La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

CRYOTHERAPIE dans le cancer bronchique Rita Jean-François AMHE 2010.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "CRYOTHERAPIE dans le cancer bronchique Rita Jean-François AMHE 2010."— Transcription de la présentation:

1 CRYOTHERAPIE dans le cancer bronchique Rita Jean-François AMHE 2010

2 Cryothérapie Propriétés thérapeutiques du froid connues depuis 3500 avant JC Propriétés thérapeutiques du froid connues depuis 3500 avant JC Utilisé pour la destruction de tumeurs depuis 1845 (Arnott, cancer utérin) Utilisé pour la destruction de tumeurs depuis 1845 (Arnott, cancer utérin)

3 Cryothérapie endobronchique Premières expériences en 1968 (Sanderson, Mayo Clinic, Etats- Unis) puis…oubli Premières expériences en 1968 (Sanderson, Mayo Clinic, Etats- Unis) puis…oubli Redécouverte en Europe dans les années 1980 (Homasson, France - Maiwand, Angleterre - Astesiano, Italie) Redécouverte en Europe dans les années 1980 (Homasson, France - Maiwand, Angleterre - Astesiano, Italie)

4 Cryothérapie Cryodestruction Cryodestruction Gel rapide Gel rapide Dégel lent Dégel lent Cryopréservation Gel lent Dégel rapide

5 Cryothérapie Froid nécessaire : - 20 to - 40°C Froid nécessaire : - 20 to - 40°C Cryogènes populaires : Cryogènes populaires : N2 liquide (-196°C) N2 liquide (-196°C) N2O (-89°C) N2O (-89°C) Argon Argon

6 Equipement

7 Cryosonde Effet Joule – Thomson

8 Cryothérapie Tissus cryosensibles Tissus cryosensibles Peau Peau Muqueuses Muqueuses Nerfs Nerfs Endothelium Endothelium Tissus cryoresistants graisse Cartilage, os Gaines nerveuses Tissu conjonctif

9 méthode Gel 30 secondes – dégel 30secondes 3 fois Couvrir toute la surface

10 Premier gel

11 Deuxième gel

12 Effet vasculaire retardé

13 cryosonde sonde délectrocoagulation

14 Cryothérapie palliative Action retardée Action retardée Très sécuritaire Très sécuritaire

15 Cryothérapie curative cancers in situ 35 patients avec 41 cancers in situ ou microinvasifs: 32/35 = 91% réponse complète après 1 an. Après 4 ans : 7/ 35 récidive locale 8/35 deuxième cancer ailleurs JM Vergnon, Chest juillet 2001

16 Cancer précoce

17 Tumeur trachéale microinvasive Suivi de 2 ans

18 Cryodestruction Merci à Jean-Paul Homasson

19 Merci à Jean-Michel Vergnon

20 Associer la cryo et la radiothérapie dans le cancer? 2 études: J.M.Vergnon, Chest 1992 M.Y.Bennis (Mémoire Paris 1991) Même plan: Les cancers bronchiques obstructifs sont tous traités par cryothérapie avant la radiothérapie Mêmes resultats: Meilleure survie, Meilleur contrôle local lorsque la cryothérapie a levé lobstruction. Meilleure survie, Meilleur contrôle local lorsque la cryothérapie a levé lobstruction.

21 Cryothérapie avant la radiothérapie

22 Cryothérapie avant radiothérapie

23 Laser YAG avant la radiothérapie

24 Cryo ou Laser avant la Radiothérapie

25 Conclusion de ces études... Essayer de réouvrir les voies aériennes avant la radiothérapie!!!

26 Cryothérapie aussi un potentialisateur de la radiothérapie? Merci à Jean-Michel Vergnon Radiothérapie seule Cryo avant radiothérapie cpc greffé sur souris nue

27 Etude pilote au CHUM Objectifs Demontrer la faisabilité dune étude clinique associant la cryothérapie et la radiothérapie dans le Cnpc Demontrer la faisabilité dune étude clinique associant la cryothérapie et la radiothérapie dans le Cnpc Effet adjuvant de la cryothérapie sur la radiothérapie subséquente dans le Cnpc? Effet adjuvant de la cryothérapie sur la radiothérapie subséquente dans le Cnpc?

