La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Insuffisance cardiaque en pratique quotidienne ? DR CODJIA RENE CARDIOLOGUE.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Insuffisance cardiaque en pratique quotidienne ? DR CODJIA RENE CARDIOLOGUE."— Transcription de la présentation:

1 Insuffisance cardiaque en pratique quotidienne ? DR CODJIA RENE CARDIOLOGUE

2 définitions Insuffisance cardiaque –Insuffisance cardiaque systolique (F Ejection ventriculaire gauche < 45% (N 60%) Cardiopathie dilatée Cardiopathie ischémique –Insuffisance cardiaque diastolique (FE > 45%) ou maintenant à fonction systolique conservée (censé être plus clair…) Dysfonction VG ce qui est de lIC vraiment asymptomatique (deux escaliers en marchant vite..…

3 INSUFFISANCE CARDIAQUE Epidémiologie (USA) –Prévalence : 4,7 millions de patients –Mortalité à 6 ans 80 % chez lhomme 65 % chez la femme Augmentation de la prévalence avec lâge et le vieillissement des populations En France CAS 1ere cause dhospitalisation en cardiologie,à SENLIS aussi

4 Linsuffisance cardiaque vous (nous) guette !

5 Plus on est âgé…plus on souffre dIC…

6 E pidémiologie et T hérapeutique de l I nsuffisance C ardiaque dans la S omme ETICS ( E pidémiologie et T hérapeutique de l I nsuffisance C ardiaque dans la S omme): results Incidence of HF Incidence for 1000) 20 à 39 years 40 à 49 years 50 à 59 years 60 à 69 years 70 à 79 years > 80 years 1.92 inhabitants-per year N = 799 patients N = 799 patients Tribouilloy C et al. Arch Mal Cœur 2004

7 NYHA 1 patient Totalement asymptomatique. NYHA 2 patient symptomatique pour des efforts notables (deux escaliers,…courses,…) NYHA 3 patient gêné pour des efforts assez faibles (fatigue ou essoufflement ) pour marche en terrain plat, qq marches etc,… NYHA 4 gène pour des efforts minimes ou au repos (habillage)

8 77,60% 4,50% 7,20% 20,20% 32,10% 35,70% 36,90% 61,80% 86,90% Diuretic agents ACE-I Beta Blockers Cardiac glycosides Nitrates Spironolactone IV Inotropic agents ARA Anticoagulant/ Antitrombotic BREAKDOWN HEART FAILURE MEDICATIONS N = patients Faisons nous bien au quotidien ?

9 Prise en charge du patient insuffisant cardiaque en classe NYHA 1… IEC et pas de diurétiques

10 Prise en charge du patient insuffisant cardiaque en classe NYHA 2 et 3…

11 Optimiser les diurétiques Un réflexe ?….

12 Recommandations dans l'insuffisance cardiaque chronique rétention hydriquecombinaison (sous surveillance) si FA ou si dune IC sévère en RS IIIIIIIV Classe NYHA IEC Diurétiques Bêtabloquant Digoxine Spironolactone Candesartan post-IDM si FA indiqué si IEC non toléré Ou added combinaison (sous surveillance) si IEC non toléré Ou added indiqué

13 En pratique Soignent les signes et pas la maladie… Dose adaptée à la congestion Associé à un régime peu salé… Intérêt des associations diurétiques en cas de surcharge réfractaire (Esidrex et lasilix…). Le moins possible et le moins longtemps possible…

14 Blocage du système Rénine Angiotensine Chez tout le monde, tout le temps, jusquoù ???….

15 Recommandations dans l'insuffisance cardiaque chronique rétention hydriquecombinaison (sous surveillance) si FA ou si dune IC sévère en RS IIIIIIIV Classe NYHA IEC Diurétiques Bêtabloquant Digoxine Spironolactone Candesartan post-IDM si FA indiqué si IEC non toléré Ou added combinaison (sous surveillance) si IEC non toléré Ou added indiqué

16 La poly thérapie IEC / Candesartan… Une réalité? Un bénéfice ? Une contrainte ?

17 0123années Placebo Candesartan (37.9%) 538 (42.3%) % Réduction du Risque 15% (p=0.011) CHARM-Added : CHARM-Added : Décès CV ou hospitalisation pour Insuffisance cardiaque HR 0.85 (95% CI ), p=0.011 Ajusté HR 0.85, p=0.010

18 En pratique Un blocage de laxe rénine angiotensine DOIT TOUJOURS être envisagé. En cas dintolérance aux IEC un traitement par ARA2 doit être tenté. En cas de patient symptomatique (NYHA 2 ou 3) sous traitement de fond (IEC, béta bloquants) une association IEC ARA 2 doit être envisagé Le profil de tolérance est bon moyennant une surveillance régulière.

