La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Éduquer à la citoyenneté, à la religion et aux valeurs dans la postmodernité Présentation élaborée par: Boubtane Chaker Khanchouch Sarra 1 ère Mastère.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Éduquer à la citoyenneté, à la religion et aux valeurs dans la postmodernité Présentation élaborée par: Boubtane Chaker Khanchouch Sarra 1 ère Mastère."— Transcription de la présentation:

1 Éduquer à la citoyenneté, à la religion et aux valeurs dans la postmodernité Présentation élaborée par: Boubtane Chaker Khanchouch Sarra 1 ère Mastère de recherche en Management des organisations Article écrit par Fernad Ouellet 1

2 Plan 1. Introduction 2. Les enjeux fondamentaux de léducation à la citoyenneté 3. Léducation à la religion 4. les nouveaux défis pour léducation à la citoyenneté 5. lapprentissage de légalité citoyenne 6. Conclusion 2

3 Introduction Dans la plupart des sociétés démocratiques, léducation à la citoyenneté est maintenant considérée comme lune des missions importantes du système déducation. On confie à lécole la responsabilité de préparer des citoyens capables de participer activement et dune manière critique à la construction dune société ouverte. 3

4 Citoyenneté Notion complexe –Identité nationale –Appartenance sociale, culturelle,… –Régime de droit égalitaire –Participation politique et civique Lidée de citoyenneté est un projet moderne.Cest lémancipation des individus par rapport aux hiérarchies traditionnelles de droit divin et la prise en charge autonome de leur destin collectif qui était au coeur de ce projet (Gauchet 1998 : Schnapper, 2000). Définition de concept clé 4

5 Les enjeux fondamentaux de léducation à la citoyenneté Difficultés de maintenir un climat propice à lapprentissage scolaire devant la montée des incivilités à lécole dans certains milieux défavorisés (Costa Lascoux, 2000) Pluralisme culturelle Inquiétudes devant les transformations profondes de la société et sentiment de crise La crise de légitimité des valeurs dans les sociétés Le «scandale des inégalités » 5

6 La pratique de la citoyenneté a été progressivement dissoute dans un double processus, celui de la politisation de léconomique et celui de léconomicisation du politique. LEtat sest trouvé aspiré de plus par les lobbies économiques des entreprises, dune part, et des syndicats dautre part Rôle de lÉtat : simple médiateur. « lindividu nexiste socialement et «politiquement» que moyennant son appartenance et sa participation aux organisations qui se sont substituées à lui et à lÉtat dans la personne même du sujet social» (Bischoff, 1999, p. 420). La voix du citoyen a de moins en moins dimportance. La crise de légitimité des valeurs dans la postmodernité 6

7 Léquilibre entre les trois composantes essentielles de toute démocratie, le juridique, le politique et le social-historique est ainsi rompu et les droits de lhomme deviennent une idéologie qui contribue à rendre de plus en plus opaque le fonctionnement de la démocratie. Gauchet :lavenir de la démocratie ? Il établit un lien entre la crise actuelle du politique et ce quil appelle la «sortie du religieux» Galichet fournit des pistes très intéressantes pour définir ce que devrait être léducation à la citoyenneté dans cette nouvelle situation. 7

8 Les valeurs religieuses et morales constituent lune des sphères où le passage de la modernité à la postmodernité a entraîné les plus grandes transformations. Une éducation qui ne préparerait pas les citoyens à faire face à ces transformations serait certainement incomplète Comment peut-elle le faire sans remettre en question le principe de la laïcité de linstitution scolaire et la neutralité de lÉtat à légard des divers groupes religieux et courants de pensée? Léducation à la religion : une forme importante déducation à la citoyenneté en contexte postmoderne 8

9 En juin 2005, le gouvernement québécois annonçait sa décision de remplacer lenseignement religieux confessionnel par un programme déthique et de culture religieuse. Il apporte des précisions importantes sur quatre apprentissages essentiels que ce programme devrait rendre possibles: 1) le positionnement dans lunivers des convictions, 2) la connaissance et reconnaissance de lautre 3) la réflexivité par rapport à ses propres convictions 4) le sens civique dans laffirmation sociale de lidentité 9

10 Dans les sociétés «défectives postmodernes, les éducateurs sont ainsi confrontés à un «analphabétisme social» que lécole ne peut combattre quen reconstruisant le «milieu éducatif» qui nexiste plus (Galichet, 2003a, p ) Toutefois, dans le contexte contemporain, la réussite ou léchec scolaire constituent la pierre angulaire de différenciation, donc dinégalité sociale. Cela oblige à remettre en cause la validité de cette distinction entre légalité politique et les inégalités empiriques Attitude défective et analphabétisme social: des défis nouveaux pour léducation à la citoyenneté 10

11 Dans cette perspective, une éducation à la citoyenneté nest vraiment démocratique que si elle conduit les élèves à réfléchir sur ce scandale de linégalité et si elle les amène à considérer le problème de léchec scolaire comme leur propre problème et pas seulement celui des enseignants. «Cest pourquoi seule la mise en situation pédagogique des élèves vis-à-vis de leurs camarades en échec est susceptible de constituer le fondement dune éducation à la citoyenneté en rupture avec le principe de compétition» (Galichet, 1998, p. 178). 11

12 Lapprentissage de légalité citoyenne : la philosophie pour enfants Perspective philosophique Perspective langagière Perspective socialisante développer chez les enfants des interrogations sur les grandes questions de la vie le débat philosophique un moyen de développer des compétences intellectuelles et qui entrent dans le cadre général de la capacité dargumentation et de maîtrise de la langue. le débat philosophique une occasion dinitier lenfant aux règles et aux exigences du débat démocratique 12

13 La discussion philosophique: o Permet une prise de parole citoyenne o Comporte une confrontation des identités qui donne lieu à une parole expressive. o Implique une relation pratique de collaboration entre citoyens dune même nation en vue dun projet commun. Le débat philosophique apporte une contribution essentielle à léducation à la citoyenneté 13

14 Conclusion Léducation à la religion et la philosophie pour enfants peuvent apporter une contribution majeure à des programmes déducation à la citoyenneté. Il faut espérer que les responsables des systèmes déducation prendront les mesures nécessaires pour que les élèves puissent bénéficier de cette contribution. 14

15 MERCI POUR VOTRE ATTENTION 15


Télécharger ppt "Éduquer à la citoyenneté, à la religion et aux valeurs dans la postmodernité Présentation élaborée par: Boubtane Chaker Khanchouch Sarra 1 ère Mastère."

Présentations similaires


Annonces Google