La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Réunion du 10 décembre 2009 Restitution de l’évaluation du CUCS 2007-2009 de Pierre-Bénite et perspectives pour le futur CUCS 2011-2015.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Réunion du 10 décembre 2009 Restitution de l’évaluation du CUCS 2007-2009 de Pierre-Bénite et perspectives pour le futur CUCS 2011-2015."— Transcription de la présentation:

1 Réunion du 10 décembre 2009 Restitution de l’évaluation du CUCS de Pierre-Bénite et perspectives pour le futur CUCS

2 Ordre du jour 1 – Rappel de la commande et de la méthodologie d’évaluation 2 – Les constats et analyses de l’évaluation 3 – Les pistes d’actions

3 Première partie Rappel de la commande et de la méthodologie d’intervention

4 Démarche proposée Perspectives et préconisations pour le CUCS Phase 3 Évaluation du CUCS Phase 2 Cadrage de la mission Approfondissement des enjeux et de la méthodologie d’évaluation Phase 1 Phase 1 : Mai 2009 au service d’UNE DEMARCHE PARICIPATIVE Un COMITE DE PILOTAGE et un COMITE DE SUIVI pour orienter, arbitrer et décider une organisation Phase 3 : Septembre à Décembre 2009 Phase 2 : Juin à Juillet 2009 Évaluation du CONTRAT GLOBAL Évaluation des THEMATIQUES PRIORITAIRES une double analyse

5 Rappel de la démarche d’évaluation  Approche systémique :  Approche systémique : L’évaluation a été centrée sur le process de la thématique et non sur l’évaluation directe d’actions  Méthodologie : analyse documentaire complétée d’une enquête thématique muliti- acteurs  Entretiens collectifs auprès :  Bénéficiaires  Acteurs opérationnels  Entretiens individuels auprès des partenaires

6 d’élaboration collectives de préconisations Rappel de la démarche d’élaboration collectives de préconisations   Présentation des résultats de l’évaluation et appropriation des conclusions   Détermination de perspectives d’amélioration et de nouvelles pistes d’actions grâce à des réunions techniques thématiques  Emploi-insertion-développement économique  Réussite éducative  Santé   Formalisation de pistes d’actions sur les trois thématiques => Validation partenariale de ces pistes

7 Deuxième partie Les constats et analyses de l’évaluation Analyse physico-financière globale (sur les actions programmées dans le CUCS)

8 Analyse physico-financière globale

9

10

11

12 Deuxième partie Les constats et analyses de l’évaluation Thématique Emploi – Insertion – Développement économique

13 Le positionnement des acteurs Constats :  Deux faiblesses : repérage/mobilisation et suivi post.

14 L’analyse du process (1/4) FLE Emploi Insertion FormationOrientation Formation initiale Formation professionnalisante Alternance VAE Rapprochement Offre / Demande Parrainage EMT Plate-forme des vocations Découverte des métiers TRE Construction du parcours d’insertion Construction du parcours de formation Elaboration du projet professionnel Accueil Repérage Mobilisatio n SIAE CAE Mobilité Suivi en emploi GE

15 L’analyse du process (2/4)  Faiblesse de l’IAE  Aucune SIAE sur Pierre-Bénite  Mais intervention sur le territoire (ACI / AI / EI)  Difficulté à capter les clauses d’insertion des marchés publics pour les Pierre-Bénitains  Absence d’une démarche forte de parrainage  Aucun réseau local (SOL)  Recours ponctuels aux réseaux existants

16 L’analyse du process (3/4)  Repérage et mobilisation des publics fragiles peu développés  Intervention ponctuelle des médiateurs de NES (2 mois sur 12)  Faiblesse des interventions pro-actives  Nécessité de s’inscrire dans une démarche volontaire  Thématique de l’apprentissage du français et de la linguistique mis en faiblesse  Absence des ingénieries prévues  Manque de lisibilité (site Internet défectueux)

17 L’analyse du process (4/4)  Formation professionnalisante locale, une offre limitée  Difficulté dans l’organisation de formation en proximité  Mobilité des candidats parfois difficile  Quid du degré de proximité sur les formations préqualifiantes  La faiblesse du suivi en emploi  Seulement deux acteurs le font (PLIE SOL et MLI SOL) pour leur public

18 Deuxième partie Les constats et analyses de l’évaluation Thématique Réussite Éducative

19 Le positionnement des acteurs Constats :  Impossibilité de mettre seulement 3 cœurs de métiers  Enchevêtrement du rôle de chaque acteurs

20 L’analyse du process (1/3)  Une mauvaise représentation du collège  « Fuite » de 50% des élèves  « Ghettoïsation » des élèves  Collège non classé en éducation prioritaire (ZEP/REP)  Absence de reconnaissance des forces de l’établissement (effectifs des classes confortables - une classe de 6 ème bilingue)  Un amalgame des différents accompagnements scolaires  Des devoirs non réalisés  Confusion entre aide aux devoirs, soutien scolaire et accompagnement à la scolarité