19 Blocage du système béta adrénergique Chez qui, pourquoi, comment….

20 The effect of carvedilol on morbidity and mortality in pts with CHF Packer M et al, N Engl J Med 1996; 334:

21 CIBIS II Lancet 1999; 353: 9-13

22 Recommandations dans l'insuffisance cardiaque chronique rétention hydriquecombinaison (sous surveillance) si FA ou si dune IC sévère en RS IIIIIIIV Classe NYHA IEC Diurétiques Bêtabloquant Digoxine Spironolactone Candesartan post-IDM si FA indiqué si IEC non toléré Ou added combinaison (sous surveillance) si IEC non toléré Ou added indiqué

23 En pratique Chez les patients symptomatiques. En classe NYHA 2, 3 (et 4 ?!?)… STABLES CLINIQUEMENT FEVG < 35%. En débutant le plus bas possible et en montant à la dose maximale tolérée…soit 50 mg/j de Carvedilol, 10 mg de Bisoprolol.

24 Blocage de leffet délétère de laldostérone Une thérapie systématique ?….

25 Recommandations dans l'insuffisance cardiaque chronique rétention hydriquecombinaison (sous surveillance) si FA ou si dune IC sévère en RS IIIIIIIV Classe NYHA IEC Diurétiques Bêtabloquant Digoxine Spironolactone Candesartan post-IDM si FA indiqué si IEC non toléré Ou added combinaison (sous surveillance) si IEC non toléré Ou added indiqué

26 En pratique Chez les patients symptomatiques En classe 3 et 4 de la NYHA. (donc pas dindication en classe 2 !). FEVG < 35% Pas de contre indication. En SURVEILLANT En prévenant des gynécomasties… Dose maximale 25 mg daldactone/j

27 Les thérapies électrotechniques Une panacée ?….

28 Impliquer le patient Dans les textes ou dans la pratique quotidienne ?….

29 En pratique Évaluer le patient, ses connaissances, ses représentations de la maladie. Le former en le rendant ACTEUR. Privilégier linteractivité et les éléments pratiques… Le suivre dans sa vie quotidienne.

30 Surveiller le patient De la médecine basée sur le preuves à la pratique quotidienne ?….

31 Surveillance efficacité et tolérance Efficacité: –Clinique, –échographique (FE, DTD, remplissage), –Fonctionnelle (test de marche VO² max), –hormonale ( nt pro BNP) Tolérance: –Tension debout couchée –ECG –Ionogramme sanguin urée créatinine

32 La surveillance… Ionogramme sanguin urée créatinine ou mieux clearance de la créatinine… Tous les mois pendant équilibration Avant toute augmentation de dose 8 jours après toute augmentation Tous les trois mois ensuite… à vie !

33 En pratique… Oups… En cas dhypotension non symptomatique… En cas dhypotension symptomatique même modérée… regarder les carotides et souvent diminuer les diurétiques… et les autres… En cas de dégradation de la fonction rénale…Régime trop peu salé ? Déshydratation ou véritable intolérance ? Hyperkaliémie… regarder les autres traitements et ne pas hésiter à baisser…

34 Pourquoi les MG sont peu impliqués dans lICC ? LICC nest pas une priorité aux yeux des autorités de santé publique Modifications récentes, profondes et rapides des données de la science +++ Pas de recommandations officielles en France et en … Français Pas de FMC spécifique Pas de promotion de la part de lindustrie auprès des MG Et pourtant, 80% des actes concernant lICC sont réalisés par des MG

