La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Psychologie Sociale La Motivation & Les Emotions Anna Tcherkassof et Maria Popa-Roch CM 1.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Psychologie Sociale La Motivation & Les Emotions Anna Tcherkassof et Maria Popa-Roch CM 1."— Transcription de la présentation:

1 Psychologie Sociale La Motivation & Les Emotions Anna Tcherkassof et Maria Popa-Roch CM 1

2 INTRODUCTION Le cas Marc Lépine Pourquoi? Des réponses à cette question permettraient de mieux comprendre et de mieux prédire le comportement humain. Caractère fortement adaptatif Plusieurs explications possibles : -la frustration de ne pas avoir réussi le concours -des films violents véhiculés par les médias -personnalité violente -troubles émotionnels chroniques -linstinct ou limpulsion, etc. Létude du comportement est très complexe Mais aussi le comportement des allemands lors de la deuxième Guerre Mondiale Pourquoi lobédience? (Milgram, 1963, 1974)

3 INTRODUCTION Un même comportement peut avoir plusieurs causes Une même cause peut engendrer des comportements différents A. au niveau inter-individuel (chez deux personnes différentes) - après un divorce, une personne traversera une dépression, une autre ressentira de la colère B. au niveau intra-individuel (chez la même personne) - être la cible dune plaisanterie peut être amusant lors dune soirée entre copains mais vexant lors dun exposé oral Complexité de létude : sources Nous allons étudier des phénomènes qui sous-tendent nos comportements LA MOTIVATION et LES EMOTIONS

4 PLAN

5 I. LE CONCEPT DE MOTIVATION A. Définition et caractéristiques Définition Nous avons tous une idée de ce que représente la motivation Ex : - étudier jusquà 2h du matin pour réussir un examen - le joueur de foot qui fait beaucoup deffort pour gagner - se priver de gâteaux ou dautres sucreries avant lété, etc. Le sens commun Cela ne permet pas pour autant détudier scientifiquement le motivation parce que cette définition nest pas assez précise Larousse : Lensemble des motifs qui explique un acte Le but de la psychologie de la motivation est dexpliquer et de prédire le comportement

6 I. LE CONCEPT DE MOTIVATION A. Définition et caractéristiques Les forces internes et /ou externes produisant le DECLENCHEMENT, la DIRECTION, l INTENSITE et la PERSISTANCE (Vallerand & Till, 1993) - définition qui vise à délimiter létendue du champ conceptuel - suffisamment large pour englober lensemble des théories Il existe de nombreuses définitions dans la littérature COMPORTEMENT du

7 I. LE CONCEPT DE MOTIVATION A. Définition et caractéristiques La motivation est un construit hypothétique et non pas une entité matérielle - Ce qui existe est la manifestation comportementale de ce construit - A partir de ces manifestations observables on infère létat de motivation La formulation dun construit nest jamais quapproximative Remarque : malgré lutilité dune définition, il ne faut pas oublier :

8 1. Le déclenchement du comportement I. LE CONCEPT DE MOTIVATION A. Définition et caractéristiques Caractéristiques (4 grandes caractéristiques) Déclenche ou dynamise le comportement Si on voit chez une personne un changement détat qui la fait passer de labsence de lactivité à lexécution dune tâche nous nous disons quelle est motivée Ex : 2. La direction du comportement Fournit lénergie nécessaire pour effectuer le comportement Oriente vers le comportement approprié Et surtout La motivation fait en sorte que le comportement soit en harmonie avec nos besoins Canalise lénergie vers les BUTS appropriés

9 I. LE CONCEPT DE MOTIVATION A. Définition et caractéristiques 3. Lintensité du comportement - Plus un employé désire une promotion, plus il travaillera intensément - Plus un étudiant veut réussir son examen, plus il étudiera assidûment 4. La persistance du comportement La persistance caractérise notre engagement dans les activités

