La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Isabelle Ingster-Moati Université Paris 7 Diderot DE dOrthoptie – 3ème Année – Cours n°2010-2011 Explorations Fonctionnelles Electrophysiologiques ERG.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Isabelle Ingster-Moati Université Paris 7 Diderot DE dOrthoptie – 3ème Année – Cours n°2010-2011 Explorations Fonctionnelles Electrophysiologiques ERG."— Transcription de la présentation:

1 Isabelle Ingster-Moati Université Paris 7 Diderot DE dOrthoptie – 3ème Année – Cours n° Explorations Fonctionnelles Electrophysiologiques ERG Global ou ERG Flash = Examen Central Docteur Isabelle INGSTER-MOATI Maître de Conférences des Universités- Praticien Hospitalier Université Paris 7 Diderot - Hôpital Necker-Enfants Malades

2 Isabelle Ingster-Moati Université Paris 7 Diderot Université Paris Denis Diderot UFR de Médecine Diplôme dUniversité « Exploration de la Fonction Visuelle » ERG Global ou ERG Flash 17 novembre 2010 Docteur Isabelle INGSTER-MOATI

3 Isabelle Ingster-Moati Université Paris 7 Diderot

4 Explorations ElectrophysiologiquesVisuelles daprès J.J. Coulon

5 Isabelle Ingster-Moati Université Paris 7 Diderot daprès J.J. Coulon Explorations Electrophysiologiques Visuelles

6 Isabelle Ingster-Moati Université Paris 7 Diderot Explorations ElectrophysiologiquesVisuelles daprès J.J. Coulon

7 Isabelle Ingster-Moati Université Paris 7 Diderot L Electrorétinogramme Historique

8 Isabelle Ingster-Moati Université Paris 7 Diderot ERG Flash ou ERG Global En 1849, DU BOIS-REYMOND mettait en évidence le dipôle cornéo-rétinien. En 1885, à Upsala (Suède), Frithiof HOLMGREN publait son 1 er rapport sur les variations électriques oculaires après action de la lumière sur lœil. Le 1 er tracé électrorétinographique a été obtenu en 1908 par Einthoven et Joly. En 1933, 1 ère expérimentation de Ragnar GRANIT (prix Nobel) qui permet de distinguer 3 composantes PI, PII et PIII.

9 Isabelle Ingster-Moati Université Paris 7 Diderot ERG Flash ou ERG Global daprès I. Perlmann

10 Isabelle Ingster-Moati Université Paris 7 Diderot ERG Flash ou ERG Global daprès Heckenlively ERG Grenouille 1908

11 Isabelle Ingster-Moati Université Paris 7 Diderot ERG Flash ou ERG Global daprès Heckenlively 1 er ERG Homme 1924

12 Isabelle Ingster-Moati Université Paris 7 Diderot ERG Flash ou ERG Global daprès I. Perlmann

13 Isabelle Ingster-Moati Université Paris 7 Diderot ERG Flash ou ERG Global

14 Isabelle Ingster-Moati Université Paris 7 Diderot Les Electrorétinogrammes ERG

15 Isabelle Ingster-Moati Université Paris 7 Diderot Explorations ElectrophysiologiquesVisuelles daprès J.J. Coulon

16 Isabelle Ingster-Moati Université Paris 7 Diderot Les ERG 1/ ERG Flash court 2/ ERG Flash ISCEV : protocole international standardisé 3/ ERG pattern 4/ ERG multifocal

17 Isabelle Ingster-Moati Université Paris 7 Diderot Explorations Fonctionnelles Electrophysiologiques Définitions : ERG : étude de lactivité bio-ionique ou du fonctionnement électrophysiologique de la rétine ERG Global = ERG Flash = ERG Ganzfeld

18 Isabelle Ingster-Moati Université Paris 7 Diderot ERG Flash

19 Isabelle Ingster-Moati Université Paris 7 Diderot daprès I. Perlmann ERG Flash

20 Isabelle Ingster-Moati Université Paris 7 Diderot daprès I. Perlmann uV ms ERG Flash

21 Isabelle Ingster-Moati Université Paris 7 Diderot daprès I. Perlmann -Onde «a» reflet de lactivité des photorécepteurs(hyperpolarisation) -Onde «b» reflet de lactivité des couches externes de la rétine : les cellules de Müller et la dépolarisation des cell. bipol. ON ERG Flash

