La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 |Satair US Business Development | 11.11.2013 Protection de laudition Santé et sécurité des pilotes.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 |Satair US Business Development | 11.11.2013 Protection de laudition Santé et sécurité des pilotes."— Transcription de la présentation:

1 1 |Satair US Business Development | Protection de laudition Santé et sécurité des pilotes

2 2 |Satair US Business Development | Santé et sécurité de laudition du pilote Le bruit dans lhabitacle des avions de ligne est un problème reconnu pour deux raisons principales : Il interfère avec les communications Il endommage louïe après des années passées à monter le niveau de linterphone pour surmonter le bruit de fond de lavion Ce problème affecte non seulement la qualité de vie des pilotes, mais il peut aussi réduire la durée de leur carrière professionnelle active La technologie NoiseGard de Sennheiser préserve les seuils découte normaux du pilote pour quil ne soit pas obligé de hausser le niveau des communications entrantes

3 3 |Satair US Business Development | Micros-casques suppresseurs de bruit « Les micros-casques suppresseurs de bruit utilisent une combinaison de moyens physiques et électroniques pour contrer le bruit. Bien que cette technologie puisse avoir des effets bénéfiques tels des communications plus claires, une réduction de la fatigue du pilote, et un confort accru, latténuation électronique dalertes et de sons ambiants importants pourrait se produire. » Ainsi, les avantages de la protection contre le bruit, dont la réduction active du bruit (RAB ou NoiseGard de Sennheiser), sont clairs, mais ils doivent être conçus de façon à ce que la RAB nentrave pas la capacité du pilote à entendre les sons critiques de lavion. NoiseGard de Sennheiser sattaque aux bruits de basses fréquences sous les fréquences dalarme, responsables de leffet détalement du masquage vers le haut (voir tableau 1). Cet effet de masquage, cest ce qui nuit à la perception dune conversation ou des alarmes aux fréquences supérieures à Hz.

4 4 |Satair US Business Development | NoiseGard de Sennheiser sattaque aux basses fréquences

5 5 |Satair US Business Development | Perte daudition du pilote Faits pertinents à la perte daudition du pilote tirés d« Une enquête sur la perte daudition unilatérale dans une équipe de pilotage professionnelle de British Airways » Selon le Dr Michael Bagshaw : Directeur de la médecine professionnelle et aéronautique chez British Airways : Les niveaux de bruit ambiant dans le poste de pilotage de lavion de ligne aérienne mesuraient en moyenne de 70 dB (A) à 79 dB (A) pendant le vol. Les niveaux de bruits aux casques se situaient entre 77 dB (A) et 89 dB (A). Sur 40 % des vols, les niveaux de bruits étaient de 85 dB (A) ou plus, et sur 80 % des vols, les niveaux étaient égaux ou supérieurs à 80 dB (A). Les niveaux de bruit plus élevés créeront pendant une journée de travail une exposition au bruit excédant 85 dB (A) sur environ 30 % à 40 % des vols. Après une exposition régulière à long terme, ceci pourrait produire une certaine perte daudition pour certains membres déquipage. La proportion de perte daudition attribuable au bruit était de lordre de 18.5 % à 27.5 % chez les membres déquipage de cette ligne aérienne internationale. Cette information a agi principalement comme déclencheur pour rechercher la source des dangers professionnels pour louïe des équipes de vols.

6 6 |Satair US Business Development | Perte daudition du pilote Faits pertinents à la perte daudition du pilote, tirée du rapport périodique « Évaluation de lexposition au bruit dans les postes de pilotage dappareils commerciaux » (décembre 1998) Durand R. Begault & Elizabeth M. Wenzel, Ames Research Center Les données dun questionnaire rempli par 64 pilotes ont été analysées (voir Begault, et coll. 1998). Dans des groupes dâge déterminés, la proportion rapportant une perte daudition et des acouphènes excédait celles de la population en général tel que rapporté par le Centre national de statistiques de la santé (National Center for Health Statistics ou NCHS).

7 7 |Satair US Business Development | Le bruit affecte aussi la performance au travail Le bruit perturbe aussi la performance individuelle sur le lieu de travail. Faits pertinents à la perte de performance et fatigue, produits par linstitut médical de laérospatiale civile de la FAA, selon Melchor J. Antuñano, M.D., et James P. Spanyers : Des niveaux de bruit élevés peuvent avoir des retombées sérieuses, comme de la difficulté à se concentrer, la fatigue et linsomnie. Cela peut se manifester chez les pilotes par de lirritabilité, de la colère et de lanxiété. Le niveau de bruit ambiant élevé nest quune partie des problèmes de bruit éprouvés par les pilotes dans le poste de pilotage. Preuve additionnelle de limpact du bruit sur la performance par Upadhyay (1986) Une réduction de bruit de 15 %, accroit la performance des assembleurs de 37 %, réduit leurs erreurs de 12 %, le travail de bureau sest amélioré de 9 % et les fautes de frappe ont diminué de 24 %. La réduction du bruit réduit les changements de personnel de 47 % et labsentéisme de 38 %. Moins de bruit donne un meilleur moral, ce qui, à son tour, influence la performance.

