La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

S TIMULER LES D EFENSES DES P LANTES & C ARACTERISER LES P OPULATIONS DE PARASITES S TIMULER LES D EFENSES DES P LANTES & C ARACTERISER LES P OPULATIONS.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "S TIMULER LES D EFENSES DES P LANTES & C ARACTERISER LES P OPULATIONS DE PARASITES S TIMULER LES D EFENSES DES P LANTES & C ARACTERISER LES P OPULATIONS."— Transcription de la présentation:

1 S TIMULER LES D EFENSES DES P LANTES & C ARACTERISER LES P OPULATIONS DE PARASITES S TIMULER LES D EFENSES DES P LANTES & C ARACTERISER LES P OPULATIONS DE PARASITES Deux moyens de lutte alternatifs contre les champignons phytopathogènes pour un impact limité sur lenvironnement Séminaire LISIC du 03/III/2011 Deux moyens de lutte alternatifs contre les champignons phytopathogènes pour un impact limité sur lenvironnement Séminaire LISIC du 03/III/2011

2 Limpact des épiphyties Blé/oïdium : - 10 qx/ha sur variétés sensibles Blé/septoriose : 40% de perte de rendements Riz/pyriculariose : alimentation de 60 M personnes + impacts qualitatifs + impacts qualitatifs : mycotoxines, qualités nutritives et organoleptiques Vigne/pourriture grise : 20% des récoltes mondiales

3 Les moyens de lutte conventionnels : des solutions & des problèmes La lutte génétique (1905) : - des résistances totales (gènes Pm) mais peu durables - des résistances durables mais partielles (gènes Stb) La lutte chimique (1885) : - une efficacité contournée par les parasites - des problèmes environnementaux : santé, eau, sol, air …

4 1.Les Stimulateurs des Défenses des Plantes Une alternative à la lutte chimique

5 Le concept : Des oligosaccharides pariétaux possèdent des activités régulatrices des défenses des plantes (Peter Albersheim & Alan Darvill, 1983, Complex Carbohydrate Research Center, Athens, USA) CellulevégétalePAROI Pectine (PGA) CellulefongiquePAROIChitine Chitinases Oligogalacturonates (OGAs) DAMPs OligochitinesPAMPs Stimulation des défenses Polygalacturonases

6 Du laboratoire au champ Des SDP sont conçus, développés et/ou commercialiés Molécules pures caractérisées : harpine (Messenger®) chitosan (Elexa®) -1,3-glucane (Iodus40® puis Iodus2®) OGAs tréhalose acide salicylique & HSA Extraits naturels (mélanges actifs) : PNPPs graines de fenugrec (Stifenia®) renouée sakhaline(Milsana®)

7 Au laboratoire de lUCEIV, les activités des SDP sont étudiées sur le blé BiotrophieBiotrophie 48 h Inoculation T Cytologie & activités biologiques PULVERISATION 48h Inoculation Protection Activités Expression génique T INFILTRATION Blumeria graminis (DC.) Speer, Erysiphales Parasitisme obligatoire, f.sp. tritici + pathotypes Blumeria graminis (DC.) Speer, Erysiphales Parasitisme obligatoire, f.sp. tritici + pathotypes

8 - accumulation d H catalase (CAT) - - oxalate oxydase (OXO) - - superoxyde dismutase (SOD) - - peroxydase (PO) Métabolisme des FAOs Voie des octadécanoïdes Peroxydation lipidique Lipoxygénase (LOX) Acide jasmonique Apposition pariétales Formation dhaustoria Profils des acides gras Métabolisme lipidique Cytologie de linteraction MICROSCOPIESPECTROPHOTOMETRIE BIOCHIMIE ANALYTIQUE (GC)

9 *** * Les activités biologiques des SDP

10 Lactivité anti-fongique directe de Milsana® AGT PGT C C AGT Contrôle : 3.5 % Milsana ® : 14 % Contrôle Milsana ®

11 La diversité des activités biologiques Protection (1pulv. Protection (2pulv.) H2O2H2O2 Fluorescence & haustorium POCATLOXSOD OXO péroxidation des lipides Effet direct Iodus 40 ® Milsana ® Tréhalose SA HS 50 % 95 % 38 % 50 % 95 % 60 % 100 % 60 % 100 % ++ + Cell. entière Cell. entière + fluo - haustoria + fluo - haustoria - fluo - haustoria Pas deffet Pas deffet ? ? ? Pas deffet Pas deffet Pas deffet Pas deffet Pas deffet Pas deffet Pas deffet Pas deffet Pas deffet Pas deffet Pas deffet Pas deffet Pas deffet Pas deffet Pas deffet Pas deffet Pas deffet Oui Non - Pas deffet

12 La diversité des activités biologiques : suite Les modifications de la composition en A.G. TréhaloseTréhalose Iodus40®Iodus40® Milsana®Milsana® HSAHSA

