La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Le sport comme outil de promotion de la santé au sein dun SAMSAH pour cérébro-lésés SAMSAD de Saint-Jean de Luz Olivier Garcia – Raphaël Millet.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Le sport comme outil de promotion de la santé au sein dun SAMSAH pour cérébro-lésés SAMSAD de Saint-Jean de Luz Olivier Garcia – Raphaël Millet."— Transcription de la présentation:

1 Le sport comme outil de promotion de la santé au sein dun SAMSAH pour cérébro-lésés SAMSAD de Saint-Jean de Luz Olivier Garcia – Raphaël Millet

2 Santé et Promotion de la santé La santé nest plus considérée comme la simple absence de maladie. Cest un « état complet de bien-être physique, mental et social » (OMS, 1946) Conception déjà très actuelle car peut se confondre avec celle de Qualité De Vie. La promotion de la santé cest promouvoir une recherche perpétuelle déquilibre face aux épreuves de la vie, où les domaines du biologique, du social et du psychologique se trouvent en interaction.

3 Début du projet « sport » et perception des participants La première année ( ) regroupe 5 participants assidus (également en hospitalisation de jour) pour 1h30 de tennis par semaine. Nous avons proposé un questionnaire qui montre que, parmi toutes les activités proposées au SAMSAD et/ou dans le service de rééducation, le Tennis arrive 1 er ou 1 er ex- æquo comme activité : procurant du plaisir estimée bénéfique pour la santé estimée bénéfique pour le bien être physique estimée bénéfique pour le bien être psychologique estimée bénéfique pour la rééducation physique estimée bénéfique pour la rééducation cognitive

4 Réflexions et poursuite du projet En plus des bénéfices individuels liés aux vertus rééducatives de lactivité on conclut que : Le sport renvoie presque exclusivement un feed back sur les capacités et pas les limitations renforçant ainsi lestime de soi. Les corps de nos blessés qui ont été mesurés, étalonnés, surveillés… voire expertisés, semblent réinvestis comme objet de plaisir et de désir. Recrutement début 2011 dun éducateur spécialisé et sportif (Raphaël Millet) qui va consacrer 100% de son temps aux activités sportives.

5 Résultats dentretiens dirigés Des entretiens dirigés ont été menés chez 20 blessés du SAMSAD (16 TC, 4 AVC ou Anoxie) au début dune offre étendue dactivités sportives et ils explorent 3 thèmes :Des entretiens dirigés ont été menés chez 20 blessés du SAMSAD (16 TC, 4 AVC ou Anoxie) au début dune offre étendue dactivités sportives et ils explorent 3 thèmes : Les bénéfices dune activité physique régulière Les bénéfices dune activité physique régulière Les freins à une activité physique régulière Les freins à une activité physique régulière Les rapports entre Sport-Corps-Santé-Handicap Les rapports entre Sport-Corps-Santé-Handicap

6 Bénéfices dune activité physique régulière Tous les blessés reconnaissent des bénéfices :Tous les blessés reconnaissent des bénéfices : 80 % des bénéfices physiques80 % des bénéfices physiques 66,6 % des bénéfices psychologiques66,6 % des bénéfices psychologiques 60 % des bénéfices sociaux60 % des bénéfices sociaux

7 Freins à la pratique dune activité physique régulière (1) Maladresse avec son corps (65 %) Distance ou pas moyen de déplacement (65 %) Manque de confiance en soi (50 %) Difficultés à changer ses habitudes (50 %) Impression dêtre trop handicapé (40 %) Manque de motivation (40 %)

8 Freins à la pratique dune activité physique régulière (2) Coût de la pratique (30%) Peur dêtre fatigué (30%) Non envie de pratiquer (25%) Les conditions climatiques (25%) Les conditions sécuritaires (25%) Le regard des autres sur soi (25%) La peur de ressentir trop de douleurs physiques (25%) La peur de tomber, de se faire mal ou une fracture (20%) Le manque de temps (15%) Le manque de soutien de lentourage (15%)

9 Freins à la pratique dune activité physique régulière (Conclusions) Adapter le sport si besoin et faire des essais. Prendre en compte et en charge les troubles psychologiques (manque de confiance…), exécutifs (changer les habitudes…) et travailler lautonomie des déplacements. Au final, amener nos blessés à faire du sport est déjà un acte de promotion de la santé et nécessite lensemble de léquipe du SAMSAD.

