La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Différences entre les études Modifications liées aux erreurs de non-observation Modification liées aux erreurs dobservation CouvertureN.R. Enquêté InstrumentInterviewerEchantillon.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Différences entre les études Modifications liées aux erreurs de non-observation Modification liées aux erreurs dobservation CouvertureN.R. Enquêté InstrumentInterviewerEchantillon."— Transcription de la présentation:

1 Différences entre les études Modifications liées aux erreurs de non-observation Modification liées aux erreurs dobservation CouvertureN.R. Enquêté InstrumentInterviewerEchantillon Mode Erreurs possibles dans la comparaison des études (daprès Groves, 1989)

2 CONSOMMATION DALCOOL SOURCES DE DONNÉES DONNÉES DE PRODUCTIONENQUÊTES DE CONSOMMATION Enquêtes des ménages Enquêtes des individus - Que mesure-t-on - Sur quelle période - Comment - Sur qui Statistiques fiscales - vin - alcools forts Statistiques de production - bière Panels de distribution

3 ENQUÊTES DE CONSOMMATION Que mesure-t-on ? –Fréquence de consommation dalcool (F) –Volume dalcool ingéré (Q) Sur quelle période ? (Alanko T.) –Dernière prise –Consommation de la veille –Consommation des 7 derniers jours –Consommation des 30 derniers jours –Consommation de lannée, voire de la vie

4 QUESTIONNAIRES Quantité Fréquence Index QF (Straus & Bacon) –Fréquence de consommation dalcool (30 jours) –Volume consommé à chaque occasion Consommation régulière et non excessive - Monoconsommation Index QFV (Cahalan) –Variabilité de consommation excessive (6+) Index QFA (Göransson & Hanson) –Ajustement sur le nombre de jours de consommation excessive (60 g vin-bière et 120 g spiritueux) Sous-déclaration plus souvent de la fréquence de consommation que de la quantité consommée par occasion (Lemmens P., 1992) Sous-déclaration plus importante des buveurs occasionnels

5 ENQUÊTES DE CONSOMMATION 77%NA QFA Index 1 46%7,4 QF Index 57%9,2 QFV Index 58%9,4 Consommation quotidienne habituelle 58%9,4 Consommation 7 derniers jours 67%10,9 Carnet journalier 100%16,2 Ventes 1985 Taux de couverture Consommation hebdomadaire dalcool moyenne (verres) Méthode Source : Lemmens P., J. Stud. Alcohol, données ajustées sur âge, sexe et région 1 Göransson & Hanson, J. Stud. Alcohol,1994

6 ENQUÊTES DE CONSOMMATION Avec quels outils ? –Questionnaire en face à face ou par téléphone –Autoquestionnaire (distribué ou adressé par la poste) Sur qui ? –Échantillon représentatif de la population Sondage aléatoire Sondage stratifié, méthode des quotas

7 CONSOMMATION DALCOOL PROBLÈMES POSÉS PAR LES DONNÉES DONNÉES DE PRODUCTIONENQUÊTES DE CONSOMMATION Taux de participation NR aux questions posées Catégorisation de sujets Consommation globale Validité Alcool non déclaré, non enregistré - les importations non déclarées (achats détaxés, contrebande), - la consommation trans Manche, - les productions artisanales à domicile de vin et de bière, - la consommation dalcool lors de séjours touristiques, - la consommation des ambassades, des troupes militaires 30% de la production non enregistrée 40 – 60% des données de production

8 ENQUÊTES DE CONSOMMATION Le classement des sujets catégorisation « libre » des individus, y compris des abstinents notion de buveur régulier, « à risque », « à problèmes », excessif Mode de passationCoûtTaux participationConsommation déclarée Téléphonebas60 – 80%modérée Courrierbas30 – 60%élevée Téléphone-courrierbas50 – 60%élevée Face à face au domicileélevé60 – 80%modérée Face à face + questionnaire posté élevé60 – 70%élevée Source : Guilbert et al., RESP, 1999,

