La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

M.Descot IEN-E5 21 octobre 2009 Construire des parcours personnalisés Le cycle 2 1.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "M.Descot IEN-E5 21 octobre 2009 Construire des parcours personnalisés Le cycle 2 1."— Transcription de la présentation:

1 M.Descot IEN-E5 21 octobre 2009 Construire des parcours personnalisés Le cycle 2 1

2 M.Descot IEN-E5 21 octobre 2009 Au niveau national •Les évaluations institutionnelles •Le PPRE •Le RASED •Le dispositif d’aide personnalisée •Les stages de remise à niveau pour les classes de CM. 2

3 M.Descot IEN-E5 21 octobre 2009 Le dispositif d’aide personnalisée « …les élèves en difficulté doivent pouvoir bénéficier d’une aide personnalisée et différenciée dès que les premières difficultés apparaissent et avant qu’elles ne soient durablement installées. » Bulletin Officiel hors-série n° 3 du 19 juin 2008 •Dès les premières difficultés… 3

4 M.Descot IEN-E5 21 octobre 2009 « Les élèves rencontrant des difficultés bénéficient, au-delà du temps d’enseignement obligatoire, d’une aide personnalisée de 2 heures maximum par semaine selon des modalités définies par le projet d’école (par exemple, une demi-heure par jour, une heure deux jours par semaine, etc.). » Bulletin Officiel n° 25 du 19 juin 2008 Circulaire N° du « aménagement du temps scolaire » Au bénéfice des élèves rencontrant des difficultés 4

5 M.Descot IEN-E5 21 octobre 2009 L’aide personnalisée organisation du service des enseignants •Deux heures maximum par semaine en dehors du temps solaire à coordonner avec le périscolaire (CLAS, DRE, CEL). •Pour les élèves rencontrant des difficultés dans leurs apprentissages (circ. n° du 06 août 2008)et donc identifiés par les enseignants (évaluation diagnostique en lien avec les programmes de 2008). •Après contractualisation avec les familles (volontariat). •Deux heures obligatoires pour TOUS les enseignants (60h/année). Travail en petits groupes. • Anticipation •Consolidation •Remédiation 5

6 M.Descot IEN-E5 21 octobre 2009 Au niveau de la circonscription depuis l’année 2008/2009 •Des propositions d’évaluations pour chaque niveau de classe afin d’affiner les difficultés déjà repérées lors des conseils de cycles. •En maternelle :a priori pas d’aide personnalisée en PS et une « centration »sur le langage oral et la découverte de l’écrit. 6

7 M.Descot IEN-E5 21 octobre 2009 Avant de penser au contenu de l’aide n°1 •Par analyse, on entend explicitation par l’élève des procédures, des stratégies, mais aussi des connaissances qu’il a mobilisées afin de répondre à la consigne. Ce travail a forcément lieu en doublette (enseignant/élève) •Il apparaît indispensable de prendre du temps pour l’analyse des résultats. •Il va de soi que ce moment d’entretien d’explicitation ne concerne pas tous les élèves mais bien évidemment ceux pour lesquels l’enseignant a auparavant repéré de nombreuses erreurs. 7

8 M.Descot IEN-E5 21 octobre 2009 •A partir des explications de l’élève mais également en prenant en compte les hypothèses de l’enseignante, il convient de rechercher à quel type(s) d’erreur(s), il va falloir apporter des remédiations, des propositions d’activités spécifiques. Avant de penser au contenu de l’aide n°2 •Sans doute faudra –t-il pour certains « prioriser » les manques identifiés. 8

9 M.Descot IEN-E5 21 octobre 2009 EXEMPLE La typologie d’erreurs proposée par Astolfi in L’erreur, un outil pour enseigner, 97 1 Erreurs relevant de la compréhension des consignes. 2 Erreurs résultant d’un mauvais décodage des règles du contrat didactique. 3 Erreurs témoignant des représentations notionnelles des élèves. 4 Erreurs liées à la nature des opérations intellectuelles. 5 Erreurs provenant des démarches adoptées par les élèves. 6 Erreurs dues à une surcharge cognitive. 7 Erreurs liées au fait que les élèves ne font pas le rapprochement entre des outils déjà utilisés dans une discipline et ceux qui sont requis pour une autre discipline. 8 Erreurs résultant de la complexité propre du contenu. 9

10 M.Descot IEN-E5 21 octobre 2009 UN EXEMPLE EN CM2 •Compétence : écrire et nommer les nombres entiers, décimaux et les fractions • Consigne : Ecrivez en chiffres les nombres que je vais vous dicter •E : vingt-neuf unités et trois dixièmes •F : cinquante-huit unités et soixante-quinze centièmes  Erreur témoignant des représentations notionnelles des élèves : confusion entre dixièmes et dizaines, entre centièmes et centaines 10

11 M.Descot IEN-E5 21 octobre 2009 LES REMEDIATIONS POSSIBLES •Un nombre étant donné, demander à l’élève de montrer le chiffre des dixièmes. •Un nombre étant donné demander à l’élève ce que représente tel ou tel chiffre le composant (que représente le 7 dans 58,75 ?). 11


Télécharger ppt "M.Descot IEN-E5 21 octobre 2009 Construire des parcours personnalisés Le cycle 2 1."

Présentations similaires


Annonces Google