La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Lévolution de lépreuve de mathématiques Au baccalauréat général (séries S et ES)

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Lévolution de lépreuve de mathématiques Au baccalauréat général (séries S et ES)"— Transcription de la présentation:

1 Lévolution de lépreuve de mathématiques Au baccalauréat général (séries S et ES)

2 Réflexionssur lépreuve Quelle place pour les calculatrices dans lépreuve finale ? Comment introduire dans les sujets des questions moins fermées et évaluer la prise dinitiative des élèves ? Comment évaluer lutilisation des TICE dans la démarche dinvestigation ?

3 En 2003 Est paru un nouveau texte définissant les épreuves des séries S et ES Des textes comparables ont suivi et suivront pour les autres séries générales et technologiques

4 Le bac aujourdhui Modification dans lorganisation des sujets (limitation de la taille des exercices) Possibilité dutiliser des QCM Possibilité dutiliser des Restitutions Organisées de Connaissances (ROC) Lintroduction de questions ouvertes est encouragée

5 Les QCM (et dispositifs analogues : vrai-faux, etc…) Exemple (bac juin 2007, France)

6 Les QCM (et dispositifs analogues : vrai-faux, etc…) But : poser des questions de type « ouvert » puisque la réponse de lélève est réduite à un choix (pour lequel lélève est obligé de sengager, de prendre un risque)

7 Les ROC (Restitutions organisées de connaissances) Une forme de retour de lancienne « question de cours » Mise en place : les élèves doivent restituer une démonstration dun résultat du cours ; ils sont plus ou moins guidés. But : réinstaller dans les classes lhabitude de faire restituer par les élèves des démonstrations clairement structurées.

8 Les ROC (Restitutions organisées de connaissances) Exemple (bac juin 2007, France)

9 Les questions ouvertes Définition Questions qui exigent une prise dinitiative, des tâtonnements, des essais La réponse à la question posée nest pas donnée Recommandations Introduire la question ouverte en fin dexercice Introduire les questions ouvertes adaptées aux capacités des élèves Lors de la correction, attribuer des points pour les traces écrites defforts significatifs et pertinents, même sils nont pas aboutis

10 On peut envisager dans lavenir « Quun sujet de baccalauréat comporte un exercice ouvert (càd un exercice constitué dune seule question ouverte). Un tel exercice, noté sur 3 points, aurait pour but de valoriser les excellents candidats, trop souvent brimés par la forme convenue des sujets traditionnels et les méthodes étriquées de notations. Pour linstant, on se bornera à une ou deux questions ouvertes dans un sujet. » IGEN, octobre 2005

11 À venir : lépreuve pratique de mathématiques au baccalauréat S Conditions analogues à lévaluation des capacités expérimentales en physique-chimie ou en SVT Seraient testées les capacités des candidats à utiliser une calculatrice scientifique et les logiciels prescrits ou recommandés par les programmes (tableurs, logiciels de géométrie dynamique) : il sagit dévaluer chez les élèves la capacité à mobiliser les TICE pour résoudre un problème mathématique. Elle pourrait compter pour 1/5 de la note globale de lépreuve de math (cf épreuves expérimentales en physique-chimie/SVT)

12 À venir : lépreuve pratique de mathématiques au baccalauréat S Une expérimentation de cette épreuve a été menée en 2006/2007 dans 20 lycées. Cette expérimentation se poursuit en

13 À venir : lépreuve pratique de mathématiques au baccalauréat S Descriptif dun sujet (diapo suivante)

14

15 À venir : lépreuve pratique de mathématiques au baccalauréat S Fiche élève associée (diapo suivante)

16

17 Et à propos du brevet… Le sujet de 2007 a connu plusieurs changements... Pas de développer, réduire, factoriser, sous leur forme habituelle… Un qcm

18 Et à propos du brevet… Une approche différente de la notion de fonction

19 Et à propos du brevet… Des questions plus ouvertes Démontrerquelesdroites(DC)et(OE)sontperpendiculaires.

20 Lévolution des épreuves se traduit par une réduction du nombre total de questions, en particulier par la diminution du nombre de questions purement techniques hors contexte ; la valorisation plus importante de la réflexion et du raisonnement ; une meilleure prise en compte de la diversité des compétences acquises par les élèves ; la valorisation de linitiative.

21 Sources Note de service du : Epreuve de mathématiques du baccalauréat général, série S, à compter de la session N.htm Rapport de lIGEN maths, avril 2006 : lévolution des épreuves de mathématiques au baccalauréat Rapport de lIGEN maths, février 2007 : Expérimentation dune épreuve pratique de mathématiques au baccalauréat S


Télécharger ppt "Lévolution de lépreuve de mathématiques Au baccalauréat général (séries S et ES)"

Présentations similaires


Annonces Google