9 Du « nombre de verres » à la consommation globale dalcool (en grammes dalcool pur) –La boisson standard servie au bar, pub –La boisson au domicile, chez des amis –Les bières de luxe Définitions internationales dune boisson standard, dune consommation excessive ou nocive ENQUÊTES DE CONSOMMATION Source: ICAP Reports 5, Sept 98

10 ENQUÊTES DE CONSOMMATION Formulation des questions Modalités de réponse aux questions Enquêtes alimentaires, nutritionnelles Validité des approches déclaratives (Pernanen K., Midanik L., Polich J.) Test-retestconcordance élevée Interview dun proches (famille, ami, …) concordance élevée ; surestimation Enregistrements officiels (conduites en état divresse, hospitalisation) 2/3 concordance ; surestimation Données de ventes dalcool50% Données biologiques (BAC)50%

11 DD D (Pour C) : avez-vous déjà eu besoin de Diminuer votre consommation dalcool (...Cut down your drinking), EE E (Pour A) : votre Entourage vous a-t-il déjà fait des remarques au sujet de votre consommation dalcool (have people Annoyed you...), TT T (Pour G) : avez-vous limpression que vous buvez Trop (...Guilty about your drinking), AA A (Pour E) : avez-vous le besoin dAlcool le matin pour vous sentir en forme (Eye opener). A partir de 2 réponses positives : consommation à risque (abus et/ou dépendance) Le questionnaire D.E.T.A.

12 Spécificité et sensibilité du test DETA En population psychiatrique (critères DSM-III) –Sensibilité : 0,75 à 0,91 –Spécificité : 0,77 à 0,96 (Bush et al. ; Mayfield et al. ; Liskow et al.) En population générale –Pb dalcool connu : 0,64 (Comel et al., J Stud Alcohol, 1994, 55: 66-70) –Consommation dalcool entre 40 et 80 g/j : 18,1% + Consommation dalcool supérieure à 80 g/j : 26,7% + (Alvarez et al., J Stud Alcohol, 1994, 55(4): )

13 8.7 % en (14.4% hommes / 3.2 % femmes) 8.7 % en (14.4% hommes / 3.2 % femmes) 8.3 % en (13.9% hommes / 2.9 % femmes) 8.3 % en (13.9% hommes / 2.9 % femmes) 8.4 % en 2000 (13.3% hommes / 4.1% femmes) 8.4 % en 2000 (13.3% hommes / 4.1% femmes) Les sujets D.E.T.A. 2+ Baromètre Santé

14 Le questionnaire short-MAST 1.Pensez-vous que vous consommez de lalcool en quantité plus importante que la normale ? 2.Vos parents ou amis vous considèrent-ils comme un buveur normal ? 3.Avez-vous déjà assisté à une réunion des Alcooliques Anonymes (A.A.) ? 4.Avez-vous déjà eu des ennuis au travail à cause de la boisson ? 5.Vous est-il arrivé de négliger vos obligations, votre famille ou votre travail pendant deux jours de suite ou plus pour vous adonner à la boisson ? 6.Avez-vous jamais recherché de laide auprès de quelquun à cause de votre habitude de boire? 7.Avez-vous jamais été hospitalisé à cause de la boisson ? 8.Avez-vous déjà été arrêté pour ivresse au volant ou pour conduire après avoir bu ? 9.Vous êtes-vous déjà senti coupable au sujet de votre consommation d'alcool ? 10.Vos proches vous ont-ils déjà fait des reproches au sujet de votre consommation d'alcool? 11.Arrivez-vous toujours à stopper votre consommation d'alcool quand vous le voulez ? 12.L'alcool a-t-il déjà créé des problèmes entre vous et votre conjoint ? 13.Avez-vous déjà été inculpé d'ivresse au volant ? 1 point ; 2 points ; 5 pointsScore de 5+ : alcoolodépendance

