La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Applications pédagogiques des nouvelles technologies Chap 2 : Introduction au tutorat Par Sonia Ayachi Ghannouchi.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Applications pédagogiques des nouvelles technologies Chap 2 : Introduction au tutorat Par Sonia Ayachi Ghannouchi."— Transcription de la présentation:

1 Applications pédagogiques des nouvelles technologies Chap 2 : Introduction au tutorat Par Sonia Ayachi Ghannouchi

2 Plan du chapitre 2 1. Introduction 2. Compétences et types du tutorat 3. Tutorat daccueil 4. Tutorat de suivi a) Fonction organisationnelle b) Fonction pédagogique c) Fonction méta-cognitive d) Fonction évaluation e) Fonction technique f) Fonction socio-motivationnelle

3 1. Introduction Les fonctions du tuteur peuvent être très variées, en fonction du type de dispositif adopté. Le tuteur doit avoir des compétences liées à la facilitation de lapprentissage.

4 Introduction (suite) Le tuteur peut avoir des interventions portant sur des aspects cognitifs, socio-affectifs, métacognitifs ou techniques… Ses interventions sont réalisées à distance à travers les moyens de communication ou en présentiel. Il peut intervenir auprès dun seul apprenant qui demande de laide ou dans le cadre dune activité collaborative.

5 2. Compétences et types de tutorat Le tuteur doit posséder les compétences suivantes : des compétences techniques liées à une très bonne maîtrise de lenvironnement technique, pour son propre usage et pour apporter un soutien aux apprenants. des compétences organisationnelles liées à la gestion du temps et au respect des consignes. des compétences réflexives pour évaluer ses démarches dinterventions et les revoir au besoin.

6 3. Compétences et types de tutorat Deux types de tutorat : Tutorat daccueil Tutorat de suivi

7 4. Tutorat daccueil Le tutorat daccueil comporte les deux fonctions suivantes : Présentation Au début de la formation, le tuteur doit se présenter et préciser son rôle. Il doit par exemple expliquer aux experts quil sera à leur disposition pour les éventuelles questions, éclaircissements, et encadrements concernant les différents modules dispensés dans le cadre de la formation entreprise.

8 Tutorat daccueil (suite) Composition des groupes Toujours au début de la formation, les groupes doivent être composés. En prenant connaissance des profils et des qualifications des différents apprenants, des groupes denviron quatre ou cinq experts doivent être formés. Les apprenants peuvent se regrouper spontanément, par affinité ou à cause de proximités géographiques.

9 Tutorat daccueil (suite) Certains problèmes de communication peuvent surgir par la suite, puisque pour certains, la proximité géographique risque de décourager les apprenants à utiliser les outils de communication de la plateforme. Au contraire, léloignement géographique de certains experts peut constituer un problème puisquils pourraient trouver du mal à se connecter.

10 5. Tutorat de suivi Une fois la formation démarrée, le tuteur devait assurer un suivi régulier de lensemble des groupes. Dans le cadre de ce tutorat de suivi, il doit assurer différents types de fonctions. Ces fonctions peuvent être réparties selon les catégories suivantes :

11 a) Fonction organisationnelle Tout dabord, le tuteur doit analyser la situation de départ et le contexte de travail de chaque apprenant. Il doit ainsi veiller au développement d'une bonne autonomie des apprenants, aider à la compréhension des consignes de travail, encourager les apprentissages collaboratifs et favoriser les échanges entre apprenants.

12 Fonction organisationnelle (suite) Le tuteur doit veiller au respect du planning, cest à dire de la gestion du temps et du calendrier. Il doit également être attentif à létat davancement des travaux des apprenants, les sollicitant en cas de retard.

13 b) Fonction pédagogique Le rôle principal joué par le tuteur dans cette fonction est de faciliter lapprentissage, de guider les apprenants, de leur proposer un feed-back et de leur expliquer leurs erreurs. Pour cela des modalités daide différenciée pour les apprenants sont définies leur permettant de faire des progrès et daméliorer leurs prestations.

14 Fonction pédagogique (suite) Il sagit également de documenter et diriger les apprenants vers les meilleures références. Ceci permet daccompagner les apprenants dans leur compréhension des cours proposés. De même, le tuteur doit être à lécoute des apprenants et doit répondre à leurs questions dans des délais raisonnables. Enfin, le tuteur doit encourager les apprenants à travailler dune manière collaborative.

15 c) Fonction méta-cognitive Le tuteur doit fournir un soutien méthodologique concernant les aspects métacognitifs et l'organisation concrète du travail. Pour cela, il doit encourager, animer par tous les moyens disponibles la mise en place et la dynamique déchanges et de collaborations entre apprenants.

16 Fonction méta-cognitive (suite) Il doit également jouer le rôle de médiateur et de modérateur des différents groupes de travail. Il doit intervenir pour encadrer les experts et les orienter vers les moyens appropriés pour l´apprentissage au sein de leur groupe et les inciter à réfléchir sur leur méthode de travail.

17 d) Fonction évaluation Le tuteur doit aussi participer aux évaluations de façon régulière. Elles ont pour but de vérifier si les objectifs dapprentissage ont été atteints. Il doit renseigner les apprenants sur la distance qui les sépare de leurs objectifs et discuter avec eux les difficultés rencontrées et les solutions envisageables. Ainsi, il doit assurer des évaluations formatives et sommatives. Les résultats de ces évaluations sont, si nécessaire, objets de discussion avec les apprenants et les enseignants.

18 Fonction évaluation (suite) Le tuteur doit discuter et réfléchir sur les modalités dévaluation des travaux de groupe. Il doit prendre en compte dune part le travail collectif réalisé par lensemble du groupe et dautre part la contribution individuelle de chaque membre du groupe.

19 e) Fonction technique Le tuteur doit analyser la situation technique de départ et le contexte de travail de chaque apprenant. Il doit contrôler le niveau de maîtrise de loutil informatique des apprenants, il sagit surtout de sassurer que tous sont capables de communiquer via loutil informatique.

20 Fonction technique (suite) Le tuteur doit intervenir pour orienter les apprenants dans le choix et l'usage adéquats des outils de communication. En effet, la proximité géographique de certains experts ainsi que les difficultés de connexion et labsence dun outil de communication synchrone risquent de décourager les apprenants à utiliser la plateforme pour leurs échanges. Le tuteur doit ainsi intervenir pour les pousser à utiliser au maximum les forums de discussion, et à éviter de communiquer par exemple par téléphone.

21 f) Fonction socio-motivationnelle Le tuteur a pour mission de joindre les apprenants, de les solliciter lorsque certains sabsentent de la plateforme. Le tuteur a pour rôle de soutenir les apprenants sur les plans affectif et motivationnel (encourager, soutenir…), en étant disponible et en répondant dans des délais corrects, offrant ainsi un soutien psychologique permettant de donner aux apprenants confiance en eux même.

22 Fonction socio-motivationnelle (suite) Par ailleurs, le tuteur peut avoir un rôle de modérateur en gérant les aspects relationnels à l'intérieur du groupe. Il doit animer les travaux coopératifs et collaboratifs entre apprenants pour vivifier les médiations humaines et le lien social.


Télécharger ppt "Applications pédagogiques des nouvelles technologies Chap 2 : Introduction au tutorat Par Sonia Ayachi Ghannouchi."

Présentations similaires


Annonces Google