La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Document Alain Girou : CVshow ag V01.04 1 NOTIONS SUR LES COÛTS Un coût nest pas un fait, mais seulement une opinion ! LAPPROCHE : VARIABILITE DES CHARGES.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Document Alain Girou : CVshow ag V01.04 1 NOTIONS SUR LES COÛTS Un coût nest pas un fait, mais seulement une opinion ! LAPPROCHE : VARIABILITE DES CHARGES."— Transcription de la présentation:

1 Document Alain Girou : CVshow ag V NOTIONS SUR LES COÛTS Un coût nest pas un fait, mais seulement une opinion ! LAPPROCHE : VARIABILITE DES CHARGES VARIABILITE DES CHARGES& SEUIL DE RENTABILITE SEUIL DE RENTABILITE (Document conçu par Alain Girou)

2 Document Alain Girou : CVshow ag V Charges DIRECTES Charges INDIRECTES Charges variables : Exemples : - consommation Mat. 1ères -"M.O. directe" variable : en fait, aujourdhui en France, la part variable des charges salariales des personnels opérationnels est souvent réduite (h. sup., interim, prime de rendement…) -dépenses dénergie pour les machines qui produisent des produits différents, -frais d'électricité (éclairages,…), -frais de transport et manutention -frais postaux dune entreprise de VPC -frais de télécommunication... Charges fixes : Exemples : - amortissement d'une machine spécifiquement utilisée pour la fabrication d'un seul produit ; - budget publicitaire concernant un produit précis ; - " M.O. directe" fixe : part fixe des charges salariales des personnels opérationnels dont l'activité est bien identifiée quant à la production (?)… - loyer des locaux de lentreprise - amortissements d'immobilisations communes ou générales, - charges salariales du personnel des services fonctionnels et de direction, - salaires des personnels polyvalents, - contrats d'assurance, de sécurité, de maintenance des systèmes… LAPPROCHE VARIABILITE DES CHARGES TYPOLOGIE DES CHARGES (rappel) Critère de la VARIABILITE Critère de la DESTINATION Charges VARIABLES Charges FIXES

3 Document Alain Girou : CVshow ag V Etablir la distinction entre : –Charges VARIABLES (« direct cost », in english !) –Charges FIXES (ou de structure) ; Ne plus imputer arbitrairement les charges indirectes (essentiellement des charges fixes de structure) aux coûts de chacun des produits, contrairement à la méthode du coût de revient complet ; Mais apprécier la capacité de chaque produit à participer à la couverture des charges communes de structure. LAPPROCHE VARIABILITE DES CHARGES PRINCIPES DE BASE

4 Document Alain Girou : CVshow ag V LAPPROCHE VARIABILITE DES CHARGES Les charges VARIABLES ou OPERATIONNELLES… Niveau dactivité (en Qtés ou en CA) Charges totales … sont considérées PROPORTIONNELLES A LACTIVITE Exemple : les charges de consommation de MAT. PREMIERES. Y = aX

5 Document Alain Girou : CVshow ag V LAPPROCHE VARIABILITE DES CHARGES Les charges FIXES ou charges de STRUCTURE… Niveau dactivité (en Qtés ou en CA) Charges totales … sont théoriquement INDEPENDANTES DE LACTIVITE, mais seulement dans une certaine marge dactivité (analyse dite de court terme). Exemples : les charges de loyer, damortissement, beaucoup de contrats de prestations de services… Y = F = cte

6 Document Alain Girou : CVshow ag V LAPPROCHE VARIABILITE DES CHARGES Les charges MIXTES ou charges SEMI-VARIABLES… Niveau dactivité (en Qtés ou en CA) Charges totales … sont composées dune part fixe et dune part variable. >>> Nécessité de les ANALYSER afin de les identifier et de les VENTILER en tant que charges FIXES ou charges VARIABLES (analyse avec XL par la méthode des moindres carrés,…). Exemples : Elles sont assez courantes dans lentreprise : charges salariales opérationnelles ou commerciales (fixe + h. sup. ou commission), frais de pub., contrats de services (abonnement + consommations),… Y = aX + b Part fixe Part variable

7 Document Alain Girou : CVshow ag V LAPPROCHE VARIABILITE DES CHARGES Les bases du calcul : Le COMPTE DE RESULTAT DIFFERENTIEL Compte de résultat différentiel : CHIFFRE DAFFAIRES C.A. CHARGES (ou COÛT) VARIABLES - C.V. CHARGES FIXES - C.F. MARGE NETTE (R) = R MARGE / COÛT VARIABLE = M. / C.V. (Marge / Coût Variable)

8 Document Alain Girou : CVshow ag V LAPPROCHE VARIABILITE DES CHARGES Schéma des principes de lanalyse différentielle avec plusieurs produits… CHIFFRE DAFFAIRES Produit 1 CHARGES VARIABLES Prod.1 CHARGES FIXES (de structure) MARGE NETTE (R) M/CV Prod.1 CHIFFRE DAFFAIRES Produit 2 CHIFFRE DAFFAIRES Produit 3 CHARGES VARIABLES Prod.2 M/CV Prod.2 CHARGES VARIABLES Prod.3 M/CV Prod.3 M/CV Prod.1 M/CV Prod.2 M/CV Prod.3 NB : Contrairement à la méthode du coût de revient complet, on ne cherche pas à répartir les charges fixes sur le coût des différents produits… … et cest lagrégat des M/CV dégagées par chaque produit qui, en surpassant les charges de structure globales de lentreprise, lui permet de dégager une marge nette positive (R).