13 Une évolution du concept de SDP ne signifie pas « Bonne efficacité » ne signifie pas « large gamme dactivités biologiques » uniquement « Activité biologique » ne signifie pas uniquement « activité inductrice » forcément « Inducteur de résistance » ne signifie pas forcément « inducteur de défenses » compatible « Inducteur de résistance » est compatible avec « fongistatique » Perspectives à court terme: Expression génique par RTq-PCR Induire des résistance à la septoriose (M. graminicola) INTERREG IV PhytoBio BQR UCEIV (myco & toxico) - LPCA - CCM Aide à la recherche « Béatrice-Isabelle » Perspectives à court terme: Expression génique par RTq-PCR Induire des résistance à la septoriose (M. graminicola) INTERREG IV PhytoBio BQR UCEIV (myco & toxico) - LPCA - CCM Aide à la recherche « Béatrice-Isabelle »

14 1.Les Stimulateurs des Défenses des Plantes Une alternative à la lutte chimique

15 2. La caractérisation de populations de parasites Pour une meilleure gestion de la lutte chimique

16 NécrotrophieNécrotrophie Mycosphaerella graminicola (Fuckel) J. Schröt in Cohn Dothidéales Parasitisme facultatif, spécificité parasitaire : Triticum ssp. Mycosphaerella graminicola (Fuckel) J. Schröt in Cohn Dothidéales Parasitisme facultatif, spécificité parasitaire : Triticum ssp. Le champ de blé : un laboratoire du darwinisme … Fongicides systématiques Source : Arvalis-Institut du Végétal Adaptation (= résistance) ? Pression de sélection Adaptation (= résistance) ? Diversité Reproduction sexuée

17 2005 (14 sites) (3 sites) 2006 (4 sites) 510 souches monospores de M.graminicola (365 souches 2005, 145 souches 2006) 510 souches monospores de M.graminicola (365 souches 2005, 145 souches 2006) Rose foncé Brun noir Rose clair Rose très clair La constitution dune mycothèque de M.graminicola

18 Culture des isolats Extraction ADN Analyse statistique Actine tubuline SSCP Amplification ST1A4 ST1E3 ST1E7 ST1D7 Microsatellites Coloration au Nitrate dargent Electrophorèse M Gel polyacrylamide à 6% durée Gel non- denaturant

19 M e a c b Profils obtenus pour le marqueur ST1E7 Traitement statistique des données moléculaires Allèlesfréquence Allèle a0,08 Allèle b0,10 Allèle c0,76 Allèle d0,04 Allèle e0,02 XLSTAT : Diversité génétique (fraction clonale & nombre dhaplotypes distincts) POPGENE : - Diversité génique (indice de Nei) - Différentiation de populations (G ST ), - Flux de gènes (Nm) - Reproduction sexuée (déséquilibre gamétique). STRUCTURE : - Nombre et répartition des groupes génétiques XLSTAT : Diversité génétique (fraction clonale & nombre dhaplotypes distincts) POPGENE : - Diversité génique (indice de Nei) - Différentiation de populations (G ST ), - Flux de gènes (Nm) - Reproduction sexuée (déséquilibre gamétique). STRUCTURE : - Nombre et répartition des groupes génétiques

20 BilanBilan Haut niveaux de diversité & importance de la reproduction sexuée Potentiel adaptatif de M. graminicola, surtout au Nord de la France: - émergence de souches résistantes aux fongicides ? - contournement des gènes de résistances spécifiques ? Potentiel adaptatif de M. graminicola, surtout au Nord de la France: - émergence de souches résistantes aux fongicides ? - contournement des gènes de résistances spécifiques ? Perspectives à court terme: ARCir Nord-Pas-de-Calais PRAD France-Maroc (INRA de Meknes) Perspectives à court terme: ARCir Nord-Pas-de-Calais PRAD France-Maroc (INRA de Meknes)

21 Flux de gènes modéré & structuration de la population Mise en évidence de groupes génétiques distincts Flux de gènes modéré & structuration de la population Mise en évidence de groupes génétiques distincts Bilan (2) Perspectives à court terme: Populations fondatrices ? Structuration liée à lenvironnement ? Impact sur les stratégies de lutte chimique ? Perspectives à court terme: Populations fondatrices ? Structuration liée à lenvironnement ? Impact sur les stratégies de lutte chimique ?

22 M ERCI C.E.T.A.C. Centre d'Etudes Techniques pour l'Amélioration des Céréales


Télécharger ppt "S TIMULER LES D EFENSES DES P LANTES & C ARACTERISER LES P OPULATIONS DE PARASITES S TIMULER LES D EFENSES DES P LANTES & C ARACTERISER LES P OPULATIONS."

Présentations similaires


Annonces Google