21 L’analyse du process (2/3)  L’absence de dispositifs de lutte contre les ruptures scolaires  Pas de « classe relais » et « d’ateliers relais »  Pas encore d’accès à l’École de la Seconde Chance  Un manque de cohérence dans l’offre socio-éducative, culturelle et sportive proposée  Une multiplicité de propositions  Une lisibilité plutôt « catalogue »  Une difficile identification du parcours du jeune

22 L’analyse du process (3/3)  Une difficulté de projection des jeunes  un « lycée, c’est pas pour nous ! »  Certains jeunes apparaissent comme « en voie de marginalisation » (alcool, drogue, ….)  La faiblesse relative à la délégation parentale  Difficultés rencontrées pour entrer en relation avec les familles  « il n’y a pas de réinvestissement de ce qui est fait à l’école, à la sortie de l’école et au sein de la famille »  Une volonté d’un travail en réseau renforcé  Améliorer la cohérence de la réussite éducative (cf. offre)  Développer des passerelles entre la Réussite éducative, la santé et accès à l’emploi

23 Deuxième partie Les constats et analyses de l’évaluation Thématique Santé

24 L’analyse du process (1/2)  Importance des actions de prévention  Souhait des acteurs de réactiver l’action PRISME pour prévenir les risques d’addiction  Des situations doublement problématique (santé et social)  Place centrale de l’ASV  Il « décloisonne » et créer des approches communes (santé mentale, alimentation, …)  Il devient de plus en plus un espace de coordination, d’innovation et d’impulsion  Renforcer les diagnostics quantitatifs et pas seulement qualitatif  Faciliter l’implication des professionnels notamment non mobilisés (préparation des thématiques)  Besoin de soutien et d’accompagnement des Adultes Relais

25 L’analyse du process (2/2)  Manque de clarification du réseau  Besoin de renforcer la connaissance entre professionnels  L’accès à l’information et l’orientation du public pourrait être facilité  Absence d’une « formation-information » pour les nouveaux professionnels  Difficile mobilisation des habitants  L’implication des habitants reste difficile et « limitée »  L’absence des hommes et une très faible mobilisation des jeunes  Le besoin d’aller vers des populations spécifiques (population d’origine asiatique, les Gens du voyage « Artag », les résidants du foyer ADOMA)

26 Troisième partie Perspectives et pistes d’actions Thématique Emploi – Insertion – Développement économique

27 Perspectives et pistes d’actions Nom de l’actionObjectifsContenu Le parrainage pour faciliter l’emploi de tous Faciliter l’embauche des candidats qui buttent sur la question des discriminations et/ou l’absence de réseau Mettre en place un réseau local (à l’échelle du SOL) de parrains diversifiés pour tous les publics (jeunes, adultes, …) Assurer une animation de ce réseau de parrains (de façon mutualisée avec le suivi en emploi) Renforcer l’offre locale d’insertion Compléter l’offre locale d’insertion par l’activité économique pour simplifier et favoriser son recours dans les parcours d’insertion Implanter un Atelier ou Chantier d’Insertion (ACI) sur le territoire au regard du développement d’Item sur Oullins Favoriser les clauses sociales dans les marchés publics Le management, pour un investissement humain Faire évoluer la prise en compte des salariés dans l’organisation des entreprises Faciliter l’implantation d’un Groupement d’Employeurs intervenant sur le territoire communal (implanté ou pas) pour permettre une approche nouvelle de l’emploi : l’emploi mutualisé et limiter ainsi la précarité de l’emploi (intérim et CDD) Renforcer le partenariat local pour favoriser le recours à Sécurise’RA ou à l’aide au conseil pour la gestion prévisionnelle des emplois et compétences (GPEC) mise en œuvre par l’État

28 Perspectives et pistes d’actions Nom de l’actionObjectifsContenu possible Faciliter la médiation entre employeurs et employés - Limiter les ruptures après l’embauche quelle que soit la situation du demandeur d’emploi - Rassurer le recruteur lors de la période de recrutement et d’essai Mise en place d’un poste de chargé de relation entreprise qui joue ce rôle d’intermédiation Possibilité de mutualiser ce poste avec l’animation du parrainage Garantir le repérage et la mobilisation des personnes en demande d’emploi - Repérer les populations silencieuses (jeunes ou adultes) - Re-mobiliser les personnes pour les amener vers un parcours d’accompagnement vers l’emploi Favoriser la présence sur le terrain de l’équipe d’éducateurs spécialisés (arpentage) Élargir une réflexion sur les publics repérés et non mobilisés avec la MDD, la MDR, la Mission locale et les acteurs locaux Définir les modalités de remontée d’information sociale Mettre en place une équipe de médiateurs pour assurer un diagnostic quartier permanent et le repérage des besoins.

