La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Éducation thérapeutique et douleurs liées au cancer chez ladulte France MARCHAND Psychologue clinicienne doctorante Consultations.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Éducation thérapeutique et douleurs liées au cancer chez ladulte France MARCHAND Psychologue clinicienne doctorante Consultations."— Transcription de la présentation:

1 1 Éducation thérapeutique et douleurs liées au cancer chez ladulte France MARCHAND Psychologue clinicienne doctorante Consultations des douleurs chroniques rebelles CHU Morvan BREST CH CARHAIX CRRF Trestel LANNION CAEN 25 juin 2010

2 2 Plan 1) Éducation thérapeutique : définition, démarche, objectifs 2) Éducation thérapeutique et pathologie(s) cancéreuse(s) : Qui ? Pourquoi ? Comment ? 3) Quel intérêt ?

3 3 Léducation thérapeutique du patient : 1) aide le patient et son entourage à comprendre la maladie, et les traitements, et ainsi mieux collaborer avec les soignants; 2) vise à laider à acquérir ou à maintenir les compétences dont il a besoin pour gérer au mieux sa vie avec une maladie chronique; 3) aide à maintenir et à améliorer la qualité de vie; 4) fait partie intégrante et de façon permanente du processus de soins. Définition : OMS Europe 1998

4 4 En lien avec les spécificités des maladies chroniques Une forte participation du patient à sa prise en charge peut répondre aux spécificités des maladies chroniques : - le médecin doit renoncer à les guérir et le patient doit apprendre à vivre avec; - elles nécessitent des traitements à vie, souvent complexes, non dépourvus deffets secondaires et que le patient doit comprendre, accepter et gérer au quotidien; - elles nécessitent souvent aussi des changements dhabitude de vie; - ces traitements contraignants, même sils sont bien suivis, nempêchent pas toujours une évolution défavorable de la maladie Sandrin-Berthon B. Léducation thérapeutique : pourquoi ? Médecine des maladies métaboliques, mars 2008, vol.2, n°2, pp

5 5 Enquête Delphi Attentes exprimées par les associations de patients pour le Plan décembre )Prendre en charge la douleur 6)Éduquer les patients à mieux vivre au quotidien avec leur maladie 7 ) Organiser la coordination des soins et le travail en réseau 9)Éduquer les patients pour une conduite thérapeutique adaptée 17) Développer le partenariat entre les patients et les soignants

6 6 Plan pour lamélioration de la qualité de vie des personnes atteintes de maladies chroniques ) Qualité de vie 2) Information, éducation, prévention 3) Formation des professionnels et des aidants 4) Coordination et qualité de la prise en charge 5) Intégration sociale et professionnelle Selon 5 axes :

7 7 dimension bio-cliniqueQuest-ce quil a ? dimension cognitiveQuest-ce quil sait ? Comment il perçoit ? dimension socio- professionnelle Quest-ce quil fait ? dimension psycho- affective Qui est-il ? dimension projectiveQuel est son projet? Diagnostic éducatif du patient : bilan personnalisé des connaissances et des besoins R. Gagnayre,

8 8 1- Le diagnostic éducatif, 2- Le contrat déducation, 3- Mise en œuvre du contrat (les séances déducation), 4- Évaluation des objectifs de sécurité, 5- Évaluation à distance, 6- Suivi et reprise éducative (si nécessaire). Une démarche conduite dans le temps 8

9 9 SMART / CREDIBLE S pécifique Ciblé M esurable Réalisable A cceptable (désiré) Evaluable R éaliste (réalisable) Désiré T au bon tempo Interactif Besoins (selon) Licite Economique Caractéristiques dun objectif thérapeutique à fixer avec le patient Les objectifs fixés doivent correspondre aux préoccupations et aux priorités du patient et de son entourage

10 10 Cancer : irruption dans le psychisme et dans le corps Opération Risque de rechute Traitements adjuvants Menace Toxicité Déstabilisation Relation de confiance

11 11 Un contratUne équipe Cancérologue Médecin traitant Psychologue/Psychiatre Infirmier Kiné Psychomotricien Orthophoniste Ergothérapeute Pharmacien La Ligue Diététicienne/ Nutritionniste Médecin algologue Assistante sociale Matériel médical Médecins spécialistes Auxiliaire de vie Le patient et son entourage … Groupe de parole

