La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les Herpesviridae « herpein »=ramper (grec) Virologie D2 janvier 2009.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les Herpesviridae « herpein »=ramper (grec) Virologie D2 janvier 2009."— Transcription de la présentation:

1 Les Herpesviridae « herpein »=ramper (grec) Virologie D2 janvier 2009

2 Classification : ordre des Herpesvirales familles: Genres: -Alloherpesviridae Ictalurivirus -Herpesviridae Alphaherpesvirinae: Simplexvirus Varicellovirus Iltovirus Mardivirus Betaherpesvirinae: Cytomegalovirus Muromegalovirus Proboscivirus Roseolovirus Gammaherpesvirinae: Lymphocryptovirus Macavirus Percavirus Rhadinovirus - Malacoherpesviridae Ostreavirus

3 Famille des Herpesviridae  Famille hétérogène  Spectre d’hôte varié et en général étroit (une seule zoonose)  Structure et morphologie semblables  Caractéristiques communes remarquables: La latence définitive (+ réactivation) Infections persistantes (à vie)  Une centaine d’herpesvirus dont 8 humains (HHV)  Prototype: HSV 1(HHV1)

4 Morphologie et structure Gros virus (  nm) Quasi-sphérique, Enveloppé Tégument Capside à symétrie icosaédrique ( nm) Génome à ADN (core), taille variable ( kb)

5 Nucléocapside Enveloppe (spicules: plusieurs GP) Icosahedre avec 12 capsomères Pentavalents (sommets) et 150 capsomères hexavalents. Source: Matrice

6 Organisation du génome: ADN db, linéaire, kpb De 70 à >200 ORF Génomes classés en 6 groupes de (A à F)

7 Cycle de Multiplication virale:  Dans le noyau de la cellule hôte,  Infection latente ou productive,  Circularisation de l’ADN,  Cycle lytique :3 phases séquentielles d’expression protéique: -Protéines précoces ( , ie) - Protéines intermédiaires ( , e) - Protéines tardives ( , l) puis bourgeonnement des virions depuis feuillet interne de l’enveloppe nucléaire et du Golgi puis en surface cellulaire.

8 (Pasquier et al, 2005)

9 Propriétés biologiques  Généralités:  Spectre d’hôte naturel étroit  Virions assez fragiles mais culture in vitro aisée  Modalités de transmission diverses (cellules infectées, virions libres ou aérosols); porte d’entrée muqueuse (oro-nasale, génitale et oropharynx)  Tropisme varié  Excellente adaptation à l’hôte naturel:  Infections rarement létales,  latence définitive dans un type cellulaire donné avec excrétions lors de réactivations (si clinique: récurrence).  Lors d’infections productives: lyse des cellules:  Signes cliniques associés variables, gravité chez le sujet immunocompétent dépendant du site de multiplication virale (encéphale, foetus), gravité chez sujets immunodéficients  Cellules infectées latentes de nature variable (avec parfois induction tumeurs); atteinte par voies nerveuse ou systémique

10 Production et latence Viral DNA LAT IE genes (regulatory) E genes (enzymes) L genes (structural) stress immunosuppression corticosteroides reactivation

11 Propriétés biologiques des Herpesviridae  Alphaherpesvirinae: Cycle rapide et rapidement lytique (<24h) Latence dans neurones d’un ganglion sensitif Simplexvirus: HHV 1 et 2 (HSVV 1 et 2): herpes labial et génital BoHV2 : thélite infectieuse bovine HBV (CeHV1): Herpes simien de type B Varicellovirus: HHV3: Varicelle et Zona BoHV1: Rhinotrachéite infectieuse bovine BoHV5: Encéphalite bovine EHV1-EHV4: Rhinopneumonie équine CaHV1 et FeHV1: herpesviroses canine et féline (coryza) PRV ou SuHV1: Maladie d’Aujeszky (pseudorage) Iltovirus et Mardivirus: Marek’s disease virus GaHV2 et 3 Laryngotrachéite infectieuse virale GaHV1

12 Maladie de Marek (vétérinaire Hongrois: Josef Marek) Affection de répartition mondiale des volailles domestiques Infiltration de lymphocytes au niveau des nerfs périphériques et développement de tumeurs (divers organes et tissus) Virus impliqués (Mardivirus): SérotypeVirusPathotype OncogénicitéSpectre 1GaHV2 (MDV1) vv++++Poulet vv++ v+ m+/- 2GaHV3 (MDV2) nullePoulet 3MeHV1 (MDV3)nulle Dindon

13

14 Propriétés biologiques  Bétaherpesvirinae: Spectre d’hôte plus étroit Cycle lent (>24h); lyse modérée Latence dans les organes lymphoïdes/ glandes salivaires/reins Cytomegalovirus (HHV5) Muromegalovirus (MuHV1 ou MCMV1) Proboscivirus (ElHV1) Roséolovirus (HHV6, 7)

15 Propriétés biologiques  Gammaherpesvirinae : Spectre expérimental étroit In Vitro: cellules lymphoïdes ou fibroblastiques(HHV4) Latence dans organes lymphoïdes et lymphocytes Lymphocryptovirus : HHV4 ou EBV (mononucléose) (Lymphome de Burkitt, Carcinome nasopharyngé, maladie de Hodgkin) Rhadinovirus: HHV8 (Sarcome de Kaposi) BoHV4 Macavirus : AIHV1, AlHV2 et OVHV2  coryza gangréneux Percavirus : EHV2 et 5

16

17 Traitement et prophylaxie • Aucun traitement vraiment efficace: pas de clairance du virus possible; traitement antiviraux en médecine humaine virostatique • Seule solution: Prophylaxie.  Vaccination au sein des élevages efficace  Vaccins à virus atténués  Vaccins « marqueurs » Un site pour des animations:

18 Vaccins anti-BHV-1(programme éradication) gB gène gE délété gE gB infecté vacciné ELISA (anticorps) infecté vacciné gD sous-unité gEgD


Télécharger ppt "Les Herpesviridae « herpein »=ramper (grec) Virologie D2 janvier 2009."

Présentations similaires


Annonces Google