La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Infections virales de lembryon, du fœtus et du nouveau-né Virus fréquence prélèvementsdiagnostic au labo congénitales Rubivirus (rubéole) + CMV+++ Diagnostic.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Infections virales de lembryon, du fœtus et du nouveau-né Virus fréquence prélèvementsdiagnostic au labo congénitales Rubivirus (rubéole) + CMV+++ Diagnostic."— Transcription de la présentation:

1 Infections virales de lembryon, du fœtus et du nouveau-né Virus fréquence prélèvementsdiagnostic au labo congénitales Rubivirus (rubéole) + CMV+++ Diagnostic maternel Parvovirus B19 Liquide amniotique positif + sang de cordon urines (CMV)PCR LCRsérodiagnostic (IgM) cutanéculture périnatales HSV+++ CMVsérumsérodiagnostic (IgM) Enterovirus urines (CMV)culture VZV LCRPCR HBV +cutanémarqueurs (HBV, HIV) HIV +……….. HCV +

2 PREVENTION DES INFECTIONS MATERNOFOETALES 1 - Surveillance des mères Statut immunitaire :Rubéole (CMV - VZV - B19) HIV Dépistage des infections chroniques : HBV - HCV Interrogatoire sur les récurrences dHerpes génitaux Diagnostic des primo-infections pendant la grossesse Surveillance au moment de laccouchement : lésions génitales (HSV) 2 - Vaccinations Mères - Rubéole Nouveaux-nés - HBV 3 - Thérapeutique spécifique Mères pendant la grossesse - AZT + 3 TC + IP Nouveaux-nés : aciclovir, AZT

3 Prévention de lherpès génital des nouveaux-nés : Fréquence des diverses manifestations de Estimations du risque Conduite à tenir lherpès génital chez les mères denfant infecté dherpès pour le nouveau-né I - Primo-infection symptomatique en prepartum rare 75 % Césarienne (ou dans le mois précédent) Traitement oculaire du nouveau-né Surveillance II - Récurrence symptomatique en prepartum 2 à 5 % Césarienne (ou dans la semaine précédente) Surveillance du nouveau-né III - Antécédents seuls d herpès génital (chez la 1 / 1000Recherche de mère ou son partenaire)virus dans les voies génitales pendant le travail IV - Aucune manifestation clinique dherpès génital 2/3 des cas 1 / ,1 % à 1 % des femmes enceintes tout-venant ont une excrétion Les 2/3 des herpès génitale asymptomatique dHSVnéonataux échappent à toute prévention

4 Accueil de tout nouveau-né à risque dherpès A la naissance : - examen clinique soigneux (peau ++) - savonnage à la chlorexydine ou à la Bétadine moussante, puis rinçage abondant et séchage soigneux - pommade ophtalmique à laciclovir Diagnostic virologique : à J0 (œil, rhinopharynx), puis J3 Surveillance clinique et virologique pendant un mois Information des parents sur les signes dalarme et sur la surveillance Inscription de l herpès maternel et des cultures faites sur le carnet de santé de lenfant Traitement par laciclovir : - à discuter selon les circonstances maternelles, le mode d accouchement et les facteurs additionnels de risque - toujours fait si signes cliniques et/ou cultures positives

5 Conseils de prévention de la primo-infection à cytomégalovirus en cours de grossesse (hôpital Antoine-Béclère, 1998) Précautions à prendre en labsence dimmunité vis-à-vis du cytomégalovirus Lavez-vous fréquemment les mains Si vous êtes en contact avec un enfant en bas âge, il est souhaitable de prendre des précautions particulières. En effet, surtout sil fréquente une collectivité (crèche, garderie), il a pu être contaminé au contact des autres enfants. Dans ce cas, le virus reste présent dans sa salive et ses urines plusieurs mois Nutilisez pas pour vous-même ses ustensiles de repas. Abstenez-vous de « goûter » les biberons ou les cuillerées d aliments et de sucer sa tétine Nutilisez pas non plus ses affaires de toilette (gant, serviette, brosse à dent) qui doivent lui être personnelles Evitez de lembrasser sur la bouche Lavez-vous soigneusement les mains chaque fois que vous lavez changé Ces précautions sappliquent aussi si vous êtes professionnellement en contact avec un ou plusieurs jeunes enfants. Elles sont à respecter jusquà laccouchement

6 CAS CLINIQUE 1 Voici les résultats des sérologies virales réalisées lors du bilan systématique effectué en début de grossesse, à Mme X, 31 ans, primigeste. Anticorps HIV Négatif Anticorps HCV : Négatif Anticorps CMV : IgG Positif IgM Absence Anticorps Rubéole : IgG : Positif IgM : Positif Commentez ces résultats, conduite à tenir ?