22 Isabelle Ingster-Moati Université Paris 7 Diderot daprès I. Perlmann ERG Flash

23 Isabelle Ingster-Moati Université Paris 7 Diderot uV ms daprès I. Perlmann ERG Flash

24 Isabelle Ingster-Moati Université Paris 7 Diderot daprès I. Perlmann - Propriétés électrophysiologiques différentes des Cônes et des Bâtonnets - Système photopique - Système scotopique - Dualité rétinienne « …. » (cf Cours de Physiologie Rétinienne) ERG Flash

25 Isabelle Ingster-Moati Université Paris 7 Diderot daprès I. Perlmann La compréhension de lERG et de lEOG nécessitent la connaissance de la physiologie rétinienne. ERG Flash

26 Isabelle Ingster-Moati Université Paris 7 Diderot Il existe 2 types de photorécepteurs 1/ les Bâtonnets : max. d efficacité en ambiance scotopique 2/ les Cônes : efficaces en ambiance photopique

27 Isabelle Ingster-Moati Université Paris 7 Diderot Il existe 3 types de cônes - 50 % de cônes L - 40 % de cônes M - 10 % de cônes S

28 Isabelle Ingster-Moati Université Paris 7 Diderot Répartition Les cônes : - sur toute la rétine - seuls au niveau de la fovéola - 4,7 millions Les bâtonnets : - partout sauf la fovéola - densité max. 10 à 20 ° - 92 millions

29 Isabelle Ingster-Moati Université Paris 7 Diderot La dualité rétinienne cônes - bâtonnets vision diurne - vision nocturne vision centrale -vision périphérique

30 Isabelle Ingster-Moati Université Paris 7 Diderot Cellule excitablePhotorécepteur V V E 0 = - 70 mVE 0 = - 40 mV

31 Isabelle Ingster-Moati Université Paris 7 Diderot site unipissing.ca/saari

32 Isabelle Ingster-Moati Université Paris 7 Diderot La d.p.p. de mb des photorécepteurs - A lobscurité : la mb des photorécepteurs est dépolarisée - 40mV - A la lumière : la mb des photorécepteurs shyperpolarise

33 Isabelle Ingster-Moati Université Paris 7 Diderot daprès I. Perlmann

34 Isabelle Ingster-Moati Université Paris 7 Diderot Explorations Fonctionnelles Electrophysiologiques Réalisation pratique de lERG

35 Isabelle Ingster-Moati Université Paris 7 Diderot Explorations Fonctionnelles Electrophysiologiques Réalisation pratique de lERG 1/ chaîne de stimulation 2/ chaîne denregistrement

36 Isabelle Ingster-Moati Université Paris 7 Diderot Explorations Fonctionnelles Electrophysiologiques Pour lERG : 2 types de stimulation 1/ Coupole Ganzfeld 2/ Flashes portables

37 Isabelle Ingster-Moati Université Paris 7 Diderot ERG Flash ou ERG Global daprès D. Creel

38 Isabelle Ingster-Moati Université Paris 7 Diderot ERG Flash ou ERG Global daprès D. Creel

39 Isabelle Ingster-Moati Université Paris 7 Diderot ERG Flash ou ERG Global CHRU Lille

40 Isabelle Ingster-Moati Université Paris 7 Diderot ERG Flash ou ERG Global

41 Isabelle Ingster-Moati Université Paris 7 Diderot Explorations Fonctionnelles Electrophysiologiques Pour lERG : 1/ La chaîne de Stimulation 2/ La chaîne dEnregistrement Les électrodes de Recueil

42 Isabelle Ingster-Moati Université Paris 7 Diderot ERG Flash ou ERG Global ERG Riggs 1941 daprès Heckenlively

43 Isabelle Ingster-Moati Université Paris 7 Diderot Explorations Fonctionnelles Electrophysiologiques Pour lERG : Les Electrodes de Recueil 1/ Electrodes cutanées daprès Bradshaw