10 I. LE CONCEPT DE MOTIVATION A. Définition et caractéristiques Remarques les caractéristiques de la motivation ne sont pas indépendantes, mais elles sinfluencent mutuellement une relation négative entre lintensité et la persistance du comportement les recherches font parfois appel à des caractéristiques additionnelles du comportement motivé Izard (1977) donne un rôle important aux émotions : le changement émotionnel représente une caractéristique motivationnelle importante dans la vie quotidienne, nous nous engageons dans des multiples comportements motivés qui sinfluencent réciproquement les facteurs, qui interviennent dans la motivation, relèvent de différents niveaux danalyse motivation et émotion : même origine étymologique > "movere" (se déplacer)

11 I. LE CONCEPT DE MOTIVATION B. Les différents niveaux danalyse (3 niveaux) LE NIVEAU BIOLOGIQUE (des facteurs physiologiques) Facteurs génétiques Ex :lagression est innée ou acquise Facteurs neurologiques Ex :limplication des différentes structures du cerveaux comme lhypothalamus dans les comportements agressifs Facteurs hormonaux Ex : certaines recherches ont démontré limplication de la testostérone dans le comportement agressif

12 I. LE CONCEPT DE MOTIVATION B. Les différents niveaux danalyse (3 niveaux) LE NIVEAU DE LORGANISME Les forces internes ou externes qui influencent le comportement Lapproche de lapprentissage a. les processus par lesquels la motivation est apprise b. le rôle de la motivation dans lapprentissage Lapproche psycho dynamique - le déterminant premier de la personne se situe en dehors de son champ de conscience, cest-à-dire le conflit interne entre certains désirs réprimés inconciliables et la réalité ou la morale Lapproche cognitive - le rôle des différentes cognitions dont les attentes, les attributions, etc. Ex : leffet Zeigarnik : observé par Kurt Lewin (« le père de la ψ sociale ») La position humaniste - le comportement humains serait motivé par un besoin persistant dassurer son développement

13 I. LE CONCEPT DE MOTIVATION B. Les différents niveaux danalyse (3 niveaux) LE NIVEAU SOCIAL (les influences sociales) Comment les gens qui nous entourent peuvent-ils modifier le déclenchement, la direction, lintensité et la persistance de nos comportements - lobéissance - la conformité - acquiescence Remarque - il existe une relation étroite entre les théories cognitives et sociales cest souvent linterprétation du comportement dautrui qui nous influence et non pas le comportement objectif (théories sociocognitives) Ex : la facilitation sociale mise en évidence pour la première fois par Triplett Les niveaux de lorganisme et le niveau social sont intéressants pour nous : linteraction de lindividu avec son niveau physique et social.

14 I. LE CONCEPT DE MOTIVATION C. Perspectives passées et perspectives actuelles - dabord lobjet de différentes conceptions philosophiques avant de devenir celui des théories psychologiques - Aristote : il existe des passions qui guident le comportement - Platon : lâme est composée de lappétit, du cœur et de la raison - Epicure : le plaisir est la cause centrale du comportement - lhédonisme : le comportement sexplique principalement par la recherche du plaisir et de lévitement de la douleur On peut envisager plusieurs façons détudier lhomme agissant

15 I. LE CONCEPT DE MOTIVATION C. Perspectives passées et perspectives actuelles 1. Quest qui « pousse » lindividu à agir? LES INSTINCTS : les premières études - Fait référence à des comportements innés : McDougal (1908) - non-appris - exécutés par tous les membres de lespèce Ex : - construction dune ruche dabeilles - la toile daraignée - les cris des nouveaux nés - la mère qui protège ses enfants Le béhaviorisme ou le comportementalisme : les processus mentaux ne sont que des résidus dactes moteurs et lapprentissage par association suffit pour expliquer lensemble des comportements humains - le terme dinstinct va disparaître et sera repris par les éthologistes pour les conduites animales Remarque :