7 CAS CLINIQUE 2 Mme O, 24 ans, primigeste enceinte de 5 semaines, est vue en consultation pour une déclaration de grossesse. On note dans ses antécédents un herpès génital récurrent. Les résultats des examens biologiques demandés sont les suivants : dépistage VIH :technique 1 : négatif, technique 2 : négatif dépistage VHC : technique 1 : négatif rubéole :IgG négatifIgM négatif CMV :IgG négatifIgM négatif toxoplasmose :IgG négatifIgM négatif VDRL négatif, TPHA négatif Commentaires à propos des résultats sérologiques. Prévention de lherpes néo-natal ?

8 CAS CLINIQUE 3 Une jeune mère de famille de 35 ans, en fin de grossesse (36 SA) vient vous consulter car son 1er enfant a une varicelle. Elle na aucun souvenir davoir eu elle-même cette maladie. Conduite à tenir ? Risque de transmission du VZV ? Prévention ?

9 Cas clinique 4 Madame Durand, 33 ans, est suivie pendant sa grossesse par son médecin généraliste. Elle se présente en consultation à 33 SA (semaines daménorrhée). Les résultats des sérologies virales réalisées à 10 SA sont les suivants : Anticorps anti-HIV:technique 1 : Absence technique 2 : Absence Anticorps anti virus de la rubéole IgG : 145 UI IgM : Absence Anticorps anti CMV IgG : Présence IgM : Absence Les derniers résultats quelle présente sont les suivants : Anticorps anti HCV : négatifs Antigène HBs : positif Ac anti HBs : négatif Ac anti HBc : positif Quels sont les risques viraux pour lenfant ? Comment les prévenir ?

10 Mr S. 38 ans présentant en août une fièvre, AEG, et avec un syndrome mononucléosique en hémato Etiologies et diagnostic ? Son épouse de 31 ans est actuellement enceinte au 2eme trimestre de grossesse Conduite à tenir pour Mme S.? CAS CLINIQUE 5

11 Sérologie Virale le 18/08 : - EBV IgG VCA + IgM VCA - IgG EBNA + - CMV IgG 2.8 (<0.4) IgM 233 (<30) Mr S. Sérologie CMV le 18/08 IgG : 4.7 (<0.4) IgM : 52 (<30) Sérologie CMV le 21/06 IgG :3.5 IgM : 134 Avidité CMV 42,6% Avidité CMV 27,6 % Mme S. Diagnostic anté-natal et néo-natal ? CAS CLINIQUE 5 (suite)

12 Mme D, 27 ans, est enceinte de 25 semaines. Elle est inquiète car son premier enfant de 4 ans a développé depuis deux jours une éruption maculo- papuleuse, associée à de la fièvre. Quels peuvent être les virus en cause ? Risque de transmission materno-fœtal pour ces virus? Conduite à tenir ? Cas clinique 6

13 Cas clinique 7 Mme D., 27 ans, est enceinte de 38 SA. Elle arrive dAfrique. Elle se présente pour la première fois dans le service dobstétrique, qui fait un bilan biologique: Dépistage HIV positif Dépistage HCV négatif CMV IgG positif, IgM négatif Rubéole IgG positif, IgM négatif Diagnostic de confirmation de linfection maternelle? Prévention de la transmission materno-fœtale ? Diagnostic de cette transmission materno-fœtale ?

14 Cas clinique 8 Madame Dupont, 29 ans. Son premier enfant (3 ans) est actuellement à la crèche. Lors de léchographie du 5ème mois, on note une anasarque foeto-placentaire. Virus probablement impliqué ? Diagnostic et traitement ?

15 Pleurésie Œdème du scalp Œdème fœtal


Télécharger ppt "Infections virales de lembryon, du fœtus et du nouveau-né Virus fréquence prélèvementsdiagnostic au labo congénitales Rubivirus (rubéole) + CMV+++ Diagnostic."

Présentations similaires


Annonces Google