44 Isabelle Ingster-Moati Université Paris 7 Diderot ERG Flash ou ERG Global

45 Isabelle Ingster-Moati Université Paris 7 Diderot Explorations Fonctionnelles Electrophysiologiques Pour lERG : Les Electrodes de Recueil 1/ Electrodes cutanées 2/ Electrodes lentilles a) Coques sclérales

46 Isabelle Ingster-Moati Université Paris 7 Diderot Explorations Fonctionnelles Electrophysiologiques Pour lERG : Les Electrodes de Recueil 1/ Electrodes cutanées 2/ Electrodes lentilles a) Coques sclérales

47 Isabelle Ingster-Moati Université Paris 7 Diderot Explorations Fonctionnelles Electrophysiologiques Pour lERG : Les Electrodes de Recueil 1/ Electrodes cutanées 2/ Electrodes lentilles b) Jet

48 Isabelle Ingster-Moati Université Paris 7 Diderot Explorations Fonctionnelles Electrophysiologiques Pour lERG : Les Electrodes de Recueil 1/ Electrodes cutanées 2/ Electrodes lentilles b) Jet

49 Isabelle Ingster-Moati Université Paris 7 Diderot Explorations Fonctionnelles Electrophysiologiques Pour lERG : Les Electrodes de Recueil 1/ Electrodes cutanées 2/ Electrodes coques 3/ Electrodes gold-foil

50 Isabelle Ingster-Moati Université Paris 7 Diderot Explorations Fonctionnelles Electrophysiologiques Pour lERG : Les Electrodes de Recueil 1/ Electrodes cutanées 2/ Electrodes coques 3/ Electrodes gold-foil 4/ Electrodes DTL

51 Isabelle Ingster-Moati Université Paris 7 Diderot Explorations Fonctionnelles Electrophysiologiques Pour lERG : Les Electrodes de Recueil 1/ Electrodes cutanées 2/ Electrodes coques 3/ Electrodes gold-foil 4/ Electrodes DTL 5/ Electrodes Cupules

52 Isabelle Ingster-Moati Université Paris 7 Diderot Explorations ElectrophysiologiquesVisuelles daprès Bradshaw

53 ELECTRORETINOGRAMME (ERG) NORMAL OD OG OD OG Flashes « blancs »Flashes « rouges » OD OG Flashes « bleus » Ancien protocole

54 Isabelle Ingster-Moati Université Paris 7 Diderot ERG avec électrodes cutanées M2271

55 Isabelle Ingster-Moati Université Paris 7 Diderot Exploration électrophysiologique de la rétine Electro-rétinogramme E.R.G. Protocole I.S.C.E.V. International Society of Clinical Electrophysiology for Vision

56 Isabelle Ingster-Moati Université Paris 7 Diderot ERG ISCEV Rod Normal Stim inf à 10 cd/m²

57 Isabelle Ingster-Moati Université Paris 7 Diderot ERG ISCEV Single Flash - Réponse mixte Normal Onde « a » dep. essentiellement des Bâtonnets

58 Isabelle Ingster-Moati Université Paris 7 Diderot ERG ISCEV Ops normaux

59 Isabelle Ingster-Moati Université Paris 7 Diderot ERG ISCEV Cones normal Cônes M, L et S

60 Isabelle Ingster-Moati Université Paris 7 Diderot ERG ISCEV ERG Flicker Cônes M et L (pas les Cônes S « plus lents ») – Système magnocellulaire

61 Isabelle Ingster-Moati Université Paris 7 Diderot Explorations ElectrophysiologiquesVisuelles Electrodes Coques, Pupilles dilatées, Stim Coupole ERG Flash ou Global normal

62 Isabelle Ingster-Moati Université Paris 7 Diderot Electrodes Cutanées, Pupilles non dilatées, Stim Coupole ERG Cone normal

63 Isabelle Ingster-Moati Université Paris 7 Diderot Electrodes Cutanées, Pupilles non dilatées, Stim Coupole ERG Flicker normal

64 Isabelle Ingster-Moati Université Paris 7 Diderot Electrodes Cutanées, Pupilles non dilatées, Stim Coupole ERG Potentiels Oscillatoires normal