9 Document Alain Girou : CVshow ag V LAPPROCHE VARIABILITE DES CHARGES Une évolution du modèle : la prise en compte des charges fixes directes ou CHARGES FIXES SPECIFIQUES Compte de résultat différentiel : CHIFFRE DAFFAIRES C.A. CHARGES (ou COÛT) VARIABLES - C.V. MARGE/COÛT VARIABLE = M. / C.V. - C.F.S. CHARGES (ou COÛT) FIXES SPECIFIQUES = M. / C.F.S. MARGE / COÛT FIXE SPECIFIQUE MARGE NETTE (R) = R CHARGES FIXES COMMUNES - C.F.

10 Document Alain Girou : CVshow ag V LAPPROCHE VARIABILITE DES CHARGES Le SEUIL DE RENTABILITE ou C.A. critique (CA tq R = 0) Lanalyse différentielle met en évidence le lien : NIVEAU DACTIVITE (Qté ou CA) MARGE NETTE (Résultat) REALISEE Et cest la notion de MARGE / COÛT VARIABLE qui explique le différentiel entre un accroissement de lactivité (donc du CA) et laccroissement proportionnel (mais non égal) du résultat

11 Document Alain Girou : CVshow ag V LAPPROCHE VARIABILITE DES CHARGES Le SEUIL DE RENTABILITE ou C.A. critique (CA tq R = 0) CA - CV = M/CV - CF = R Le MODELE arithmétique défini par le COMPTE DE RESULTAT DIFFERENTIEL … … va permettre aux responsables lentreprise de simuler des situations prévisibles ou envisageables en fonction dhypothèses dactivité ou dévolution des structures de coûts. Exemple : Compte tenu dune structure de coûts donnée (connue ou prévisible), quel doit être le CA minimal à viser pour que lentreprise atteigne son seuil de rentabilité (ie : CA tq R=0) ou CA critique ?

12 Document Alain Girou : CVshow ag V LAPPROCHE VARIABILITE DES CHARGES Le SEUIL DE RENTABILITE ou C.A. critique (CA tq R = 0) Seuil de rentabilité ou CA critique = CAc (?) tq R = 0 CF <=> M/CV = CF+R CA - CV = M/CV - CF = R M/CV – CF = R avec R = 0 <=> M/CV = CF et M/CV = T% x CAc(?) T% => CAc = et pour un niveau R de bénéfice souhaité : CAr = CF T% avec CF connu et T% (taux de MCV / CA) constant et connu grâce au modèle : + R

13 Document Alain Girou : CVshow ag V LAPPROCHE VARIABILITE DES CHARGES Le SEUIL DE RENTABILITE ou C.A. critique (CA tq R = 0) Observons sur un exemple numérique le mécanisme de formation de la marge nette dans une entreprise et ceci compte tenu : - de ses charges variables - de ses charges fixes de structure Durant une période déterminée et limitée : - le CA maximum est donné par unités au PVu de 100 soit de CA - pour cette activité, les charges variables sélèvent à les charges fixes de structure pour la période sont de

14 Document Alain Girou : CVshow ag V Bénéfice Quantité = X u u = CA max => CA CA = CV + CF = CTot. =0,6 x CA Bénéfice CA tq CA = Ch. totales CA tq M/CV = CF CA tq R = CV = CV = 0,6 x CA M/CV = 0,4 x CA M/CV = CF = CF = u CAc = SEUIL de RENTABILITE Bénéfice Charges u 0 0 R=M/CV-CF Marge nette (R) =

15 Document Alain Girou : CVshow ag V Le SEUIL DE RENTABILITE ou C.A. critique (CA tq R = 0) Récapitulatif des 3 DEFINITIONS u => u => CAc : Bénéfice CF = M/CV = 0,4 x CA CAc : Bénéfice u => u => CAc : CF = CV + CF = Ch. Tot. R=M/CV-CF u => Bénéfice CA CA tq M/CV = CF (puisque R = 0) CA tq CA = Tot. charges CA tq R = 0 Quantité = X CA = CV = M/CV = CF = Marge nette (R) = CV


Télécharger ppt "Document Alain Girou : CVshow ag V01.04 1 NOTIONS SUR LES COÛTS Un coût nest pas un fait, mais seulement une opinion ! LAPPROCHE : VARIABILITE DES CHARGES."

Présentations similaires


Annonces Google