tumoral hilaire gauche engainant lartère pulmonaire homolatérale qui reste perméable

25 Compression de la branche lobaire supérieure asans extension endoluminale T4 T ?

26 Pas de métastase ganglionnaire lymphatique régionale les métastases à distance nont pas pu être évaluées Stade IIIb N0 Mx T4 N0 Mx

27 Patient 3 : lit 26, Bel kacem salah Processus gonglio- tumoral hilaire gauche de diamètre = 6 cm obstruant la branche lobaire sup Collapsus du lobe sup gauche T2b T ?

28

29

30 Adénopathies latéro-trachéales gauches de la fenêtre aorto- pulmonaire de 6mm de diamètre N2 N ?

31 Nodule du segment ventral du lobe sup droit de 14mm de diamètre Micronodule latéro-basal droit de 6mm de diamètre M1a M ?

32 T2b N2 M1a Stade IV

33 MERCI


Télécharger ppt "Encadré par : Pr Hayouni Réalisé par : Ayed Mhamed Asafrah Bahjat."

Présentations similaires


Annonces Google