65 Isabelle Ingster-Moati Université Paris 7 Diderot Electrodes Cutanées, Pupilles non dilatées, Stim Coupole ERG Rod normal

66 Isabelle Ingster-Moati Université Paris 7 Diderot Electrodes Cutanées, Pupilles non dilatées, Stim Coupole ERG Mixte normal

67 Isabelle Ingster-Moati Université Paris 7 Diderot Electrodes Cutanées, Pupilles non dilatées, Stim Coupole ERG Global normal

68 Isabelle Ingster-Moati Université Paris 7 Diderot Explorations ElectrophysiologiquesVisuelles daprès Bradshaw

69 Isabelle Ingster-Moati Université Paris 7 Diderot LElectrorétinogramme (ERG) court –électrodes cutanées WRBWRB Explorations Electrophysiologiques Neuro-Visuelles

70 Isabelle Ingster-Moati Université Paris 7 Diderot LElectrorétinogramme : ERG ISCEV –électrodes coques ERG ISCEV Rod ERG ISCEV SF ERG ISCEV Ops ERG ISCEV Cone ERG ISCEV Flicker Explorations Electrophysiologiques Neuro-Visuelles

71 Isabelle Ingster-Moati Université Paris 7 Diderot ERG Flash ou ERG Global daprès Tzekov, 2004 Les Potentiels Oscillatoires

72 Isabelle Ingster-Moati Université Paris 7 Diderot ERG Flash ou ERG Global daprès I. Perlmann

73 Isabelle Ingster-Moati Université Paris 7 Diderot ERG Flash ou ERG Global daprès I. Perlmann

74 Isabelle Ingster-Moati Université Paris 7 Diderot ERG Flash ou ERG Global daprès I. Perlmann

75 Isabelle Ingster-Moati Université Paris 7 Diderot ERG Flash ou ERG Global daprès I. Perlmann

76 Isabelle Ingster-Moati Université Paris 7 Diderot ERG Flash ou ERG Global

77 Isabelle Ingster-Moati Université Paris 7 Diderot ERG Flash ou ERG Global daprès D. Creel

78 Isabelle Ingster-Moati Université Paris 7 Diderot ERG Flash ou ERG Global daprès D. Creel

79 Isabelle Ingster-Moati Université Paris 7 Diderot ERG Flash ou ERG Global daprès D. Creel

80 Isabelle Ingster-Moati Université Paris 7 Diderot ERG Flash Les Variations Physiologiques

81 Isabelle Ingster-Moati Université Paris 7 Diderot ERG Flash ou ERG Global Variations avec lâge : Prématuré – Sujet Agé

82 Isabelle Ingster-Moati Université Paris 7 Diderot ERG Flash ou ERG Global Ex. de M. Claude Kai. ERG Pupilles non dilatées puis Pupilles dilatées

83 Isabelle Ingster-Moati Université Paris 7 Diderot ERG Flash ou ERG Global Ex. de M. Catherine L. Asymétrie pupillaire congénitale – Surv APS

84 Isabelle Ingster-Moati Université Paris 7 Diderot ERG Flash Les Pièges Techniques

85 Isabelle Ingster-Moati Université Paris 7 Diderot ERG Flash ou ERG Global Que faire si ERG asymétrique ?

86 Isabelle Ingster-Moati Université Paris 7 Diderot ERG Flash ou ERG Global Que faire si ERG plat ?

87 Isabelle Ingster-Moati Université Paris 7 Diderot ERG Flash Etablissement des Normes

88 Isabelle Ingster-Moati Université Paris 7 Diderot Les Normes de lERG Flash Les normes doivent être établies dans chaque centre, et ce en fonction de 1/ la technique de stimulation 2/ la technique denregistrement 3/ du protocole appliqué

89 Isabelle Ingster-Moati Université Paris 7 Diderot ERG Flash Interprétation des Réponses et non pas « tracés »

90 Isabelle Ingster-Moati Université Paris 7 Diderot LInterprétation de lERG Flash Linterprétation de lERG Flash doit comparer les réponses obtenues aux normes du centre en tenant compte : 1/ des éventuels problèmes techniques rencontrés au cours de lenregistrement 2/ de létat des milieux antérieurs +++ 3/ de la taille pupillaire 4/ de la question posée pour y répondre.