10 Expressions associées à son corps Normal (4) Blessé (3) CasséDéfectueuxLasEndommagéDestroyMeurtriMarquéMoche Pas terrible Pas top Handicapé Pas fini Démoli50/50BousilléAbîmé Poids à trainer

11 Relations avec son corps 45 % des blessés ont un discours avec des affects négatifs sur leurs relations avec leurs corps et 55 % ont un discours avec des affects positifs ou neutres. 88,8 % de ceux qui ont un discours avec affects négatifs ne pratiquent pas dactivité sportive de manière régulière et structurée. A linverse 81,8 % de ceux qui ont un discours avec affects positifs ou neutres pratiquent une activité sportive de manière régulière et structurée. Question sur cette corrélation : Est ce la pratique sportive qui amène à une image corporelle positive ou les bonne relations avec son corps qui amènent à pratiquer un sport ou bien les 2?

12 Intervention de léducateur spécialisé : Mars 2011, Choix des activités Recueil des souhaits des patients du SAMSAD. Propositions de la diversité : Sports portés/Sports en appui. Activités payantes/gratuites. Sites d'activités dispersés, hors des murs de l'hôpital. Fréquence, permanence/"événementiel" de certaines pratiques.

13 Activités proposées 7 pratiques annuelles à horaires et jours fixes : Tennis-partenariat 2 clubs. Cyclisme- partenariat Urt Vélo 64. Pala- Partenariat Ville de Biarritz- gratuit. Badmington- gratuit. Golf-encadrement prof de golf-gratuit. Balnéo (natation, aqua-gym, aqua-body)-tarif avantageux. Marche sportive-gratuit. Pratiques saisonnières : Voile-Club-moniteur de voile. Piscine. Pratiques évènementielles : Yoga "Ashtanga".

14 Bilan chiffré (Mars 2011/Mars 2012) 189 séances tenues sur 12 activités proposées. 679 "actes" enregistrés. 30 blessés mobilisés sur une file active de plus de 60 soient 50% des patients du SAMSAD liés au moins une fois à une activité sportive. 13 licences (ou abonnement) en licences (au 10/01/12) souscrites auprès des associations ou établissements partenaires.

15 Axes de travail Réappropriation de son corps. Lutter contre l'isolement et/ou l'exclusion sociaux. dans un objectif de réinsertion socio-professionnelle.

16 Constats Rapport au corps : Bénéfices physiques propres au sport (mobilisations musculaires, cardio-vasculaires, ligamentaires,...). Entretien écologique de la rééducation. Réapparition de considérations esthétiques/corps. Apparition de désir de régime, d'une relative coquetterie et réémergence du désir et de la séduction. 1

17 Isolement social : Les mises en situations écologiques, sur des sites extérieurs, contribuent à travailler le lien social (les blessés entre eux, et avec le "monde Valide"). Renforcement de l'estime de soi (dû à l'adaptation de l'activité, aux progrès réalisés, reconstruction identitaire en adoptant les codes du milieu concerné, etc.) Travail fort dans l'autonomisation des déplacements. 2

18 Perspectives futures Essai d'autres activités adaptées (Surf, sports collectifs, Escalade,...). Pérennisation de l'activité Cyclisme (deuxième séance dans la semaine). Proposition d'activités « évènementielles » de type « Marche des Sables ». Renforcement du travail d'autonomisation.

19

20

21

22

23

24

25

26


Télécharger ppt "Le sport comme outil de promotion de la santé au sein dun SAMSAH pour cérébro-lésés SAMSAD de Saint-Jean de Luz Olivier Garcia – Raphaël Millet."

Présentations similaires


Annonces Google