16 Juste à titre dexemple : la possession ou la présence dune arme peut inciter à la violence -proposent une interprétation du lien entre la frustration et lagression en termes de conditionnement classique : frustrat. –colère - agression Sujets : 100 étudiants du premier cycle furent affectés aléatoirement dans un des groupes expérimentaux Condition frustration : suite à une tâche de résolution de pb, un complice évaluateur leur donnait 7 chocs électriques 4 groupes : - générateur de chocs seulement - générateur + 2 armes à feux qui appartenaient au complice - générateur + 2 armes à feux à utiliser dans une autre recherche - générateur + raquette de badminton Condition non-frustration : un seul choc 3 groupes : les mêmes, sauf le denier Berkovitz & LePage (1967) Résultats : 1. quelque soient les conditions, les sujets frustrés > sujets non-frustrés 2. chez les sujets frustrés avec présence arme > - //- absence arme (indép. dappartenir ou pas au complice) La présence dune arme augmente la probabilité dobs. une réponse agressive chez un sujet ayant été préalablement frustré

17 1. Quest-ce qui « pousse » lindividu à agir? LES PULSIONS I. LE CONCEPT DE MOTIVATION C. Perspectives passées et perspectives actuelles - Les formations de linconscient sont des actes psychiques complets qui ont un sens ; en psychanalyse le sens est toujours intentionnel - na de sens que ce quexprime une intention, donc une motivation - Les rêves, les fantasmes, les actes manqués, les symptômes sont toujours le résultat dun conflit entre des intentions opposées - Ex : - lexpression directe dun désir qui soppose aux valeurs et aux exigences du conscient - ce dernier refoule activement lintention qui lui est contraire, mais il ne peut pas lempêcher de se manifester complètement Cette énergie psychique ne peut pas ne pas se décharger donc elle sexprime dans des représentations ou actions de substitution On ne peut pas évaluer la probabilité dun comportement en fonction de la présence dun certain facteur de motivation Implication

18 1. Quest-ce qui « pousse » lindividu à agir? LES BESOINS (chez les humanistes) - les individus manifestent des besoins dautodétermination et de compétence, besoins qui jouent un rôle important dans la compréhension du cpt humain I. LE CONCEPT DE MOTIVATION C. Perspectives passées et perspectives actuelles La théorie des besoins de Maslow : - lêtre humain cherche à développer son potentiel personnel Postulat : - les besoins de niveau inférieur seraient prépondérants et devraient être satisfaits avant que les autres besoins ne soient activés Les recherches lont toujours infirmée (ex de manip sur lâge) Remarque : il est impossible de faire une taxonomie exhaustive des besoins (voir Murray et Piéron)

19 Réalisation de Soi Besoins esthétiques -recherche de la beauté, de lordre, de la symétrie Besoins cognitifs - curiosité, exploration Besoins destime - besoins de respect et destime des autres et de soi Besoins damour et dappartenance - affection, confiance, amour Besoins de sécurité - besoins de protection, peur de linconnu Besoins physiologiques - organiques - manger, boire, régulation de la température, activité sexuelle

20 Classifications des besoins Compagnie Compréhension Communication Protection Compétition Sexuel Bien-être Sensations Sécurité Réjection Agression Jeu Parental Ordre Sexuel Protéger Exploration Eviter lhumiliation Activité Eviter la souffrance Repos Exhibition Ecarter la douleur Domination Allaitement Admiration Ejection Défense Excrétion Réagir à léchec Sommeil Autonomie Equilibre thermique Agression Nourriture Affiliation Eau Accomplissement Air Soumission H. Piéron (1935) H. Murray (1938)

21 2. Vers quoi lindividu tend-il? I. LE CONCEPT DE MOTIVATION C. Perspectives passées et perspectives actuelles - autrement dit « ce qui tire lindividu »? - les buts vers lesquels lindividu tend - Cela signifie sintéresser à lindividu en tant quagent actif, agissant de façon intentionnelle Lhomme utiliserait ses facultés mentales pour se fixer des objectifs et pour les atteindre Limportance capitale des BUTS (cours suivant)

22 3. Un modèle de fonctionnement du système motivationnel I. LE CONCEPT DE MOTIVATION C. Perspectives passées et perspectives actuelles CARACTERISTIQUES PERSONNELLES CONTEXTE SOCIAL BUTS ATTENTES COMPARAISON DES BUTS ET DES RESULTATS


Télécharger ppt "Psychologie Sociale La Motivation & Les Emotions Anna Tcherkassof et Maria Popa-Roch CM 1."

Présentations similaires


Annonces Google