La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les freins au changement, quelle culture de sécurité ? Dr J-L. Quenon.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les freins au changement, quelle culture de sécurité ? Dr J-L. Quenon."— Transcription de la présentation:

1 Les freins au changement, quelle culture de sécurité ? Dr J-L. Quenon

2 La sécurité des patients, une priorité « To err is human » : décès par an liés à des erreurs médicales Projet ENEIS : à séjours hospitaliers évitables à EIG évitables pendant lhospitalisation

3 Management des risques Joint Australia/New Zealand Standard « The culture, processes and structures that are directed towards realizing opportunities whilst managing adverse effects »

4 Une priorité managériale : développer la culture de sécurité

5 Limportance de la culture de sécurité Améliorer la culture de sécurité est un préalable indispensable à lamélioration de la sécurité du patient Evaluation annuelle de la culture de sécurité : un des objectifs du programme « Patient safety » 2007 de la JCAHO Améliorer la culture de sécurité, un des objectifs de la future version de la certification

6 Quest ce que la culture de sécurité ? Ensemble des valeurs, des normes et des représentations communes à un groupe en matière de sécurité et qui se traduisent par des comportements, des façons de faire, partagés par lensemble du groupe. Dans une culture de sécurité, les acteurs sont guidés par une organisation où chaque acteur prend en compte ses propres normes de sécurité mais aussi celle des autres

7 Un levier pour le changement Engagement pour la sécurité articulée au plus haut niveau de lorganisation et déclinée en valeurs, croyances, et normes comportementales Lorganisation apporte les ressources nécessaires, des incitations et des récompenses La sécurité est considérée comme la première des priorités Communication facile entre les acteurs Les actions non sécurisées sont rares, même pour de hauts niveaux de production Transparence sur les erreurs et les problèmes, ils sont signalés lors de leur survenue Valorisation des retours dexpériences ayant conduit à une amélioration du système SJ Singer, Qual Saf Health Care 2003

8 Quel est le niveau de culture de sécurité ? Culture de sécurité des soignants étudiée dans le cadre dun projet du CCECQA (projet TYP-MESS) Mesurée en novembre 2007 Auto-questionnaire de lAHRQ, explorant 14 dimensions

9 Dimensions étudiées Perception globale de la sécurité Fréquence de signalement des événements indésirables Attentes et actions des supérieurs hiérarchiques concernant la sécurité des soins Organisation apprenante et amélioration continue Travail déquipe dans le service Liberté dexpression Retour et communication sur les erreurs Réponse non punitive à lerreur Ressources humaines Soutien du management pour la sécurité des soins Travail déquipe entre les services Continuité des soins Niveau de sécurité des soins dans le service Nombre dévénements indésirables signalés Mesure de la culture de sécurité

10

11 Daccord / tout à fait daccord « La sécurité des soins nest jamais négligée au profit dun rendement plus important » Pas daccord / pas du tout daccord « Nous avons des problèmes de sécurité des soins dans ce service » En faveur dune forte culture de sécurité des soins Lecture des résultats

12 12 dimensions avec 3-4 items Moyenne des pourcentages de réponses positives données aux items Points faibles : scores 50 % Points forts : scores 75 % Lecture des résultats

13 Résultats – projet TYP-MESS

14 11 services Perception globale sécurité Fréquence signalement Attentes et actions hiérarchie Organisation apprenante Travail déquipe dans le service Liberté dexpression dimension forte dimension à améliorer Résultats

15 11 services Communication sur erreurs Réponse non punitive erreur Ressources humaines Soutien du management Travail déquipe entre services Continuité des soins dimension forte dimension à améliorer Résultats

16 3 points faibles 8. Réponse non punitive 9. Ressources humaines 10. Soutien du management Résultats

17 Une évolution culturelle Manchester Patient Safety Framework

18 Autres aspects managériaux

19 Manager les risques, cest aussi … Evaluer lefficacité et lefficience des actions mises en place Trouver un équilibre entre standardisation et résilience Communiquer avec une préoccupation de transparence

20 Les efforts de sécurisation InterventionRésultats Réponse rapide équipe 15 % arrêt cardiaque Formation 50 % EI lors daccouchements avant le terme Standardisation des pratiques 60 % iatrogénie médicamenteuse Informatisation prescription 81 % erreurs médication Standardisation du dosage insuline 63 % des hypoglycémies

21 Les efforts de sécurisation InterventionRésultats Protocoles dantibioprophylaxie 93 % infections site opératoire Application des protocoles 92 à 95 % infections sur cathéters centraux Protocoles 62 % pneumopathies Leape LL, Berwick DM. Five years after to err is human what have we learned? JAMA. 2005;293:

22 CONCLUSION Le problème nest pas de savoir ce quil faut faire : –Techniques, outils et bonnes pratiques sont disponibles –Efforts de sécurisation en cours Les priorités : –Développer une culture de sécurité –Evaluer les programmes mis en place –Adopter une nouvelle vision stratégique Promotion dune amélioration globale du système Importance des incitations réglementaires et financières Transparence sur les résultats obtenus


Télécharger ppt "Les freins au changement, quelle culture de sécurité ? Dr J-L. Quenon."

Présentations similaires


Annonces Google