15 Le questionnaire A.U.D.I.T. (OMS) 1.Combien de fois vous arrive-t-il de consommer de l'alcool ? 2.Combien de verres standard buvez-vous au cours d'une journée ordinaire où vous buvez de l'alcool ? 3.Au cours d'une même occasion, combien de fois vous arrive-t-il de boire 6 verres standard ou plus ? 4.Pendant l'année écoulée, combien de fois avez-vous observé que vous n'étiez plus capable de vous arrêter de boire ? 5.Pendant l'année écoulée, combien de fois le fait d'avoir bu de l'alcool vous a-t-il empêché de faire ce que l'on attendait de vous ? 6.Pendant l'année écoulée, combien de fois, après une période de forte consommation, avez-vous dû boire de l'alcool dès le matin pour vous remettre en forme ? 7.Pendant l'année écoulée, combien de fois avez-vous eu un sentiment de culpabilité ou de regret après avoir bu ? 8.Pendant l'année écoulée, combien de fois avez-vous été incapable de vous souvenir de ce qui s'était passé la nuit précédente parce que vous aviez bu ? 9.Vous êtes-vous blessé ou avez-vous blessé quelqu'un parce que vous aviez bu ? 10.Est-ce qu'un ami, ou un médecin, ou un autre professionnel de santé s'est déjà préoccupé de votre consommation d'alcool et vous a conseillé de la diminuer ?

16 Buveurs à risque : lintervention brève Première étape = repérer la consommation. Deuxième étape = analyser cette consommation et la comparer aux normes admises (OMS). Troisième étape = expliquer les bénéfices dune réduction de la consommation dalcool. Quatrième étape = se fixer son objectif, par rapport aux motivations. Cinquième étape = comment diminuer la consommation et atteindre son but, en fonction des habitudes ? Sixième étape = comment rester dans le maintien de la motivation ?

17 Interprétation de lAUDIT Les réponses sont cotées de 0 à 4 Le score maximum sétablit à 40 Un score 8 (homme) ou 7 (femme) mésusage dalcoolUn score 8 (homme) ou 7 (femme) est évocateur dun mésusage dalcool (O.M.S.) Pour dautres, un score plus élevé (10 voire 11) est préconisé, ce qui donnerait une meilleure spécificité (aux détriments de la sensibilité) Un score 12 (homme) ou 11 (femme)Un score 12 (homme) ou 11 (femme) est en faveur dune alcoolodépendance

18 Spécificité et sensibilité du test Sensibilité : de 0,51 à 0,97 Spécificité : de 0,78 à 0, VP FPVN FN AUDIT PB DALCOOL Sensibilité = (VP) / (VP + FN) Spécificité = (VN) / (VN + FP)

19 Le test de Fagerström (1) Combien de cigarettes fumez vous par jour ?Combien de cigarettes fumez vous par jour ? – Moins de 11 – De 11 à 20 – De 21 à 30 – Plus de 30 Fumez-vous de façon plus rapprochée dans la première heure après le réveil que pendant le reste de la journée ?Fumez-vous de façon plus rapprochée dans la première heure après le réveil que pendant le reste de la journée ? – Non – Oui Dans quel délai après le réveil fumez-vous votre première cigarette ? – Moins de 5 minutes – minutes – minutes – Après 60 minutes

20 Quelle cigarette trouvez-vous la plus indispensable ? –La première –Une Autre Fumez-vous même si une maladie vous oblige à rester au lit ? –Oui –Non Trouvez-vous qu'il est difficile de ne pas fumer dans les endroits interdits ? –Oui –Non Le test de Fagerström (2) aucune dépendance (score 0-2) dépendance faible (score 3-4) dépendance moyenne (score 5-6) dépendance forte (score 7-8) très forte dépendance (score 9-10)


Télécharger ppt "Différences entre les études Modifications liées aux erreurs de non-observation Modification liées aux erreurs dobservation CouvertureN.R. Enquêté InstrumentInterviewerEchantillon."

Présentations similaires


Annonces Google