28 Plan Avant la radiothérapie

29 Randomisation nombre: 28 nombre: 28 Age moyen: 67 Age moyen: 67 Sexe: 6F/22H Sexe: 6F/22H Stade 3B-4: 75% Stade 3B-4: 75% F/11H 64% C+ C-

30 Randomisation Epidermoides : 68% Epidermoides : 68% ECOG score : 2.5 ECOG score : % 1.4 C+ C-

31 Randomisation Obstruction: 26/28 Obstruction: 26/28 Réouverture : 54% Réouverture : 54% Délai RX(jours): 36 Délai RX(jours): 36 13/14 85% 34 C+ C-

32 Amélioration VEMS: +30% Amélioration VEMS: +30% +7% C+ C- Suivi après 6 mois

33 Courbe de survie

34 Survie

35 Que conclure de cette étude pilote? Etude Pilote : Etude Pilote : Faisabilité Faisabilité Cryo sans effets secondaires dans ce contexte Cryo sans effets secondaires dans ce contexte

36 Que conclure de cette étude pilote? Tendances: Meilleure survie Meilleure survie + grande amélioration du VEMS + grande amélioration du VEMS dans le groupe cryo bien que les patients dans le groupe cryo bien que les patients soient + agés et + malades soient + agés et + malades Aient des stades plus avancés Aient des stades plus avancés Aient des bronches plus difficiles à réouvrir Aient des bronches plus difficiles à réouvrir

37 Cryothérapie en association avec la chimiothérapie Chimiothérapie captée dans la tumeur gelée? Benson, 1975 : cancer de la gorge Benson, 1975 : cancer de la gorge Ikekawa, 1985 : melanome de la souris Ikekawa, 1985 : melanome de la souris Homasson, 1986 : fibrosarcome du rat Homasson, 1986 : fibrosarcome du rat 1988 : cancer bronchique humain 1988 : cancer bronchique humain

38 Cryothérapie avant chimiothérapie Homasson, 1988 Homasson, 1988

39 0,00 0,50 1,00 1,50 2,00 2,50 3,00 3,50 4, Tumour Relative Volume (TVx/TV 0 ) Time after the inoculation of cancer cells (days) Untreated tumours * * ** *** * * ** *** * * * * * ** Tumours treated by Cryotherapy ** * Tumours treated by Chemotherapy ***** ** * * * * * * * ** * * * * Tumours treated by Cryochemotherapy Valérie ForestValérie Forest Valérie Forest

40 Cryothérapie Effets immunologiques Inflammation (lymphocytes, macrophages) Inflammation (lymphocytes, macrophages) TNF-alpha,Interferon-gamma, plusieurs interleukines... TNF-alpha,Interferon-gamma, plusieurs interleukines... Régression métastases... Régression métastases...

41 Cryothérapie pour lésions bénignes Granulomes Granulomes Myomes, papillomes Myomes, papillomes Carcinoïdes, Cylindromes Carcinoïdes, Cylindromes Dysplasie sévère Dysplasie sévère Retrait de corps étrangers Retrait de corps étrangers Etc.. Etc..

42 Carcinoïde bronchique Typique (90%) Typique (90%) Architecture règulière Peu de mitoses 5-10% métastases ganglionnaires survie +90% à 10 ans

43 Carcinoïde bronchique Atypique (10%) Atypique (10%) Architecture moins régulière Plus de mitoses Zones de nécrose 40-50% métastases ganglionnaires 10-20% métastases à distance Pronostic sombre

44 Carcinoïde typiqueCarcinoïde typique Bertoletti L., Elleuch R., Kaczmarek D., Jean-François R., Vergnon J.-M. Bronchoscopic cryotherapy treatment of isolated endoluminal typical carcinoid tumor Chest, Nov.2006;130:

45 Après électrocoagulation et cryothérapie

46 Carcinoïde typique

47 Carcinoïde traité par laser et radiothérapie

48 Pour conclure La Cryo est un outil peu couteux et sécuritaire. La Cryo est un outil peu couteux et sécuritaire. Nous avons besoin détudes ! Nous avons besoin détudes ! Nous avons besoin de meilleures sondes ! Nous avons besoin de meilleures sondes !

49 Merci de votre attention


Télécharger ppt "CRYOTHERAPIE dans le cancer bronchique Rita Jean-François AMHE 2010."

Présentations similaires


Annonces Google