29 Perspectives et pistes d’actions Nom de l’actionObjectifsContenu possible Renforcer l’accès des demandeurs d’emploi à la formation locale Faciliter l’accès à la formation locale pour les demandeurs d’emploi o Favoriser l’implantation de l’AFPA o Insister auprès du CTEF sur l’importance de la facilité d’accès à la formation par la prise en compte dans les marchés des critères d’exclusion (accessibilité, horaire, …) o Anticiper les besoins de formation au regard des clauses d’insertion Développer un service d’amorçage de projet Renforcer la création d’entreprises Accompagner les porteurs de projet potentiel en : • Précisant leur envie d’entreprendre • Transformant leur idée en projet • Informant sur l’ordre des démarches à accomplir • Orientant vers les partenaires de la création Services d’amorçage de projets dans les quartiers (SAP), un dispositif mis en place par la Caisse des dépôts et consignations (CDC) avec le concours de la délégation interministérielle à la ville et de quatre réseaux d’aide à la création d’entreprises. Services proposés :  un accueil gratuit et de proximité  des entretiens individuels informatifs et d’accompagnement  des ateliers collectifs informatifs et formatifs

30 Troisième partie Perspectives et pistes d’actions Thématique Réussite Éducative

31 Perspectives et pistes d’actions Nom de l’actionObjectifsContenu possible Favoriser les passerelles entre réussite éducative et santé (entre PRE et ASV) Le parcours de l’enfant, du jeune et de l’adolescent Une offre globale d’activités pour les jeunes qui ouvre à une démarche de projets - Faciliter la mise en projet du jeune - Inscrire les jeunes dans un circuit : la construction d’un parcours grâce à la définition des objectifs, des moyens et des compétences - Articuler la mise en œuvre de l’offre de service par projet - Articuler l’offre de service avec les constats repérés en thématique santé Lancer une réflexion de restructuration de l’offre de services à partir des postulats suivants :  Accompagner le jeune, collectivement et individuellement, dans l’émergence de sa motivation (envie) et de ses choix, pour construire un réel parcours d’activité  Favoriser les activités longues qui fidélisent le jeune dans son engagement (aller au bout)  Aider le jeune à envisager la construction de son projet de vie  Adapter l’accompagnement en fonction des besoins (âge) : référent, animateur et médiateur  Décliner un projet global pour le jeune, pensé par les institutions, et qui sera un outil commun aux professionnels Renforcer le groupe de travail qui réfléchit : • au rôle, à la place et au cadrage des structures • aux modalités de mise en réseau • au relais avec l’emploi Mettre en œuvre 4/5/ projets dans et hors ville à la différence d’un catalogue.

32 Perspectives et pistes d’actions Nom de l’actionObjectifsContenu La réussite scolaire et professionnelle : les liens entre réussite éducative et emploi Des offres de réussite scolaire claires pour des liens coordonnées et complémentaires avec les familles - Favoriser l’implication des parents - Réinscrire l’offre de réussite scolaire avec les objectifs des familles - Faciliter la construction du parcours du jeune au sein d’un projet global Clarifier les objectifs, la terminologie, la place et le rôle des professionnels (qui fait quoi ?) concernant : • l’aide aux devoirs • le soutien scolaire • l’accompagnement à la scolarité Mettre en place des expérimentations de réussite scolaire en lien avec la construction du parcours du jeune dans un projet global : - Organiser la mobilisation des différents outils et méthodologie au service de la réussite éducative - Lien avec le monde professionnel : découverte de l’entreprise par des stages, relais vers la découverte des métiers. Mobiliser et construire un réseau en lien avec les entreprises au service d’une meilleure connaissance des métiers La réflexion du jeune vers son parcours professionnel - Favoriser la projection du jeune dans son avenir professionnel - Ouvrir les champs des possibles - Limiter les fausses représentations - Travailler entre le réseau de la réussite éducative et de l’emploi Assurer la coordination, les liens entre les partenaires socio-éducatifs, les partenaires scolaires, les parents, les « référents » et le secteur professionnel Renforcer le travail en réseau entre professionnels Être en vigilance pour assurer une bonne articulation entre les acteurs socio-professionnels et professionnels