12 12 Douleurs et cancer(s) Phase initiale : 30 à 40% des patients Phase évoluée ou métastatique : 60 à 90% des patients 70% des dls liées à lenvahissement tumoral (localisation osseuse, compression infiltration…) Foley 1985 NEJM 25% des dls liées aux traitements 10% des dls sans rapport avec le cancer 40% des dls correctement soulagées 30% des patients sans traitement antalgique Plus les patients sont jeunes, alertes, et non métastatiques... moins ils sont correctement soulagés Larue et coll, 1995

13 13 Quelles douleurs ? Douleurs aiguës liées au cancer Douleur symptôme : Δg de cancer ou de récidive tumorale. Date dans lhistoire de la maladie. Douleur liée au traitement : post-chir, post-radique, mucite, ulcérations digestives post chimio, myalgies après arrêt corticoïdes, syndrome mains-pieds … Accès douloureux paroxystiques

14 14 Douleurs liées à la progression de la tumeur : – atteintes osteo-articulaires – atteintes viscérales – atteintes de la peau, des muscles – atteintes des structures nerveuses Douleurs liées aux traitements : – post-chir – post radiques – chimio : neuropathies périphériques Quelles douleurs ? Douleurs chroniques liées au cancer

15 15 Douleurs chroniques préexistantes au cancer : risque de chronicisation +++ Douleurs liées au cancer et ATCD de dépendance aux morphiniques Douleurs en phase terminale Quelles douleurs ? Douleurs chroniques préexistantes

16 16 Etiologie des douleurs Douleurs nociceptives 70% des douleurs cancéreuses dorigine tumorales Stimulation excessive du système nerveux en rapport : - avec les processus lésionnels, inflammatoires ou ischémiques - avec des stimuli mécaniques importants (compression dorgane, distension viscérale, étirement musculo- ligamentaire) Processus : cancéreux, inflammatoire, traumatique

17 17 30% des douleurs cancéreuses -Lésion du SNC ou du SNP résultant dactes chirurgicaux, de traumatismes, de radiothérapie. Douleurs ressenties en dehors de toute stimulation nociceptive ou en présence de stimulus ne provoquant habituellement pas de douleur (allodynie). Importance des échelles dappréciation qualificative et de mesure de lintensité de la douleur Etiologie des douleurs Douleurs neuropathiques (désafférentation)

18 18 Démarches en parallèle Démarche médicale Démarche éducation thérapeutique 1)Écouter, décoder, comprendre 2)Examen clinique 3)Évaluations 4)Investigations 5)Diagnostic 6)Thérapeutique 7)Suivi… 1) Écouter 2) Expliquer 2) Comprendre 3) Apprendre 4) Suivre … Approche globale des constituants de la maladie cancéreuse chronique

19 19 Apprendre Les grandes orientations du soin global 1)Les différentes évaluations (DN4, EVA, HADS, SF12…) 2)Les différents traitements, leur cible, leurs effets 3)Le soutien psychologique 4)La réinsertion sociale 5)La notion de reconquête du bien être et de la qualité de vie 6)Lentretien régulier de son corps et de son esprit

20 20 - suivre régulièrement et précisément la pathologie - la traçabilité des évaluations (médecins et personnelle). agenda des douleurs, du sommeil, du poids, des activités, des réussites, des projets… Suivre Lintérêt de lagenda de la douleur

21 21 Intérêt de léducation thérapeutique Écoute du patient ses représentations, ses croyances, ses peurs, ses manques, ses désirs. Ecoute de lentourage Respect de la dignité de la personne qq soit son statut médical.

22 22 Concordances de langage, de compréhension, dobjectifs, de choix, de moyens. Logique du bien et du mieux bien-être, meilleure observance, polymédication réfléchie, coûts de santé raisonnables, accompagnement du soin… Soignants experts et patient avec son expérience

23 23 Soignants experts et patient avec son expérience « Objet de soins » vs « sujet de soins »

24 Quelques Sites 24

25 25 Éducation thérapeutique et douleurs liées au cancer chez ladulte


Télécharger ppt "1 Éducation thérapeutique et douleurs liées au cancer chez ladulte France MARCHAND Psychologue clinicienne doctorante Consultations."

Présentations similaires


Annonces Google