35 Une situation fréquente ? Environ patients atteints dinsuffisance cardiaque chronique* Environ patients asymptomatiques mais atteints dune dysfonction ventriculaire gauche** –7% des patients > 70 ans ont une dysfonction ventriculaire gauche –La moitié dentre eux nest pas connue*** Au total un peu plus de 25 patients par MG *Selke B et al. Arch Mal Cœur Vaiss 2003;96: **Mosterd A et al. Eur Heart J 1999;20: ***Morgan S & al. BMJ 1999;318:

36 Dépistage de la dysfonction ventriculaire Pourquoi faut-il dépister les patients atteints de DVG asymptomatique ? –Parce que les IEC ont fait la preuve de leur efficacité en termes de réduction de la morbidité* Quels sont les patients chez qui le dépistage est utile ? –Les patients à haut risque de DVG Age > 75 ans HTA ancienne, IDM, maladie coronarienne, troubles du rythme, valvulopathies, diabète type 2 > 15 ans *SOLVD. NEJM 1992;327:

37 Comment dépister la dysfonction ventriculaire gauche asymptomatique ? –Ne jamais doser le BNP ou le Pro-BNP –Demander une échocardiographie en posant quatre questions à lopérateur : Le patient a-t-il un gros cœur ? Le patient a-t-il une dysfonction ventriculaire ? Si oui, est-elle certaine ou probable ? Quelle est la fraction déjection du ventricule gauche ? Dépistage de la dysfonction ventriculaire

38 Le diagnostic dICC Le diagnostic est dabord clinique –Contexte, signes fonctionnels, signes dexamen Il est ensuite para clinique –Radiographie de thorax, ECG, échocardiographie En cas de doute devant une dyspnée –Demander un dosage du BNP* *Maisel AS & al. N Engl J Med 2002;347:161-7.

39 Valeurs positives de la nt pro BNP 450 ng/l jusquà50 ans 900 ng/l entre 50 et 75 ans 1800 ng /l après 75 ans

40 Quand faire appel au cardiologue ? Pour le dépistage échographique des patients asymptomatique à haut risque de dysfonction ventriculaire gauche Quand le diagnostic est difficile ou incertain Pour la mise en route du traitement bêtabloquant –Classe II à IV NYHA Pour les associations médicamenteuses délicates –IEC + Diurétique + Spironolactone + Digoxine ( …) –IEC + Diurétique + Candesartan + Digoxine ( …) Quand ça va mal !!

41 Place de la médecine générale dans le suivi des patients ICC Les cardiologues ne sont pas assez nombreux pour assurer cette mission et ce nest pas leur rôle sauf pour les patients très sévères Les patients sont âgés et le plus souvent atteints de poly pathologies –Il faut bien un chef dorchestre –Eviter les médicaments hyperkaliémiants (AINS+++) La prise en charge en réseau semble réduire la morbimortalité* *McAlister FA. BMJ 2001;323:

42 Les modalités du suivi en MG Mettre en œuvre un programme déducation –Explications sur la maladie –Observance (AINS), effets indésirables –Diététique et exercice physique Surveillance clinique régulière –Entretien, examen physique Surveillance biologique régulière –Fonction rénale, Ionogramme sanguin –Dosage du BNP Un BNP qui ne baisse pas est de mauvais pronostic* *European Guidelines. Eur Heart J 2005;34:

43 Bilan cardiologique annuel si patient stable et surveillé régulièrement ECG Echocardiographie Même opérateur, même machine Recours au cardiologue Aggravation du stade fonctionnel Problèmes thérapeutiques Suivi mensuel puis trimestriel TOUTE LA VIE QUELQUE SOIT LAGE Les modalités du suivi en MG

44 En résumé P OLYTHERAPIE A DAPTATION THERAPEUTIQUE T HERAPIE ELECTRIQUE T HERAPIES NON MEDICAMENTEUSES E DUCATION THERAPEUTIQUE S UIVI CLINIQUE ECHOGRAPHIQUE ET BIOLOGIQUE JE VOUS REMERCIE


Télécharger ppt "Insuffisance cardiaque en pratique quotidienne ? DR CODJIA RENE CARDIOLOGUE."

Présentations similaires


Annonces Google