La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les fractures du col du fémur Anatomie et physiologie de larticulation coxo-fémorale Les différents types de fractures du col du fémur sous-capitales /

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les fractures du col du fémur Anatomie et physiologie de larticulation coxo-fémorale Les différents types de fractures du col du fémur sous-capitales /"— Transcription de la présentation:

1 Les fractures du col du fémur Anatomie et physiologie de larticulation coxo-fémorale Les différents types de fractures du col du fémur sous-capitales / cervicales vraies / Per trochantériennes Epidémiologie Etiologie et facteurs favorisants Facteurs de gravité Symptomatologie clinique Examens complémentaires Prise en charge thérapeutique Aux urgences / Hospitalisation / Bloc opératoire / Postopératoire Evolution et complications postopératoires Convalescence / Conseils aux patients

2 Anatomie et physiologie de larticulation coxo-fémorale Le col et la tête fémorale sont inclinés de 125 à 130° par rapport à la diaphyse fémorale et en antéversion de 15° en moyenne Lorganisation trabéculaire de los spongieux représente ladaptation de los au travail en flexion de lextrémité supérieure du fémur On distingue les travées de compression plutôt verticales et les travées de tension horizontales Avec lâge, surtout chez la femme, les travées se résorbent fragilisant le col fémoral

3 Hanche normale Les travées osseuses qui font la solidité du col fémoral

4 La hanche est une articulation profonde entourée de muscles et déléments vasculo-nerveux majeurs Voies dabord Antéro-externe Postéro-externe pour les prothèses Externes pour les synthèses

5

6 Vascularisation La vascularisation de la tête fémorale est vulnérable, elle conditionne donc lévolution des fractures du col et lapparition dune éventuelle nécrose de la tête Le pédicule principal est issu de lartère circonflexe postérieure dont les branches vascularisent les ¾ supérieurs de la tête

7

8 Mouvements de la coxo-fémorale Flexion Extension Abduction Adduction Rotation interne / externe

9 Hyperextension Flexion Abduction Adduction

10 Les différents types de fractures du col du fémur sous-capitales engrenées Garden 1 cervicales vraies instables consolidation difficile cervico et per-trochantériennes

11 Hanche normale Les travées osseuses qui font la solidité du col fémoral

12 Garden I Garden II Garden III Garden IV Classification selon Garden

13 Garden IGarden II Garden III Garden IV

14 FRACTURES TROCHANTÉRIENNES

15 Fractures cervico-trochantériennes Fractures per-trochantériennes complexes

16 Exemples de fractures per trochantériennes

17 Epidémiologie Chez le sujet jeune il sagit dans limmense majorité des cas dun traumatisme violent à haute énergie (Accident de la voie publique, chute dun lieu élevé…) Le traitement chirurgical sera systématiquement une réduction-synthèse de la fracture quel que soit son type malgré parfois de grandes difficultés techniques Nous étudierons dans ce cours spécifiquement la fracture du col du fémur de la personne âgée

18 Epidémiologie Age moyen 75 ans Prédominance féminine 2/1 Prédominance des per-trochantériennes par rapport aux cervicales 3/1 20 à 40 % de décès à un an chez le sujet de plus de 80 ans malgré le traitement Augmentation très importante du nombre de cas avec le vieillissement de la population: problème majeur de santé publique

19 Epidémiologie Chaque année en France interventions en urgence décèdent dans les six premiers mois ne rentreront jamais à leur domicile Etude ESCORTE 2002: patients 40/7.000 décès per opératoires 366/7.000 décès pendant lhospitalisation

20 Etiologie et facteurs favorisants Traumatisme violent chez le sujet jeune mais beaucoup moins chez le vieillard en raison de lostéoporose: le plus souvent simple chute de sa hauteur

21 Facteurs de gravité Tares préexistantes en rapport avec lâge: Asthme, bronchite chronique, insuffisance respiratoire, troubles du rythme, A.C.F.A., insuffisance cardiaque, diabète, déshydratation, insuffisance rénale, désorientation, agitation, syndrome de glissement, etc.… 63% de pathologie cardiovasculaire à ladmission

22 Symptomatologie clinique Douleurs de hanche en général intenses Ecchymose trochantérienne Raccourcissement de plusieurs centimètres Rotation externe du membre inférieur Impotence fonctionnelle totale

23 Raccourcissement rotation externe

24 Lésions associées fréquentes Traumatisme crânien Traumatisme thoracique Fracture de lépaule et du poignet homolatérales Sur un terrain souvent fragile Age avancé Insuffisance cardiaque Traitement anticoagulant Lésions cutanées des membres inférieurs Cf. facteurs de gravité

