La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Evaluation des pratiques et recommandations de l antibioprophylaxie de la chirurgie de la prothèse totale de hanche Pierrick Bedouch Mémoire de DES de.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Evaluation des pratiques et recommandations de l antibioprophylaxie de la chirurgie de la prothèse totale de hanche Pierrick Bedouch Mémoire de DES de."— Transcription de la présentation:

1 Evaluation des pratiques et recommandations de l antibioprophylaxie de la chirurgie de la prothèse totale de hanche Pierrick Bedouch Mémoire de DES de Pharmacie Hospitalière et des Collectivités 9 septembre 2002

2 Rationalisation de la prescription antibiotique Consommation des antibiotiques en France Consommation des antibiotiques en France l une des plus élevée au monde l une des plus élevée au monde 30% sont utilisés à visée prophylactique 30% sont utilisés à visée prophylactique Rationalisation justifiée par Rationalisation justifiée par lémergence de résistances bactériennes lémergence de résistances bactériennes la croissance des dépenses de santé la croissance des dépenses de santé Priorité nationale en matière de santé publique Priorité nationale en matière de santé publique Comité national de suivi du plan pour préserver lefficacité des antibiotiques (arrêté du 29 mars 2002) Comité national de suivi du plan pour préserver lefficacité des antibiotiques (arrêté du 29 mars 2002) Commission des antibiotiques et mise en place de médecins référents en infectiologie (circulaire du 2 mai 2002) Commission des antibiotiques et mise en place de médecins référents en infectiologie (circulaire du 2 mai 2002)

3 Les Variations de Pratique Clinique Réduction des variations de pratiques médicales en matière dantibiothérapie Réduction des variations de pratiques médicales en matière dantibiothérapie consensus local assis sur des Recommandations de Pratique Clinique (RPC) validées RPC ou guidelines RPC ou guidelines propositions développées méthodiquement pour aider le praticien et le malade dans leur décision concernant le caractère approprié des soins dans des circonstances cliniques données propositions développées méthodiquement pour aider le praticien et le malade dans leur décision concernant le caractère approprié des soins dans des circonstances cliniques données Objectifs des RPC Objectifs des RPC –améliorer la qualité des soins, –contrôler les résistances bactériennes, –optimiser les ressources allouées.

4 L antibioprophylaxie de la chirurgie de la PTH Chirurgie de la PTH : Chirurgie de la PTH : acte très répandu : par an en France acte très répandu : par an en France excellents résultats fonctionnels excellents résultats fonctionnels risque majeur : Infection du Site Opératoire (ISO) risque majeur : Infection du Site Opératoire (ISO) L intérêt de l Antibioprophylaxie (ATBP) dans la réduction des ISO est indiscutable L intérêt de l Antibioprophylaxie (ATBP) dans la réduction des ISO est indiscutable 5 à 8%1 à 2% Rédaction de RPC Rédaction de RPC 1992 : conférence de consensus de la SFAR 1992 : conférence de consensus de la SFAR 1999 : actualisation SFAR 1999 : actualisation SFAR 2000 : référentiel de bonnes pratiques d ATBP de l ANAES 2000 : référentiel de bonnes pratiques d ATBP de l ANAES

5 Objectifs 1- Conformité des pratiques d antibioprophylaxie dans un CHU 2- Identification des facteurs associés aux variations de pratiques parmi les caractéristiques : –des praticiens, –des situations cliniques, –des patients. 3- Analyse de l'impact des variations des recommandations

6 Enquête de pratique Fiche de recueil Développement Validation Analyse n=386 SAISIE Dossiers médicaux Chirurgie de PTH CHU Grenoble 1999/2000 RANDOMISATION Recueil de données n=416 Enquêteurs

7 Critère de jugement principal Conformité globale des pratiques observées aux critères majeurs définis par l'ANAES: 1- ATBP réalisée 2- Choix de l antibiotique conforme: céphalosporine allergie ou SARMvancomycine allergie ou SARMvancomycine 3- Horaire de 1ère administration adapté par rapport au moment de l'incision (30min à 1h avant l incision) 4- Dose de 1ère injection conforme 5- Durée d ATBP < 48h

8 Constitution de l échantillon Population totale (N = 817) Dossiers échantillonnés (n = 416) Dossiers exploités (n = 386) Dossiers inexploitables (non trouvés ou incomplets) (n = 13) Diagnostic erroné (n = 2) Antécédents septiques (n = 15) 63% de femmes âge moyen de 71 ans