91 Isabelle Ingster-Moati Université Paris 7 Diderot LInterprétation de lERG Flash 1/ Analyse la symétrie (ou non) des réponses 2/ Analyse des réponses du système photopique ERG Cone (Photopic Response) ERG Flicker 3/ Analyse des réponses du système scotopique ERG Rod (Scotopic Response) 4/ Analyse des réponses mixtes ERG SF (Mixed Response) ERG OP (Oscillatory Potentials)

92 Isabelle Ingster-Moati Université Paris 7 Diderot LInterprétation de lERG Flash 1/ Analyse la symétrie (ou non) des réponses 2/ Analyse des réponses du système photopique ERG Cone (Photopic Response) ERG Flicker 2/ Analyse des réponses du système scotopique ERG Rod (Scotopic Response) 3/ Analyse des réponses mixtes ERG SF (Mixed Response) ERG OP (Oscillatory Potentials) REMISE DES RESULTATS DANS LE CONTEXTE CLINIQUE ++++

93 Isabelle Ingster-Moati Université Paris 7 Diderot ERG Flash Les Exemples Pathologiques

94 Isabelle Ingster-Moati Université Paris 7 Diderot ERG Flash ou ERG Global daprès D. Creel

95 Isabelle Ingster-Moati Université Paris 7 Diderot ERG Flash ou ERG Global daprès D. Creel

96 Isabelle Ingster-Moati Université Paris 7 Diderot ERG Flash ou ERG Global daprès D. Creel

97 Isabelle Ingster-Moati Université Paris 7 Diderot ERG Flash ou ERG Global daprès D. Creel

98 Isabelle Ingster-Moati Université Paris 7 Diderot ERG Flash ou ERG Global daprès D. Creel

99 Isabelle Ingster-Moati Université Paris 7 Diderot ERG Flash ou ERG Global

100 Isabelle Ingster-Moati Université Paris 7 Diderot ERG Flash ou ERG Global

101 Isabelle Ingster-Moati Université Paris 7 Diderot ERG Flash ou ERG Global

102 Isabelle Ingster-Moati Université Paris 7 Diderot ERG Flash ou ERG Global

103 Isabelle Ingster-Moati Université Paris 7 Diderot ERG Flash ou ERG Global

104 Isabelle Ingster-Moati Université Paris 7 Diderot ERG Flash ou ERG Global

105 Isabelle Ingster-Moati Université Paris 7 Diderot Explorations Fonctionnelles Electrophysiologiques Précautions particulières pour les E.F.V. de lEnfant (3) : daprès Meredith SP, Documenta Ophthalmologica, 2005

106 Isabelle Ingster-Moati Université Paris 7 Diderot Problème de létablissement des NORMES chez les enfants Remarque : Maturation de lERG daprès Grose, 1989

107 Isabelle Ingster-Moati Université Paris 7 Diderot Spécificité du diagnostic daprès J. Charlier

108 Isabelle Ingster-Moati Université Paris 7 Diderot Critères daprès J. Charlier

109 Isabelle Ingster-Moati Université Paris 7 Diderot ERG: analyse des différentes couches de la rétine Granit, 1933 daprès J. Charlier

110 Isabelle Ingster-Moati Université Paris 7 Diderot ERG: analyse des systèmes photopique (cônes) et scotopique (bâtonnets) Réponse des bâtonnets Réponse des cônes daprès J. Charlier

111 Isabelle Ingster-Moati Université Paris 7 Diderot ERG « classique »: ses limites Champ visuel: scotome central ERG: normal daprès J. Charlier

112 Isabelle Ingster-Moati Université Paris 7 Diderot ERG « classique »: ses limites Réponse globale: pas de détection des atteintes locales Aucune information sur la localisation de latteinte daprès J. Charlier


Télécharger ppt "Isabelle Ingster-Moati Université Paris 7 Diderot DE dOrthoptie – 3ème Année – Cours n°2010-2011 Explorations Fonctionnelles Electrophysiologiques ERG."

Présentations similaires


Annonces Google