33 Perspectives et pistes d’actions Nom de l’actionObjectifs Contenu Lien entre le triptyque : Parents / Enfants/ Professionnels Pour un véritable pouvoir de délégation des parents Renforcer les liens entre parents/professionnels Préciser les modes de communication, les attentes réciproques, les objectifs Veiller à assurer une présence des parents sur les différentes thématiques (éducation, santé, loisirs, …) Soutenir les parents dans leur rôle éducatif, favoriser la reconnaissance de leurs compétences. o Consolider, renforcer la conscientisation du rôle éducatif de chacun des parents, de la communauté éducative et socio-éducative : pour une analyse partagée o Favoriser la mobilisation des parents en les plaçant au cœur des choix éducatifs des enfants o Poursuivre la réflexion de la qualification, et accompagner des « enquêtrices » sans pour autant les « institutionnaliser » dans l’objectif de garder la proximité avec les habitants et de garantir le lien avec les professionnels o Consolider « l’épanouissement » : pas de décalage avec les enfants Renforcer les conditions d’accueil, afin de limité les situations d’isolement et de rupture par rapport aux institutions o Réfléchir à la mise en place d’un espace écoute et d’accompagnement collectif des parents.

34 Troisième partie Perspectives et pistes d’actions Thématique Santé

35 Perspectives et pistes d’actions Nom de l’actionObjectifsContenu possible Favoriser les passerelles entre santé et réussite éducative (entre ASV et PRE) Favoriser l’implication des professionnels Une démarche de santé communautaire continue et partagée Assurer l’inscription dans la démarche de Santé Communautaire de proximité des nouveaux professionnels arrivants Mettre en place un accueil des nouveaux professionnels arrivants. Construire une charte de la Santé Communautaire de Proximité Essaimer la santé communautaire Favoriser et faciliter l’inscription de la Santé Communautaire dans les actions des partenaires. Élargir la portée du message de la démarche de Santé Communautaire de proximité en direction des professionnels Mettre en place des « relais » de la démarche Au sein des groupes de travail existants, renforcer la réflexion sur : comment diffuser la démarche auprès de différents professionnels ? Mettre en place des « Ambassadeurs » issus des personnes déjà mobilisées Faire en sorte que ces opérateurs soient des « relais » de la Santé en les accompagnant par des formations, des aides méthodologiques, des recherches de financement, … Favoriser le fonctionnement du réseau local Améliorer l’information et l’orientation des publics et professionnels par une meilleure compréhension des missions de chacun des acteurs Créer un répertoire concernant la santé « élargie » : Qui fait quoi, comment, au service de quoi, de qui, … ?

36 Perspectives et pistes d’actions Nom de l’actionObjectifsContenu Mobiliser les habitants, pour faciliter la prévention de la santé Pérenniser, développer et professionnaliser l’approche innovante avec les habitants Renforcer et pérenniser le travail des adultes relais Accompagner les adultes relais sur la méthodologie : donner des apports supplémentaires, des modalités de poursuite des actions, … Lancer une réflexion interne sur : - Quels soutiens politique et financier doivent être recherchés afin que cette démarche soit pérennisée ? -Quel organisme porteur et quel moyen humain doivent être mise en œuvre dans le temps ? Faciliter l’émergence d’actions nouvelles portées par les habitants Accompagner les pilotes porteurs des actions issues des groupes de réflexions entre professionnels et habitants Maintenir les échanges et temps forts entre professionnels et habitants, dans et hors territoire Offrir une réflexion inter- thématique Poursuivre les groupes de réflexion et les actions Appuyer les formations communes et les échanges d’expériences avec d’autres territoires. Maintenir un temps fort de rencontres entre professionnels et habitants. Rendre lisible les impacts et projets induits par ces rencontres. Communiquer sur la prise en compte des expressions des habitants. Des actions nationales déclinées localement Se saisir, au local, des actions de prévention de santé publique Choisir les thématiques et campagnes de santé de niveau nationale pour les mettre en lien avec les actions et les acteurs au plan local. Réaliser un diagnostic quantitatif sur le territoire concernant l’accès aux soins. Perspectives et pistes d’actions

37 Nom de l’actionObjectifsContenu Pérenniser et renforcer les outils de la santé communautaire de proximité L’ASV au cœur des politiques locales de santé Pérenniser et assurer le suivi des actions de l’ASV Renforcer le poste de la coordinatrice par la mise en place d’un temps plein au regard des besoins repérés dans la perspective de mise en œuvre et du suivi des différentes actions Le maillon indispensable : le centre de santé Appuyer le centre de santé dans ses missions Mobiliser les financements suffisants auprès de partenaires afin que le centre de santé puisse assurer ses missions. Assurer la mobilisation équilibrée des financeurs Pérenniser l’ensemble de ses activités développées L’enjeu de la santé mentale Répondre aux besoins du territoire en matière de santé mentale Structurer la démarche au sein d’un conseil local de santé mentale en lien avec la réussite éducative et la parentalité


Télécharger ppt "Réunion du 10 décembre 2009 Restitution de l’évaluation du CUCS 2007-2009 de Pierre-Bénite et perspectives pour le futur CUCS 2011-2015."

Présentations similaires


Annonces Google