9 Modalités d antibioprophylaxie

10 Conformité des pratiques

11 Conformité des pratiques: point faible Conformité de l antibiotique (71%) Conformité de l antibiotique (71%) forte chute de la prescription de cloxacilline entre 1999 (23%) et 2000 (3%) forte chute de la prescription de cloxacilline entre 1999 (23%) et 2000 (3%) bonne réactivité des praticiens car la cloxacilline n était plus recommandée par la SFAR en 1999 bonne réactivité des praticiens car la cloxacilline n était plus recommandée par la SFAR en 1999 prescription de fluoroquinolones (15/366) prescription de fluoroquinolones (15/366) discutable car il n y a pas de recommandations validées pour ces antibiotiques discutable car il n y a pas de recommandations validées pour ces antibiotiques semble limitée aux situations à risque de SARM ou d allergie aux ß-lactamines (14/15) semble limitée aux situations à risque de SARM ou d allergie aux ß-lactamines (14/15) vancomycine: vancomycine: 4% des patients redevables (SARM ou allergie) l on reçu 4% des patients redevables (SARM ou allergie) l on reçu

12 Analyse univariée des caractéristiques des patients associées à l ATBP (N=386) Sexe féminin Age : 60 à 75 ans 75 ans Intervention en 1999 Anesthésie locale Indication : - Fracture - Autre Durée 120 min Nombre de comorbidités : et + Prothèse de hanche totale Ciment imprégné d'antibiotique 0,75 0,65 0,78 0,63 0,80 0,94 1,15 0,96 0,82 1,87 1,26 0,64 0,1110

13 Analyse multivariée des caractéristiques associées à l ATBP La réalisation de l intervention en 1999 est l unique facteur associé à un risque de non conformité des pratiques La réalisation de l intervention en 1999 est l unique facteur associé à un risque de non conformité des pratiques Mise en évidence d un effet prescripteur sur le taux de conformité globale Mise en évidence d un effet prescripteur sur le taux de conformité globale

14 Facteurs associés aux variations de pratiques Variations inter-annuelles Variations inter-annuelles Année d intervention : seule caractéristique patient influençant la conformité des pratiques Année d intervention : seule caractéristique patient influençant la conformité des pratiques Explication : recommandations actualisées en 1999 Explication : recommandations actualisées en 1999 Variations inter-prescripteurs Variations inter-prescripteurs non expliquées par les caractéristiques recueillies des patients et des prescripteurs non expliquées par les caractéristiques recueillies des patients et des prescripteurs liées à des caractéristiques non recueillies ? liées à des caractéristiques non recueillies ?

15 Kappa= 0,71 Niveau d agrément « bon » Kappa= 0,71 Niveau d agrément « bon » Comparaison des référentiels français ANAES (53%) AMM (58%) CHUG (71%) 71 %

16 Comparaison de référentiels étrangers Aucun référentiel étranger ne recommande le céfamandole Aucun référentiel étranger ne recommande le céfamandole Tous les référentiels recommandent la céfazoline Tous les référentiels recommandent la céfazoline Kappa= 0,36 Niveau d agrément « médiocre » Kappa= 0,36 Niveau d agrément « médiocre » Cause : variations dans la définition du risque SARM Cause : variations dans la définition du risque SARM

17 Aucun référentiel étranger ne recommande le céfamandole mais la céfazoline Aucun référentiel étranger ne recommande le céfamandole mais la céfazoline évaluation clinique: préférence aux C1G évaluation clinique: préférence aux C1G céfamandole : discutable céfamandole : discutable céfazoline : rigoureuse céfazoline : rigoureuse critère économique critère économique France : céfamandole > céfazoline France : céfamandole > céfazoline Grenoble : céfamandole < céfazoline Grenoble : céfamandole < céfazoline Différences importantes de recommandations Différences importantes de recommandations surprenant car situation simple surprenant car situation simple cause: erreurs de transposition ou conflits d intérêt lors de l élaboration des RPC? cause: erreurs de transposition ou conflits d intérêt lors de l élaboration des RPC? Variations entre référentiels étrangers

18 Conclusions Variations de pratiques associées à un faible taux de conformité Variations de pratiques associées à un faible taux de conformité phénomène généralement révélateur de situations d incertitude redevables de l'élaboration et de la diffusion de RPC phénomène généralement révélateur de situations d incertitude redevables de l'élaboration et de la diffusion de RPC conséquence: conséquence: restitution des résultats de l étude restitution des résultats de l étude diffusion des recommandations à l ensemble des praticiens : diffusion des recommandations à l ensemble des praticiens : –par l intermédiaire du réseau intranet –et par un classeur par unité de soin Variations de recommandations Variations de recommandations lecture des RPC > études originales lecture des RPC > études originales vigilance quant au contenu et à la validité des RPC vigilance quant au contenu et à la validité des RPC rôle du pharmacien ?


Télécharger ppt "Evaluation des pratiques et recommandations de l antibioprophylaxie de la chirurgie de la prothèse totale de hanche Pierrick Bedouch Mémoire de DES de."

Présentations similaires


Annonces Google