25 Examens complémentaires Bilan préopératoire complet Groupe, rhésus, R.A.I., N.F.S., ionogramme, hémostase, E.C.G. Radiographies Thorax Bassin de face + hanche face et profil Consultations spécialisées (cardio, pneumo, néphro,…) fréquemment nécessaires

26 Prise en charge thérapeutique Aux urgences Perfusion et sédation Prélèvements du bilan préopératoire Mise en traction Collée le plus souvent transtibiale parfois (lésions cutanées)

27 Hospitalisation Nursing du malade en attendant lintervention thromboprophylaxie Validation du bilan préopératoire Réduire les délais dintervention à moins de 48 h Organisation du suivi postopératoire Rétablissement de lautonomie: équipe pluridisciplinaire

28 Bloc opératoire Deux grands groupes dintervention Les réductions –synthèses Les prothèses

29 Réduction-synthèses On réduit la fracture (sur table orthopédique) et on stabilise cette réduction par un montage le plus solide possible (pour autoriser lappui) permettant la consolidation en bonne position Vissage simple par vis perforées Clou-plaques et lames- plaques (en voie de disparition) Vis-plaques (D.H.S., T.H.S., C.S.P….) Clous centromédullaires Clous gamma, I.M.H.S., P.F.N.A.

30 Vissage simple 3 vis apportent en général une bonne stabilité

31 Vissage simple

32 Traitement chirurgical: réduction sur table orthopédique

33 Contrôle de la réduction par radioscopie avant vissage Photos J. Chouteau

34 Contrôle du vissage par radioscopie F et P Photos J. Chouteau

35 Ostéosynthèse du col par clou-plaque Lame-plaque AO Clou-plaques

36 Vis-plaques

37

38 Mise en place dune plaque de Judet sur table orthopédique avec traction Photos J. Chouteau

39 Clous centromédullaires Clou Gamma

40 Technique du clou Gamma Alésage du canal diaphysaire

41 Introduction du clou et forage du col

42 Introduction et blocage du clou céphalique Verrouillage inférieur par une ou 2 vis

43

44 Prothèses La tête du fémur (et une partie du col) est ôtée et remplacée Abord de larticulation Voie antérieure, externe ou postéro-externe Intervention potentiellement hémorragique Trois types de prothèse Cervico-céphalique simple : prothèse monobloc Intermédiaire : cupule céphalique mobile par rapport à la tige Totale : avec insert cotyloïdien

45 Cervico-céphalique simple Thompson Moore La bille a la taille de la tête fémorale enlevée et elle sarticule avec le cotyle (risques dusure du cartilage)

46 intermédiaire

47

48 totales

49

50 postopératoire Le rôle de linfirmière: Surveillance des constantes Surveillance du pansement, des redons (saignements), de la transfusion (40% des patients) et des fréquentes sondes vésicales Efficacité de lanalgésie (prodafalgan, morphiniques) Prévention des luxations sur les prothèses: un coussin entre les jambes, éducation du patient Vérification de lautorisation de lever et de lappui, partiel ou total, selon les consignes du chirurgien Préventions des complications de décubitus: escarres

51 Evolution et complications postopératoires Complications précoces Complications de décubitus : Phlébite, embolie pulmonaire Infections urinaires et pulmonaires Désunion cicatricielle Infection du site opératoire Escarres sacrées et talonnières Décompensation de tare préexistante Déplacement secondaire dune réduction- synthèse par montage instable ou reprise intempestive de lappui Luxation dune prothèse Complications tardives Non consolidation dune synthèse Nécrose de la tête fémorale Cal vicieux par consolidation après déplacement secondaire Descellement de la tige, aseptique ou dorigine infectieuse Cotyloïdite (intermédiaires)

52 Complications précoces Déplacement dune synthèse

53 Complications tardives Non consolidation d une synthèse

54 Complications tardives Nécrose de la tête fémorale

55 Complications tardives Cal vicieux après déplacement

56 Complications tardives Descellement prothétique

57 Convalescence / Conseils aux patients La période postopératoire est axée sur un programme de réhabilitation précoce avec un équipe pluridisciplinaire Début durant lhospitalisation: ablation rapide des drainages et sondes urinaires, mise au fauteuil précoce, traitement antibiotique des infections avérées, techniques de ré nutrition, révision du traitement médicamenteux, réadaptation psychomotrice…

58 Convalescence / conseils aux patients Concernant les prothèses: Livret dinformation au patient Eviter flexion / adduction / rotation interne Chaises hautes, rehausseurs de toilettes Prévention des récidives


Télécharger ppt "Les fractures du col du fémur Anatomie et physiologie de larticulation coxo-fémorale Les différents types de fractures du col du fémur sous-capitales /"

Présentations similaires


Annonces Google