La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LES GRANDS PROBLEMES DE SANTE PUBLIQUE.  L’état est garant de la protection de la santé et doit définir les grands problèmes de santé publique  Puis.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LES GRANDS PROBLEMES DE SANTE PUBLIQUE.  L’état est garant de la protection de la santé et doit définir les grands problèmes de santé publique  Puis."— Transcription de la présentation:

1 LES GRANDS PROBLEMES DE SANTE PUBLIQUE

2  L’état est garant de la protection de la santé et doit définir les grands problèmes de santé publique  Puis il devra agir en partenariat avec les principaux acteurs de la santé  En France, la médecine de soins est privilégiée sur la médecine préventive : 15O milliard d’euros consacrés aux dépenses de santé, 147 dévolus aux soins

3 Son organisation  Le ministère de la santé  4 grandes directions : • La DGS • La DHOS • La DSS • La DGAS

4  Le ministère de l’agriculture : services vétérinaires  Le ministère chargé du budget : financement et tuteur des organismes de sécurité social  Le ministère des armées : service de santé des armées

5  Le ministère de l’éducation nationale : finance, gère et coordonne les services de santé scolaire  Le ministère de la justice : collabore avec les services pénitenciers afin de gérer les services de santé carcérale  Le ministère de l’environnement

6 Les fléaux sociaux  Tuberculose, cancer, maladies vénériennes, maladies mentales, alcoolisme, tabagisme, toxicomanie et le sida  Liste très disparate : maladies contagieuses ou non, maladies ou comportements

7  Pèsent tous financièrement sur la société  Soumis à des régimes très variés : curatif ou préventif, plus ou moins respectueux des libertés individuelles, avec des prescriptions inégalement contraignantes

8 Développement de la prévention  Création des groupements régionaux de santé publique permettant de regrouper les moyens des organismes locaux en matière de surveillance épidémiologie, de prévention et d’éducation pour la santé  Création d’une école des hautes études en santé publique

9 Le plan santé environnement  Augmentation des atteintes à la santé liées à la dégradation de notre environnement  Plan santé environnement voté en 2004  12 actions à mener dans 3 directions :  Amélioration de la qualité de l’air et de l’eau  Prévention des maladies d’origine environnementales (cancers)  Meilleure information et protection du public

10 La prévention des risques professionnels  Augmentation importante ( cas)  Plan pour la santé et la sécurité au travail  Décret du 28 juillet 2004, réforme de la médecine du travail :  salariés par médecin  Établissement d’une fiche d’entreprise par le médecin du travail pour chaque établissement  Dispositions par branche

11 La lutte contre les maladies infectieuses  Pourquoi :  La grippe aviaire, les épidémies de légionellose ou le SRAS  menace microbienne bien réelle  Progression rapide des bactéries résistant aux antibiotiques

12  Principes :  Lutte contre les micro-organismes responsables d’infections  Réponse précoce, coordonnée et interministérielle des pouvoirs publics  Éducation et information

13  Comment :  Renforcement de la veille sanitaire  Permet de détecter précocement toute infection émergente  Équipement d’établissements de santé pouvant accueillir des patients hautement contagieux  Protection aux frontières  Renforcer la recherche

14  Plus des mesures spécifiques à chaque problème  Légionellose : recensement des tours de refroidissement industriel avec renforcement des contrôles  Vigilance sur les prescriptions techniques d’entretien des équipements

15  La grippe aviaire :  Production de masques  Mise en place d’un plan d’urgence  Production de produits médicamenteux

16 La lutte contre les maladies spécifiques  Plan Alzheimer  Le plan cancer  Lutte contre les maladies rares

17 Le plan ALZHEIMER  44 mesures réparties en 11 objectifs eux-mêmes regroupés autour de 3 axes  élaboré sur la base du rapport de la commission présidée par le professeur Ménard  un investissement financier de 1,6 milliard d’euros sur 5 ans

18  I - AMELIORER LA QUALITE DE VIE DES MALADES ET DES AIDANTS  20 mesures sont prévues  Objectifs :  augmenter les capacités de diagnostic hospitalières (réduire les délais d’attente)  d’améliorer les conditions de l’annonce de la maladie  faire du maintien à domicile une priorité  renforcer en personnel les unités d’hébergement

19  II - CONNAÎTRE POUR AGIR  La recherche est un élément incontournable  200 millions d’euros doivent être attribués à cette fin.

20  III - SE MOBILISER POUR UN ENJEU DE SOCIETE  3 grands objectifs :  informer le public  favoriser une réflexion éthique  En faire une grande priorité européenne

21 Une réforme de notre système de santé  Objectif : aboutir à une nouvelle gouvernance reposant sur 3 principes :  Une plus grande clarté dans le rôle et le financement de l’état  La responsabilisation de tous  Une plus grande proximité avec les citoyens

22  Mais en respectant nos principes fondamentaux :  Égalité des soins  Qualité des soins  solidarité

23  Aboutit à la loi du 13 aout 2004 :  Dossier médical partagé : devra permettre d’améliorer la coordination des soins entre professionnels  Le médecin référent : garantit le libre choix de son médecin

24  La contribution forfaitaire : 1€ et 18€  La contractualisation des pratiques médicales : référentiels ou les accords de bonnes pratiques  Une nouvelle politique du médicament : promouvoir le médicament à moindre coût

25 Lutte contre la dépendance  Un plan dépendance (2004) : affecter durablement les moyens humains, techniques et budgétaires  Création de la caisse nationale de solidarité pour l’autonomie : rassembler et garantir dans le temps les moyens mobilisables par l’état et l’assurance maladie  Un programme d’alerte pour la canicule

26 Réforme de l’offre de soins  But : adapter l’offre de soins aux contingences nouvelles, notamment démographiques  Plan hôpital 2007  Réorganisation des services d’urgence : renforcer les moyens humains et matériels avec une organisation plus cohérente

27  Développement de l’hospitalisation à domicile  L’urgence sociale : des dispositions sanitaires permettront d’améliorer les dispositifs d’urgence sociale (ex : plan halte santé)  Meilleures conditions d’exercice pour les professionnels : simplification administrative, formation médicale continue, valorisation de la médecine générale et augmentation des étudiants en médecine


Télécharger ppt "LES GRANDS PROBLEMES DE SANTE PUBLIQUE.  L’état est garant de la protection de la santé et doit définir les grands problèmes de santé publique  Puis."

Présentations similaires


Annonces Google