8 8 |Satair US Business Development | Le bruit ambiant nest que le début du problème Les communications radio doivent dépasser le niveau de bruit ambiant de 10 à 15 dB pour être entendues, mais lintelligibilité décroît à des volumes élevés, de sorte quaugmenter le niveau de la radio naide pas toujours à comprendre les communications. Dans un poste de pilotage bruyant, quand le niveau est rehaussé, les membres déquipage doivent parler plus fort pour être entendus des autres ce qui réduit aussi lintelligibilité. Il ny a pas quun bruit de fond continu qui puisse distraire et endommager louïe. Le bruit se manifeste aussi par linterphone sous la forme de salve de niveaux de crête. Voyez le tableau « Protection contre les niveaux de crête »

9 9 |Satair US Business Development | La FAA, de fait, publie des normes de bruit Zones de travail. Le bruit ambiant dans les zones nécessitant lutilisation fréquente du téléphone ou des communications verbales occasionnelles (par exemple : centres dopérations, salles de contrôle, cabines de tour de contrôle, et salles de simulation dynamique) à des distances allant jusquà 4,6 m (15 pi) ne doivent pas excéder 55 dB (A) ou 47 dB PSIL-4; Zones dappareillages. Le bruit ambiant dans les zones nécessitant lutilisation fréquente du téléphone ou des communications verbales fréquentes (par exemple : salles dinformatique, zones dingénierie, salles dappareillages et centres de commutation téléphonique) à des distances allant jusquà 1,5 m (5 pi) ne doivent pas excéder 65 dB (A) ou 57 dB PSIL-4. Dans ce document, la FAA requiert un faible niveau de bruit de fond (55 à 65 dB (A)) dans les environnements de travail qui exigent des communications claires. Au vu de ces exigences, une protection adéquate contre le bruit dans le poste de pilotage ne devient-elle pas beaucoup plus importante?

10 10 |Satair US Business Development | Le bruit contribue à la fatigue chez le pilote Lenvironnement et la nature du travail peuvent amplifier davantage les effets du manque de sommeil et des rythmes circadiens. Des environnements avec des lumières tamisées, une acuité visuelle limitée (c.-à-d. due aux conditions climatiques), des températures élevées, des niveaux de bruit et de confort élevés tendent à accroître la fatigue. De même, la vulnérabilité du travailleur à la fatigue est accrue par des tâches où lattention doit être soutenue pour des périodes prolongées, et celles qui sont longues, répétitives, cadencées, difficiles, ennuyantes et monotones.

11 11 |Satair US Business Development | Les exigences dun casque professionnel Exigences dhomologation Les pilotes doivent utiliser des casques homologués TSO pour les opérations daviation commerciale assujetties à la section 121 (voir section 21 sous- section O alinéa 25). Les casques qui ne sont pas homologués TSO ne rencontrent pas les normes minimales de performance établies par la FAA. Réduction active du bruit par Sennheiser (NoiseGard) : Le seul fabricant de micros-casques qui produit aussi ses propres transducteurs de micros-casques professionnels (écouteurs et microphones). Ces transducteurs sont les éléments-clés des circuits NoiseGard. Cest linteraction de ces éléments qui détermine la stabilité du système de RAB. La stabilité est cette caractéristique qui empêche linfiltration de bruits parasites dans le système quand se produisent des changements brusques dans lenvironnement acoustique.

12 12 |Satair US Business Development | Caractéristiques uniques à Sennheiser Protection contre les niveaux de crête La protection contre les niveaux de crête protège vos oreilles des crêtes de niveau au-delà de 110 dB qui pourraient être transmis par les écouteurs. Dispositif électronique dintercommunication stéréophonique : Permet de faciliter la communication tout en conservant la protection daudition sans devoir recourir à un interphone La FAA considère que la configuration en pseudo microphone branché ou « pseudo hot-mic » (quand le contrôle dinterphone est maintenu en fonction à laide dun dispositif temporaire (c.-à-d. un élastique)) dégradera les capacités et la durée de vie du système de communication de lappareil.

13 13 |Satair US Business Development | Les exigences dun casque professionnel Qualité du signal audio Les pilotes à laéroport Heathrow de Londres ont rapporté une amélioration des communications lorsque les contrôleurs aériens britanniques du NATS ont commencé à utiliser des micros-casques Sennheiser dans leurs opérations de contrôle de la circulation aérienne Des écouteurs et microphones de qualité réduisent le nombre dincidents liés à des directives et confirmations manquées, ce qui augmente la sécurité Une étude révèle limpact de NoiseGard sur lintelligibilité : Les pilotes ont demandé beaucoup moins souvent aux contrôleurs aériens de répéter leurs instructions lorsquils utilisaient nimporte quel micro-casque à RAB plutôt quun micro-casque passif. Linteraction de lindice de transmission de la parole (STI) avec le micro- casque démontre que les micros-casques à RAB augmentent suffisamment lintelligibilité du signal parlé pour maintenir une performance presque uniforme pour tous les niveaux STI. De meilleures communications dans le poste de pilotage

14 14 |Satair US Business Development | Pour de plus amples informations, contactez Les commandants descadrons et président (e) s des comités de commanditaires qui souhaitent obtenir davantage dinformations sur la santé et la sécurité de laudition peuvent communiquer avec : M. Tim Mell Directeur commercial, Aviation Sennheiser Canada


Télécharger ppt "1 |Satair US Business Development | 11.11.2013 Protection de laudition Santé et sécurité des pilotes."

Présentations similaires


Annonces Google